Le buzz du jour

buzz Twitter
C'est le buzz du jour.
The buzz.
L'éclair quoi.
Vers l'infini et au-delà.

Tout le monde s'en est emparé à tour de bras. Certains de façon plus ou moins réglo.
Jegoun était à La Comète hier soir. 
Je te résume vite fait l'histoire mais si tu veux plus de détails, vas voir chez lui.
En fin de soirée, un type complètement bourré s'en prend au serveur du bar. Ça monte, ça chauffe sévère et Jegoun dégaine son iPhone pour filmer l'embrouille au cas où ça dégénèrerait.
Physiquement, ça reste soft.

Verbalement, c'est un autre délire: pédé, arabe, handicapé, pauv'naze, connard, pauv'pédale, toi j'temmerde connard, monsieur est une pauv'merde
Tout y passe.

Rond comme une queue de pelle, le bourré puissance4 lâche la phrase qui tue:
Vous s'rez dans Le Parisien demain! Le Parisien! ahahahahaha! Le Parisien connard! ahahahaha! [...] Je suis journaliste, vous n'êtes rien!
Ce qui aurait pu rester au stade d'une engueulade de comptoir est en train de devenir une affaire 2.0.
Parce que nous sommes nombreux à avoir tweeté le billet de Jegoun, les journalistes, et ceux du Parisien en 1ère ligne, sont montés au créneau.

Mais pourquoi ce buzz autour d'une engueulade de comptoir?
  • Parce que le type bourré comme un coing a affirmé mordicus qu'il était journaliste au Parisien, nous avons réagi face au mépris de sa majesté-le-con-de-la-Comète.
  • Parce que le type menace de relater l'affaire dans le canard
  • Parce que ce con use de son pseudo statut de journaliste comme d'un argument de toute puissance
  • Parce qu'en 11 minutes, il déverse un flot de conneries racistes et homophobes.
Alors oui, des cons il y en a partout: dans les bistros tard le soir, dans les blogs, mais il faudrait admettre qu'il y en aussi chez les journalistes.

Et ce que révèle cette "affaire", c'est la levée en masse des boucliers corporatistes des journalistes.

Parce que nous, twittos, blogueurs et blogueuses, on a "insulté" quelques heures la profession, alors on se prend un "juste" retour de bâton.

Je me fous pas mal de savoir si oui ou non ce type est journaliste au Parisien, s'il l'a été ne serait-ce que pour une seule pige, ou s'il pige de temps en temps pour la rubrique des chiens écrasés au fin fond d'un village perdu.

Par contre, je déplore, je regrette que tous les journalistes et/ou pseudo journalistes que comptent Twitter ne se soient concentrés que sur une seule chose:
Le rétablissement de la vérité à propos de l'identité du con bourré et pas la nature de ses propos vomitifs...
Quand bien même ce brave con ne s'en souviendrait pas aujourd'hui tant sa gueule de bois l'en empêche.

Alors, souvenons-nous pauvres blogueurs et blogueuses que l'on ne peut pas... Non on ne peut pas blesser 1000 fois un journaliste, mais on peut blesser une fois 1000 journalistes.

Et souvenons-nous aussi que n'est pas journaliste qui veut et encore moins nous, pauvres blogueurs et blogueuses...

Vérité absolue qui n'a pourtant pas empêché le HuffPost d'en faire un article, ni quelque blogueur de défendre les journalistes qui se sont fait haranguer par lesdits twittos.

D'une engueulade de comptoir, on est donc passés à une guéguerre lamentable entre blogueurs et journalistes pendant qu'un homophobe raciste et sans doute mythomane cuve tranquillement sa cuite de la veille.

Je ne me ferai pas l'avocate de Jegoun, il est assez grand pour se défendre tout seul et j'ai autre chose à faire. Par contre, si je peux me permettre: quand certains affirment sur Twitter qu'il a "fait ça" pour "faire le buzz", ça me fait doucement rigoler.

Car si Jegoun avait besoin de tourner des vidéos de piliers de comptoirs fachos pour buzzer, ça se saurait.

Vous aimerez aussi

12 commentaires

  1. je ne crois pas que sa spécialité soit de faire du buzz.... Mais plutôt de passer son temps à insulter tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui. Il connait un autre mot, à part connard ? Va y avoir du sport, le 11...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas quoi te dire. Mais je ne suis pas d'accord avec toi.
      Je n'ai pas l'impression que les blogs de Jegoun fourmillent de "connard" à tout bout de champ, mais peut-être est-ce aussi parce que je n'accorde pas beaucoup d'importance aux commentaires dans les blogs des uns et des autres.
      Après, libre à chacun et à tous de régler ses comptes ou pas dans nos blogs en usant du langage fleuri qu'on aura choisi.
      Quant au 11, j'aurais bien aimé venir mais je suis tout le temps prise le soir...
      Et puis le sport, c'est bon pour la santé!
      Et c'est quoi se pseudo de ouf;-)?

      Supprimer
    2. Je vois pas quel sport il va y avoir le 11, la comète est un lieu ou on papote plutôt sympa . Mais moi j' adore le sport qui fait parti des bonnes résolutions en debut d'année, je vais donc sortir au kdb tiens, des fois qu'un intellectuel un point zéro arrive a thèsauriser sur cette affaire ;.)

      Supprimer
    3. Du sport verbal quoi!
      De la rhétorique sportive en somme

      Supprimer
  2. Il vaut mieux un type qui te dit carrément les choses qu'un hypocrite mielleux.
    Par contre, 100% d'accord avec toi: on dirait que c'est pas si grave que le type soit mytho, raciste, homophobe et con, tant qu'il n'est pas du Parisien...

    RépondreSupprimer
  3. Et surtout parce que Jegou sait plus comment faire parler de lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas Euterpe... Mais je sais que nous ne tomberons pas d'accord! ;-)

      Supprimer
  4. Est-il vraiment journaliste ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Le Parisien a démenti officiellement.. C'en est d'autant plus drôle.
      Prenez un pseudo siouplaît, j'aime pas parler inconnus

      Supprimer
  5. faire le buzz ? Non. Faire le gros con, oui !

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise