Je suis (encore et toujours) Charlie...


... Et j'en reviens même pas d'avoir (encore et toujours) à l'écrire et à le dire.

Un peu coupée de la blogo depuis plusieurs jours, j'ai découvert que Charlie s'était encore pris un tombereau d'insultes sur le paletot, sans parler des menaces de mort qui, certes, n'ont jamais faibli depuis bientôt 3 ans (déjà...), mais qui semblent avoir repris du poil de la bête depuis qu'ils ont commis cette Une:
Tariq Ramadan fait actuellement l'objet d'une enquête pour pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort". Et Charlie, fidèle à sa ligne éditoriale qui tarte les religions, toutes les religions, a décidé d'en faire sa Une.
En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, de courageux internautes, souvent planqués derrière un pseudo, ont déversé leur haine sur les réseaux sociaux. 

Comme un air de déjà vu.

Outre le fait que cette Une n'est pas du meilleur goût et que - à titre personnel - je me suis désabonnée (alors que fidèle lectrice depuis plus de 10 ans) car un peu lassée du champ lexical bite-nichons-couilles-pipi-caca-popot, je suis atterrée que ces menaces de mort et déchaînements de haine à l'égard d'une presse libre se déroulent dans une quasi-indifférence générale.

C'est comme si on avait l'habitude, comme si on était blasé, comme si ça faisait désormais partie de notre quotidien... depuis bientôt 3 ans.

Y aurait-il des sujets devenus intouchables?

Qui pour être assez con pour prendre au pied de la lettre cette Une de Charlie?
Qui pour être assez con pour être convaincu que le viol, ou le sexe de Tariq Ramadan, ou Tariq Ramadan lui-même est le 6ème pilier de l'islam?

Y aurait-il des Unes désormais interdites?
Y aurait-il des des hommes, des femmes, des responsables politiques et / ou religieux que ni vous, ni moi, ni la presse n'aurait le droit de caricaturer, de critiquer, d'attaquer?
Est-ce là où nous en sommes?

Et la présomption d'innocence? Oui... C'est vrai. Rien ne prouve que Tariq Ramadan est en effet coupable de ce dont il est accusé par deux femmes. Mais bizarrement, ce n'est pas l'angle qui a été choisi pour attaquer Charlie. A croire que les détracteurs de Charlie se foutent complètement de Tariq Ramadan. Par contre, l'islam, pas touche.

J'ai cherché pendant des heures des menaces de mort contre Charlie provenant des communautés juives, catholiques, bouddhistes, féministes, athées, masculinistes, végans, philatélistes, pongistes... En vain.
Nada.
Que dalle.

Je suis encore et toujours Charlie.
Mais j'en ai plein le dos.

Et cela dit en passant, je souhaite bien du courage aux deux femmes qui ont trouver le courage et la force de s'attaquer à l'Intouchable.

Vous aimerez aussi

8 commentaires

  1. Ton billet est bien. Je vais pouvoir raconter plusieurs cochonneries.

    "Y aurait-il des sujets devenus intouchables?" Tu veux une main à un cul ?

    Tu critiques le côté bite nichons de ce torchon et c'est aussi un peu pour ça que je ne l'ai acheté qu'une fois. Mais n'aimes-tu pas mon propre côté grivois ?

    C'est compliqué.

    RépondreSupprimer
  2. Il a vraiment une si grosse bite Copé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah purée, c'est vrai qu'il lui ressemble... J'avions pas remarqué.

      Supprimer
  3. Nicolas a raison : ce billet est bien. (Ce qui provoque chez moi deux étonnements en un…)

    Cela dit, je suis stupéfait d'apprendre de votre bouche (silence, Nicolas !) que Ramadan ne serait pas réellement le sixième pilier de l'islam : c'est tout un monde de certitudes rassurantes qui s'écroule autour de moi.

    RépondreSupprimer
  4. Oubliant les conneries habituelles de Captain Machin, je dis Yalla et bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Juan.
      Pour le reste, rien de grave hein 😉

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise