13/06/2016

#JeSuisGay : le hashtag qui dérange sur Twitter

Hier soir, je me suis livrée à un exercice fort intéressant sur Twitter.
Tu sais? Twitter, le réseau social où chacun raconte ce qu'il veut, planqué derrière un pseudo les 3/4 du temps ?
Après les horreurs perpétrées à Orlando, j'ai observé les réactions sur les réseaux sociaux à la recherche du Hashtag #JeSuisGay.
Autant chercher une aiguille dans une botte de foin.
Du coup, j'ai tweeté ça :


Non pour inciter qui que ce soit à faire son coming out.
Non plus pour forcer qui que ce soit à utiliser un hashtag plutôt qu'un autre.
Mais seulement pour attirer l'attention sur un hashtag qui n'a jamais sa place sur Twitter, alors que des hashtags homophobes sont régulièrement en Top Trend en France.
Comprenez pour les néophytes : en tendance super à la mode.

Sur le fond, il m'était bien égal que ce hashtag devienne "tendance" ou pas. Ce qui m'intéressait avant tout, c'étaient les réactions qu'il provoquerait. Et bien, je n'ai pas été déçue.

L'exercice s'est révélé fort instructif : de menaces de mort en menaces de viols, j'ai également eu droit à des tombereaux d'insultes sexistes et homophobes.

Et le profil de ces charmants interlocuteurs est lui aussi fort intéressant : 
  • Supporteurs de foot, à grande majorité de Manchester United
  • Rappeurs ou pseudo rappeurs en mode wannabe wesh wesh
  • Admirateurs et admiratrices du Coran et de la Bible
  • Militant-e-s d'extrême-droite
  • Ados prépubères
Parmi les jolies réponses fleuries auxquelles j'ai eu droit, quelques-unes sortes du lot :
  • On va tniker nous on est fou (sic)
  • On doit sucer des bites par solidarité ? Je t'en collerai des solidarité (sic)
  • Et ta grosse daronne aussi
  • Allez bien vous faire enculer avec vos slogans de merde
  • Nique bien ta grand-mère la grosse truie
  • Le moment où jamais d'oser le Htag #JeSuisHomophobe surtout sur Twitter où l'homosexualité est monnaie courante
  • clocharde
  • Les gays en enfer
Exercice vraiment intéressant. Conclusion désespérante.

L'homophobie a décidément encore de beaux jours devant elle.

24 commentaires:

  1. Désespérant, excellent exercice pour voir quel chemin il reste à parcourir!

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'homophobie involontaire est probablement la pire, parce qu'elle tente de se camoufler. Au moins, les musulmans qui éparpillent façon puzzle cinquante pédés sur un coup de sang, ils sont francs du colliers. Et puis, quoi : ils ont sûrement été stigmatisés dans leur enfance par les méchants blancs qui les rabaissaient plus bas que terre, alors qu'eux-mêmes ne souhaitaient que vivre en harmonie avec tout le monde, voire à se laisser enculer pour montrer leur volonté de vivre ensemble.

      Supprimer
    2. C'est quoi l'homophobie volontaire ?

      Supprimer
  3. Ce qui est désespérant c'est de se dire que les réseaux sociaux arrivent a faire croire a des andouilles que leur avis est important et qu'ils peuvent dire n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
  4. Depuis quand t'es gouine ?

    (je vais encore me faire insulter par les commentateurs, ici...)

    RépondreSupprimer
  5. Et tout un billet sur le massacre d'Orlando sans prononcer une seule fois les mots interdits (islam, musulman, etc.) : bravo : vous êtes égale à vous-même !

    (Je suis quand même un peu déçu que vous n'ayez pas mis tout ça sur le dos de la "manif pour tous", mais bon : on ne peut pas penser à tout, n'est-ce pas ?)

    RépondreSupprimer
  6. Quand D. Goux est là, Nicolas est derri!ère ! Ça va oui ! ???

    RépondreSupprimer
  7. L'homophobie des commentaires de ce blog est incroyable. Dénoncé d'un coté l'homophobie sur tweeter dans l'article et l’encourager en hébergeant ici des insultes et pseudo-blagues misogynes, homophobes et lesbophobes. Je ne comprend pas. Bon je sais que je ne suis pas bienvenue puisque je suis une femme et une fiotte, j'ai compris le message alors je ne reviendrais plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu vois de m'homophobie dans les commentaires, tu peux toi même te poser des questions sur tes rapports à l'homosexualité.

      Supprimer
  8. Mais non, @Mad meg, ici c'est plein de fleurs, c'est beau ! Reviens… !

    RépondreSupprimer
  9. Certains ramènent toujours un évènement violent perpétré par un détraqué oriental à la seule explication religieuse? L'Islam, les Musulmans...
    Les récents combats de rues à Marseille n'ont pas généré de commentaires sur les russes orthodoxes, les protestants anglais, et autres français catholiques, malgré le fait que ces détraqués déclarent souvent se battre au nom la pureté de la race blanche et chrétienne.

    RépondreSupprimer
  10. Omar m'as tué !
    Cela-dit, y'a un mec qui s'est dit ; "programmons un Engleterre-Russie à Marseille ! " Mouhaha!!!

    RépondreSupprimer
  11. Découvrir que l'humanité est globalement stupide, y compris les commentateurs ici, quelle découverte à votre âge !

    Mais vieux motard que jamais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème est de savoir qui stupide.

      Ou plus précisément qui est homophobe ?

      La personne qui s'en fout mais défend (à son niveau) les homosexuels quand ils sont attaqués ou celle qui défend les homosexuels par principe, parce qu'ils font partie de ce qu'on appelle une "minorité visible" (déjà, il y a homophobie, rien qu'à penser qu'on puisse voir qu'une personne est homo), un peu comme on défend les handicapés.

      Supprimer
  12. J'ai cru lire #je suis Goux..

    RépondreSupprimer
  13. Stéphanie ................15 juin 2016 à 09:45

    Il vaut mieux avoir le verre solidaire au bistro que le ver solitaire dans les boyaux .............. Moi je suis solidaire des minorités invisibles et silencieuses ............

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise