21/11/2012

Pas de recours pour Fillon


Copé Fillon
Guerre des chefs - Guerre des chaînes.
Jean-François Copé est d'accord pour porter le merdier devant la commission de recours du Parti.

François Fillon refuse car il n'a pas confiance dans cette commission et veut au contraire porter le bouzzin en justice.

Essayez de suivre, c'est pire que Santa Barbara à Dallas en 24 heures chrono.

Pourquoi diantre n'a-t-il pas confiance dans cette commission?
On se le demande hein...

Et bien parce que:
"En vertu de l'article 29 de nos statuts, le Conseil national a élu comme membres de la Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales les personnes suivantes Pierre ANDRÉ, Camille BEDIN, Patrice GÉLARD, Agnès LE BRUN, Sébastien LEPRETRE, Alain POUCHELON, Boris RAVIGNON, Hamida REZEG, Isabelle VASSEUR"
Et donc? Quel est le problème?

1) Qui sont les membres de la COCOE?
  • Pierre André, soutien Fillon. Et accessoirement "spécialiste de droit soviétique" (ne riez pas!)
  • Camille Bedin, soutien de Jean-François Copé
  • Patrice Gélard, président de la COCOE qui vient de déclarer qu'il refusait de recompter les voix
  • Agnès Le Brun, soutien de Jean-François Copé
  • Sébastien Le Prêtre, soutien de François Fillon
  • Hamida Rezeg, adjointe de Jean-François Copé à la mairie de Meaux
  • Isabelle Vasseur, soutien de Jean-François Copé  
2) Qui sont les membres de la commission des recours?
  • Fabienne Labrette-Ménager,
  • Sébastien Lecornu, soutien de Jean-François Copé
  • Paul Midy,
  • Monique Para, secrétaire départementale des Alpes-de-Haute-Provence
  • Yannick Paternotte, soutien de Jean-François Copé
  • Josiane Philippon, proche de François Fillon
  • Monique Robineau, soutien de Jean-François Copé
  • Stéphan Rossignol, soutien de François Fillon
  • Isabelle Vasseur, soutien de Jean-François Copé

Franchement, y a de quoi flipper et je comprends que François Fillon n'ait pas très envie de se frotter à ces commissions truffées de copéistes.

Mais diantre! Que c'est drôle!

5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Franchement? Ils sont foutus tous les deux. Quel que soit celui qui sort "vainqueur" de tout de bordel, il sera toujours considéré comme illégitime:
      - Copé parce qu'il aura été élu sans les DOM (incroyable!)
      - Fillon parce qu'il aura été élu via un recours en justice

      Supprimer
    2. Tiens! C'est ce que vient de dire Benoît Apparu

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise