Allô France 3 ? Où sont les femmes ?

Alors que le mois d'octobre est aussi dédié à la lutte contre le cancer du sein, je découvre à l'instant le nouveau spot de France 3 en faveur de la place des femmes sur son antenne.
En effet, la majorité des présentateurs de France 3 sont des présentatrices. C'est plutôt rare donc ça mérite d'être souligné. D'autant plus que "féminisation" et "médias" n'ont pas toujours fait bon ménage... Histoire de rester dans la sémantique appropriée.

Sauf que là, franchement, il me semble qu'il y avait une autre façon d'envisager la chose. Déjà la bande son de Patrick Juvet "Où sont les femmes?" est un peu limite, mais alors montrer un four qui crame, un fer à repasser qui brûle, un sac à main abandonné, une chambre d'enfant en désordre...

... Tout ça à cause d'une femme qui aurait abandonné ses tâches ménagères pour aller présenter le JT, force est de constater que ça ne vole pas très haut.

Dommage car, sur le fond, l'idée de vanter la féminisation de son antenne, c'était plutôt une bonne idée.

Par contre, pour la forme, on repassera.
C'est le cas de le dire.

Vous aimerez aussi

19 commentaires

  1. Je confirme, quand ma femme va faire chauffer la CB c'est le bordel à la maison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc le problème vient de vous, les hommes en fait !

      Supprimer
    2. Si on ne peut plus boire sa bière peinard sur le canapé maintenant...

      Supprimer
    3. Tout fout l'camp ma brave dame.

      Supprimer
  2. La maison d'une femme, c'est son monde. Quand elle abandonne son monde, tout se désordonne, meurt et brûle, à l'image des catastrophes du monde extérieur qu'elle est partie annoncer aux autres. Double chaos. La place d'une femme, son rôle, est à l'intérieur.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a un paquet de femmes qui auraient mérité d'être à l'honneur sur votre blog à l'instant présent: Céline Pina, les femens qui ont fait irruption lors du "salon de la femme musulmane", celles qui ont pris les armes contre l'Etat Islamique ou sont restées au pays (pendant que leurs hommes, courageux, fuyaient vers l'Europe), etc.

    Vous, vous avez décidé de défendre l'honneur de celles qui ont décidé de faire "plante verte" dans des JT de désinformation subventionnés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oh, je n'ai rien décidé du tout hein. J'ai une vie en dehors de mon blog, aussi surprenant que cela puisse vous paraître. D'autres ont parlé des Femen et de Céline Pina, allez donc les lire.

      Supprimer
  4. Comment ça vous avez une vie en dehors de votre blog, alors que moi je reste suspendu à vos lèvres H24, guettant à chaque instant, chaque seconde, la moindre parcelle de résistance embrasée, la moindre éruption de bravoure torride et incandescente ?

    (pffioouu, fait chaud, je vais me mettre en slip et faire quelques pompes sur mon Steinway, si ça ne dérange personne).

    RépondreSupprimer
  5. Ils auraient pu mettre des hommes qui tondent la pelouse et lavent la voiture pendant que leurs femmes travaillent.

    RépondreSupprimer
  6. Au fait, combien de femmes à l'école de la magistrature ? C'est autrement plus important que potiche de télévision.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah pardon. La prochaine fois que je veux bloguer sur le sujet, je vous demanderai si c'est pertinent ou pas.

      Supprimer
    2. En vous focalisant sur les femmes à la télé vous enfermez le sujet dans des limites bien étroites, il me semble. Je dis seulement que le combat féministe est un peu dépassé, maintenant que nos juges sont principalement des femmes. L'avenir qui se dessine, chez nous, c'est plutôt la persécution des hommes. Ailleurs, c'est vrai, c'est encore les femmes qui en prennent plein la poire, mais nos féministes s'en moquent. Faut pas dire du mal de l'islam.

      Prenez exemple sur le véritable égalitariste que je suis et arrêtez de défendre "les femmes". Essayez plutôt de défendre "les opprimés".
      C'est un conseil gratuit et amical, croyez-le bien.

      Sinon, c'est pas trop dur pour vous de voir que les commentateurs les plus intelligents de votre blog sont d'ignobles réacs (je ne parle pas spécialement de moi) ?

      Supprimer
    3. ça va les chevilles , pas trop enflées ?

      Supprimer
    4. Bah... Ça fait des mois que la grande majorité des commentateurs ici sont des réacs... Sans doute parce que je les agace et qu'ils se sentent investis d'une mission de recadrage me concernant.

      Bob, oui j'allais le dire.

      Supprimer
    5. Et puis les réacs finissent par s'ennuyer sur leurs blogs poussiéreux en noir et blanc.

      Supprimer
    6. C'est ça. Ici, c'est leur cour de récré en fait.

      Supprimer
  7. Oui, mais... en 2013, 67 filles sur 500 élèves à Polytechnique... Par contre 77% de femmes au concours de la Magistrature. Peut être ne sommes-nous pas "identiques"?. Bon, je dis ça...

    RépondreSupprimer
  8. Bon et bien le clip n'existe plus. La boucle est bouclée.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise