09/06/2013

Serena, une femme, des muscles et une victoire

Voie Militante vient de pondre un billet parfaitement con.

Sous prétexte que Serena Williams, qui a remporté Roland-Garros hier, a une musculature "hors normes", en dehors des canons de beauté féminins décidés et fantasmés par les hommes, notre cher Denis, que j'appellerai désormais Denise, histoire de me mettre à son niveau, a commis ça:


Le 1er argument de l'IMC est complètement con. On saluera et on compatira avec toutes les femmes en léger surpoids qui lisent ce billet de bon matin.

Mesdames: vous êtes des tas, mettez-vous au régime si vous voulez plaire à Denise.

Madame Moustache:
Donc, si tu es sportive, que tu kiffes la gonflette, que tu kiffes quand ton dos est tellement gonflé qu'on ne voit plus ton cou: tu es un mec. Il ne te manque plus que la moustache.

Mesdames: si vous êtes gaulées comme Serena Williams, c'est que vous avez un problème identitaire et que vous êtes un keum.

Denise achève son billet sur une question qui pue le cliché à plein nez:
"Serena Williams a hier fini son match sur un ace à 200 km/h !!! Quels sont les joueurs du tennis masculins en capacité de frapper aujourd’hui à cette vitesse là?"
Comme je suis bonne joueuse, je vais lui répondre:
En 2004:
Andy Roddick => 249 km/h
En 2010:
Samantha Sostur => 208 km/h
En 2011:
Ivo Karlovic => 251 km/h
En 2012: 
Milos Raonic => 237 km/h 
Julia Görges => 202 km/h 
Samuel Groth => 263 km/h
Les propos de Denise sur ce billet ne sont pas sans me rappeler les polémiques scabreuses autour du test de féminité qui avait été imposé à Caster Semanya en 2010

Finalement, c'est ça le lot quotidien des femmes:

Quand elles sont performantes, elles doivent prouver qu'elles sont bien des femmes.
Dès qu'elles sont plus fortes ou aussi fortes que les hommes, ça sent le roussi, et ces messieurs ont des doutes.

Par contre, quand un mec a une musculature douteuse, quand il est capable des performances les plus inhumaines surhumaines, pas de place au doute: le type est simplement très fort, très viril, admirable.
Quant à toi, petit coq d'1m80 pour 72 kilos tout mouillé, tu n'es qu'une femmelette, et tu es prié de te pointer à 14h15 pétantes chez le médecin du tournoi pour te prêter au test de masculinité afin qu'on soit sûr que tu es un homme: un vrai.
Voilà ce que nous dit en substance Denise de Voie Militante, adhérent acharné envers et contre tous de la charte de bonne conduite des blogs, celle qui prétend entre autre ne pas attaquer l'intégrité physique des gens, partisan de la vraie gauche: celle qui est ouverte, progressiste, qui va de l'avant, qui combat les inégalités et les stéréotypes.

Formidable.

Message personnel pour Denise: je soulève de la fonte 3 fois par semaine, c'est grave docteur?

46 commentaires:

  1. un test aux anabolisants serait peut être souhaitable pour la beauté du sport

    RépondreSupprimer
  2. Du Denis dans son oeuvre ! Vive la charte !

    RépondreSupprimer
  3. J'adore !! Le type qui parle IMC en faisant croire qu'il sait de quoi y cause !!! Le muscle étant plus lourd, c'est normal que son IMC soit un peu élevée ! L'andouille !!
    Pfff ! On pourrait faire un genre de dîner de cons mais on aurait le droit de donner des baffes ??

    RépondreSupprimer
  4. Han… Peu importe masculin ou féminin, si la dame me fout une baffe, elle va me clémentmériqué ! (Mon IMC est dans les profondeures du monde !)
    Les pb est que les z'instances du tennis ont "légalisé" les aces, autrefois une faute, tuant par cela le jeu. Tennis vient du français Tenez, on servait la balle, on donnait la balle à l'adversaire, l'ace a définitivement tué ce sport.

    RépondreSupprimer
  5. La vitesse de diffusion de ton billet sera bientôt publiée ? Denise va être ridiculisée par cet ace magnifique. Yeahrres !

    RépondreSupprimer
  6. A quand un test de dopage sur la connerie des blogueurs ?

    Pour Denis cela me semble pas utile tant la chose est évidente !

    RépondreSupprimer
  7. Bob a tout à fait posé la bonne question, mais en ce qui concerne les égarements, se rappeler de ce qu'on a écrit sur Navratilova quand elle était au top, sous prétexte de son apparence qu'on jugeait masculine et de ses goûts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet.
      Mais je trouve que Denis a carrément dépassé les bornes!

      Supprimer
  8. En prime, Denise a interverti les données. Serena mesure 1.75m pour 70kg (voire 68.2kg selon le site RG) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus!
      Merci anonyme... Mais que ça ne t'empêche pas de pendre un pseudo hein!

      Supprimer
  9. Je vais défendre le point de vue de ce Denis avec qui je n'ai aucune affinité et qui, par ailleurs, raconte des bêtises le plus souvent, ne répond pas à la contradiction et censure à tour de bras (ça, c'est dit).

    J'ai lu son billet, et il me semble qu'il parle de dopage avant tout.

    Les soeurs Williams sont des monstres, entraînées dès le plus jeune âge par leur dingue de père.
    Non, ce n'est pas normal qu'une femme soit ainsi. En dehors des monstres façonnés par le sport professionnel et le culturisme, on ne trouve pas de femmes comme cela. Nulle part dans le monde. Comme on n'aurait jamais trouvé de femmes semblables aux nageuses ex allemandes pourries d'hormones et mortes de cancer avant quarante ans.
    J'emploie le mot "monstre" dans le sens "qu'on montre". Comme on montrait autrefois les personnes difformes ou extraordinaires dans le cirque.
    Et montrer des personnes comme cela, les honorer, c'est honorer des entraineurs de gladiateurs, des parents maltraitants, des bateleurs de haut sport médiatique pour bouffeurs de soupe télévisuelle et de produits associés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, cela vaut aussi pour les sportifs masculins qui meurent parfois bien avant quarante ans, complètement déglingués par le sport + hormones, produits dopants et anabolisants en tout genre. Sauf ki faut pas le dire et balancer du "remember les est-allemandes" pour justifier n'importe quoi.

      En revanche, on ne remet pas en cause l'appartenance d'un sportif à son sexe. Surtout s'il a remporté je ne sais quel record.

      Cela dit supermama est toujours là pour accourir défendre le pauvre mâle "attaqué" contre la méchante fifille qui "ne l'a pas compris" et lui fait du bobo.

      Supprimer
    2. J'avais bien compris que Denis parlait du dopage hein. Je trouve juste lamentable que quand une femme est dopée, on remette en cause son identité sexuelle...

      Supprimer
  10. "Dans ce cas, cela vaut aussi pour les sportifs masculins qui meurent parfois bien avant quarante ans, complètement déglingués par le sport + hormones, produits dopants et anabolisants en tout genre. "
    Cela allait de soi, Euterpe.
    Malheureusement, c'est sur les femmes qu'on tape le plus parce que la musculature de dopé se remarque plus chez elle, c'est ainsi mais c'est comme ça.
    "En revanche, on ne remet pas en cause l'appartenance d'un sportif à son sexe. Surtout s'il a remporté je ne sais quel record."
    Justement, le sexe de certains sportifs n'est pas QUE masculin ou féminin. D'où les discussions interminables sur le sexe des sportifs...
    "supermama est toujours là pour accourir défendre le pauvre mâle "attaqué" "
    Non, s'il fallait accourir pour défendre quelque victime du sport professionnel, c'est l'enfant que je défendrais. Tu as vu comme moi ces reportages sur l'élevage des futurs champions de tennis, qui vivent dans la famille de leur entraineur, et qui triment comme des malades tout le jour durant ? Les promenades des sélectionneurs de petits africains dans les terrains vagues où ils jouent pieds nus pour les acheter à leur famille ? Les gymnastes chinoises de trois ans qui pleurent sous les coups ?
    On pousse des petits cris d'horreur quand on évoque les parents indiens qui mutilent leurs enfants pour en faire des mendiants de rapport, mais toutes proportion gardées, nous faisons la même chose en poussant les nôtres vers l'enchaînement des sélections du sport professionnel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit ici de la remise en question systématique du sexe des femmes dès qu'elles entrent dans un domaine soi-disant réservé aux hommes : les records sportifs de haut niveau par exemple.
      Le reste c'est juste une autre histoire !
      Alors les "Malheureusement, c'est sur les femmes qu'on tape le plus parce que la musculature de dopé se remarque plus chez elle, c'est ainsi mais c'est comme ça." c'est du noyage de poisson pour donner raison aux petites choses fragiles masculines que tu aimes tant secourir avec ta trousse miracle.
      On ne "tape pas" simplement ("neutralement") sur ces dames les sportives, non, "on" les déféminise parce que ta féminité c'est un truc que t'a jamais acquis une bonne fois pour toute parce que t'es née de sexe féminin mais un truc qui peut t'être retirée au moindre mot de travers ou acte pas assez doucâtre/mollasse et c'est cela dont il est causé à c't'endroit-ci. Pas des nageuses est-allemande ni de Steffi Graf.

      Supprimer
  11. Euterpe: euh, si tu le dis... Tu as certainement raison. (j'arrête !)

    RépondreSupprimer
  12. Ok mais si tu pouvais par la même occasion te débarrasser de ton syndrome infirmière de la Croix rouge missionnée pour secourir les pauvres mâles victimes des méchantes féministes, ce serait un grand pas pour l'humanité. La solidarité intermâle suffit amplement à maintenir le statu quo.

    RépondreSupprimer
  13. Réponses
    1. Et ton adhésion pour la foire d'empoigne, qu'est-ce que t'en fait ? Cela dit, pour ma part, ca y est, j'ai empoigné, c'est bon. Et au cas où tu aurais pas remarqué c'était même pour défendre ton billet. (Je pourrais ajouter : "ingrate" si j'étais de mauvaise humeur).

      Supprimer
    2. Ah mais j'ai remarqué hein!
      Quant à la foire d'empoigne, j'y adhère toujours mais à mi temps puisque je ne suis plus au chômage!

      Supprimer
  14. Euterpe en réac meuf qui engueule les meufs pour fraternisation avec l'ennemi.

    J'adore.

    Encoooooooooore!

    RépondreSupprimer
  15. Dommage.

    (fantasme du combat de boue)

    (AOC: masculine)

    (dégenrisation: différée)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ah.

      Bon, vous remettez ça quand vous voulez, hein?

      Faut trouver un sujet qui fasse sortir Frau Euterpe de son bunker. Vous avez quoi en stock, là, tout de suite?

      Supprimer
  16. Alleeeez, juste un tout petit petit billet.

    RépondreSupprimer
  17. C'est votre éducation judéo-chrétienne qui parle là, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou mon humour légendaire. C'est selon.

      Supprimer
  18. Ah.

    Bon, moi j'ai essayé de mon côté et je me suis fait cramer au bout de deux coms.

    (elle a quand même répondu à un com, bon, ok, pour m'engueuler, c'est vrai, et puis elle a sorti le lance flamme et tout napalmé).

    Mais j'ai pu placer 2 coms, quand même, avant le nettoyage.

    Maintenant, ça fait un peu juste pour tenter le dialogue.

    Bref, pour entretenir l'interactivité, va falloir payer de votre personne, je crois. Et puis vous zètes une meuf. C'est un avantage décisif quand on veut faire sortir Frau Euterpe de sa coquille.

    Rendez-vous compte que le maire d'Arcangues, dans ls Pyrénées Atlantiques, Monsieur Colo, pourtant farouchement opposé au mariage homo, envisagerait d'accepter, du bout des lèvres, de faire une délégation.

    Siiii!

    Comme quoi on peut arriver à faire évoluer même les plus branques d'entre nous vers quelque chose de plus positif que leurs convictions perso de réac profonds.

    Courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai dit stop pour les coms c'est pas parce que c'était Euterpe, ou vous hein... C'est parce que j'arrivais plus à suivre. La taulière perdue dans son propre blog: le comble.

      Supprimer
  19. Oui, j'ai compris.

    J'espère que ça se passe bien pour vous.

    Gros bisous.

    (si vous me permettez)

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise