17/09/2012

De la nécessité d'être en couple pour gagner des cadeaux

allô
Doudette m'a bien fait rigoler avec son dernier billet.

Et dans le genre, j'en ai un autre, qui date de ce matin.
  • "Allô, je suis bien chez Monsieur et Madame Machin ?
  • Non, vous êtes chez Monsieur Machin et Madame Truc.
  • Ah".
Silence
  • "Est-ce que je pourrais parler à Monsieur Machin?
  • Non Monsieur Machin est absent, je peux savoir de quoi il s'agit?
  • Et bien, je souhaitais lui faire part que lui et sa femme sont les heureux gagnants d'un cadeau "confort et art de vivre" disponible dans notre showroom.
  • Formidable. Quand pouvons-nous venir le retirer?
  • Demain à partir de 10h30.
  • Ah c'est ennuyeux, les horaires de Monsieur ne lui permettront pas de m'accompagner mais je viendrai à sa place.
  • Ah, cela ne va pas être possible Madame Truc, c'est un cadeau "spécial couple". Vous devez venir accompagnée de Monsieur Machin.
  • Donc si j'ai bien compris: Monsieur Machin peut venir seul mais si c'est moi qui vient sans lui c'est pas possible, c'est ça?
  • Vous avez parfaitement compris Madame Truc! Mais je suis sûr que vous trouverez un moyen pour venir en couple chercher votre magnifique cadeau...
  • J'crois pas nan".
Je me serais fait un plaisir de vous donner le lieu et la marque de ce magnifique showroom, mais ça m'a complètement échappé. C'est moche hein?

10 commentaires:

  1. Quand on a demandé à ma mère si elle était en couple, elle a répondu oui. Elle a été retiré le cadeau avec une amie à elle, elles se sont bien marrées en voyant la tête des vendeurs !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que j'y ai pensé une seconde. Mais vu la tournure du refrain du mec qui voulait parler à "Monsieur", j'ai lâché l'affaire!

      Supprimer
  2. Tu parles, c'est pour acheter des canapés en cuir...

    et même si tu y vas en couple lesbien tendance naturiste, t'auras un ridicule tabouret qui pue en cadeau.
    N'empêche, il y a des gens qui se font sévèrement plumer, et surendetter, avec des machins qui te coûtent dans les 7 000 €uros, parfois trop grands pour rentrer dans le salon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais bien Suzanne et finalement je m'en fous pas mal que ce soit un tabouret qui pue ou un vase en Arcopal... C'est juste que cette conversation avait un arrière goût de conservatisme un peu limite quoi!
      Sinon, tu as raison, c'est une agression et une force à la vente vraiment grave.
      D'ailleurs, à mon époque (1997), j'avais des potes qui passaient un bac ou qui faisaient une 1ère année d'IUT je sais plus, et l'option c'était "Force de vente"... C'est flippant cette histoire de force quand même quand on y pense

      Supprimer
  3. Remarque, ce serait une sortie très rigolote à faire pour le club gay, lesbien et transgenres de Saint-Eloi-les Mirabelles. (surtout s'il est naturiste) Imagine le joyeux bazar, trente personnes s'interpelant, ah non moi je ne suis pas en couple avec monsieur, mais avec madame, mais madame est en ménage aussi avec Mimi qui est en couple avec moi. Quoi, ben oui j'ai déjà eu le tabouret, mais c'était pour mon couple avec Dédé, je ne vois pas le rapport, vu que si je suis mariée religieusement avec Dédé, je suis en couple pacsé avec Lola, ça vous gêne, alors il vient le tabouret, hein ?

    RépondreSupprimer
  4. Une fois on m'a demandé si j'étais bien le chef de famille. J'ai dit que non, je n'étais pas le chef de ma femme. Les vieux schémas ont la vie dure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui! Celle-là aussi on me l'a déjà faite!
      Je décroche
      Et on me demande de parler au chef de famille.
      "C'est à dire?"

      Supprimer
  5. Bonjour Elooooody, merci de ta visite ! Du coup je découvre ton blog. J'aime beaucoup l'anecdote surtout le mot de la fin. En fait pour "le confort et l'art de vivre" de ton mari (dont tu n'es que l'une des nombreuses (bien que privilégiée) contributrices) qu'est-ce que tu irais faire là-bas toute seule sans que le pacha que tu sers voie la marchandise afin de te donner ses propres directives ? Soyons logique ! :->

    RépondreSupprimer
  6. Merci Euterpe! Féministe: oui... 8 ans de gender studies m'auront sans doute aidée ;-)
    Sinon, j'ai compris: JE suis le confort et l'art de vivre de Monsieur! Ahahahah !

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise