24/08/2012

Petite sauterie entre ami-e-s... sarkozystes

Tandis que le PS se réunit actuellement à La Rochelle pour son Université d’Été, pendant ce temps-là à Nice, se tient une petite sauterie à la gloire de Nicolas Sarkozy, mais sans Nicolas Sarkozy.

Ces festivités sont organisées par l'Association des Amis de Nicolas Sarkozy.

A 150km de là, au Cap Nègre, ce dernier est en vacances mais n'a pas manqué d'inviter à déjeuner ses deux fidèles lieutenants que sont Jean-François Copé et Brice Hortefeux.

La surboum est placée sous le haut patronage de Brice Hortefeux et Christian Estrosi, respectivement Président et Secrétaire Général du fan club de l'Association, et se déroule dans les Arènes de Cimiez sur les hauteurs de Nice.

Presque tout le monde est de la fête, sauf François Fillon (c'est con, il y a quand même de fortes chances pour que ce soit lui qui succède à Jean-François Copé à la tête du parti mais bon), mais il est représenté par Valérie Pécresse, Eric Ciotti et Laurent Wauquiez (Ouf!), aux côtés desquels on retrouve Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire et Xavier Bertrand, entre autres.

Pour se faire pardonner, François Fillon a chargé Christian Estrosi de lire un message de sa part. 

Demandez l'programme!

Vendredi après-midi:
  • réunion à huis clos des membres fondateurs de l'Association
  • photo de groupe devant le musée Matisse
  • conférence de presse de Brice Hortefeux et Christian Estrosi.
Samedi matin: séquence remember
10 minutes pour résumer 5 ans, on dirait qu'ils ont quand même pas mal galéré pour le Best Of.

Samedi après-midi:
  • 3 000 personnes sont attendues au rassemblement au cours duquel ça se bousculera à la tribune pour prendre la parole, en plus des speechs attendus de Christian Estrosi et Brice Hortefeux.
Malgré toute cette bonne ambiance, on entend quand même ici ou là parler de stratégie de campagne dans la course à la tête du parti:
"Tout ce petit monde est bien conscient que le label Sarkozy vaut de l'or et qu'on ne peut pas être élu à la tête de l'UMP sans faire assaut de sarkozysme, tant le cœur des militants bat encore [pour lui]" 
Pourtant Christian Estrosi rappelle les troupes à l'ordre en déclarant qu'"il est totalement exclu de faire de ce rassemblement une tribune personnelle" en vue du congrès de l'UMP.

En même temps, quand on sait que 53% des sympathisants UMP veulent que Nicolas Sarkozy "revienne dans la vie politique et soit candidat de la droite" à la Présidentielle de 2017, on ne s'étonne guère que Christian Estrosi veille au grain dans la bonne tenue de cette sauterie afin d'en éviter toute récupération politicienne...

NKM pourra alors se laisser à la nostalgie de celui qui "laisse un très grand vide", Jean-François Copé pourra tirer la couverture à lui en mettant en avant le "lien très singulier" qui l'unit à Nicolas Sarkozy.

Par contre, François Fillon a bien fait de ne pas se pointer car il pourra ainsi échapper au lynchage de ses ex petit-e-s camarades puisqu'il s'est bien gardé de faire preuve de nostalgie maladive en déclarant que le "fillonisme" constituait une "approche plus sereine et pragmatique".

Enfin, selon les chiffres avancés par Christian Estrosi, l'Association compte aujourd'hui 6 000 membres mais il jure -croix de bois croix de fer si je mens je vais en enfer- qu'il ne s'agit absolument pas de préparer en loucedé le retour sur la scène politique de Nicolas Sarkozy.
Ceci dit, il ne manque jamais une occasion de rappeler que:
"C'est le leader moral et naturel (...) je suis convaincu qu'il aura un jour vocation à fédérer l'ensemble des forces de la droite républicaine et du centre"
On me signale dans l'oreillette que cette petite sauterie entre ami-e-s est sponsorisée par Kleenex® et Ray Ban® permettant à chacun-e de verser sa petite larme tranquillement dissimulé-e derrière des lunettes de soleil.

Ils ont pensé à tout.

Quoi qu'il en soit, ils font bien ce qu'ils veulent, au fond ça ne me dérange pas.

Mais je ne peux pas m'empêcher de penser que cette Association et la sauterie qui va avec ont des relents de pathos assez pathétiques.

Se remémorer le Monarque déchu, rendre hommage au sarkozysme, nourrir un espoir non dissimulé de voir Nicolas Sarkozy revenir sur la scène politique, se souvenir du passé, vivre dans le passé.

Tout ceci est assez triste pour le renouveau de la scène politique.

15 commentaires:

  1. Espoir inouï, pas sûr...
    J'ai pas vu passer un sondage qui voyait Nicolas II en 2017 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah si! Justement: "53% des sympathisants UMP veulent que Nicolas Sarkozy "revienne dans la vie politique et soit candidat de la droite" à la Présidentielle de 2017"...
      J'ai pas choisi le bon mot! "inoui" non! C'est tout le contraire, je change de suite!

      Supprimer
  2. 10 minutes pour résumer 5 ans, qu'ils vont comparer aux 3 mois de Hollande. Yep !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà! A chacun-e sa méthode de calcul hein!

      Supprimer
  3. 10 minutes de film pour résumer 5 ans ?
    Ca veut dire pas grand chose à mettre dedans.

    RépondreSupprimer
  4. Allons de l'avant ...
    Le regard fixé sur le rétroviseur !!!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai un question sérieuse pour vous ...

    Franchement quand comptez vous enfin parler de l'action de votre gouvernement objectivement ?
    Cela serait tout à votre honneur et vraiment regardez l'avenir ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais j'en parle! Regardez mes derniers billets...
      En revanche, être de gauche ne veut pas dire bloguer exclusivement sur le gouvernement, on a quand même le droite de parler de l'opposition non?

      Supprimer
  6. Franchement vous en parlez exxxxxtremement peu et avec manque d'objectivité ça je peux comprendre mais ce que je ne comprend pas c'est pourquoi continuer ainsi à parler de M Sarkozy/Fillon/copé etc..
    Vous leur faites de la pub sans arrêt ..
    Allez de l'avant ...
    On peut quand même être objectif sur l'action du gouvernement et dire que en 100 jours ... Ben ... Pas grand chose de concret .
    On peut être de gauche et dire que c'est le président élu par défaut ..
    On peut être de gauche et dire qu'il n'a pas les compétences...
    On peut être de gauche et dire qu'il ne peut pas respecter ses promesses ...
    Bon je m'arrête la je ne vais pas faire le coup ridicule du "quand je serais président...."
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ouvrez donc un blog saperlipopette!
      J'ai fait un billet sur le bilan des 100 jours, un billet sur la rentrée, un billet sur la Syrie.
      J'ai aussi critiqué M. Cahuzac et le "recul" des députés sur le cumul des mandats.
      Je peux aussi critiquer l'opposition que je trouve lamentable je crois.
      Et puis finalement, je raconte bien ce que je veux.
      Et si ce que je raconte ne vous plaît pas hein... Vous connaissez la suite!
      Sans rancune!

      Supprimer
  7. Oh la la ... Faut pas vous fâcher ... Incroyable des qu'on est un peu critique....
    Pourquoi écrivez vous alors ? Ah oui il faut dire :" c'est bien ce qu'elle écrit .. Quel talent !!!"
    Désolé de vous contredire miss .. Je ne le ferais plus .. Promis . La prochaine fois je dirais :" ouahhhh" incroyable ! Quelle lucidité !!
    Bye

    RépondreSupprimer
  8. Mais non pas du tout! Décidément on ne se comprends pas! J'écris pour dire ce que je pense et je ne prétends pas avoir de talent mais alors pas du tout! J'écris SUR ce que je veux! Par contre, débattre sur le fond: aucun problème! La forme, si elle était parfaite, je serais écrivaine!
    En revanche, avoir votre avis sur le SUJET de ce billet m'intéresse! Mais le pourquoi du comment j'ai choisi de parler de ça, je ne vois pas l'intérêt.
    Exemple: que pensez-vous de cette réunion des amis de NS?
    Pensez-vous qu'il y ait une quelconque stratégie politique à cette sauterie?
    Ça ça m'intéresse.
    Est-ce plus clair?
    Et je ne suis pas du tout fâchée!!!

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise