#FH2012 : espoir, égalité, diversité // Le meilleur clip de la campagne


Bon ça y est, on y est.
Campagne officielle.
15 jours règlementaires.
Égalité du temps de parole.
Clips officiels.






On a l'habitude des clips mous, des monologues face caméra, sans rythme, des candidats récitant leur laïus en se demandant quand va finir le calvaire.
En visionnant les clips de Nicolas Sarkozy et François Hollande, une ambivalence évidente m'a sauté à la gorge... Et aux tripes.

Deux impressions
Deux formats
  • Nicolas Sarkozy: face caméra, couleurs de la France Forte, immobilisme, conservatisme. A Henri Guaino qui déclarait hier que le changement c'est Nicolas Sarkozy, je réponds qu'il a de la merde dans les yeux... Et dans les oreilles.
  • François Hollande: un speech sous forme de discours, sur fond d'applaudissements et de meeting, haranguant la foule et exhortant au changement. Un clip de campagne sur fond d'archives télévisuelles des grands moments du socialisme. Et n'en déplaise aux plus sceptiques : des grands moments, il y en a eu beaucoup.
Deux rhétoriques
  • Nicolas Sarkozy: épreuve, crises, violence, souffrance, immobilisme, désastre, travail, effort, mérite, assistanat, autorité, laxisme, responsabilité, droit, devoir, France forte, protéger, destin.
  • François Hollande: âme, égalité, révolution, abolition des privilèges, Front Populaire, Sécurité Sociale, François Mitterrand, Lionel Jospin, CMU, travail, mérite, effort, initiative, diversité, sécurité, justice, argent à sa place, solidarité, rassemblement, redressement, espérance, République, changement.


Chaque nation a une âme. L'âme de la France c'est l'égalité. C'est pour l'égalité que la France a fait sa révolution et a aboli les privilèges dans la nuit du 4 août 1789. C'est pour l'égalité que la IIIe République a instauré l'école obligatoire et l'impôt sur le revenu. C'est pour l'égalité que le Front Populaire a œuvré en 1936. C'est pour l'égalité que le gouvernement du général de Gaulle a institué la Sécurité Sociale en 1945. C'est pour l'égalité que François Mitterrand a été élu en 1981. C'est pour l'égalité que nous avons fait avec Lionel Jospin, la couverture maladie universelle. L'enjeu de cette campagne c'est la France. Une France du travail, du mérite, de l'effort, de l'initiative, de la diversité. Une France de la sécurité pour tous. Une France de la justice, où l'argent sera remis à sa place qui est celle d'un serviteur et non d'un maître. Une France de la solidarité, où aucun des enfants de la nation ne sera laissé de côté. Une France où le droit de chacun s'appuiera sur l'égalité de tous. Voilà le choix qui vous attend. Rassemblons-nous. Le redressement, c'est maintenant. La justice, c'est maintenant. L’espérance, c'est maintenant. La République, c'est maintenant. Le changement, c'est maintenant. Vive la République ! Et vive la France !

Texte du clip officiel de Nicolas Sarkozy
La France est à un tournant de son histoire. Votre choix sera d'une grande importance. je crois en la France, en son talent, en son génie, à sa capacité de surmonter les épreuves. Durant ces 4 dernières années où nous avons dû affronter des crises d'une violence inouïe. Elle a souffert, mais elle a tenu la France. Elle a tenu parce que nous avons agi. L'immobilisme nous aurait conduit au désastre. Pour les 5 années qui viennent, ce sont les valeurs du travail, de l'effort et du mérite qui nous permettront d'être plus forts. Nous devons croire à la solidarité et refuser l'assistanat. celui qui travaille doit toujours gagner davantage que celui qui ne travaille pas. Nous devons croire dans l'autorité parce que l'autorité protège et que ce sont les plus exposés qui en ont davantage besoin. Nous voulons une école où l'autorité du maître et du savoir est reconnue, parce que le laxisme ne rend pas service aux enfants. Nous voulons la responsabilité qui est la condition et la liberté de chacun parce qu'il n'y a pas de droit sans devoir. C'est en étant fidèle à nos valeurs que nous construirons une France forte, capable de protéger les Français et de leur rendre la maîtrise de leur destin.

L'heure du choix c'est maintenant,
celle du changement c'est tout de suite
 

Vous aimerez aussi

2 commentaires

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise