Les temps sont durs... Tu m'étonnes!

Aujourd'hui, j'étais d'humeur joueuse.

Je voulais répondre au jeu lancé par Sophie sur son blog.
Et puis, j'ai fait le tour de l'actu et l'humeur n'y était plus. C'est con. J'aurais du d'abord jouer et ensuite faire le tour de l'actu.
Mais bon comme je suis joueuse j'y reviendrai.

Après le choc de compétitivité dont je ne sais plus que penser car tout ce que j'ai pu lire m'a définitivement lavé le cerveau, à tel point que je n'ai plus la moindre opinion personnelle; après le mariage homo dont les arguments sans fond ni fin me fatiguent, voilà qu'aujourd'hui, la pauvreté fait son grand retour dans les médias.

Seulement dans les médias hein.
Parce que dans la vraie vie, elle est bien là la pauvreté.

Partout, à tous les coins de rue.
Forcément, on risque pas de la louper. Elle a le don d'ubiquité la salope. Mais elle est pas seulement à 2 endroits en même temps, elle est chez plusieurs millions de personnes à la fois.

Incroyable.

Et aujourd'hui, je trouve que c'est Stef qui en parle mieux et qui pose la putain de bonne question:

Vous aimerez aussi

4 commentaires

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise