04/11/2012

Mariage pour tous: que les religieux la ferment!

Melclalex, Romain et Dedalus ont tous les trois consacré un billet au mariage homosexuel. Et à cette brave Église qui ne sait plus où donner de la tête pour empêcher l'adoption de cette loi.

Comme je l'ai déjà écrit ici, ces prises de position me choquent, même si j'ai déjà reconnu que l’Église était dans son droit. Cette vieille Église attachée à bon nombre de valeurs dépassées est logique avec elle-même.

En revanche, ce qui m'inquiète, c'est cette immersion du religieux dans une législation laïque.
Ce qui m'inquiète, c'est l'influence religieuse dans les débats républicains.

Il y a quelques semaines, François Fillon déclarait que cette question du mariage homosexuel tombait mal, que ce n'était pas vraiment le moment. Admettons.

Mais surtout, il affirmait aussi:
"Ce qui renforce l’homophobie c’est le débat qu’on va avoir. [...] Ce débat doit être conduit avec le respect de tout le monde, y compris de ceux qui réclament ce mariage." 
Quand j'ai rédigé ce billet, je me suis un peu enflammée finalement quand j'y repense. 
Car je pense qu'il a raison. Pas sur le fait que ce ne soit pas le moment pour adopter cette loi mais sur ses conséquences. Donc sur le débat qui en découle. Parce que c'est l'occasion rêvée pour tous-tes celles et ceux qui sont contre de saisir la balle au bond, de sortir du bois et de balancer les pires arguments homophobes.
 
Mais attention: qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit. Je ne considère pas comme homophobes tous-tes celles et ceux qui sont contre. Ce sont les arguments de fond de certains qui me débectent.

J'en ai déjà fait une compil, je n'y reviendrai pas.
Et du coup, je me pose une question:
  • Qu'en est-il des autres cultes?
  • Comment se positionnent le CFCM ou le CRIF par exemple? 
  • Ont-ils eux aussi pris part au débat?
J'imagine que oui. Mais leurs propos sont peu relayés par les médias.
Évidemment, ils sont contre on l'aura deviné. Et ils l'ont fait savoir à tour de rôle au Gouvernement: le Grand Rabbin de France, la Fédération Protestante de France, le CFCM ...etc.

Mais pourquoi alors s'acharne-t-on à ne relayer que les propos nauséabonds d'André Vingt-Trois ou M. Barbarin? 

Et puis pourquoi les relaye-t-on tout simplement?
De même que l’État ne se mêle pas des dogmes de l’Église, pourquoi l’Église irait fourrer son nez dans les affaires laïques de l’État?

Jusqu'à preuve du contraire, il n'a jamais été question de mariage religieux pour les homosexuels. 

Alors pour en revenir aux propos de François Fillon: en offrant des tribunes aux représentants des plus grandes religions de notre pays, en relayant certains de leurs propos homophobes, on les banalise en quelques sortes. Plus rien ne nous surprend.

Sauf que quand des abrutis décérébrés les prennent au pied de la lettre, on assiste passifs à des agressions homophobes d'une violence inouïe, comme ce fut le cas avant-hier dans le Marais à Paris.
Alexandre Marcel, le vice-président du Comité Idaho, une ONG qui coordonne la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, a confirmé avoir déposé plainte contre X samedi, suite à une agression subie dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu'il se trouvait au "Cud", un club gay du Marais parisien.
"Sur le Coran, on va tous vous tuer, bandes de pédés!" 
Voilà ce qu'on a pu entendre devant le "Cud".

Et qui en a parlé hier?
20 Minutes et Le Figaro. 2 médias.

Seulement 2. Alors que des dizaines ont consacré des dizaines de pages à la Conférence des évêques de France qui s'est tenue hier et dont les tenants et les aboutissants n'ont surpris personne puisque tout le monde s'y attendait.

Tout le problème est donc là. Débattre: oui. Mais avec respect et sans invoquer les pires arguments homophobes.

Ce qui semble assez difficile, voire impossible aux principaux représentants des cultes français... Entraînant par la même occasion des réactions et des comportements violents et homophobes chez certaines de leurs ouailles décérébrées. 

2 commentaires:

  1. Tiens tu n'est pas envahie par les réactionnaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non c'est inhabituellement calme. Sauf sur Twitter où j'ai "conversé" avec un curé...

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise