La bouffonne de la droite

J'ai bien failli ne pas bloguer aujourd'hui.

Y a des jours comme ça. Tu sais pas pourquoi, tu te lèves au taquet, tu pars au sport au taquet, tu déjeunes au taquet, tu fais ta revue de blogs, de Twitter et de Facebook toujours au taquet.

Tu besognes pour la gloire (corrections d'articles pour une revue scientifique, rédaction d'un article pour la même revue...etc), un peu au ralenti pour le coup. 

Tu regardes ta montres: Diantre! Déjà 17h, faut que je me sauve!

Tu rentres: Fichtre! Déjà 19h57, mais qu'est-ce que j'ai foutu?

Et là, tu tombes sur ça:
Immédiatement, tu te dis plusieurs trucs:
  • Valeurs Actuelles ne fait pas dans la dentelle pour sa Une. Faut qu'ils se méfient, ils vont détrôner L'Express au concours des Unes à chier.
  • Nadine Morano en censeure du bon goût humoristique: les bras t'en tombent.
  • Nicolas Bedos: t'aimes bien mais sans plus. Il t'énerve un peu, tu le trouves pédant mais tu te dis que c'est fait exprès: c'est le but.
  • Stéphane Guillon: t'aimes bien aussi sauf quand il se lance dans des imitations à chier.
  • Sophia Aram: tu adores. Tu l'as vue en spectacle et il y avait longtemps que tu n'avais ri à ce point.
Et après, tu déroules le tweet et tu lis ça:


Et là tu te dis que t'aurais pas répondu mieux.

Voilà un billet de blog à l'arrache mais je voulais partager ce grand moment de bouffonnerie twittosphérique avec vous. 

Je précise, avant qu'on me taxe d'être irrespectueuse ou insultante, que le terme "bouffon" que j'emploie ici est au sens propre. A savoir: celui ou celle qui amuse la galerie.

En revanche, je m'interroge sur l'usage qu'en font Valeurs Actuelles et Nadine Morano.

Après, j'dis ça j'dis rien, comme dirait Lolobobo.

Vous aimerez aussi

32 commentaires

  1. Ben t'aurais eu tort, c'est rafraichissant, après avoir lu Nicolas et les commentaires du billet sur le nombre de musulmans, avec la pauvre Suzanne devenue rousse et exhibitionniste...
    Merci!

    RépondreSupprimer
  2. "la pauvre Suzanne devenue rousse et exhibitionniste..." ?
    Hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouhlà! Pas de règlements de compte chez moi hein!
      Sinon, merci Rosaelle pour le "rafraichissant" (j'aime bien!)

      Supprimer
    2. Ben, si c'est moi qui suis mise en cause (pauvre Suzanne) j'aimerais bien comprendre ! (et puis, c'est mal d'être rousse et exhibitionniste ? C'est quoi ce racisme antirousses, hein ?)

      Supprimer
    3. Toutes mes excuses, en plus je voulais vous défendre, pas vous attaquer. Quand je lis ce qu'on dit de moi, je n'apprécie pas du tout sur les autres, même si on est en désaccord

      Supprimer
  3. (exhibitionniste, je veux bien, mais rousse, oukelle a lu ça ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais personne ne m'attaquait, Rosaëlle ! On faisait semblant, on jouait ! J'ai relu les commentaires. Dorham, Balmeyer et moi pratiquons l'humour vache et pince sans rire. Si Nicolas me traite de gâteuse irrécupérable avec du poil dans les oreilles, alcoolique de surcroît, et complètement à l'ouest où même le soleil hésite à se coucher depuis qu'on lui a dit que je suis rousse et que je dors nue, c'est pour rire. (Que tu crois, ricane-t-il de loin, que tu crois...) Kipcoul, tèkitizy!

      (Je constate tout de même qu'UNE FOIS DE PLUS Dorham et Balmeyer sèment partout la discorde, et que leurs commentaires antipersonnel explosent des années après, comme des mines. Je vais demander un moratoire pour la suspension de tous leurs écrits, rétroactivement.)

      Supprimer
    2. euh, je précise que le deuxième paragraphe du commentaire ci-dessus est de l'ironie, hein. Vaut mieux préciser, au cas où. Je trouve ahurissant qu'on s'empare de bribes de déconnades pour les balancer des jours, des mois ou des années (là, un billet de 2011 !) plus tard, pour les balancer donc sans aucun recul. Soit il y a un déficit de compréhension, soit une volonté de nuire par des dénonciations bêtement diffamatoires. Je m'en fous personnellement qu'on dise que je suis rousse et exhibitionniste, ou brune et ondiniste, ou blonde et suceuse d'enfer, mais qu'on fasse passer un complice de blogodéconnades pour un prude bougon moralisateur, franchement... Elle est toujours si mimi, Rosaëlle. On lui passe tout. Ou on approuve tout ce qu'elle dit et fait, quoi que ce soit? (et là, ce n'est rien, juste un défaut de lecture et de compréhension...)
      Il ne s'agit pas de règlements de compte, je n'ai pas commencé cette discussion et j'en ai fini maintenant. J'en profite pour mettre un portrait de moi sur mon blog. Rousse, exhibitionniste, et voilée, moi aussi.

      Supprimer
    3. D'accord.
      C'était donc très naïf de ma part. Je vous assure qu'il n'y avait pas une once de critique. J'aurais aimé bénéficier du doute...mais bon, désolée encore. Je m'abstiendrai, à l'avenir de toute parole sur vous.
      Quand je vous disais que je souhaitais vraiment enterrer la hache de guerre, c'était sincère.

      Supprimer
    4. Ce n'est rien. Mais relisez avant de dénoncer, bon sang...

      Supprimer
    5. Comment ça ? Vous n'êtes pas une vulgaire salope rousse, nue et exhibitionniste ? Je suis déçu.

      Moi qui croyait que exhibitionniste était le contraire d'antitionniste.

      Supprimer
    6. Je vous laisse les clés du blog. Vous n'oublierez pas d'éteindre en partant!
      ;-)

      Supprimer
  4. Bouffonne! (Euh... Morano bien sûr)

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Morano est mieux que Duflot, ET elle a un petit côté gosse du peuple que Duflot n'a même pas. Il faudrait organiser un match.

    RépondreSupprimer
  7. Dans le genre bouffon, il y en a un autre qui fait pitié... (je parle de Sarkozy, bien sûr)

    RépondreSupprimer
  8. "tous les gens qui m'écoutent se sont déjà cogné la tête, savent que ça fait un bleu"
    "La météorologie fait que cet accident ayant survenu dans l'hémisphère sud, a priori le système de vents reste dans l'hémisphère sud."
    (Duflot, de mémoire).
    Ce n'est pas pour défendre Morano, dont le travail de bouffonne est plus approfondi, plus régulier, plus soutenu dans l'effort, mais pour souligner qu'on a de la relève.

    RépondreSupprimer
  9. Vous avez failli ne pas bloguer aujourd'hui?!!

    C'est vrai que quand on a rien a dire il vaut mieux se taire…
    mais consolez-vous, vous n'êtes pas la seule dans ce cas…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais comme je suis une pipelette, je parle pour ne rien dire. Précisément.
      Et je n'ai pas besoin d'être consolée hein!

      Supprimer
  10. Morano n'est pas rousse mais bien exhibitionniste ... dans son cas ce serait l'hôpital qui se fout de la charcuterie :))))
    Mais comme ça permet aux dames de régler leurs comptes, tu as eu raison de bloguer, Ô Grande Blogueuse devant l'Eternel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! En plus c'est l'hallu totale, ce billet est en train d'exploser les statistiques habituelles de mon blog!
      Comme quoi...

      Supprimer
    2. Comme quoi, inutile de se casser le tronc pour pondre des billets à haute portée philosophique !
      Une reprise de Tweet et une Une racoleuse ... le tour est joué.
      Cela dit, j'ai bien aimé ton billet et j'aime aussi les humoristes grinçants, chacun dans leur genre.

      Supprimer
    3. Merci Solveig!
      Le suivant est moins drôle!

      Supprimer
  11. "l'hôpital qui se fout de la charcuterie :))))" J'adore -)

    (et ça me changera du "chiotte qui dit au bidet qu'il pue -des pieds", qui ne fait plus rire que moi)

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise