13/02/2013

Les FEMEN ou Notre Dame des Cloches

FEMEN Notre Dame de Paris
Me voilà taguée par GdC pour que je donne mon humble avis sur l'action des FEMEN hier matin à Notre Dame.
Ça fait des semaines que je rechigne à donner mon avis sur les coups d'éclats des FEMEN et voilà-t-il pas qu'on m'y exhorte.
Va donc bien falloir que je m'y colle.
1. J'aime bien les FEMEN
Je ne saurais dire pourquoi. Je pense - dans l'absolu - que tous les combats féministes sont légitimes et que (presque) tous les moyens sont bons pour se faire entendre. Mais pas n'importe comment, pas n'importe où, pas comme ça.
2. Je n'ai pas aimé ce qu'elles ont fait hier matin
Oui l’Église est inégalitaire. Oui la religion opprime les femmes. Mais je ne suis pas croyante. Je suis complètement athée. Et la démission du pape, je m'en contrefous. Hier, certains ont comparé les FEMEN à Notre Dame aux Pussy Riot en Russie. M'est avis qu'il n'y a aucun point commun entre les deux happenings. Le contexte politique français et la laïcité française n'ont quand même pas grand chose avoir avec la situation russe.
Ensuite, elles ont matraqué à coups de bâton 3 des 9 cloches temporairement entreposées dans la nef (qui doivent être installées dans leur tour le 23 mars).
Crise de Foi - Pope no More - Saved by the Bell - Pope Game Over.
Faire du bruit, brasser de l'air, agiter les bras, le tout à moitié nue: perso, je ne me reconnais absolument pas dans ce happening; bien que je sois féministe. Mais bon. Comme il paraît qu'"il y a féministes et féministes", je dois pas être dans le bon groupe.
4. Notre Dame des Cloches
Puisque je suis totalement athée, je considère Notre Dame non pas comme la maison de Dieu, mais comme un monument historique. Et cela va peut-être vous surprendre, mais quand je suis dans le quartier, j'ai pour habitude d'y entrer parce que j'aime bien le "silence bruyant" qui y règne. Le contraste avec l'agitation du dehors, l'ambiance, le frais l'été...etc. Et il ne me serait jamais venu à l'idée de passer par-dessus un cordon de sécurité pour aller toucher, ne serait-ce que du bout des doigts, les grosses cloches de Notre Dame. De même, que ça ne me viendrait pas à l'esprit d'aller me vautrer dans le lit de Louis XIV à Versailles, ou d'aller gribouiller la Liberté Guidant de Peuple. Je vous l'ai dit: pour moi Notre Dame est un monument historique comme Versailles ou le Louvre.
5. Valls entre dans la danse (tu apprécieras le jeu de mots) 
Dans son billet, GdC "déplore la réaction de Manuel Valls". Il dit que le Ministre est allé au-delà de ses prérogatives puisqu'il ne s'est pas contenté de dénoncer seulement le trouble à l'ordre public; il a aussi condamné "cette provocation inutile et témoigne de son soutien aux catholiques de France qui ont pu être offensés par ce geste grossier". (source).
Et moi je dis: heureusement qu'il est intervenu. Heureusement que dans un souci de coexistence pacifique (par contre, là: n'y voyez aucun jeu de mots) entre les différents cultes, il a pris la parole. Car je pose une question: si des hurluberlus, féministes ou pas, nus ou pas, avaient investi une mosquée ou une synagogue pour y foutre le bordel, et si Manuel Valls ne s'en était pas offusqué, on aurait dit quoi? On nous aurait resservi le sempiternel refrain de Manuel Valls, le mec de gauche de droite qui n'a rien à envier à Claude Guéant. Par ailleurs, et sauf erreur de ma part, le Ministère de l'Intérieur est aussi en charge des cultes au sein de la sous-direction des libertés publiques via le Bureau central des cultes qui est chargé des relations avec les autorités représentatives des religions présentes en France. Il aurait donc été malvenu que Manuel Valls ne condamne pas les deux: trouble à l'ordre public ET offense aux catholiques. Et ce n'est pas parce que ce type d'actions est la marque de fabrique des FEMEN qu'elles ne doivent pas être condamnées par le Ministre de l'Intérieur. Elles font leur job. Lui aussi.
6. Pour ou contre cette action des FEMEN? 
GdC nous pose une dernière question (d'ailleurs je viens de relire encore une fois son billet, et c'est finalement à cette question seulement qu'il voulait que je réponde... Tant pis, je ne vais pas tout recommencer):
"Est-ce que le fait d’avoir manifesté seins nus à l’intérieur de la cathédrale a servi ou non la cause des femmes qu’elles entendent soutenir?"
Et bien au cas où vous auriez encore des doutes après tout ce que je viens de raconter: autant je pense que certains de leurs coups d'éclats méritent d'être soutenus et vont dans le sens de la lutte féministe, autant je pense que celui d'hier n'a servi strictement à rien, sinon à les décrédibiliser et les desservir elles-mêmes, les FEMEN.

Je réitère que je me contrefous de la démission du Pape et que parce que je suis athée, je me fous aussi pas mal que le prochain Pape soit noir, jaune, européen ou pas. Je reconnais aussi que ça aurait de la gueule qu'un jour l’Église Catholique soit dirigée par une papesse, mais je ne me convertirais pas pour autant au catholicisme. 

Et puis, entre nous, c'est pas demain la veille.

Et toi? T'en penses quoi?

Plusieurs de mes camarades ont répondu à GdC, tu peux aller les lire.

38 commentaires:

  1. Ah ben on a fait nos billets à peu près en même temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui bah du coup, je t'ai rajouté dans ma liste en bas

      Supprimer
  2. C'est possible de ne rien en penser.
    Je n'en pense rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes une femme donc vous ne pensez pas.

      Je dis ça pour mettre de l'ambiance.

      Supprimer
    2. Oui on peut ne rien en en penser.
      Et on peut aussi penser que Nicolas dit n'importe quoi ;-)
      On peut.


      Ou pas.

      Supprimer
    3. Nicolas ne dit jamais n'importe quoi. Ou alors tout le temps, on ne sait pas très bien, au fond…

      Supprimer
  3. Ouais, c'était plus de la provocation que de la protestation.

    RépondreSupprimer
  4. Pour les pouffes qui sont l'objet de ce billet, je suppose qu'il est inutile de vous dire ce que j'en pense ?

    Si, tout de même : que l'on puisse feindre de croire une seule seconde que ces guignolettes mènent un combat politique, il faut vraiment être GdC pour ça…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne crois pas au combat "politique"... En tous cas, sûrement pas comme ça.

      Après on peut aussi rester poli sans les traiter de pouffes ou de guignolettes hein.


      Ou pas.

      Supprimer
  5. Guignolette n'est pas vraiment une injure, vous me l'accorderez !

    Quant à "pouffe", ce n'en est pas une non plus mais une simple tentative de définition…

    RépondreSupprimer
  6. typique francais : même les plus laïques ne supportent pas qu'on touche aux églises. Surtout des femmes. Surtout dépoitraillées. Moi perso j'en ai marre des papes. S'il en y a qui le braille dans une cathédrale, tant mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne supporte pas qu'on touche aux monuments historiques et qu'on s'amuse à taper sur des cloches protégées par un cordon de sécurité.
      Féministes ou pas.
      Dépoitraillées ou pas.
      Moi perso, je m'en fous des papes. Ce qui aurait de la gueule, c'est que toutes les féministes cathos arrêtent de l'être (cathos) et désertent les églises. Ça ça aurait de la gueule.

      Supprimer
  7. Eh au fait moi aussi j'ai répondu à GdC ! Tu ne m'as quand même pas mise dans ta liste :(

    Moi perso je ne m'en fous pas des papes quand il s'occupe de notre utérus ou jette l'anathème sur l'homosexualité.
    Quant aux féministes cathos, merci je n'en fais pas partie si c'est cela que tu penses. Les religions monothéistes phallocentrées sont les piliers du machisme. Même le machisme laïque. Voire principalement du machisme laïque. Les prétendus laïcs si tu creuses un peu, c'est juste des cathos qui ne pratiquent pas. Ils disent détester la religion mais ils pensent en tout point comme des cathos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merde, je t'ai rajoutée dans la liste.

      Je n'ai jamais dit que tu étais une féministe catho, où as-tu lu ça? Je t'ai juste expliqué ce que je pensais!

      Et je ne suis pas aussi catégorique que toi en ce qui concerne les laïcs qui ne seraient que des cathos non pratiquants et qui penseraient comme les cathos.

      Supprimer
    2. Merci Elooooody :)

      Crois-moi je m'y connais en religion et en éducation religieuse. La même mentalité se retrouve chez les non-croyants tout simplement parce que pendant près de deux millénaires tout le monde était croyant et pratiquant. La mentalité est là. Surtout dans un pays intolérant qui a maintenu à coups de massacres la domination d'une seule forme de christianisme.
      Les laïcs ne le font pas exprès. Ils n'y réfléchissent pas, c'est tout.
      Si la religion cessait d'être machiste, les machistes laïcs se sentiraient bien isolés, d'un coup. Pour le moment, même l'Église les approuvent. Tu vois ce que je veux dire ?

      Supprimer
    3. "Les laïcs ne font pas exprès"... Je me plais à croire que tous les laïcs ne sont pas de pauvres cons ignorants.

      Mais j'insiste: que tous les féministes, hommes et femmes, quittent le navire de l’Église et on en reparle.

      Supprimer
    4. euh..."que tous les féministes, hommes et femmes, quittent le navire de l’Église" : tu crois qu'il y a combien de féministes "dans" l'Église ? Les féministes cathos, cela représente quoi dans la masse des féministes ? 0,001 % ? Cela nous fait une belle jambe si ces marginaux/ales-là quittent l'Église ! Il a toute l'Afrique, l'Asie, et l'Amérique du Nord et du Sud, entre autre qui sont bourrés de cathos hyper croyants et pratiquants ! Tu savais ? Tu vas aussi attendre que ces gens-là quittent l'Église pour donner l'absolution aux Femen (c'est le cas de le dire) ?

      Et puis, tu me pardonneras mais ton autre argument : les monuments historiques...euh... donner un coup de bâton en bois sur une cloche n'a jamais ni rayé la cloche ni fait écrouler une cathédrale.
      Je vois pas le dommage.

      Supprimer
    5. Mais je n'ai pas l'attention d'absoudre ou de ne pas absoudre les FEMEN hein!
      Et je suis convaincue qu'il y a des féministes chez les cathos.
      Quant aux cloches et aux bâtons, je ne parlais pas de dommages mais de respect. C'est tout. D'où ma comparaison avec Versailles ou le Louvre.

      Supprimer
    6. Oui sans doute qu'il y a des féministes cathos ! Comme Il y a des féministes fachos, des féministes de droite et même des féministes qui aiment caresser les machos dans le sens du poil. Sans parler des féministes pro-prostitution. Ben justement si les Femen manifestent contre la religion catholique, tu devrais alors t'en féliciter ! ;)

      Le respect pour les objets passe peut-être après le respect pour les gens à commencer par le respect que l'on trouve superflu d'avoir envers les femmes, non ? ;)

      Quant à moi je revendique une papesse parce que c'est l'écroulement du catholiscisme assuré. Cette religion ne peut pas élire de papesse puisqu'elle est basée sur l'infériorisation des femmes, leur stigmatisation en tant que pécheresses nées (Eve qui serait responsable de tous les maux de la terre). Est-ce que tu comprends ?

      Supprimer
    7. "si les Femen manifestent contre la religion catholique, tu devrais alors t'en féliciter ! ;)"
      => Mais je m'en félicite! Je trouve juste que sur ce coup-là elles s'y sont prises n'importe comment.

      Le respect pour les objets? Est-ce qu'au nom du respect pour autrui, on a le droit d'aller saccager la chambre de Napoléon à Fontainebleau parce que Napoléon était un gros misogyne?

      Sinon, oui je comprends ce que tu veux dire. Juste que je ne suis pas à 100% d'accord.

      Supprimer
    8. Elles ont rien saccagé, Elooooody.

      Supprimer
    9. rrrôôôô mais je sais. Je dis juste qu'elles n'ont pas respecté le matos pour être plus claire

      Supprimer
    10. Tu serais pas un peu maniaque ? ;)

      Supprimer
    11. Par ailleurs, les cloches, elles n'en verront pas de sitôt, des seins de femmes...

      Supprimer
    12. @Euterpe: merde, je suis grillée! Oui je suis maniaque.
      @Suzanne: oui voilà, ça au moins c'est fait

      Supprimer
  8. Les anciennes cloches ne pouvaient plus servir, je suppose ?
    C'est que ça coûte ces grosses choses-là, le denier du culte ne doit pas y suffire ...
    Dès qu'on parle de cloche, je raisonne :)

    RépondreSupprimer
  9. Le pape vient de démissionner. Un nouveau pape est appelé à régner... " à régner ? A régner ? Quel drôle de nom pour un pape ! Pourquoi pas libellule ou papillon ? "

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise