Blogueuses... Mais pas que

blogs tenus par des femmes
C'est à Rosaelle que je réponds ici.

J'avais bien pensé rédiger un billet sur le sujet après m'être frottée (arrêtez immédiatement les pensées salaces qui vous traversent l'esprit) à David Abiker sur Twitter mais j'avais renoncé pour plusieurs raisons:
  • La flemme. Bah quoi? J'ai bien le droit non?
  • La difficulté à classer les blogs car je n'aime pas trop les classements et les catégories
  • Mais surtout, l'idée d'une liste centrée sur les blogueuses me laisse perplexe
Bon alors évidemment, on aura aucun mal à me caser, moi, dans la catégorie des blogueuses politiques dès lors que 3 de mes billets sur 4 ne parlent que de ça. 

Et puis Rosa, elle parle de "blogs féminins de la sphère politique".

Je lui ai dit en commentaire que cette appellation ne me plaît pas du tout. Beurk.
C'est trop connoté magazine féminin, émission féminine. Ça sonne trop Secret Girls en bande organisée. Même en rajoutant "sphère politique".
Et ça n'est pas sans me rappeler ce billet que j'avais consacré à la sortie du livre Génération Blogueuses, qui faisait passer les blogueuses pour des godiches futiles.
Du coup, j'ai bien du mal à faire une liste digne de celle de Rosa.

Surtout que ma blogroll ne distingue pas les femmes des hommes.

Mais bon, je me prête au jeu.

  • Cycee: elle tient deux blogs (ou peut-être plus après tout je ne sais pas). Un politique et un journal plus perso. Les deux sont à suivre sans modération. Le 1er parce qu'il est souvent une source d'inspiration, parce qu'il remet bien les choses à leur place et parce que malgré sa teneur politique, il transpire la sincérité. Le second, parce qu'elle y raconte sa life sans futilité et qu'elle parvient à allier intimité et pudeur avec brio. Ce dont je me sens tout à fait incapable en l'état actuel de ma maturité blogosphérique.
  • Rosaelle: incontournable et ce, en dépit des polémiques qu'elle a pu susciter bien malgré elle. On s'est plusieurs fois pris la tête notamment sur le féminisme ou sur la PMA et le mariage pour tous. Mais ça ne m'empêche pas de me balader du côté de son blog. Et c'est aussi parce que ses écrits ne laissent pas indifférent-e qu'ils méritent qu'on s'y attarde.
  • Trublyonne: la sagesse blogosphérique. Elle va peut-être rigoler si elle lit ça mais bon. Sagesse dans le sens "clever", genre tranquille, calme, pas de conflit mais des billets qui tombent à pic, pile poil où il faut sans fâcher. Attention je dis pas que son blog est consensuel, loin de là hein. Je dis juste que ces billets sont empreints de bon sens et de justesse.
  • Suzanne: suivie sans modération aussi. J'aime le ton de son blog, pince sans rire, parfois ironique, et très stimulant. Sauf erreur de ma part, je crois qu'on s'est déjà un peu pris le chou autour des questions d'éducation mais rien de bien méchant. Et puis un "merle moqueur", ça peu pas faire de mal dans le paysage céleste de la blogosphère. Tiens d'ailleurs, elle a commenté ici au sujet de la liste publiée par Rosaelle hier. Comme d'habitude, elle a soulevé un "problème" fort intéressant sur l'idée même d'un billet consacré aux blogs tenus par des femmes. Je vous invite à le lire mais j'y reviendrai en fin de billet.
  • Casimira: je la suis de loin car son cheval de bataille c'est DSK. Mais en dépit de ce critère qui aurait pu être rédhibitoire pour moi, j'ai lu chez elle nombre de billets fort intéressants et je pense que malgré sa fanitude pour Monsieur Strauss-Kahn, son blog vaut le détour.
  • Coralie: tous ses billets sont des billets de fond. Je m'explique avant qu'on m'accuse de faire une hiérarchie qualitatives des blogs. Coralie n'est pas une blogueuse compulsive comme d'autres peuvent l'être, moi la première. Ses billets, qu'on soit d'accord avec elle ou pas, sont tous hyper documentés, argumentés. Bref, ils sont en béton armé. C'est pas non plus pour ça qu'ils sont indiscutables évidemment. Mais disons qu'elle envoie du lourd comme on dit.
  • Olympe: dois-je encore la présenter? Son Plafond de Verre est une veille hyperactive de l'actu féministe et de tout ce qui touche au genre de près ou de loin. Je crois, sans vouloir vexer les copines, que c'est la première blogueuse que j'ai suivie quand j'ai pris place dans la blogosphère. Incontournable pour quiconque s'intéresse au genre et aux droits des femmes dans tous les domaines.
  • Euterpe: je consulte son blog un peu comme on consulte une encyclopédie féministe. Du coup, je commente peu chez elle parce que je me documente, et j'enrichis aussi mes connaissances sur le sujet. En revanche, je crois - mais peut-être me goure-je - qu'elle est plus radicale que moi sur le féminisme. Et je trouve qu'elle pousse le concept de la domination masculiniste beaucoup plus loin que moi. Toujours est-il qu'on peut "pratiquer" le féminisme de manière différente tout en continuant à débattre cordialement.
  • Sophie: son blog est tout aussi indispensable que celui d'Olympe. Elle traque sans relâche les pubs, médias, articles, manifestations culturelles et j'en passe qui puent le sexisme à plein nez. Une pépite.
  • Hielenahb: son blog est une découverte récente pour moi. Mais dès que je suis tombée dessus, j'ai aimé le ton, l'autodérision, la sincérité. Et je ne vous cache pas que je me suis déjà tapé de sacrées barres de rire en la lisant. Il y a quelques temps, elle avait lancé un jeu tous les vendredis. Elle publiait une photo représentant un truc chelou et il fallait deviner ce que c'était. Et comme je suis joueuse, j'y allais tous les vendredis sur son blog. Elle a arrêté... C'est con, j'aimais bien!
  • Polluxe: j'ai beaucoup appris chez Polluxe. Elle aussi elle envoie du lourd dans ses billets, qui m'ont souvent inspirée d'ailleurs. Je partage pas tous ses avis mais je m'en fous, une blogroll ne sert pas à l'entre-soi. J'ai l'impression qu'elle blogue un peu moins depuis quelques temps mais toujours est-il que je ne manque aucune de ses publications.
  • Princesse101: elle est une touche-à-tout. Elle blogue culture, société et high-tech. J'ai appris beaucoup de trucs chez elle parce qu'elle partage beaucoup: ce qu'elle aime, ce qu'elle déteste. Elle arrive à écrire des billets sur tout et n'importe quoi mais c'est toujours intéressant et souvent drôle. Une vraie bouffée d'oxygène comme on dit.
  • Iboux: incontournable Iboux. Je crois pouvoir dire qu'avec elle, j'ai un peu dépassé le strict cadre 2.0 car nos échanges ont dépassé la blogo. Un peu comme avec Cycee d'ailleurs. Et finalement, je me dis régulièrement que c'est dommage qu'elles habitent si loin. Je suis sûre que si elles étaient à 2 pas de chez moi, je serais toujours fourrée chez elles. Alors à défaut, je suis toujours fourrée sur leurs blogs.
  • Doudette: on n'est pas du même bord politique mais je m'en fous. Je trouve qu'elle écrit très très bien et qu'elle aborde toutes sortes de sujets avec un recul que j'ai parfois du mal m'imposer. Je ne sais plus trop par quel moyen j'ai atterri chez elle un jour, mais j'y vais régulièrement et toujours avec grand intérêt.    
  • Annie: elle blogue plus trop et c'est bien dommage parce qu'elle publie bien des choses intéressantes sur Facebook. Elle aurait vraiment de la matière pour des billets parfaits. Bon après, elle fait ce qu'elle veut hein Annie. Mais je la suis malgré tout. Comme ça, le jour où je reçois une alerte dans mon reader, je serai aux premières loges pour lire son billet de retour. 
Voilà pour aujourd'hui.
Et pour en revenir aux échanges que j'ai eus avec Suzanne (et que vous avez tous-tes lus puisque vous avez été lire son commentaire comme je vous l'ai conseillé), je crois qu'elle a raison.
Mais je crois aussi que je ne me fourvoie pas en publiant quand même cette liste de blogs tenus par des femmes.
Et je ne l'ai pas fait pour faire un distinguo entre hommes et femmes. Je ne l'ai pas fait non-plus parce que le tweet de David Abiker m'a empêché de dormir je vous rassure.
Tout le monde sait que derrière les blogs, il y a des hommes ET des femmes.
Et je ne pense pas que ce billet contribue à quelque cause féministe que ce soit. Ce n'est d'ailleurs pas le but.
Le but premier (et primaire), c'est juste le partage. Point barre.
Et j'espère que Suzanne ne m'en voudra pas de reprendre à mon compte sa conclusion:
Vive la mixité ! Je ne suis différente en rien des blogueurs masculins je suis aussi bonne ou aussi bête que n'importe quel homme peut l'être.

Vous aimerez aussi

55 commentaires

  1. Ce billet a atteint son but : me faire découvrir des blogs que je ne connais pas ou peu !
    Et je sais ce qu'il me reste à faire le vendredi !
    Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne savais pas qu'il y en avait autant!
    La parité en marche. Vive les blogueuses!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore! Je suis sûre qu'il y en a 100 fois plus!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Attention vous deux, je vous vois v'nir hein!

      Supprimer
    2. C'est pour son bien ! Il faut qu'il arrête un jour de s'identifier à des réflexions sexistes de pochtron. Une charte des blogs est en cours de préparation au sujet des réflexions désobligeantes sous couvert d'humeur et/ou d'état second et il va se retrouver cochon comme devant (c'est une expression pour lui, ca) s'il n'est pas en mesure de la respecter. Donc, je lui donne généreusement un coup de pouce pour sauer par dessus son ombre ! ;)

      Supprimer
    3. Euterpe,

      Merci de ton aide. J'ai vu le projet de charte chez Denis. Pourquoi serais-je obligé de "signer" cette charte ?

      Supprimer
    4. Euterpe,
      Au risque de te décevoir, je manie également un langage fleuri quand ça s'impose. Et je ne crache pas sur quelques insultes au passage.
      Quand je me fais traiter de pauv'conne dans les commentaires de mon blog ou lorsqu'un crétin me tombe dessus dans Twitter, je fonce dans le tas joyeusement.
      Cette charte dont parle Voix Militante est utopique. Dès lors que les blogs sont des lieux d'expression libre.
      Alors pas question quand quelqu'un vient m'insulter chez moi de me contenter de spammer son com.
      Si j'ai envie de le traiter de tous les noms, je fonce.
      Cette charte mériterait un paragraphe d'au moins 30 lignes pour également imposer une ligne de conduite aux commentateurs qui, protégés par un anonymat à 2 balles, se permettent les pires insultes dans les blogs.
      Et rien que pour le plaisir d'apprécier la richesse lexicale de notre patrimoine d'insultes, je t'encourage à faire un tour sur Twitter.
      D'autant plus que certains petits malins sur Twitter commentent en 140 caractères nos billets de blog.

      Supprimer
    5. Oui, je te suis parfaitement mais là, il ne s'agit pas de cela ici. Il s'agit de discrimination sexiste bête et gratuite sous couvert d'humour, le smiley derriÈre devant dédommager soit-disant ce qui n'est en fait qu'une agression GRATUITE. C'est comme si tu étais noir et qu'il viendrait le bec enfariné écrire "ya bonbon banania ? ;)", genre. Puis ajouter "c'est de l'humour, hein !". Euh...l'humour ce n'est pas cela !

      Moi aussi j'ai un langage fleuri et je gueule méchamment même. Je me suis disputée à mort avec luciamel maintenant on est super copine, on s'est traitée de tous les noms avec rosaelle maintenant on s'adore, j'ai dit les pires choses à Elie Arié maintenant on se fait presque des déclarations d'amour, j'ai écrit de grosses vacheries à FdG et maintenant je ne quitte plus son blog, j'avais suprêmement la haine contre Suzanne mais elle a su finalement trouver le chemin peut-être pas de mon coeur mais à proximité, disons, donc le dérapage est possible s'il n'y a pas la volonté délibérée de perpétuer le beaufisme et de décourager les meilleures volontés de faire évoluer la société dans un sens moins discriminatoire.
      Ce qu'il fait là, cela n'a l'air de rien et pourtant c'est juste dégueulasse mais avec l'air du pauvre gosse qu'il faut prendre sous son aile et à qui il faut tout pardonner. TrÈs peu pour moi et très peu pour d'autres. On fera une charte et elle sera très explicite à ce niveau-là. Il n'y aura pas de confusion. D'ailleurs il en tremble déjà le bougre !

      Supprimer
    6. Personnellement, je dépasse les blagues de ce genre et Nicolas le sait très bien.
      Il sait aussi que sur mon blog, il peut faire ce genre de blagues ras-des-pâquerettes parce grâce à nos échanges de mails privés, je sais parfaitement à qui je m'adresse quand je discute avec lui.
      Peut-être suis-je trop tolérante à ton goût. Peut-être devrais-je sauter sur le poil de tous ceux qui font des blagues de ce genre.
      Peut-être.
      Mais je ne le fais pas.
      Sans doute, parce que depuis le temps que je bosse (pour le coup, je parle de mon job là) sur ces questions je ne fais pus attention aux blagues de ce genre.
      Peut-être aussi parce que je préfère "me battre" contre de solides arguments sexistes plutôt que contre des blagues... blagues que je fais moi-même en privé sur les mecs d'ailleurs...

      Supprimer
    7. Tiens d'ailleurs, rien avoir avec la choucroute mais par exemple, je suis davantage contrariée par le logo "girl power" du dernier billet de GdC que par une blague du genre "ah bon? elle penses les gonzesses?"

      Supprimer
    8. Ces blagues sont destructives et, en effet, appellent des blagues antimecs. Moi je ne suis pas antimec et je n'ai pas envie de l'être. C'est pour cela que les réflexions discriminatoires stupides et méchantes, je les proscris !
      Le logo Girl Power suivi d'une révision de sa propre blogroll discriminatoire, c'est pour le coup différent. Les actes reflètent une véritable volonté antisexiste et c'est cela qui me parle, à moi. Nicolas c'est un mec qui stagne mentalement et se complaît dans sa stagnation. Il balance sans arrêt les mêmes boules puantes depuis 3 ans que je suis sur la blogosphère. Ca va, là !

      Les "elles pensent les gonzesses" point d'interrogation ne devraient plus avoir lieu d'être. Plus. Du tout. Jamais.

      Supprimer
    9. Je ne sais pas.
      Dès lors que je suis capable moi-même de faire ce genre de vannes, je crois que ça me passe au-dessus.
      Quant à Nicolas, bah comme c'est devenu un pote, j'aimerais bien si tu n'y vois pas d'inconvénients, qu'on ne débatte plus sur son dos ici.

      Supprimer
  4. je t'attends de pied ferme en Bretagne :-)
    en attendant, se frotter à david abiker, grrrr :-)même sur twiter ça donne à réfléchir !!
    bizouilles de bonne année ma grande !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année à toi aussi!
      Et ne me tente pas hein... Parce que la prochaine fois que je vais en Bretagne, je vais te contacter hein!

      Supprimer
  5. Quelle belle liste :) Merci pour cette jolie note qui m'inspire, je pense que dès que j'ai le temps je fais une petite liste itou ! Moi j'ai hâte de rencontrer celles que je ne connais pas encore en vrai de vrai, dont toi :)


    Et sinon, le cadeau des bottes cloutées, ça tient encore ? ;)

    RépondreSupprimer
  6. Suzanne et Rosaelle ont toutes les deux raison même si elles disent le contraire ! ;)

    D'un côté, faire un billet pour parler des blogueuses plutôt que de les laisser mêlées aux blogueurs c'est un peu comme parler de la littérature "de femmes" parce qu'écrit par les femmes.
    De l'autre côté, les femmes sont toujours un peu plus invisibles que les hommes qui ont tendance à rester entre eux et à se renvoyer constamment le témoin en oubliant gentiment les femmes.
    Résultat les commentateurs/trices ne voient que certains blogs et qui sont comme par hasard tenus par des hommes.

    Merci de m'avoir cité, c'est très gentil.
    Oui je détecte la domination masculine dans tous les recoins, c'est vrai. Aujourd'hui, avec une certaine petite fille de 4 ans 3/4, on s'est amusé à féminiser des garcons dans la collection de "chouette entraînement - maternelle moyenne section - activité de maths" éditions Hatier. Déjà sur la couverture on voit un singe puis une fillette qui se frotte le ventre en tirant la langue puis un garcon de profil avec un crayon qui est tourné vers eux genre je dessine les deux bestioles...Tu en penses ce que tu veux mais moi j'ai ajouté un crayon dans la main de la fille et rajouté une langue sortie au garcon pour faire bonne mesure.
    Et tout le cahier est bourré de représentations machistes + le garcon y est surreprésenté.

    J'ai toute la série et chaque page ou presque est un poème, depuis la petite section jusqu'à la grande section dans toutes les matières.
    Je pourrais presqu'en faire un blog qui me tiendrait l'année ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne connaissais pas. Très intéressant, en effet. Et cela touche donc aussi les manuels pré-scolaires ! Même pas les tou.te.s minus ne sont épargné.e.s :(

      Supprimer
    2. Blog à suivre donc!
      Un de plus!

      Supprimer
  7. Et pourquoi que je suis pas dans la liste ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rrâââ parce que je n'ai parlé que des blogs dont j'étais sûre à 100% du sexe biologique de la taulière...
      Ça te va comme réponse ou pas? ;-)

      Supprimer
    2. Bien obligée. Mais je suis discriminée.

      Supprimer
    3. Sinon, il paraît que Euterpe est un garçon. Il paraît. #jdcjdr

      Supprimer
    4. Ah.... Bon bah me voilà face à une contradiction de taille hein lol!

      Supprimer
  8. Elooooody, j'espère que tu as compris que je n'apprécie pas qu'on humilie les femmes dont moi sur aucun blog alors merci de ne pas faire deux poids deux mesures ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne fais pas 2 mois 2 mesures. Je suis sur la blogosphère depuis même pas 1 an.
      J'ai déjà vu sur je ne sais plus quel billet que vous vous insultiez réciproquement avec Nicolas mais je ne sais ni pourquoi ni comment.
      J'ai pour habitude de ne pas me mêler des disputes.
      Mais il est clair que si je remarquais des insultes sexistes directement orientées contre toi et que j'y étais mêlée, je ne manquerai pas d'intervenir.

      Supprimer
  9. Tiens, je n'avais pas vu le billet.
    Bon, je n'ai rien d'intéressant à rajouter, que je n'ai déjà radoté mille fois.
    N'importe quelle femme peut ouvrir y blog, y écrire ce qu'elle veut, y laisser s'exprimer qui elle veut.
    Sur un blog, la liberté est totale. J'aime bien certains blogs de mères de famille débordées, de jardinières, de cuisinières, etc. Et des blogs de couture et tricot. Je reconnais aux filles très filles (han, lol, bizou, ptites zétoiles clignotantes roses partout, fleurettes et gnugnucheries associées), aux ados survoltées, aux femmes dont le budget "produits de beauté" dépasse celui du ministère de la culture sous Sarko d'exister, de copiner, de facebooker, de s'éclater tant qu'elles peuvent. Elles ne sont pas plus connes que les blgogueurs "foot, bagnole et Turf".
    Je m'amuse beaucoup des terminologies adoptées par certaines blogueuses "blog de filles politiques", "blogs politiques féminins, ou de femmes" Et zy va que je t'en rajoute des couches. Aucune fierté. On geint "ouin, on n'ose rien dire à cause des hommes".
    "on me parlerait pas comme ça si je n'étais pas une femme" est ce qu'on peut lire de plus horrible dans le genre. Mais, espèce de gourde tremblotante et baveuse, arrête de pleurnicher sur ton clavier et parle COMME TU VEUX à QUI TU VEUX.
    C'est le poids de millénaires de patriarcat qui t'étouffe, en tapotant sur ton clavier, en 2012 ? Tu te fous de qui, là ? Oh, mon Dieu, on te parle mal, on te blesse, on heurte ta sensibilité féminine ? sur le Net ? sur ton blog ? dans les commentaires des blogs des autres ? Ah ouais ?
    Et que dire des hommes protecteurs, de ces gentils paternalistes qui tremblent d'adresser une critique à une femme féministe ? qui s'en abstiennent ? c'est pour avoir la paix, pour caresser la meuf dans le sens du poil de la chatte ?
    Franchement, chères consœurs, ayez un peu de fierté personnelle.
    Laissez tomber ces listes, ces promotions sexuées, ces débilités qui n'ont plus lieu d'être.
    Quelle est donc cette liberté qui vous fait si peur ?

    RépondreSupprimer
  10. Et que dire des hommes protecteurs, de ces gentils paternalistes qui tremblent d'adresser une critique à une femme féministe ? qui s'en abstiennent ? c'est pour avoir la paix, pour caresser la meuf dans le sens du poil de la chatte ?

    ==> Alors messieurs? On répond ou bien?

    Oh et puis oui tiens, laissons tomber! Toutes façons je vais pas m'amuser à publier une MàJ de ce billet tous les 4 matins hein!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne question... Tu as noté que je t'envoyais des questions par mail, à l'occasion. Tu devineras pourquoi je ne les pose pas ici. Tu auras noté aussi que je tente d'assimiler les réponses.

      Ah part ça, j'ai fait mon billet, aussi...

      Supprimer
    2. Oui, quel recensement tiens!
      Je suis une petite joueuse à côté!
      Et puis les mails c'est quand tu veux tu le sais bien.
      J'ai tout noté en effet.

      Supprimer
    3. C'est une très bonne question en effet...J'avoue que je suis un peu dépassé par le débat...J'ai l'impression qu'une radicalisation s'opère dans les points de vue des unes, des uns et des autres...
      Quand j'avais 20 ans, mes copines brûlaient allègrement leurs soutiens-gorges pour revendiquer à juste titre leur droit de vivre et d'être reconnues en tant qu'êtres humains à part entière, et non pas d'être reléguées dans un rôle de procréatrice et de "ménagères"...De par notre combat commun, la société a pu évoluer (levée des tabous sur la sexualité, loi sur l'IVG votée par une assemblée de droite)...
      Je ne conteste pas que notre société actuelle soit très machiste, et je constate malheureusement que cette tendance s'accentue notamment chez les 30-40 ans...Je dirai que c'est normal, au vu de notre environnement sociétal...
      L'idéologie de la classe dominante qui reproduit les schémas du 19ème et du début du 20éme siècle a actuellement gagné les esprits, et cette idéologie basée sur le mythe du "gagneur" et non pas de la "gagneuse", est en train de détruire toutes les avancées obtenues par les combats qui nous avions pu mener auparavant.
      Le score de 17,9% obtenu par le front national aux élections présidentielles doit nous interpeller par rapport à perception que les citoyens portent sur la place de la femme dans la société : une des mesures phares du programme de ce "parti" consistait bien en l'attribution d'une allocation pour que les femmes "restent à la maison", plutôt que d'aller travailler !
      Alors c'est quoi être féministe ? Est-ce rester sur son pré-carré de '"blogueuse" pour flinguer tout ce qui bouge au niveau d'une blague ou d'un commentaire un peu maladroit ?
      Est-ce que se définir comme "féministe" oblige obligatoirement à désigner tous les hommes comme "protecteurs,...gentils paternalistes qui tremblent d'adresser une critique à une femme féministe" ?
      Est-ce que la notion de "féministe" doit être portée exclusivement par les femmes ?
      Le "féminisme" représente pour moi un courant d'idées progressistes qui doit amener sa pierre comme les autres courants d'idées, à la construction d'une société où l'individu doit retrouver toute sa place.
      Mais au fait, quel est le pendant du mot "féminisme" au masculin ?




      Supprimer
    4. Est-ce que se définir comme "féministe" oblige obligatoirement à désigner tous les hommes comme "protecteurs,...gentils paternalistes qui tremblent d'adresser une critique à une femme féministe" ?"
      Certes non, pas TOUS les hommes.
      Mais, si l'on regarde ce qu'on a sous les yeux, les blogueurs par exemple : il y a blogueurs qui se déclarent ostensiblement féministes et ont une attitude que je trouve paradoxale. Tout de suite après "je suis féministe", ils se moqueront des femmes qui "se disputent comme des harpies, ou comme des chiffonnières ", ou ils trouveront antiféministe celui qui contredit une féministe qui recourt à un discours violent et injurieux, par exemple. Ils défendront toujours n'importe quelle "gourde fémino-centrée" (expression élodienne). Par féminisme ? hum. Pour avoir la paix, à mon avis. Donc, en adoptant une attitude de supérieur tolérant, patient, condescendant. Un peu comme si les femmes étaient une race à part dont on peut tolérer ce qu'on ne tolérerait pas d'un homme normal. On retrouve ce type de comportement tous les jours dans la vie, au travail...

      Supprimer
    5. Mouais. Bof.
      Je suis d'accord mais en même temps je déteste l'adage qui dit que "parce que je suis féministe, je considère que les femmes comme si ou comme ça ou que les hommes font toujours si ou ça".
      Je me fous pas mal que les mâââââles considèrent nos querelles comme des trucs de harpies ou de chiffonnières dès lors que de mon côté, je ne me gêne pas pour considérer leurs querelles comme des trucs d'"entre couilles" postillonnant de la testostérone.
      Ceci dit, cette histoire de tolérance et de patience condescendante, là je dois dire que je l'ai déjà remarquée plusieurs fois! Et pas qu'une peu!

      Supprimer
    6. @KALONDOUR
      Alors c'est quoi être féministe? Est-ce rester sur son pré-carré de '"blogueuse" pour flinguer tout ce qui bouge au niveau d'une blague ou d'un commentaire un peu maladroit?
      => certainement pas!

      Est-ce que se définir comme "féministe" oblige obligatoirement à désigner tous les hommes comme "protecteurs,...gentils paternalistes qui tremblent d'adresser une critique à une femme féministe"?
      => non plus

      Est-ce que la notion de "féministe" doit être portée exclusivement par les femmes?
      => NON surtout pas!

      Le "féminisme" représente pour moi un courant d'idées progressistes qui doit amener sa pierre comme les autres courants d'idées, à la construction d'une société où l'individu doit retrouver toute sa place.
      Mais au fait, quel est le pendant du mot "féminisme" au masculin?
      => masculinisme hélas. Mais dès lors que les hommes ont déjà plus de pouvoir que les femmes, le masculinisme revendique un maintien de cet écart, il est donc pour moi un courant INégalitaire (façon Eric Zemmour) alors que le féminisme visant à plus d'égalité entre les hommes et les femmes, il est donc égalitaire.

      Ce n'est que MA vision des choses et je ne prétend pas qu'il n'y ait qu'une seule réponse à ta question...

      Supprimer
  11. Merci...Tout ces compliments, ça me gêne, tiens ! Je ne sais même pas quoi dire, du coup...
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien ne dis rien et continue ainsi;-)

      Supprimer
  12. "Le "féminisme" représente pour moi un courant d'idées progressistes qui doit amener sa pierre comme les autres courants d'idées, à la construction d'une société où l'individu doit retrouver toute sa place."

    Il l'a déjà fait. Historiquement.

    Bon, allez. Il est temps de lire "Les Bostoniennes", d'Henry James

    RépondreSupprimer
  13. Non non, moi je l'ai déjà lu. C'est un roman qui traite... du féminisme de l'époque, outre-Atlantique. Enfin, pas que du féminisme. Enfin, si, d'une certaine façon. Enfin, c'est à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merde j'avais pas compris (oserai-je tenter une blague sur les blondes longues à la comprenette?)...
      Bon et bien je l'ajoute à ma liste de lectures 2013.

      Supprimer
    2. On peut raconter des blagues à condition de demander l'autorisation dans le mail où l'on raconte la blague ?

      Supprimer
    3. Nan!
      On raconte la blague et pis c'est tout!
      Enfin ici en tous cas.

      Supprimer
  14. Moi j'ai des blagues sur les buveurs de bière. Mais c'est mal de se moquer des personnes faibles psychiquement qui présentent une addiction dont on ne saurait les tenir responsables, et qu'il faut aider à remonter la pente avec beaucoup de délicatesse, d'affection et de discrétion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous connaissez celle du buveur de bière qui dit des conneries dans les blogs pendant que son copain le vieux Joël fait les mots fléchés ?

      Supprimer
  15. A noter que le blog le plus en pointe au sujet des pâtisseries, est tenu par une fille :
    http://www.raids-patisseries.com/

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise