15/10/2014

Civitas ta mère

J'ai reçu ce matin cet appel pour signer une pétition.


J'en signe souvent, ça ne mange pas de pain et ça prend 4 secondes. Donc évidemment, tu l'auras deviné, j'ai signé celle-ci.
Du coup, je me suis interrogée sur cette appellation d'"intérêt général"... Pour être considéré comme tel, lesdits organismes doivent avoir une des formes juridiques suivantes:
  • Œuvres ou organismes d'intérêt général présentant un caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel, ou concourant à la valorisation du patrimoine ou à la défense de l'environnement.
J’émets de sérieux doutes sur chacun des "caractères" énoncés ci-dessus.
  • Associations ou fondations reconnues d'utilité publique.
Heu... Ce n'est visiblement pas le cas puisque Civitas ne sert que les intérêts des homophobes ultra cathos.
  • Fondations d'entreprises (pour les salariés de l'entreprise ou d'une société du groupe).
Non.
  • Fonds de dotation, fondations universitaires.
Non plus.
  • Fondation du patrimoine ou autres fondations ou associations agréées, en vue de la restauration de monuments historiques privés. 
Heu, encore raté.
  • Établissements agréés d'enseignement supérieur ou artistique.
Tout est relatif si on considère que les prières de rues sont artistiques.
  • Organismes agréés ayant pour objet exclusif de participer à la création de petites et moyennes entreprises (PME).
Non plus.
  • Associations cultuelles ou de bienfaisance autorisées à recevoir des dons et legs.
J'ai un sérieux doute sur le soit-disant culte pratiqué par Civitas... Quand à la bienfaisance, je parierais plutôt sur la malfaisance.
  • Organismes ayant pour activité principale la présentation au public d'œuvres dramatiques, lyriques, musicales, chorégraphiques, cinématographiques et de cirque ou l'organisation d'expositions d'art contemporain.
Si on cherche bien, on peut éventuellement déceler des traces d'arts lyrique ou chorégraphique dans l'orchestration de leurs dramaturgies extrémistes dans les rues de Paris.
  • Mandataire financier ou association de financement électoral au profit d'un parti ou groupement politique et d'un ou plusieurs candidats.
En voilà une question qu'elle est bonne. Peut-être que Civitas finance le parti de Christine Boutin?

Du coup, j'en suis arrivée à me dire que ce soit-disant institut sa mère, n'avait rien à faire dans les organismes d'intérêt général pour la simple et bonne raison que, de base, il ne défend pas l'intérêt général, mais celui de trépanés cathos extrémistes minoritaires. Donc, ça dégage.

Pour écrire ce billet, j'ai été obligée de trimballer les guêtres sur leur site moisi où le groupe se présente ainsi:
"L’Institut CIVITAS est un mouvement politique inspiré par le droit naturel et la doctrine sociale de l'Église et regroupant des laïcs catholiques engagés dans l’instauration de la Royauté sociale du Christ sur les nations et les peuples en général, sur la France et les Français en particulier."
J'aime bien les notions de laïcs catholiques, de royauté sociale du Christ et autres conneries moyenâgeuses.

Je refuse que mes impôts servent à financer ces cinglés donc j'ai signé ici.

Civitas

58 commentaires:

  1. j'ai signé également

    si ça se trouve le Vatican va bientôt les excommunier pour hérésie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y aurait de quoi. Cela dit, ils se revendiquent comme groupe politique et non pas religieux...

      Supprimer
  2. Coucou Elooooody ! Attention, ça pique ! => http://cooliris-liveshare.s3.amazonaws.com/2b013f59-fb0b-4b93-965b-9c8800dde54f/0f26c1fa-ce97-4c0e-acac-5706a6d006d0_960.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouch!
      (il manque un mot entre "est" et "lobby")

      Supprimer
    2. Oui je sais, mais la flemme de modifier le visuel qui est déjà assez gerbant à réaliser alors en plus si je dois y revenir... ;-)

      Mais bon, le message est là ! ;-)

      Supprimer
  3. Mouuaaiiis...
    Ces cinglés comme vous dites se passaient très bien du code pénal pendant des siècles.
    Plus que du jugement des hommes, ils avaient peur du jugement divin.
    La morale chrétienne n'était pas un vain mot et elle irrigue tout notre droit actuel y compris les trop fameux droits de l'homme.
    Vous même qui chiez dessus êtes imprégnés (es) sans le savoir de cette morale chrétienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans oublier bien sûr, que par des moyens détournés vous subventionnez d'autres mabouls pour lesquels vous avez sans doute le plus grand respect : les musulmans.

      Supprimer
    2. Il va sans dire que ce billet consacré à Civitas pourrait tout à fait coller à d'autres associations ou organismes du même acabit.

      Sinon, je ne chie pas sur la morale chrétienne contrairement à ce que vous semblez croire. Je chie sur les religions (toutes les religions) qui empiètent lourdement sur le droit public.

      Supprimer
  4. Je sens que les commentaires vont être gratinés, je repasserai plus tard pour voir…

    Sinon, vous savez, on en est tous un peu là : moi aussi, quand j'y pense (mais j'y pense rarement, vu que, contrairement à vous, j'ai passé l'âge des crises d'adolescence), ça m'énerve que mes impôts servent à financer grassement des officines antiracistes procédurières, des cinéastes prétentieux et sans spectateurs, des intermités du spectacle, le déficit abyssal de Libération ou encore les émoluments de Mme Belkacem. Il faut se faire une raison : je vais continuer à financer SOS Racisme, et vous Civitas…

    (On peut aussi devenir de grands sages, vous et moi, et considérer désormais que c'est vous qui financez SOS et moi les cathos maboules.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pour financer ta connerie abyssale, va falloir s'y mettre à plusieurs pour récolter des fonds... de vide-ordures...!

      Supprimer
    2. Nous y sommes. DG avait raison : l'insulte en lieu et place de l'argumentation.
      N'empêche qu'une partie de vos impôts locaux a peut-être servi à financer l'achat d'un terrain pour l'édification d'une mosquée.
      Mais le Catholicisme c'est mal ; l'Islam c'est bien.
      Imbécile ! Crétin ! Stupido !

      Supprimer
    3. Oups...j'ai tellement l'habitude de me faire insulter sur les blogs de gauche que j'ai pris le commentaire de croisepattes pour ma pomme.

      Supprimer
    4. Didier Goux, le four est en mode grill, ça commence en effet à se gratiner.

      Sinon, je ne mets pas dans le même sac le financement de groupuscules obscures avec les émoluments de NVB hein.

      Supprimer
    5. La religion rend con, il n'y a de preuve du contraire dans le monde.

      Supprimer
    6. Tiens les moisis sont venus. Delicieux

      Supprimer
    7. Tous ces poils verts partout, c'est dégueu.

      Supprimer
  5. Très bon Commentaire de @croisepattes
    "Croisepattes15 octobre 2014 16:45
    Et pour financer ta connerie abyssale, va falloir s'y mettre à plusieurs pour récolter des fonds... de vide-ordures...! "


    Pareil, pas mieux.

    RépondreSupprimer
  6. Les commentaires montent vite en gamme. On aura beau faire, on aura du mal à trouver aussi pourri à gauche .
    A mes yeux ils. N'ont en plus rien à voir avec le catholicisme ou la droite.
    Donc je signe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous signez pour ou contre quoi au juste que l'on puisse comprendre ?

      Supprimer
    2. Contre l'Eglise de votre village ?
      Pour une belle mosquée en parpaings ?

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Regroupez vos com Fredi M.... Tant de commentaires pour dire la même chose...

      Supprimer
  7. Cela dit vous ne financez rien concrètement. Il s'agit simplement de pouvoir déduire fiscalement une partie des dons fait à cette association de ses revenus.

    Si chaque gouvernement commence à vouloir apprécier la légitimité ou non de tel ou telle assoc, religion, secte, etc à recevoir des dons ça peut devenir sacrément inquiétant.

    Cela dit ça permettra quand le FN sera élu de faire fermer boutiques à tout un tas d'associations bien plus nuisibles que Civitas. Donc allez-y vous scier la propre branche sur laquelle vous êtes assise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais curieuse de connaître votre liste à vous d'associations bien plus nuisibles que Civitas.

      Supprimer
    2. La FIFA pas bête effectivement. On peut y ajouter Action contre la Faim, Amnesty International, l'UNICEF, les Restos du coeur, AIDES. Bref toutes ces assoc qui paient des saltimbanques "cools" pour venir nous emmerder quand on se promène en centre ville le week-end alors qu'on veut juste aller à KFC, au ciné, ou boire une bière... Merde c'est vrai quoi !

      Supprimer
    3. Oui c'est un scandale en effet.

      Supprimer
  8. Oui, c'est toujours un peu la même chose, un comportement tribal idiot. Je soutiens l'Islam et ses valeurs rétrogrades, j'aime la monstrueuse Allemagne mais je vomis les Français qui ne pensent pas à gauche. J'entends parler de 400 000 prostituées en Allemagne, dans des maisons closes. Bien sûr, cela ne dérange pas la gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui vous a dit que que je soutenais l'Islam et ses valeurs rétrogrades, que j'aimais la monstrueuse Allemagne et que je vomissais les Français qui ne pensaient pas à gauche?
      Pas moi en tous cas.

      Supprimer
  9. Pourquoi titrer "civitas ta mère" ? Sachant que l'expression "ta mère la pute", ou "fils de chienne" sont employées pour dire que quelqu'un de mauvais ne peut que descendre d'une femme qui a fauté, autrement dit une pute, une chienne.
    On peut craindre Civitas pour ce que cela renvoie imaginairement à des vilaines choses du passé, genre l'inquisition par exemple, mais du passé quand même.Tandis qu'on n'a pas besoin d'imaginaire pour voir ce qui arrive, aujourd'hui (pour rester dans le thème de l'article : religion et "ta mère") aux vilaines femmes qui ne se sont pas bien comportées :
    http://unraleurdeplus.blogspot.fr/2012/12/la-fin-du-monde-selon-ben-ammar-salem.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "on n'a pas besoin d'imaginaire pour voir ce qui arrive, aujourd'hui (pour rester dans le thème de l'article : religion et "ta mère") aux vilaines femmes qui ne se sont pas bien comportées "

      C'est marrant comme quand on crache sur un certain catholicisme, il y a toujours quelqu'un pour nous confronter à un certain islam archaïque et barbare. Comme si on ne pouvait pas critiquer les deux.

      Par contre, quand je critique l'islam, il y a rarement quelqu'un pour me dire que "oh vous savez, chez certains cathos, c'est pas mieux".

      Enfin, pour le "ta mère", dont l'origine est celle que vous donnez, c'est une expression que je n'emploie absolument jamais sinon pour caricaturer quelqu'un ou quelque chose.

      Je crois que c'est Fred qui a raison: la religion rend con.

      Supprimer
    2. Mais c'est quoi ce délire contre les chiennes ? ....................
      Madame Boyer , les chiennes ne fautent jamais ..............
      Et les fils de chiennes sont des chiots .............
      Et les filles de chiennes ne sont pas des chiottes pour autant ...........
      Bon , c'est bisare l'ortograffe .......
      Les chient ouah-ouahs ne sont pas mes chiens favorits ........
      A poils les chient ouah-ouahs !!!!!
      Au chiottes les chient ouah-ouahs !!!!!!!!!!!!!!
      Vivent les loups garous !!!!!!!!!!!!

      Supprimer
    3. Je suis d'autant plus à l'aise pour cracher sur les dérives religieuses de toutes sortes que je suis athée. Mais j'ai bien dit "les dérives", et quand les chefs religieux, qui ne sont jamais des femmes, ont le pouvoir absolu.
      Je comprends votre raisonnement, qui est valable dans l'absolu. Mais pas dans la réalité où les barbaries "catho" sont du passé, et les barbaries "mus" du présent.



      Supprimer
  10. CIVIS TAS DE MERDE ! J'ai signé aussi et voir les commentaires de débiles bigots ici me donne presque envie de .. faire un billet de blog sur le sujet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais allez faites un petit billet pour vous soulager, ça ira mieux après.

      Ce que vous ne comprenez pas c'est que si vous soutenez le fait qu'un gouvernement de gauche au pouvoir peut se permettre d'interdire des assoc qu'il juge trop catho ou trop à droite, rien n'empêchera un prochain pouvoir d'interdire des associations de gauche, antiracistes et autres.

      C'est l'expérience vécue dans la douleur par les jeunes UMP de la manif pour tous quand ils se sont pris dans la tronche la police sarkoïsée qu'ils applaudissait 2 ans auparavant.

      Bref tout ça est une question de tolérance, nécessaire à l'intérêt bien compris de tous.

      Supprimer
    2. Tolérance... Quand une asso affirme que les homos sont des malades mentaux qu'il faut corriger dans des instituts spécialisés, il me semble que la question de la tolérance ne se pose plus. Il s'agit juste de respecter les lois du pays, non?

      Supprimer
    3. le TROLL qui écrit n gouvernement de gauche au pouvoir peut se permettre d'interdire des assoc Est un peut a l'ouest : qui parle d'INTERDIRE, juste de mettre son statut fiscal à jour, la NUANCE est sans doute de trop .

      Supprimer
    4. Vous êtes donc bien contre l'interdiction de CIVITAS ? Permettez moi d'en douter vu l'ensemble de vos propos. Après oui l'article ne portait que sur le statut fiscal vous avez raison. Cela dit CIVITAS est une association cultuelle et bénéficie à ce titre de la défiscalisation des dons qui lui sont faits, comme toutes les associations de ce genre.

      Je crains que la plupart des associations cultuelles, catholiques, évangéliques, musulmanes ou juives considèrent l'homosexualité comme un désordre ou un péché, de même que l'adultère ou la sexualité hors mariage. Vous êtes donc pour la suppression de l'avantage fiscal à l'égard de l'ensemble de ces associations ?

      Mon propos sur l'interdiction n'a rien d'excessif, parce que vous souhaitez purement et simplement appliquer la loi inégalitairement selon des critères moraux, l'étape suivante peut être l'interdiction. Et je le répète, rien n'empêchera ensuite un gouvernement de droite d'appliquer ses propres critères pour supprimer l'avantage fiscal d'associations qu'il jugera immorales.

      Vous parlez de respect des lois je vous renverrais à la définition qu'a donné la CEDH de la liberté d'expression dans son arrêt Handyside contre Royaume Uni le 7 décembre 1976 :

      « La liberté d'expression vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l'esprit d'ouverture sans lesquels, il n'est pas de « société démocratique »

      Autrement dit, estimer que l'homosexualité est une maladie est probablement choquant et inquiétant, c'est pas pour autant que l'on doit interdire de tenir un tel discours.

      Quant au guignol qui à court d'argument ne sait dire que "oh le troll" j'ai envie de dire que c'est typiquement un argument de "troll".

      Supprimer

  11. Voici une vidéo.http://www.dailymotion.com/video/xmgrm9_alain-escada-de-civitas-chez-zemmour-la-religion-de-la-shoa-nanasssse_news

    Le chef de Civitas s'exprime ainsi : "Civitas est un lobby catholique qui vise à restaurer une France dont les décisions seraient inspirées de la doctrine de l'Eglise".

    C'est clair et net, au moins.

    C'est à mettre, pour moi, sur le même plan que la charia avec quelques nuances. Je dirai que le régime politique idéal pour Civitas équivaudrait à ce qu'il y a de plus light dans le style charia, vu que les catholiques même les plus fondamentalistes ne tuent pas et ne menacent pas de mort leurs apostats et homosexuels, et ripostent au blasphème bien moins dangereusement si on repense aux différences de réactions entre cette histoire de pisschrist et les caricatures du prophète.
    Moins dangereux que les musulmans dogmatiques parce qu'infiniment moins nombreux, aussi, et moins puissants.
    Ils ne méritent certes pas le label d'"utilité publique" , mais c'est vraiment une association reconnue d'utilité publique ? J'en doute.

    RépondreSupprimer
  12. oui Suzanne : ce sont des catholibans ! des salafistes chrétiens adeptes d'une loi "naturelle" décrite dans un ouvrage mythologique dont les contradictions logiques, et les délires sont multiples et datent de plus de 2500 ans pour certains délires .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2500 ans de délires !!!!!
      Merde alors !!!!!!!!!!!!!!
      Vivement qu'on légalise les drogues , ça fait moins de dégâts .............

      Supprimer
    2. Désolé mais le concept de droit naturel est indépendant du texte biblique... Certains chrétiens pensent même que c'est une grave erreur d'assimiler droit naturel et ordre divin.

      Ainsi le mariage monogame n'a rien de naturel, il a en revanche quelque chose de profondément divin et civilisé.

      Supprimer
  13. le mariage monogame n'a rien de naturel, il a en revanche quelque chose de profondément divin
    Contre la drogue chacun peut agir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur Politeeeeek , c'est quoi ce délire multi millénaire contre la Grode ? ........
      Non mais j'hallucine là ! ..................
      Les Grodes sont naturelles , de droit divin et multi millénaires , alors ? ..............

      Supprimer
    2. Hélas contre la bêtise, l'inculture et la prétention, il n'est rien à faire, malheureusement pour vous cher Politeeks.

      Supprimer
  14. Bonjour Elodie!
    Grâce à toi, j'ai aussi signé. pour une cause pareille, jamais je n'estimerai que prendre 4 secondes pour signer est une perte de temps.
    Je mets mon grain de sel, avec ma connaissance de ce que nécessite les labellisations "intérêt général" et "utilité publique" (et pour avoir fait une des démarches pour l'association où je travaille).
    Une association d'intérêt général n'est qu'une mesure fiscale, que les associations font pour recevoir des dons de particulier et émettre des reçus fiscaux. Je sais pas comment c'était à l'époque où Civitas a obtenu son label mais en 2014 ça se fait auprès de la DGFIP et on te demande une tartine d'informations qui montrent bien que tu as une utilité sociale (après c'est subjectif hein), publics touchés/actions/objectifs. Et pour celle de mon travail, l'utilité est claire et tous les documents le prouvent avec un maximum de transparence mais on nous a cassé les pieds plusieurs fois pour justifier encore un peu plus. Pour l'utilité publique le label dépend entre autres de la quantité de dons que tu reçois (plus de 500 000€ par an))) et te donne l'opportunité de recevoir des dons ou legs (au cas où une vieille mamie catho décide de donner sa maison en héritage).

    En tous cas je rejoins l'idée qu'un statut d'intérêt général ou utilité publique ne devait sûrement pas être à vie mais renouvelé régulièrement avec preuves et contrôles à l'appui. C'est courant qu'une association dévie de ses objectifs d'origine avec les changements de son équipe dirigeante (dévie en mal ou en bien d'ailleurs, encore un jugement subjectif).

    Merci pour ce billet et le lien à la pétition en tous cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je rêve où j'ai lu une comparaison entre Civitas et SOS Racisme?
      C'est la palme du soir sans aucun doute.
      Qui se bat pour les droits de l'homme, notamment ceux victimes de discriminations? Qui se bat contre les droits de certains?
      Duh.

      Supprimer
    2. SOS Racisme aide des gens en situation irrégulière et qui violent sciemment et consciemment la loi. Mieux ce genre d'association et d'autres incitent les étrangers à violer la loi et à se mettre en situation irrégulière en cherchant ensuite à les aider par tous moyens juridiques ou politiques.

      Donc oui la comparaison est pertinente, puisque l'ordre social est remis en cause par ces associations.

      Supprimer
  15. Bonjour Elody,

    Là, tu donnes dans les marronniers. Franchement, contester le statut fiscal de Civitas, c'est déjà un vieux serpent de mer.

    Juste quelques remarques: Civitas s'aligne sur le paragraphe 2357 du catéchisme de l'Eglise catholique, qui considère l’homosexualité comme un désordre de l'esprit et un péché, ce en quoi cette association est complètement dans la ligne officielle de l'Eglise elle-même.

    Ce catéchisme est assez récent: l'idée de le réformer pour l'adapter à son époque date de Vatican II (1962), l'impulsion pour le faire a été donnée par un synode de 1985 et le texte actuellement en vigueur a été promulgué en 1992.

    On n'est donc pas en face d'une doctrine qui date du Moyen Age, mais qui a en gros l'âge du traité de Maastricht. C'est ainsi. Il est justement question de l'amender sur le point de l'homosexualité, puisque l'actuel pape a fait savoir qu'il fallait reconnaitre que les homosexuels pouvaient apporter, en raison de leur sensibilité et de leur personnalité, des éléments positifs et utiles à la construction d'une société bonne et juste, selon la vieille distinction à faire entre le pécheur, qui doit être considéré avec indulgence, et le péché, qui reste condamnable en principe.

    Je te dis pas que j'adhère à cette logique, mais côté doctrine il n'y a rien là qui puisse faire vomir, à moins de décider assez arbitrairement, que toute religion est en soi haïssable et qu'elle doit être bannie de la vie sociale.

    Ainsi, soit on décide que le libre exercice des cultes ne ressortit qu'à la sphère privée, en limitant très strictement la religion à une pratique clandestine et underground, soit on pose un principe de libre exercice des cultes, auquel cas, ça me troue le cul de te le dire, Civitas est dans les clous.

    Et comme toute association du même type, elle peut recevoir des dons et appliquer le régime fiscal idoine, en vertu de principe d'égalité devant la loi, en l'espèce la loi fiscale. Je sais que ce principe t'es cher (de fait, il est coûteux).

    Interdire à l'adversaire politique d'exister ne doit pas devenir une manie de gauchiste, non plus. Faut vous calmer, avec Politteks. Vous voyez des Talibans partout et vous en devenez vous mêmes sans vous en rendre compte. C'est casse pied.

    Sans percevoir les immenses avantages tactiques de la situation: Civitas est dépendant d'un régime fiscal favorable, donc elle est débitrice de la république. Elle a une activé déclarée, un statut légal, des représentants identifiés, bref un ancrage administratif qui l'éloigne de la tentation groupusculaire, qui la rendrait réellement dangereuse.

    C'est le principe du papier tue mouche. On englue l'adversaire en lui octroyant un statut juridique favorable.On lui donne un endroit où se poser et là, paf, on le scotche.

    On aimerait bien faire pareil avec les Musulmans, mais on n'y arrive pas: le Conseil Français du Culte Musulman, trop colbertiste par construction, alors que l'Islam est une religion dont la pratique est pastorale, n'a pas permis d'inféoder les Musulmans français à la république. Rappelons que le CFCM a été créé par Sarkozy, alors ministre de l'intérieur où, au passage, il existe une direction de la surveillance des cultes. Oui, les cultes se surveillent, comme les taxis et les prostituées ou les agences de voyages.

    Résultat des courses, on a plein de groupuscules partout, qui essaiment en sous marin.

    Bref, Civitas participe sans le savoir à la police des cultes en étant un amer visible et stable. Pour le reste ça brasse de l'air et ça les occupe sans grandement faire dévier la société française de sa propre trajectoire d'évolution.

    C'est tout ce qu'on demande.

    RépondreSupprimer
  16. Tchok ! ....." CIVITAS est dans les clous" .......
    J'hallucine encore et là les bras m'en tombent (comme l'œil de Dieu qui était dans la tombe) .....
    Merde ! .... ça me parait la moindre des choses pour des gens qui se piquent d'imiter Gégé de Nazareth d'être dans les clous ......

    RépondreSupprimer
  17. Ouep, pas pu m’empêcher de la faire.

    Bon, je concède qu'elle était facile.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise