28/09/2012

QG du jour 4 - Séduire la ménagère

Pendant les Trente Glorieuses, c'est l'avènement de la société de consommation.

La ménagère, cette figure stéréotypée qui regroupe à la fois la femme dans son foyer, la mère, l'épouse, la téléphage cible des chaînes de télévision et référence archaïque - encore aujourd'hui - de l'audimat, incarne pendant la révolution de l'électroménager qui lui simplifie la vie, à elle, la femme.
Elle devient donc modèle, actrice et consommatrice privilégiée des fabricants d’électroménager, qui développent des campagnes de publicité massive dans laquelle la femme est épanouie et trône fièrement au milieu de tout un arsenal de machines et de robots.
Fort heureusement, en matière d'électroménager, quelques progrès ont été faits dans le domaine de la pub mais il reste encore bien des clichés à faire tomber ailleurs.

Remember 1945-1973

Publicité Réfrigérateur de 1955
Réfrigérateur
Boris Vian, La Complainte du progrès, 1955
Autrefois pour faire sa cour, on parlait d'amour
Pour mieux prouver son ardeur, on offrait son coeur
Maintenant c'est plus pareil, ça change ça change
Pour séduire le cher ange, on lui glisse à l'oreille
Ah Gudule, viens m'embrasser, et je te donnerai...
Un frigidaire, un joli scooter,
Un atomixer, et du Dunlopillo
Une cuisinière, avec un four en verre
Des tas de couverts et des pelles à gâteau !
Une tourniquette pour faire la vinaigrette
Un bel aérateur pour bouffer les odeurs
Des draps qui chauffent
Un pistolet à gaufres


Moulinex libère la femme


Publicité Moulinex de 1961


Slogan de 1961:
"Moulinex libère la femme"









Cocotte Seb de 1953
seb 1953

Brandt - années 1970
Pub 1970
Ce n'est qu'à partir des années 1970 que la bonne vielle ménagère commence à disparaître, doucement mais sûrement, des campagnes publicitaires pour l'électroménager.

15 commentaires:

  1. Réponses
    1. Dites-donc Seb-c'est-bien-Musset, ce serait pas la 1ère fois que vous commentez ici?
      Ça s'arrose!

      Supprimer
  2. La "tourniquette pour faire la vinaigrette" de Vian me ravissait, à l'époque, ce qui ne m'empêchait pas de ronchonner devant les corvées de cuisine.

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Ah voilà c'est ça! Les nouveaux francs de 1973 sont les euros d'aujourd'hui.

      Supprimer
  4. Merci Elooooody de nous faire revivre ces belles années d'après-guerre. A l'époque, je n'ai pas souvenir que ces affiches ait été choquantes. Vous remarquerez que la femme y est élégante ce qui nous change de la Mère denis qui est venue après.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que ces images n'étaient pas choquantes à l'époque. C'est le recul d'aujourd'hui et certains progrès en matière d'égalité des sexes qui font sur nous sommes choqués aujourd'hui (enfin pas tout le monde hein...)

      Supprimer
    2. Oh tu sais, il y a encore nombre de femmes qui reçoivent un fer à vapeur pour Noël ....

      Supprimer
    3. Tiens, c'est rigolo çà comme remarque. Il y a quelques années, j'ai fait la remarque à un vendeur de surface du bricolage à propos des cadeaux pour la fête des pères.? Une perceuse ou encore une caisse à outils.

      Supprimer
    4. C'est exactement le même débat en effet.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise