22/11/2012

Copé en rêvait: les militants l'ont fait!

La manif de droite.
The Place to be

manif de droite

14 commentaires:

  1. C'est pas çà qu'on appelle un coup de pied au cul ?

    RépondreSupprimer
  2. LA boîte à idée se transforme en boite à baffes !

    RépondreSupprimer
  3. Une trentaine ont manifesté pendant que plusieurs centaines s'inscrivaient au FN. Sarko a tellement voulu plaire aux électeurs du FN qu'il a tué l'UMP. Hollande va faire exactement pareil, vous allez voir.

    RépondreSupprimer
  4. Oui mais empaqueté autrement comme avec l'expulsion des Roms. Autoriser les cathos et les groupuscules d'extrême droite à défiler, laisser se dérouler des réunions d'extrêmistes de droite en Lorraine...il y a déjà une grande complaisance avec l'extrême droite de la part de la gauche, d'une part avec l'idée (stupide) de ratisser à l'extrême droite et EN MÊME TEMPS de faire peur avec l'extrême droite pour se présenter comme recours. C'est très tordu comme démarche mais Sarko faisait pareil (sauf qu'il s'y prenait avec des gros sabots et des coups de menton).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes... Mais même si ces groupuscules sont absolument détestables et qu'ils véhiculent des idées nauséabondes, penses-tu qu'il soit vraiment possible de les dissoudre et de les interdire? Il en refleurira tous les 4 matins.
      Et puis ça relance le débat sur la liberté d'expression. Doit-on interdire l'expression de la haine?
      Je sais bien aussi que les propos racistes, xénophobes, antisémites, homophobes sont condamnés par la justice, mais je ne vois pas bien comment faire pour les interdire, à moins de payer des taupes pour les dénoncer toutes les 5 minutes.

      Supprimer
  5. Le problème c'est qu'en France on n'applique pas les lois.
    Il y a déjà des lois contre la haine, bien heureusement ! Imagine que dans ta famille chacun se donne le droit de s'insulter et de se taper. Ce n'est pas tenable de vivre en communauté dans ces conditions. C'est pareil avec le FN en France.
    Exprimer librement des propos haineux revient à briser la paix sociale.
    Les autres pays interdisent les groupuscules extrêmistes de droite et appliquent les lois s'ils en chopent qui sèment leur discours de haine, du coup ils viennent se réunir en France. Le gouvernement français qui ne sait pas ce qu'est une dictature joue avec le feu histoire de se brûler. Ce qui ne va pas manquer d'arriver.
    Total, on aura enfin une meuf au gouvernement, mais quelle meuf....cela permettra de dire : voilà ce qu'est une femme au gouvernement et on associera le Mal avec un grand "M" avec la Femme avec un grand "F". Cela afin de perpétuer la bonne tradition française de "joyeuse" diabolisation des femmes politiques !
    Il y a une tendance typiquement française à voir les femmes de pouvoir comme des mégères (cf "la sorcière du Poitou") et d'en avoir peur. Et comme tout ce dont on a trop peur finit par vous arriver.....Alors, super ! On aura vraiment une grave mégère au pouvoir. Merci à la poltronerie ambiante et aux idées tordues des politiciens de gauche.

    RépondreSupprimer
  6. Hein ? Non, moi, jamais ! ;) N'empêche que...tu verras, tu verras...à moins naturellement que la fin du monde ne soit pour 2012, auquel cas c'est "no future" de toute façon.
    (Oui, je sais, je suis d'un naturel optimiste, c'est mon ascendant scorpion qui veut ça :))

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise