02/01/2013

Après le crédit à la consommation, le crédit à la santé!

micor crédit santé
En cette période de vœux, on accompagne souvent le "bonne année" de "bonne santé".

Je touche du bois car il semblerait que les vœux qu'on me souhaite se réalisent chaque année. Mis à part mes frais tous les 2-3 ans liés à mon changement de lorgnions, je n'ai encore jamais eu à me ruiner pour d'autre frais médicaux.

Mais il paraît qu'on ne dit jamais "jamais".
Alors je m'interroge.

Tout le monde sait que nombre de Français renoncent à tel ou tel soin parce que trop cher, mal ou pas remboursé du tout.
C'est moche.

Ce n'est pas parce que les lunettes sont devenues un accessoire de mode et parce que certains opticiens s'en mettent plein les poches en pratiquant des tarifs fantaisistes ou à la tête du client que celles-ci doivent devenir un privilège.
  • Côté Sécu, lâchons l'affaire, le remboursement oscillant entre 2 et 5 € par verre relève davantage de la blague que de la prise en charge.
  • Côté Mutuelle, à moins de cotiser plus de 70€ par mois, il faudra là encore faire une croix pour une prise en charge digne de ce nom.
Et pourtant. 70€/mois, c'est quand même pas rien sur un an.
Et ça couvre largement une paire de lunettes de base. Il va de soi évidemment que c'est au client/patient de restreindre ses goûts de luxe et de faire une croix sur la monture Dior à 500€. Ça coule de source. 
Et encore, je suis loin du compte. Car en 2011, on estimait à 75€ le montant moyen par mois et par personne d'une cotisation à une complémentaire santé. D'autant plus qu'il faut aussi prendre en compte l'augmentation de 740% des taxes sur les contrats de mutuelle entre 2005 et 2011 (si vous voyez c'que j'veux dire...).
 
Mais ceci, à condition qu'on ait une mutuelle. Car, toujours en 2011, 4 millions de Français n'avaient pas de couverture complémentaire.

Mais réjouissons-nous!

A partir de maintenant, le Crédit Municipal de Paris (CMP) propose une offre de micro-crédit ouverte à tous et réservée au soins médicaux.

Après le crédit à la consommation, le crédit à la santé!

Elle est pas belle la vie?
Cette "bonne" nouvelle répondrait donc aux besoins des 4 millions de Français qui contractent des crédits conso pour couvrir leurs soins dentaires ou optiques. Quand on connaît les taux frapadingues pratiqués par les organismes de crédits, on se retrouve donc avec une mine d'or sur le bout du nez une fois que cette paire de lunettes a été intégralement remboursée.

Donc, le CMP nous offre désormais la possibilité de contracter un crédit jusqu'à 3000€ sur 36 mois, à un taux de 2,95%.

Soit un emprunt avoisinant 3100€ et donc un remboursement mensuel autour de 85€.

Et là, je m'interroge. Est-ce vraiment une bonne nouvelle?

Entre 85€ par mois de remboursement de crédit à la santé ou 75€ de cotisation de mutuelle, est-ce que votre cœur balance?  

13 commentaires:

  1. Et dire que le monde entier nous envie notre système de Sécurité Sociale. Ce qui est vrai pour les lunettes, l'est aussi pour les ratounes type sécu, celle qu'on lave en sifflotant (je voudrais bien l'y voir celui qui dit çà).
    Pour les binocles, mon ophtalmo fait çà bien : Il y a six ans, j'en portais déjà (merci les années) et j'ai été opéré de la cataracte pour un oeil, il ne m'a prescrit que le changement du verre, deux ans après, rebelote pour l'autre oeil, pareil et mes montures ont une douzaine d'années. Sans aucun problème.

    Par contre, j'i vu de près, chez un proche, les effets de l'absence de mutuelle pour une hospitalisation. 40 jours à 18€ par jour et le compte est bon.

    Enfin, restons positifs. Bonne année quand même. (Nan, pas "bonne ânée)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... De l'optimisme et du positivisme il en faut c'est clair...
      Et moi qui porte des lunettes depuis que j'ai 18 mois et à vie... Pfffiou j'ai pas fini de me plaindre!

      Supprimer
  2. L'Allemagne n'a pas de raison d'envier le système de sécu francais et ne l'envie pas !
    Bien qu'il ait beaucoup baissé depuis 20 ans, le système allemand est quand même mieux foutu sur tous les plans. Déjà, on n'a pas besoin d'avancer l'argent des soins en attendant de se faire remmbourser. On paie la sécu, point barre. Ce sont les médeci(e)n.ne.s qui se débrouillent pour se faire payer par la sécu.
    Il y a 22 ans, on pouvait obtenir plein de soins exotiques (accoucher dans l'eau, se faire masser ayurvediquement, faire une cure aux eaux thermales de Pammukale (Turquie), que sais-je. Maintenant la sécu trouve que tout cela c'est du luxe. Mais bon, on s'en passe, elle n'a pas tort.
    Quoi qu'on se demande naturellement qu'est ce que la sécu va encore accepter de rembourser si elle commence à faire du tri. On sait où ca commence mais pas où ca s'arrête.

    Bon, sinon bonne année Elooooody !:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair qu'il y a du boulot pour réformer tout ce fatras.
      Bonne année à toi aussi!

      Supprimer
  3. Il existe encore un petit "paradis social" en France, l'Alsace-Moselle, qui est encore régie par le droit local instauré par l'Allemagne lors des annexions. Remboursements médicaux à 90%, prise en charge intégrale des hospitalisations etc.
    Ce régime vit sans doute ses dernières heures, dans le collimateur de qui de droit. Les cotisations sont plus élevées, en revanche.
    N'empêche que,comme le dit Euterpe, l'Allemagne n'est pas à la traîne, au contraire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui bah tiens, voilà un truc qui m'échappe encore hein...

      Supprimer
    2. T'as des excuses, je suis née là-haut et y ai cotisé longtemps. Ce système est anachronique mais les habitants y tiennent beaucoup !. Il y aura des protestations quand "on" voudra le changer.

      Supprimer
    3. @ Solveig : il vaut mieux un système anachronique qui marche qu'un système archichronique qui fâche, tu ne crois pas ? (moi aussi j'ai vécu "là-haut" comme tu dis (sauf que pour moi c'est maintenant "là en bas" :))

      Supprimer
  4. Que veux-tu? Ce n'était pas une des promesses de 2007 de notre ancien monarque? Moi, ce sont les lentilles, à 55 euros tous les 6 mois, que je paye , avec 12 euros tous les 2 mois de produit d'entretien...il faut bien ça pour mes yeux si précieux qui ne voient rien sans correction. J'attends la presbytie avec philosophie (oui, il parait que les myopes le sont moins ) mais pour le moment, rien ne vient...
    Et on ne parle pas des dents...
    Ce qui est morbide dans l'histoire, c'est que des actes de chirurgie esthétiques sont remboursés, eux, par la sécu...
    Je suis d'accord, c'est mal foutu...Et dire que nous pourrions faire payer plein but des riches clients fortunés du monde entier, pour qu'ils bénéficient de soins haut de gamme, que nous pourrions aussi associer les industries de la santé aux hôpitaux pour que ceux-ci payent moins les équipements high tech...
    Il y en a des solutions, c'est clair car notre système de santé part tout doucement en miette.
    Mais bonne année, à toi!!! (je t'ai cité dans mon billet sur le sujet, ainsi qu'Euterpe, d'ailleurs...)
    http://spartakiste.blogspot.fr/2013/01/mes-meilleurs-souhaits-pour-2013.html
    Bizzz

    RépondreSupprimer
  5. Oui c'est mal foutu c'est clair...
    Bonne année à toi aussi

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise