30/07/2012

"Le bourreau s'appelle Bachar al-Assad"

Avec des "si", on met Paris en bouteille.

Nicolas Sarkozy - en vacances, c'est important de le préciser - fait le malin en critiquant l'attitude de François Hollande vis-à-vis de la Syrie.
"On m'a critiqué sur la Libye, mais moi au moins, j'ai agi. [...] Il faut être plus ferme contre le régime de Damas, beaucoup plus ferme"

Bref, si Monsieur Sarkozy était toujours président, cela ne se serait pas passé comme ça.

Mouhahahaha.

Le soleil a dû lui taper sur la tête et il semble oublier que le massacre du peuple syrien a débuté sous son mandat. Bref.

En revanche, je remercie Laurent Fabius d'avoir réagi lui aussi en qualifiant les remarques de l'ex-président de "propos de vacances".

Invité de RTL, le Ministre des Affaires Étrangères a annoncé que la France allait demander une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU pour faire arrêter les massacres en Syrie.

En août, la France va présider le Conseil de Sécurité de l'ONU et demander d'ici la fin de la semaine une réunion à échelle ministérielle et Laurent Fabius devrait diriger lui-même cette réunion.
"Puisque la France prend la présidence du Conseil de sécurité des Nations unies au 1er août, nous allons donc demander avant la fin de cette semaine la réunion du Conseil de sécurité, probablement au niveau ministériel à la fois pour essayer d'arrêter les massacres et pour préparer la transition politique".
Laurent Fabius passe donc en mode fermeté - ce que Nicolas Sarkozy n'a jamais fait - puisqu'il affirme qu'"il faut tout tenter" vis-à-vis de la Russie et de la Chine qui s'entêtent à refuser depuis le début des massacres toute résolution contraignante à l'ONU, prétextant le risque d'une extension du conflit aux pays voisins.

Et enfin, contrairement à Nicolas Sarkozy qui déroulait le tapis rouge à Bachar al-Assad en 2010, Laurent Fabius ajoute:
"C'est un martyr que subit le peuple syrien et le bourreau s'appelle Bachar al-Assad".
Pour info, selon une ONG syrienne, le conflit aurait fait en 16 mois plus de 20 000 morts.

6 commentaires:

  1. et le tout bloqué par la russie...tiens je te file le speech que j'ai prononcé y'a quelques mois sur le sujet http://www.romainblachier.fr/2012/03/france-syrie-democratie.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien... C'est une histoire de fous ce blocage sino-russe...

      Supprimer
  2. Sarko continue à croire qu'il était président pour de vrai.

    RépondreSupprimer
  3. Ah la la la, son mandat exécrable, ne lui a pas assez donné matière à réfléchir? Susciter une introspection? Que dis-je, en est il seulement capable rires?

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise