16/01/2013

Pauvre Christine Boutin

Christine Boutin Caliméro
Christine Boutin est vexée, outragée. Elle se plaint de recevoir des tweets haineux de toutes parts, tous les jours.

Christine Boutin découvre les joies du micro-blogging... Ses joies et sa violence.
Les propos haineux sur Twitter ne datent pas d'hier, tout le monde le sait.
Et je les condamne aussi évidemment.
Je m'en suis moi-même pris plusieurs.
C'est moche.
C'est condamnable.

Mais Christine Boutin se rend-elle compte qu'elle aussi, elle en balance pas mal des saloperies depuis qu'elle est partie en croisade contre le PACS en 1998 et contre le mariage pour tous en ce moment?

La semaine dernière, un débat a agité la blogosphère autour du respect et des insultes dans les blogs.
J'y ai participé en disant entre autres, que la susceptibilité est un sentiment à géométrie variable selon les individus.

Ainsi, je vais prendre la défense de Christine Boutin (une fois n'est pas coutume hein).

Je crois que la pauvre Christine Boutin n'a pas bien mesuré l'impact des ordures qu'elle a pu sortir depuis plusieurs années. Je crois qu'elle ne s'est pas bien rendu compte que certaines de ses envolées lyriques pouvaient blesser, insulter, agresser des gens.

Et aujourd'hui, elle reçoit donc des insultes en tout genre sur Twitter, des doigts d'honneur et autres joyeusetés.

Mais depuis 1998 - alors que Twitter n'était alors qu'à l'état de projet - Christine Boutin en a sorti de belles.

Florilège:
  • "Où placera-t-on la frontière, pour un enfant adopté, entre l'homosexualité et la pédophilie?" (1998, dans son livre)
  • "Les civilisations qui ont reconnu l'homosexualité ont connu la décadence" (1998)
  • "Ce n'est pas une question d'amour le mariage civil, c'est le mariage religieux qui est une question d'amour"
  • "Ils "peuvent se marier naturellement: mais il faut qu'ils se marient avec une autre personne d'un autre sexe, pas avec le même sexe
  • "Il est vraisemblable que si on accepte le mariage homosexuel, on sera amené dans les années à venir à accepter la polygamie"

Polygamie, pédophilie, décadence, faux amour... Bref, il y a de quoi faire.

Alors, même si je condamne les tweets haineux, je conseille cependant à Christine Boutin de balayer devant sa porte avant d'aller crier à l'injure. 

Et je lui conseille aussi d'aller lire ce billet, juste comme ça pour voir. 

24 commentaires:

  1. Ca va lui faire du bien à Christine ce bel habit pour l'hiver, tu es trop bonne Elooooody.

    RépondreSupprimer
  2. La première phrase du florilège est inacceptable. Sous entendre que homos = pédés et qu'en gros mieux vaut ne pas les laisser s'approcher des mômes, c'est crade.

    Mais les autres, elles se discutent plus ou moins.

    L'avant dernière est rigolotte.
    Elle me rappelle une conversation entendue près d'un portail d'école :
    - Je peux inviter qui je veux à mon anniversaire ?
    - Oui, ma chérie, qui tu veux.
    - Je peux inviter Lise et Zineb et Nurgul ?
    - Et qui d'autre, ma chérie ?
    - Et Marion et Jérémie ?
    - Oui, ma chérie tu peux inviter Lise, Marion et Jérémie. Tu peux inviter qui tu veux.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais bof.
      J'ai quand même du mal avec une affirmation mordicus du style "les civilisations qui ont RECONNU l'homosexualité ont connu la décadence"... Franchement? N'importe quoi! On n'a qu'à la repénaliser pour s'assurer la grandeur, un peu comme le préconisent les trépanés de l’œuvre Française!
      "Un mariage civil, c'est pas de l'amour"... Ça va faire plaisir à tous les athées qui m'entourent.
      Non, y'a quand même pas grand chose de discutable là-dedans.

      Supprimer
  3. On peut se demander de quelles civilisation elle a voulu parler (La Grèce, et puis ?), puis voir en quoi elles sont devenues décadentes, l'apport de l'homosexualité dans cette décadence, définir le mot "décadence" bref, on peut en discuter. C'est en ce sens que je dis que c'est discutable. Il n'y a pas de haine là dedans, on peut en discuter froidement, avec documents, livres d'histoire, etc.
    "Un mariage civil, ce n'est pas de l'amour" ça se discute aussi. ça ne l'a pas toujours été, même si maintenant, etc...
    "un homosexuel peut très bien se marier avec qqn de l'autre sexe, il a le droit" ce n'est pas de la haine, c'est du non-sens."
    Dire "les homosexuels qui adopteront le feront par pédophilie, en tout cas faut faire gaffe", il n'y a rien à discuter. C'est à la fois débile, illégal, enfin... ça rentre dans le registre "concours de vieux fantasmes de méchantes bigotes".
    (même si on l'envoyait à Lourdes, je crois que hélas, pour elle...)
    Boutin, elle s'enfonce très bien toute seule, elle n'a même pas l'excuse du grand âge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui dans le fond c'est vrai, on peut discuter, débattre, avec supports et documents à volonté et nous élèverons alors le débat.... Contrairement à Christine Boutin en fait.

      Et au fait... T'es reviendue?

      Supprimer
  4. Oui, c'est discutable.
    Mais je ne vois pas où est le problème de haine dans les discours proposés. Il est bien évident que si on fait du mariage la simple reconnaissance de l'amour que des gens se portent, il faut aussi légaliser l'inceste et la polygamie. Tous les arguments en faveur du mariage homo vont dans ce sens, c'est une simple question de logique. Au nom de quoi interdire à des gens qui s'aiment de se marier ? Qui êtes-vous pour décider qu'un frère ne pourrait pas épouser sa soeur, ou même son frère ? Pourquoi vouloir interdire aux gens qui le veulent de fonder une famille ? En quoi cela nuit-il à vos propres droits ?

    Considérer comme débile ou haineux le propos sur le mariage civil qui n'est pas une question d'amour, c'est un peu fort. Vous pensez sérieusement que le maire doit vérifier d'abord que les gens s'aiment pour les marier ? C'est un acte administratif, c'est tout, en tout cas d'un point de vue civil. Exactement ce que dit Boutin.

    Dire que les homosexuels ne sont pas privés du mariage n'est pas non plus choquant, car ils peuvent effectivement se marier avec une personne d'un autre sexe, comme vous et moi, comme tout le monde. Il y a égalité parfaite. Seulement vous considérez que les homosexuels doivent avoir des droits spéciaux, conçus exprès pour eux. C'est une vision discutable de la République fondée sur une interprétation contestable de l'anthropologie. Tout le monde semble considérer qu'on ne décide pas d'être homosexuel, que l'on naît ainsi. C'est aller un peu vite en besogne. L'homme n'est pas un robot programmé dès la naissance pour être ceci ou cela, c'est un être libre, contrairement aux animaux qui eux, en effet, ne décident jamais d'être hétérosexuels. Dès lors, pouvoir se marier ou pas relève bien d'un libre choix, non ?

    En tout cas, tout ceci se discute, avec des arguments si possible, et présenter ces propos comme des ignominies relève d'une volonté de tuer le débat, de limiter le droit d'expression et, en définitive, de nier l'intelligence des lecteurs de votre blog.

    RépondreSupprimer
  5. "Au nom de quoi interdire à des gens qui s'aiment de se marier ? Qui êtes-vous pour décider qu'un frère ne pourrait pas épouser sa soeur, ou même son frère ? Pourquoi vouloir interdire aux gens qui le veulent de fonder une famille ? En quoi cela nuit-il à vos propres droits ?"
    => le différence tout de même c'est que l'inceste et la polygamie sont illégales, ce qui n'est pas le cas de l'homosexualité soit dit en passant.

    "présenter ces propos comme des ignominies relève d'une volonté de tuer le débat, de limiter le droit d'expression et, en définitive, de nier l'intelligence des lecteurs de votre blog."
    => j'explique seulement que Christine Boutin se plaint aujourd'hui de recevoir sur Twitter des propos haineux mais qu'elle ne s'est jamais posée la question de savoir si ses arguments à elle ne pouvaient pas être perçus comme haineux pour celles et ceux qu'elle vise.

    Quant à "mes" lecteurs, je les laisse libre juges de savoir si oui ou non j'ai, ne serait-ce qu'une seule fois depuis l'existence de ce blog, nié leur intelligence!

    RépondreSupprimer
  6. L'inceste n'est pas illégal.
    Aucune loi ne condamnerait un parent et son enfant majeurs, un frère et une soeur, pour le fait d'avoir des relations sexuelles et de vivre ensemble.
    Le mariage est interdit entre proches parents, l'adoption d'un enfant né par inceste par son père aussi (mais c'est très récent, 2010 je crois)
    Les parents qui ont des relations sexuelles avec leurs enfants mineurs sont sanctionnés en tant que personnes ayant autorité sur l'enfant, mais il n'y a pas explicitement de répression de l'inceste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est juste. Toujours est-il, si j'ai bien compris, que quand il est avéré, l'inceste est toujours condamné d'une manière ou d'une autre non?
      => la répression de l'inceste

      Supprimer
  7. Non, pas entre des majeurs consentants.
    La question s'était posée au moment du PACS : un frère et une sœur peuvent-ils se pacser ? Il avait été décidé que non.

    Imaginons, un père et sa fille majeure vivent ensemble et ont ensemble des enfants.
    Il n'y a rien d'illégal à cela. Le père (et grand-père, donc) ne peut pas reconnaître ses enfants légalement, mais n'encourt aucune sanction.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. article 310-2 du code civil: l'enfant ne pourra être reconnu que par un de ses parents, en cas d'empêchement au mariage pour cause de proche parentalité.

      C'est comme ça en France, mais en Belgique il y a eu des cas où les enfants nés de frère et soeur ont été reconnus légalement par leur deux parents, après décision du Tribunal, en vertu de l'intérêt supérieur de l'enfant déjà conçu.
      On pourrait imaginer (c'est extrèmement peu probable, mais imaginons tout de même) qu'un collectif de familles incestueuses réclame pour les enfants déjà existants des droits "comme pour les autres".

      Supprimer
    2. J'ai lu le document que vous mettez en lien. La législation est différente selon les pays européens.En Allemagne, en Angleterre et au Pays de Galles, au Danemark et en Suisse, les relations sexuelles librement consenties entre parents en ligne directe ainsi qu'entre frères et soeurs constituent des infractions. Ailleurs, non. Et pas chez nous en tout cas.

      Supprimer
    3. Bon donc... Y'a comme qui dirait un sacré flou juridique.

      Et on se dit plus "tu"?

      Supprimer
  8. Boutin !!!
    Tout un programme.
    A part conseillère personnelle de Ratzinger, elle n'est pas grand-chose.
    Présidente d'un parti politique qui regroupe moins de dix mille adhérents (j'allais écrire abonnés), elle n'existe que par sa participation à l'UMP.
    Elle agit comme une illetrée qui confond le sens des mots. Confondre hosexualité et pédophilie, il faut le faire.
    Qu'elle ait une croyance religieuse, c'est une affaire qui ne regarde qu'elle et qui n'a rien à faire dans la sphère publique.
    Par contre, il serait beaucoup plus intéressant de l'entendre manifester son opposition à la pédophilie. Lorsque la branche étatunienne de l'Eglise a négocié financièrement l'absolution pour l'ensemble des ccandales pédophiles et jusqu'à se mettre sur la paille, nous ne l'avons pas entendu.

    Et puis, la pauvre petite chose, d'aller pleurer dans le giron d'une Ministre en exercice, n'est-ce pas un signe qu'elle n'et plus dans le coup. Mais l'a t'elle déjà été ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment un sacré numéro comme dirait ma grand-mère

      Supprimer
  9. "Elle agit comme une illetrée qui confond le sens des mots. Confondre hosexualité et pédophilie, il faut le faire."
    hum.
    Par ailleurs, Najat VBK est pour la GPA remboursée par la sécu. Ce qui promet de beaux débats.

    RépondreSupprimer
  10. Ce soir, on apprend dans l'étrange lucarne qu'un prêtre vient d'être mis en examen pour acte de pédophilie.

    On n'a pas encore entendu la réaction de Boutin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est précisément ce que je me suis dit quand j'ai entendu cette terrible info...

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise