Le test de grossesse en supermarché, c'est maintenant!

Tiens! Un truc positif... Y'avait longtemps.
Les tests de grossesse seront désormais en vente libre en supermarché, mettant ainsi fin au monopole des pharmacies.
J'applaudis des deux mains.

Pourquoi?

  • Parce que c'est plus accessible
  • Parce que ça sera peut-être moins cher
  • Parce qu'il n'y a pas de raison valable pour que les pharmacies aient le monopole de la vente.
  • Parce que je me mets à la place d'une jeune fille, prise d'affreux doutes, limite en panique, et qui flippe rien qu'à l'idée de franchir la porte d'une pharmacie et de se faire griller par des proches ou de se faire dévisager par un pharmacien paternaliste ou par une pharmacienne réac dans les yeux desquels on pourrait lire:
"Eh bah ma p'tite... A ton âge, j'avais d'autres préoccupations..."
"Si t'étais ma fille, je t'apprendrais la vie"
  • Parce que la société change, parce qu'il y a encore beaucoup de jeunes filles qui n'ont pas assez accès aux moyens de contraception, aux informations relatives à la grossesse ou simplement aux moyens de savoir si elles sont enceintes ou pas.
  • Parce que l'avortement étant un droit, si certaines femmes ou jeunes filles avaient un plus large et plus rapide accès au test de grossesse, elles auraient plus de temps pour décider de leur avenir.
Parce que. 

Mais si je ne suis pas surprise que l'UMP et l'UDI aient voté contre, j'avoue que j'ai du mal à comprendre pourquoi le FDG s'est encore opposé à une mesure que je trouve juste, réaliste, et en phase avec notre époque.

Si un vrai gauchiste de la vraie gauche pouvait m'expliquer, je suis preneuse.

Ou alors, c'est que les députés du FdG ont encore séché les cours... Comme les radicaux de gauche.

Je pose la question.

Et comme tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, grâce à l'augmentation spectaculaire du SMIC, toutes les smicardes pourront se payer un test de grossesse.

Vous aimerez aussi

37 commentaires

  1. Je n'en peux pas me prononcer avant d'avoir essayé.

    RépondreSupprimer
  2. Bon , tu ne mesures pas le danger réel de la chose .....
    Imagine que des Djeun's confondent les tests de grossesse avec des cigarettes électroniques et qu'ils se mettent à fumer des tests de grossesse ......
    Imagine le drame !!!! .....
    Alors voila ! ma p'tit'e ........
    L'alcool OUI !!!! ..... Les tests de drochestes NON !!!!! .... Les tests de grotesque NON !
    Les Djeun's dites NON ! à la grode ......
    Voila !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon , personnellement j'ai dit oui à la grode ......
      MAIS ! c'est une autre histoire ...... MERDE ! ....
      Et je gére ! ....
      Alors oui ! je suis pour les tests de grotesque en super ... et même en hyper marchés ......
      Voila !

      Supprimer
  3. J'ai essayé d'applaudir avec une seule main...
    ça n'a pas été la réussite du siècle.
    Mais peut-être qu'en disant oui à la grode je vais pouvoir trouver un créneau.

    Sinon, VIVE l'encouragement à l'avortement qui permet de mieux décider de son avenir (et que si j'arrive à quarante ans, que je suis un femme libre d'avoir un boulot de merde dans le tertiaire, quand j'en ai un, ben que c'est pas grave, enfin si un peu quand même, snif, mais que je pourrais toujours m'adopter un ch'ti nafricain roumain ou devenir lesbienne).
    VIVE l'égorgement rituel et, restons cohérents, A BAS la corrida!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'y arrive, ça s'appelle claquer des doigts.

      Sinon, euh, comment ça se pass? Vous êtes au courant que le test de grossesse n'est pas un moyen de contraception ou pas?

      Supprimer
    2. "Vous êtes au courant que le test de grossesse n'est pas un moyen de contraception ou pas?"
      J'suis pas parti pour révolutionner l'économie mondiale, mais bon jusque là j'y arrive encore...

      C'est quand même vous qui venez d'écrire ça, et de faire clairement le lien entre test de grossesse et contraception, non?:
      "Parce que la société change, parce qu'il y a encore beaucoup de jeunes filles qui n'ont pas assez accès aux moyens de contraception, aux informations relatives à la grossesse ou simplement aux moyens de savoir si elles sont enceintes ou pas.
      Parce que l'avortement étant un droit, si certaines femmes ou jeunes filles avaient un plus large et plus rapide accès au test de grossesse, elles auraient plus de temps pour décider de leur avenir".

      Bah oui.

      Supprimer
    3. Parfaitement. Il y a un lien entre grossesse et contraception, c'est évident.
      De là à voir dans mon billet un encouragement à l'avortement, euh... Mettez vos lunettes mon vieux. C'est vous qui avez écrit "Sinon, VIVE l'encouragement à l'avortement"..
      ... Pas moi hein...

      Supprimer
    4. Autrement dit, dans une syntaxe plus simple: un accès plus large aux tests de grossesse permet de prendre des décisions dans dans de meilleures conditions. Quelle que soit la décision.
      Ça vous là? C'est plus clair?

      Supprimer
    5. 1- J'suis pas vieux. J'me suis fait une crête ce matin, j'ai un t-shirt Naruto et je bois du yop.
      2- Dans les deux paragraphes que j'ai cités, vous établissez le lien entre: Test de grossesse, contraception et avortement.
      Ce n'était peut-être pas voulu, c'était peut-être inconscient, j'en sais rien et dans le fond je m'en fous un peu. Je n'insiste pas.

      Supprimer
    6. Wééé! Test de grossesse pour tou(te)s !

      Supprimer
    7. Anton: il y a un lien bien sûr mais pas le moindre encouragement à l'avortement!

      Supprimer
  4. "il y a encore beaucoup de jeunes filles qui n'ont pas assez accès aux moyens de contraception,"
    Ce serait intéressant de faire une blogo-chaîne à ce sujet, sur le thème "comment ça se passe chez vous ?" Dans ma campagne, les collégiens peuvent se procurer des préservatifs à l'infirmerie des collèges (publics et privés).
    Si la fille est enceinte, dans les collèges publics du secteur, l'infirmière scolaire envoie vers le planning familial du coin (accessible à n'importe quel ado scolarisé sans rendez-vous, consultation gynéco gratuite et sans que les parents soient au courant) Le gynéco prescrit alors une IGV si on est dans les délais, tout cela peut se faire au besoin à l'insu de la famille, sur les temps scolaires. L'infirmière du collège donne aussi la pilule du lendemain et oriente les ados vers le gynéco du planning pour mettre en place une contraception efficace (pilule, implant).
    Les élèves sont multi-abreuvés de cours de contraception et de distribution de capotes au collège public comme privé. Malgré cela, les premiers rapports sexuels se passent souvent sans préservatif... Ce n'est pas faute d'information. Le jour où on fabriquera des ados raisonnables, encore plus raisonnables que les adultes, n'est pas arrivé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes... Mais je crois qu'on en fait jamais assez (pas des ados raisonnables mais de l'info). Dans certains bleds, le supermarché est souvent bien plus accessible que la pharmacie ou la PMI hein...

      Supprimer
    2. Dans mon lycée, l'infirmière était là euh peut-être une heure par semaine PENDANT les heures de cours. Etant en ville le planning était assez proche (au contraire de millions de jeunes des campagnes) sauf qu'on m'aurait posé des questions si je rentrais pas à l'heure du lycée (à supposer même qu'ils soient ouvert après les heures de cours....), pour me renseigner (comme le disent les campagnes sans donner d'autres informations que de dire d'aller se renseigner sur le net) il aurait fallu que je surfe sur l'ordi familial dans le salon...et j'avais la chance d'être en filière générale alors que les millions de jeunes en filière professionnelle n'ayant pas de cours de biologie ne sont pas abreuvés d'info.
      Avec l'arrivée des smartphones, ça peut changer mais tant qu'on met les filières professionnelles de côté, qu'on n'organise pas des sessions de rencontres avec l'infirmière ou le planning pendant les heures officielles du lycée et du collège, qu'au lieu de dire dans les pubs "allez vous renseigner" donner directement les infos (qui toucheront les gamins qui PENSENT savoir genre vaut mieux mettre 2 préservatifs).

      Supprimer
    3. Voilà c'est un peu ce que je voulais dire...

      Supprimer
  5. Mais tout cela n'a aucun rapport avec les super marchés .....
    Parce que le pharmacien qui se met à faire de la morale à sa djeune cliente , je n'y crois pas du tout ...... Le pharmacien vend son truc et puis voila , il passe au client suivant ...... Bon , c'est tout ..... Le probléme c'est que le pharmacien veut garder ses produits pour lui : ses brosses à dents , ses tests de ceci cela , ses médicaments non remboursés et qui rendent plus malades qu'ils ne soignent , ses pommades magiques à la con et tout ce fatra , ce bazard , cette épicerie parapharmacie ..... Tout le discours autour c'est de l'enfumage ....... Alors oui , y a pas de raison que les super marchés ne veuillent pas leur part du gros gâteau ...... Tout ça n'est qu'une quéstion de concurrence et c'est tout ....... La para philosophie autour de ça c'est de la daube para pharmaceutique ......

    RépondreSupprimer
  6. Super
    fini le stress du retour à la maison avec le test, ce sera désormais sur place dans la cabine d'essayage.
    Merci les grandes surfaces :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon , de toutes façons Bouigue Téléphone va lancer une application AÏÏ PHONE Test de grossesse : Genre , tu feras pipi sur ton téléphone et Yaura une sonnerie automatique pour te dire si t'es enceinte ou non .....
      Déjà Ya Free qui va lancer un numéro spécial : Tape 69 en cloque ! Le petit chien très mimi te répond en tirant la langue et en léchant l'écran de ton portable ....... Alors le test en super marché c'est déjà dépassé comme truc ! Merde ! c'est un truc de vieilles ! .... C'est juste bon pour les meufs qui ont plus de 15 piges ..... Les vieilles KÔÂ !!! .....

      Supprimer
    2. Ou dans les toilettes du supermarché tout de même!

      Supprimer
    3. Mordelol, Fidel. Elooooody, les toilettes ne sont pas DANS le supermarché. (dans la galerie marchande, le plus souvent) Tandis que les cabines d'essayage, si. Et là, on peut se tester gratos... parce que le test n'est pas donné !
      Il n'y avait aucune raison pour que ces tests ne soient vendus qu'en pharmacie. Idem pour les bandelettes réactives pour albumine ou choses comme ça.

      Supprimer
    4. Vile libérale, Suzanne ! Et vous savez ce que vous dit mon albumine ?

      Supprimer
    5. Moi d'accord... Toilettes dans la galerie ou cabine d'essayage... C'est franchement le cadet de mes soucis!

      Supprimer
    6. Pas "moi d'accord"... "Mais d'accord"...

      Supprimer
  7. Oh, votre albumine et votre cholestérol, ils doivent gémir....

    RépondreSupprimer
  8. ... et puis les pharmaciens, non, franchement...

    RépondreSupprimer
  9. J'imagine que lorsqu'il a été décidé de vendre les capotes en supermarché, le débat devait être plus ou moins le même...
    Non?

    RépondreSupprimer
  10. Je ne suis pas contre si ça peut aider les jeunes filles (qui malgré les multiples infos connaissent beaucoup mieux d'ailleurs les Iphone que leur anatomie) mais ça m'a toujours fait beaucoup rire l'argument de " l'anonymat" dans les grandes surfaces.

    Bon , c'est vrai que les grandes surfaces ça va de la layette au cercueil en passant par la bagnole ou la mauvaise bouffe, et les fleurs pour mettre sur les tombes (il faut bien passer le plus rapidement possible d'un état à l'autre pour faire tourner la machine)

    Alors pourquoi en effet ne pas distribuer des préservatifs "made in China" ( c'est déjà fait) ou des tests de grossesses du même acabit? Mais je me demande là si cette "activité" nouvelle ne va pas plomber les autres? Ce serait ballot non ? :)
    Ne manqueront plus que les cliniques avec promos pour prothèses pas chères où pour deux vous en aurez une gratuite .
    Je sais je suis d'une autre génération , je ne "vis pas très bien avec mon temps" , c'est à dire que j'ai souvent du mal à accepter une certaine idée marchande du "progrès"

    Je ne défends pas spécialement les pharmaciens ( même si j'en connais des honnêtes et compétents) mais je me dis seulement qu'à ce rythme là , demain, plus personne n'aura besoin de personne, tout sera "automatique" .

    Tout le monde croira posséder le savoir et se fiera pourtant fièrement et tranquillement à ceux qui à 100% n'ont qu'un seul objectif : vendre tout et n'importe quoi . "Vu dans les supermarchés" sera le symbole du nec plus ultra. Qui réparera les dégâts? Ah oui c'est vrai, les cliniques privées dont je parlais plus haut .
    On a les sociétés qu'on peut.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends mais nous n'en sommes pas là. Là, on parle d'un truc qui n'est pas un médicament et dont le mode d'emploi est on ne peut plus simple et sans risque.

      Supprimer
  11. Que les pharmaciens vendent des médicaments et qu'ils aient le monopole de cette vente pour des raisons de sécurité sanitaire oui ..... Mais tout ce qui est parapharmacie patapharmacie dingomédications et remédes à la con genre poupées vaudou et préservatifs au harissa .... Non ! ya pas de raisons que les super marchés n'aient pas le droit de vendre toutes ces conneiries paramédicales ..... Ou alors il faut réserver la vente des alicments aux pharmaciens , genre yaourts vitaminés vendus avec conseils du pharmacien ..... genre : Madame étes vous sûre de vouloir acheter et manger du cassoulet ? .... Avec conseil diététique du pharmacien ...... C'est n'importe Kôâ ! .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh Stéphanie, il y avait de l'humour dans ce que j'ai écrit. Et puis j'ai dit que je n'était pas contre. D'ailleurs mon pharmacien vend demain du cassoulet j'en achèterai peut-être :)
      Mais l'incidence de la qualité d'un cassoulet est quand même un peu moins grave ( 99 fois sur 100) que celle d'un test de grossesse , enfin je pense.

      Quelqu'un disait , je ne sais plus qui "on appelle parapharmacie tout ce qui ne sert à rien ou à pas grand chose, tout ce qui ne fait pas forcément de bien mais du moment que ça ne fait pas de mal" . J'ose espérer que les tests "parapharmaceutiques" de grossesse feront plus de bien que de mal .

      Supprimer
    2. j'avais compris Gégé ! ..... Moi aussi j'essayais de faire de l'humour mais bon .... Faire rigoler avec l'histoire d'un test de grossesse c'est pas facile non plus ..... Elody avait placé la barre très haute ....

      Supprimer
    3. Nous sommes donc au moins 3 à être d'accord.
      Ça s'arrose.

      Supprimer
  12. J'ai du retard dans les billets de blog à lire, quel billet ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben tu tombes bien toi... Tu choisis bien ton jour pour lire un billet sur le test de grossesse!

      Supprimer
    2. Oui, je commence à maitriser maintenant :)

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise