Manif pour tous: et si on en appelait aux enfants? #mariagepourtous

Manif pour tous mensonges
J-8 avant la grande manif des réacs anti-égalité des droits.

Youpi, on va encore se manger des arguments homophobes en veux-tu en voilà. Parce que même si je continue de penser que les anti-mariage pour tous ne sont pas tous des homophobes convaincus, c'est pourtant ceux-là qui vont avoir pignon sur rue dans les médias.

Et alors qu'hier, Jegoun subissait une levée de boucliers parce qu'il avait osé croire un bourré qui se prenait pour un journaliste du Parisien, personne (ou très peu) ne s'est offusqué des propos du bourracho.

Homophobie ordinaire, quand tu nous tiens.

C'est con, si le type avait clamé ses ordures la semaine prochaine, tout le monde aurait trouvé ça normal une veille de manif anti-mariage pour tous.

Bref.
Alors de la polémique, on nous en sert. Les politiques ne savent plus quoi inventer pour crier à la manipulation.

Laurent Wauqiez s'est fourvoyé dans un argumentaire bancal. Christine Boutin souffre d'un complexe d'infériorité. Quant à Vincent Peillon, il fait son job tout simplement, mais certains (ceux-là mêmes qui crient à l'amateurisme du gouvernement) y trouvent encore à redire.

Et histoire de toucher le fond encore un peu plus, voilà bien qu'on crie à l'instrumentalisation des enfants!
Ouh que c'est moche!

Et pourtant. Tel était bien le but de cette missive que Monsieur Eric de Labarre a adressé à tous les établissements privés avant les vacances de Noël.

Alors que ce "Communiqué de presse - Projet de loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe" était avant tout destiné aux directeurs et directrices d'établissements privés, quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre que certains d'entre eux l'ont également envoyé aux parents - juste avant les vacances de Noël - en accompagnant leur gentil mail d'un petit mot qui disait: 
Chers parents d'élèves, 
Vous trouverez en pièce-jointe le communiqué de l'Enseignement Catholique concernant la manifestation du 13 janvier. Convenu avec la direction de l'établissement, si les enfants vont manifester avec leurs parents, ils doivent assumer la chose et venir travailler normalement le lendemain.
Alors évidemment, on est loin du tract qui appelle clairement les enfants à manifester. Ceci dit, le simple fait de l'évoquer dans un mail émanant de la direction d'un établissement, c'est tout de même un encouragement non dissimulé.

Je n'ose imaginer quelle aurait été la réaction des anti-mariage pour tous si des parents d'élèves du public avaient reçu des responsables pédagogiques de leurs enfants un mail leur "permettant" de les envoyer manifester le 27 janvier.

Tollé assuré!

Hier, je posais la question "Qui manipule qui?"
Je crois qu'on a ici une bribe de réponse hein...

Et encore... S'il n'y avait que les mails. Parce que dans certaines régions, c'est par la Poste que les tracts arrivent. Tranquille.

Et voici ce qu'on peut lire sur ces tracts de la "Manif pour tous"
  • Le "Mariage pour tous", c'est le "mariage" homo imposé à tous! => FAUX
  • Le "Mariage pour tous", c'est la fin de la généalogie pour tous! => FAUX
  • Le "Mariage pour tous" conduira inéluctablement à la procréation scientifique pour tous! => FAUX
  • Le Mariage civil H/F et la filiation PME (Père-Mère-Enfant), c'est l'égalité et la justice pour tous! => FAUX
Et le tract de s'achever par un appel à "Manifester en famille".

Et je vous joins également le bulletin d'inscription pour participer à cette manif, avec tarif préférentiel pour les enfants cela va sans dire, et qui prévoit aussi un bulletin de parrainage pour les étudiants:
parainage manif pour tous
Alors? Elle est où l’instrumentalisation des enfants? 

Ils vont avoir fière allure aux côtés de Christine Boutin, Jean-François Copé, Marine Le Pen et Civitas...

Vous aimerez aussi

18 commentaires

  1. Vous ne manquez pas d'air, tout de même ! On n'a pas vu d'enfants au milieu des folles à plumes dans le cul, et des lesbiennes à nichons à l'air, lors de la dernière manifestation des “pros”, voilà quelques semaines ?

    Pour ce qui concerne dimanche prochain, je pressens de plus en plus un truc en forme de raz-de-marée bien réjouissant…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Didier Goux, je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas d'enfants parmi les défenseurs du mariage pour tous à plumes, à air ou à vent.
      J'ai dit que jusqu'à preuve du contraire, ses partisans n'avaient pas rameuté les enfants en amont.

      Supprimer
    2. Et quand Najat Machin-Truc va expliquer aux enfants dans les écoles à quel point c'est bien, le mariage “pour tous”, elle ne fait pas de propagande ?

      Et puis, pour être franc, je suis peut-être stupide, mais je ne vois pas tellement de racolage dans ce que vous avez cité comme exemples. De toute façon, c'est la mode depuis au moins vingt ans, de traîner les enfants dans les manifestations (ce que j'aurais d'ailleurs tendance à désapprouver, mais bon).

      Supprimer
    3. Quand Najat VB va dans les écoles pour lutter contre l'homophobie, je trouve ça plutôt normal et indispensable. Et du coup, si un enfant lui pose une question sur le mariage homo, je la vois mal répondre "joker"... Mais bon.
      Quant aux enfants dans les manifs, je suis contre aussi.
      Et je n'ai pas parlé de racolage mais de rameutage, c'est pas tout à fait pareil...
      Vous déformez sévère ou je me goure?

      Supprimer
    4. Donc quand vous approuvez les idées de la propagande, vous la jugez normale et indispensable. Amusant.

      Supprimer
    5. Amusant oui, je suis morte de rire.
      Vous êtes en train de me dire que lutter contre l'homophobie et donc pour l'égalité des individus quelle que soit leur orientation sexuelle (je ne vous parle pas du mariage pour tous ici mais de la raison pour laquelle NVB est allée dans les écoles) c'est de la propagande?

      ET PRENEZ UN PSEUDO!

      Supprimer
  2. Quand DidierGoux sort de son terrier, c'est qu'on a fait mouche!
    Bravo Elooooody.

    RépondreSupprimer
  3. Il ne faut pas confondre le rôle de l'Ecole et celui de la Famille, en ce qui concerne les enfants.

    C'est vrai que la présence des enfants dans les manifs (ne serait-ce que en raison de dérapages de casques à boulons) pose question mais la discussion doit avoir lieu au sein de la famille.
    D'autre part lorsque les enfants posent la question de l'homophobie, c'est naturellement à tout l'environnement éducatif de répondre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est normal qu'on leur réponde.
      Quant à leur présence dans les manifs, à moins qu'ils n'aient développé une conscience politique ou citoyenne, ou qu'ils se sentent personnellement concernés, je ne suis pas favorable à la présence de jeunes enfants dans les cortèges... Enfin pour l'instant.

      Supprimer
  4. Pas les enfants.
    Bien que je trouve qu'on ne leur demande que trop leur avis sur tout et pour tout, ce qui rendrait la démarche cohérente. Mais que peuvent-ils comprendre à ce sujet et à quel âge ?.
    Je plains les pauvres jeunes qui se découvrent homosexuels en ce moment ... tu m'étonnes que le suicide leur paraisse une solution acceptable !

    RépondreSupprimer
  5. Le "Mariage pour tous", c'est le "mariage" homo imposé à tous! => VRAI : Une union civique garantissant l'éqalité des droits ( et des devoirs) pour une minorité est suffisante
    Le "Mariage pour tous", c'est la fin de la généalogie pour tous! => VRAI : puisque contre nature
    Le "Mariage pour tous" conduira inéluctablement à la procréation scientifique pour tous! => VRAI : c'est un choix de société et on est encore en démocratie donc référendum
    Le Mariage civil H/F et la filiation PME (Père-Mère-Enfant), c'est l'égalité et la justice pour tous! => VRAI - c'est comme pour l'avortement, un enfant, si on lui 'donne' le droit d'exister, à un droit légitime d'avoir un père et une mère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connaissez-vous le sens du mot "imposé"? Voulez-vous dire que si deux personnes du même sexe se marient, les hétéros vont subir ce mariage? Cela veut-il dire qu'on leur impose contre leur gré? Les hétéros ont-ils leur mot à dire sur un mariage homo?
      La fin de la généalogie? Cela veut-il dire que dans les familles où il y a des enfants adoptés, ils n'ont pas de généalogie et qu'il manque des branches à l'arbre?
      La procréation scientifique: voulez-vous dire que si un couple de même sexe décide d'y avoir recours, cela va contraindre TOUT le monde à faire de même? La démocratie, c'est aussi d'accepter que le président élu démocratiquement réalise son programme de campagne.
      La filiation: je n'ai pas compris votre argument.

      Et PRENEZ UN PSEUDO!

      Supprimer
  6. Quand je vois des familles, un dimanche, je me dis aussi que les enfants ont eu du mal à quitter leurs parents un weekend, que ces mêmes parents n'avaient peut être pas de solutions pour les garder, et que s'ils estiment qu'il est nécessaire de s'exprimer dans une république, ils doivent se déplacer malgré tout. Instrumentalisation ? ou réalité d'une famille citoyenne ? La question est délicate et mérite de ne pas être, elle non plus, instrumentalisée.

    Et oui, je suis totalement d'accord sur le fond qu'une manifestation n'est absolument pas un lieu pour un enfant. (principalement car il n'a pas atteint les 18 ans nécessaire à son expression dans le système démocratique français, et n'a vraisemblablement pas élaboré sa propre réflexion).

    Par contre, je peux me poser de sérieuses questions quand j'apprends que ces mêmes enfants (dont des proches, présents pour les raisons évoquées au dessus) se retrouvent à l'hôpital à cause des gaz lacrymos...Belle expérience de démocratie, qui laissera j'en suis certain, un souvenir amer de la république française et de la liberté d'expression du peuple à ces enfants.

    De même, et pour ne pas se limiter aux enfants, hier soir, sur ITélé on voyait ces images: Des CRS utilisant des lacrymos sur un grand père, marchant péniblement avec sa canne...dans une zone plutôt calme de la manifestation...

    Non engagé sur cette question du mariage gay (et même plutôt en faveur, à défaut d'être contre), je m'interroge tout simplement sur l'aspect démocratique de la république française ces derniers temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on manifeste, on s'expose à des débordements. C'est comme ça depuis la nuit des temps (voir mon billet d'hier).
      Qui dit débordements, dit riposte des CRS.
      Je ne suis pas une fan des gaz lacrymos, mais ça fait partie des risques.
      Et si des enfants en ont reçus, c'est sans doute que leurs parents étaient arrivés au bout de l'itinéraire et qu'il était alors temps de se disperser comme on dit.
      Mais, j'insiste: tant pis si on ne peut pas faire garder ses enfants. Le bon sens veut qu'ils n'ont rien à faire dans une manif. Point barre.
      Et ce, quelle que soit la manif.
      Et prenez un pseudo svp.

      Supprimer
  7. the_unbeliever25 mars 2013 à 21:31

    Bien entendu, on s'expose à des débordements. Venir avec des enfants c'est un risque à prendre. Certains estiment que l'enjeu démocratique vaut ce risque, faute de pouvoir faire autrement. Et cela me parait difficilement critiquable et m'apparait tout à fait respectable !

    Enfin, pour reprendre votre phrase: "tant pis si on ne peut pas faire garder ses enfants", cela me fait sourire. Il est évident qu'une grande partie de ces personnes, qui accordent une importance et une signification au mariage, ont particulièrement envie de défendre leurs opinions. C'est même à cause de l'importance que ce débat a pour eux que les enfants passent en second...

    A choisir entre l'expression libre de son opinion par le peuple, fondement même de la démocratie, et l'éloignement des enfants d'une manifestation qui est restée malgré tout relativement calme, le choix ne me parait pas évident. Le "point barre" me parait légèrement réducteur et limité...(de la même manière que vous le faites, je pourrais vous répondre "la Démocratie passe avant tout, Point Barre").

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La démocratie passe avant tout évidemment.
      Mais en ce qui me concerne, jamais je n'emmènerai des enfants manifester. Précisément parce qu'il y toujours risque de débordement.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise