17/04/2012

Indécence des salaires - Episode 4

Les patrons les mieux rémunérés touchent entre 200 et 350 années de SMIC par an. Voilà qui est bien plus parlant qu’une succession de zéros qui dépassent l’entendement.
Mais voilà. Il ne s’agit que de rémunération. Il faut aussi prendre en compte tous les autres avantages.
Benoît Potier (Air liquide) : 2,6 millions d’euros en 2010
Michel Rollier (Michelin) : 4,5 millions d’euros en 2010
Il n’est pas question ici de dire que ces patrons ne méritent pas un haut salaire.
En revanche, ce que je dénonce c’est l’indécence de ces revenus.
Aussi talentueux, compétents  ou investis sur le plan personnel qu’ils soient, ces patrons perçoivent chaque année des sommes qui dépassent l’entendement en contexte de crise d’une part. Mais lorsque 99% de la population gagnent moins de 48 000 € nets par an, on est en droit de se demander où commence l’indécence.
Et c’est bien là tout le problème.
Et encore… S’il n’y avait que les patrons…
Car on parle aussi de 35 années de SMIC pour un sportif de haut niveau, 23 années pour un cadre du secteur de la finance, 18 années pour un dirigeant d’entreprise salarié...
Si encore il n'y avait que le SMIC comme seule référence... Car c'est au quotidien que se mesure l'indécence

Si vous avez manquez le début :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise