26/03/2012

Chassez le naturel il revient au galop. Nicolas Sarkozy, président d'apparence raciste

Invité du matin = Chagrin

Bon et bien je n'aurai pas eu à chercher bien longtemps le sujet de mon prochain billet, Nicolas Sarkozy m'a mâché le boulot.
Ce matin, invité sur France Info, il s'est exprimé sur les tueries de Toulouse et Montauban.



Quand soudain, j'entends ça :
"Les amalgames n’ont aucun sens. Je rappelle que deux de nos soldats étaient… comment dire… musulmans, en tout cas d’apparence puisque l’un était catholique, mais d’apparence, comme l’on dit de la diversité visible. Et ça serait particulièrement odieux cet amalgame parce que deux Français musulmans ont été assassinés, parce que soldats, par Merah.»

Voilà. Voilà.

Conseil pour plus tard à Nicolas Sarkozy : ne chassez pas le naturel, il revient toujours au galop. 

Aujourd'hui, je parle du "délit au faciès" comme on dit poliment...
Ou comme on entend au quotidien "le délit de sale gueule".
Celui-là même qui alimente les clichés, les amalgames, le racisme ordinaire en somme.
Coïncidence : samedi dernier dans mon bon vieux RER D, j'entends une connasse femme dire à sa copine :"nan mais tu te rends compte, ce matin dans le wagon, j'étais la seule blanche" (n'oubliez pas l'accent "patate-chaude" et les sifflements des T et des S pour une retranscription plus vraie que nature de cet échange)
Voilà voilà.

Racisme ordinaire, racisme refoulé : 
- Peut-on savoir quelle est l'apparence d'un musulman?
- Peut-on savoir quelle est l'apparence d'un juif?
- Et celle des cathos, elle est comment l'apparence?

Comme pour se dédouaner de ce dérapage verbal, Nicolas Sarkozy fait référence à Marine Le Pen qui déclarait ce week-end : "Combien de Mohamed Merah dans les bateaux, les avions, qui chaque jour arrivent en France remplis d'immigrés? [...] Combien de Mohamed Merah parmi les enfants de ces immigrés non assimilés?"
Et il lui répond : "Dès qu'il y a quelque chose d'outrancier à dire, on peut compter sur Marine Le Pen".

Et bien qu'il se rassure : on peut aussi compter sur lui !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise