S'il te plaît, dessine-moi le programme de la droite... Enfin des droites

Pas de souci, c'est facile.
Suppression, réduction, limitation, contrôle, fin, annulation, rétablissement, retour... Un champ sémantique classique, tranquille, d'une droite classique, tranquille, droite dans ses bottes.
Hier, pendant le grand raout de la motion de censure présentée par la droite à l'Assemblée nationale, Christian Jacob a été magistral, puissant, lyrique, convaincant même... Surtout quand il énumérait une à une toutes les mesures de gauche prises par le Gouvernement depuis 2012

Un vrai VRP. 
Sauf en ce qui concerne les idées lumineuses de la droite... Enfin des droites... Enfin des candidats de droite aux Primaires... Bref.

Christian Jacob en VRP du Gouvernement.
Je me dois donc d'être la VRP de la droite, enfin des droites... Enfin des candidats de droite aux Primaires... Bref.

Voilà ton dessin. Ou dessein, c'est selon.


Vous aimerez aussi

20 commentaires

  1. Ces programmes sont un début de commencement de sagesse et, en tant que tel, on ne pourrait que leur reprocher d'être un peu trop timides. Ils souffrent cependant d'un très grave défaut : aucun des prétendants, lorsqu'il se ra élu, n'aura les balloches assez bien accrochées pour le mettre en application, tous reculerons comme des péteux, devant les petits marquis des syndicats et de la sacro-sainte fonction publique. Et la France continuera de s'enfoncer dans la médiocrité et le renoncement propres à tous les pays vaguement roses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, non, désolé, mais ça va pas êt' possible : vu que, en ce moment, je fais "petit homme d'intérieur", je n'aurais pas le temps de faire campagne. De toute façon, l'Élysée est bien trop loin du Plessis-Hébert et je refuse d'habiter une ville dirigée par la bande à la Hidalgo.

      Supprimer
    2. Ah, vous craignez la présence d'Anne Hidalgo ?! aurait-elle plus de couilles que vous ? Et si la sagesse à la Goux est une preuve de bêtise, la droite est étincelante et compacte de bêtise.

      Supprimer
    3. Didier Goux, "homme d'intérieur?" Mouarf !

      Supprimer
    4. Mouarf, peut-être, mais quand vous avez une femme dont l'opération de l'épaule nécessite six semaines d'attelle (pas sûr de l'orthographe de cette saloperie), vous êtes bien obligé d'assurer la marche de la maison.

      Vous verrez, d'ici vingt ou trente ans, si jamais vous parvenez à retenir un mec : il faudra bien faire avec les joyeusetés du vieillissement…

      Quant à votre ami Mika, on sent bien qu'il tente de dire quelque chose, on a même envie de l'aider, tellement ça semble pénible… D'où est-ce que vous nous le sortez, celui(ou celle)-là ?

      Supprimer
  2. a bien mémoriser pour les cons qui confondent la mandature Hollande avec une mandature de droite

    RépondreSupprimer
  3. Souvent le #hollandeBashing l'emporte sur la raison .. Y sont pas tous cons :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas tous cons. C'est vrai. A bien mémoriser aussi :-)

      Supprimer
    2. 2,5 % d'inflation = 85 mds de dépenses publiques en moins conclusion sur la droite qui propose 100 mds en moins. trompe l'oeil

      Supprimer
    3. c'est bien dit, j'ai du mal à comprendre comment une société fonctionnerait mieux avec un seuil d'économies pareil (finances et non remplacement des fonctionnaires ) sans oublier le fonds de commerce sur l'assistanat (credo à la Wauquiez). Je ne vois rien de nouveau ni de palpitant là dedans. Quitte à avoir une gauche qui rame mais qui respecte les valeurs humaines, la droite est toujours le théâtre d'épisodes à la Dallas : traitrises, coups bas et manœuvres populistes qui consistent à caresser les couilles en or des riches et à ratisser en creux par opposition à la gauche. Choisir entre Charybde et Scylla, je suis assez tiède.

      Supprimer
  4. L'endettement a explosé dans tous les pays qui ont mis en place le suffrage universel, car il a servi en premier lieu à acheter et entretenir des clientèles électorales. Si cette clientèle vote à gauche, la droite n'a plus aucune raison de continuer à l'entretenir (enfin, si elle a les couilles, comme l'a justement noté Didier Goux).

    Si je ne me reconnais pas dans cette "droite d'affaires" qui oublie soigneusement d'aborder les questions qui fâchent (évasion fiscale, nocivité du pouvoir bancaire, mondialisation financière), j'exècre profondément l'hypocrisie des gens de gauche qui ne sont jamais foutus de reconnaître cet état de fait: leurs élus ne roulent pas pour le bien universel, ils roulent pour leur gueule, pour leur clientèle, tout en ignorant d'ailleurs, eux aussi, les questions qui fâchent ("mon ennemi c'est la finance"...).

    Quand à la question de fond (comment rester compétitifs dans une économie mondialisée qui nous met en concurrence avec des pays qui rémunèrent le travail au lance-pierre ?) expliquez-moi la différence de stratégie entre la droite et la gauche en France aujourd'hui, et expliquez-moi pourquoi vous ne l'abordez jamais dans vôtre blog degôche, lui préférant les petits billets politiciens et les questions sociétales dont quasi tout le monde se fout (sutout ceux qui ont du mal à remplir le frigo).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'endettement connecté au suffrage universel?

      C'est bizarre parce qu'on trouve des dictatures endettées, comme l'Argentine (qui a été une dictature endettée, on peut même dire que ça lui a été fatal).

      Supprimer
    2. J'aime bien cette façon que "tout le monde" a de se foutre des questions que j'aborde sur mon blog tout en continuant à venir le lire... quitte à exploser le compteur de visites... C'est rigolo, hein Anton?

      Supprimer
  5. ça vend du rêve.
    J'hésite entre le programme "libéral" A et le programme "libéral" B

    RépondreSupprimer
  6. La droite, ce sont essentiellement des retraités et des indépendants. Elle est donc assez cohérente. Vous, vous êtes élus par des fonctionnaires et des Français de couleur. L'augmentation du chômage et de la précarité a du pas mal toucher ces derniers, les fonctionnaires ne doivent pas vivre mieux depuis 2012. C'est donc plutôt vous qui êtes en porte-à-faux.
    Didier

    RépondreSupprimer
  7. Le problème étant le fonctionnement de la zone Euro et la politique mercantiliste allemande, votre florilège est complètement à côté de la plaque. Agiter la droite nullarde française comme un épouvantail pour faire l'éloge de Hollande est d'un ridicule achevé, c'est cousu de fil blanc.

    La seule chance de sortir du merdier ordo-libéral allemand européanisé, c'est Mélenchon. Hollande est un has been, comme Sarko, Juppé, Wauquiez, Le Maire...

    RépondreSupprimer
  8. "La seule chance de sortir du merdier ordo-libéral allemand européanisé, c'est Mélenchon. "

    alliés à Poutine et à la Corée du Nord , quel avenir prometteur

    RépondreSupprimer
  9. "alliés à Poutine et à la Corée du Nord , quel avenir prometteur"

    Corée du Nord ? Poutine est une connerie de Méluche, mais il n'en reste pas moins le seul capable de renverser la table. Les conneries de Hollande sont immensément plus grandes que celles de Méluche.

    Je te signale la légion d'honneur donnée par Hollande au Prince héritier d'Arabie, pays grand financeur du jihadisme terroriste. Poutine n'est pas plus une crapule que ce prince pétrolifère.

    RépondreSupprimer
  10. Stéphanie .......................19 mai 2016 à 08:49

    J'ai une question comme ça : Que deviendront les blogs de gauche sous le règne de Marine ? .....Se feront-ils timides et discrets de peur des représailles judiciaires qui s'abattraient sur eux au moindre pêt de travers ? ..... Ou au contraire affronteront-ils héroïquement l'ennemie jurée ? .......... Bon , en cas de réelection de Zarko ils n'auront qu'à recopier leurs anciens billets à l'identique ou presque .......

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise