Ministère des Droits des Femmes... Et du Genre

Genre
Najat Vallaud-Belkacem s'est vu confier une mission de lutte contre l'homophobie.
C'est une bonne nouvelle.
Et j'y suis d'autant plus sensible que - bien que j'approuve et que j'aie défendu la création du Ministère des Droits des Femmes - je nourrissais l'espoir que celui-ci dépasse ses prérogatives, à priori exclusivement ciblées sur les femmes, pour qu'il s'élargisse aux questions de genre.

Flash-back
Le 29 mars dernier, en pleine campagne présidentielle, j'ai participé avec d'autres blogueurs-es, militant-e-s associatifs-ves et journalistes à un point presse numérique au QG de campagne de François Hollande animé par George Pau-Langevin. Elle était alors en charge des questions de société au sein de l'équipe de campagne de François Hollande et ce point-presse portait sur les discriminations (homophobie, racisme...etc).
Au cours de l'échange, nous avons entre autre parlé de la suppression de la distinction Madame / Mademoiselle des formulaires de l'administration (et y a encore du boulot, croyez-moi, au moins sur internet... Mais bon bref, passons). A la suite de quoi, je me suis permise de lui dire que la logique pour moi, ce serait de supprimer les cases "Madame / Monsieur". En effet, il me semble que l'administration rassemble suffisamment d'infos sur le commun des mortels, je ne vois pas trop l'intérêt de préciser de quel sexe biologique on est. Bref. Du coup, je lui aussi dit que je défendais ardemment la création du Ministère des Droits des Femmes.
Même si j'aurais préféré un Ministère du Genre.

J'ai bien compris - je ne ne vis pas sur autre planète - qu'un tel Ministère aurait soulevé des polémiques encore bien pires que celle liée aux manuels scolaires l'an passé. Et que finalement, la question du genre est tellement abstraite pour beaucoup de gens qu'une telle appellation n'aurait pas été comprise.
Toujours est-il qu'en apprenant ce matin qu'elle s'était vu confier une mission de lutte contre l'homophobie, j'ai compris que Ministère des Droits des Femmes était aussi investi par la question du genre, et pas seulement des femmes, das le sens biologique du terme.

Et ça m'a semblé couler de source. 

Car Jean-Marc Ayrault a clairement défini cette mission comme une lutte contre toutes les discriminations touchant les lesbiennes les lesbiennes, gays, bi, transgenres (LGBT):
"C'est une large mission au niveau national et international. On s'attaquera à tous les aspects, à toutes les inégalités, à toutes les discriminations : à l'école, pour la santé, etc."
La Minsitre aurait aussi dans son champ d'action la reconnaissance "tous les genres et de toutes les sexualités" au niveau national et international. 
Les premières recommandations de son programme d'action devront être rendues fin octobre pour établir un plan d'action contre les discriminations et les violence en raison de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre. Et six mois plus tard seront évaluées les premières mesures.
Nicolas Gougain, porte-parole de l'inter LGBT s'est montré satisfait:
"Nous sommes satisfaits que cette mission soit lancée, après l'annonce du mariage pour les couples du même sexe et de la promesse de l'ouverture de l'adoption pour les couples homosexuels. Il faut mener de front la lutte contre les discriminations et pour les droits des homosexuels. Les politiques contre l'homophobie était jusque là parcellaire et peu coordonnée entre les ministères.[...] Le problème de la question de l'identité de genre, notamment concernant les transsexuels est pour une fois prise en compte. Il y a des urgences, notamment la situation au travail : la moitié des salariés homos ne révèlent pas leur orientation sexuelle sur leur lieu de travail. Chez les jeunes, on constate environ 11 et 13 fois plus de taux de suicide que chez les hétéros. Le fait que cette discussion sur le respect des homos ait lieu en même temps que l'adoption du mariage gay est une bonne chose : nous ne souhaitons pas revivre la violence des propos homophobes, notamment à l'assemblée nationale, lors du vote du PACS". (source)
Quant à moi, je n'ai pas non plus envie de revivre les polémiques nauséabondes auxquelles on a pu assister en 2010 au sujet du film le Baiser de la Lune ou en 2011 au sujet des manuels scolaires.

Souvenez-vous

Luc Chatel, alors Ministre de l'Education, celui-là même qui fait la morale à Vincent Peillon en lui reprochant de plagier Pétain, s'était opposé à la projection du film pédagogique Le Baiser de la Lune qui visait à sensibiliser les enfants contre l'homophobie. Il avait alors estimé que ce film n'avait pas "vocation à être projeté en primaire". Ce film qui racontait une histoire d'amour entre deux poissons-garçons était selon lui une "initiative privée".
Comme si aucun film d'"initiative privée" n'avait jamais été projeté dans des écoles. Bref.
"Traiter de ces sujets en primaire me semble prématuré", avait martelé Luc Chatel sur RMC. 
Évidemment, des associations avaient crié à "l'incitation à l'homosexualité", de la même manière que l'an dernier quand sont sortis les nouveaux programmes de SVT de Première.

Quant aux programmes de SVT de 1ère, voici l'objet du scandale...

Extraits du manuel Hatier de 1ère pour l'année scolaire 2011-2012
SVT Première Genre

Vous aimerez aussi

12 commentaires

  1. Moi j'aurais aimé un ministère des exclus, donc oui, un ministère pour les homos, lesbiennes, transgenres, handicapés, minorités de toute couleur et origine etc...Mais vu le machisme rampant, c'est déjà pas mal...
    Un de mes déjà vieux articles sur le sujet des transgenres
    http://spartakiste.blogspot.fr/2012/07/les-vrais-gens-gina.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est pas faux mais l'intérêt du genre est justement de ne pas s'inscrire dans l'exclusion ou les minorités

      Supprimer
    2. il faut vraiment que je potasse ce sujet alors

      Supprimer
  2. Ministre du Genre : voilà un job qui m'aurait plu, tiens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah Didier Goux, mais parfaitement! Ministère du Genre ou alors... un genre de Ministère?

      Supprimer
  3. Occupez-vous de vos "créations de fille". Ce n'est ni cette petite garce poseuse , votre petite copine Rose Bonbon, inculte et se croyant spécialiste en tout, et vous pas davantage, qui allez m'apprendre comment je devrais vivre ce qui me reste à vivre. De greluches comme vous je n'ai rien à apprendre. Rien, absolument rien. Pensez donc que vous pourriez ne pas arriver à mon âge, et finir cancéreuse vous aussi. Je ne sais pas si vous auriez autant de courage pour affronter la chose que de mesquinerie crasse que vous témoignez à mon égard. Je pense que vous possédez davantage la seconde que le premier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour.
      Quel est votre problème au juste? Tant de mots pour me dire quoi? Vous ai-je demandé quoi que ce soit? Vous ai-je dispensé un quelconque conseil qui vous aurait offensée? Pourriez-vous me dire où et quand j'ai cherché à vous "apprendre comment [vous deviez] vivre ce qui [vous] reste à vivre"? Enfin, à quel moment ai-je témoigné de la mesquinerie à votre égard?

      Supprimer
    2. Didier a trouvé une super-copine ?

      Supprimer
  4. Je ne sais que peser ...
    D'une part ce Ministère a existé sous Giscard, enfin, secrétariat d'Etat avec Françoise Giroud. Cela me navre qu'on en revienne là, même si de belles avancées ont eu lieu.
    Lier les droits des homos à ceux des femmes me met mal à l'aise, ça n'a rien à voir, sauf à considérer que ce sont des minorités opprimées ou tout au moins, déconsidérées.
    Depuis " l'affaire" du mariage gay, je trouve que la virulence est montée de plusieurs crans, pas toujours facile à vivre pour eux.
    Surtout pour ceux qui ne demandent rien à personne.
    Voilà, c'est juste l'état de me réflexions ...

    RépondreSupprimer
  5. Pardon, que "penser", lapsus révélateur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le fond tu n'as pas tort. Mais si tu considères ce Ministère davantage sous l'angle du genre, alors là il prend vraiment tout son sens.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise