15/04/2013

H-5 avant le grand déballage

Le Grand Déballage
Bon. Nous y sommes. Ce soir, à 17h pétantes, c'est l'heure du grand déballage.
Comme je l'ai déjà écrit ici, je me moque prodigieusement de savoir ce que possède un tel ou unetelle.
Et de savoir que 3 de nos Ministres sont assujettis à l'ISF m'est bien égal aussi.

Je n'ai jamais dit et je ne dirai jamais qu'il faut être pauvre ou modeste pour être de gauche. Cette association entre patrimoine et "valeurs" de gauche ou de droite est complètement débile.

Bon alors évidemment, si on est un coco historique, ça la fout mal d'être pété de tunes. Ceci dit, si on se penche un peu sur l'histoire, on aura du mal à nous faire avaler que Staline ou Lénine était complètement à la rue financièrement et patrimonialement (néologisme assumé).

Donc, si tu es né avec une cuillère en argent dans la bouche, si tu as pété dans la soie toute ta vie, tu ne peux qu'être de droite? C'est ça?
C'est affligeant.

En France - mais pas que - on a un souci avec le fric. Mais pas le fric que tu as dans ton portefeuille non. C'est plutôt un problème relationnel.
Dès que tu as plus que ton voisin, tu es suspect.
Mais qui n'a jamais voulu un peu plus?
Est-ce que parce qu'on rêve tous de gagner le double ou le triple, on est forcément suspects ou de droite?

On crie à la transparence et à l'honnêteté. OK. Mais qui peut décemment jurer - croix de bois, croix de fer - qu'il n'a jamais essayé de resquiller?
  • Frauder dans les transports?
  • Ajouter 2 pommes après les avoir pesées au supermarché?
  • Inversé 2-3 étiquettes de prix?
  • Oublié de déclarer juste ce qu'il faut pour pas changer de tranche d'imposition?

Alors évidemment, à notre modeste niveau, il ne s'agit que quelques euros, voir quelques centaines d'euros.
On est loin des millions de Jérôme Cahuzac, on est tous d'accord là-dessus.

Mais fondamentalement, qu'est-ce que ça va changer de savoir qui possède quoi et où? Comment il l'a obtenu? 

Était-il vraiment nécessaire de rendre public le patrimoine des uns et des autres?
Et puis chacun déclare bien ce qu'il veut hein...
C'est pas ce qu'ils déclarent qui est intéressant, mais comment ils le déclarent.
François Hollande a annoncé qu'une Haute Autorité indépendante allait contrôler le patrimoine des élus. Et bien soit! Qu'elle le fasse, et vite. 

Mais c'était vraiment pas la peine de le faire sur la place publique.

A en croire, les sondages, je fais donc partie des 37% de Français qui estiment que ce déballage public n'est pas nécessaire et des 70% qui se contrefoutent de savoir si ces patrimoines sont élevés, modestes, exorbitants ou raisonnables.            

18 commentaires:

  1. "Sondage : 6 français sur 10 pour la publication du patrimoine des hommes politiques"
    Ouf. Les hommes politiques qui sont des femmes ne seront pas obligées de déclarer leurs bijoux ni leur stérilet au platine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf oui.
      Donc je fais bien partie du tiers restant.

      Supprimer
    2. ... avec un stérilet au cuivre ? Attention aux Manouches, hein.

      Supprimer
  2. la « richesse » n’est pas une tare
    et la déclaration publique de patrimoine n’est pas une fin en soi
    les hommes publics le faisiaent déjà à la prise de fonction et en sortie de mandat mais en catimini
    la « nouveauté » nous fait rejoindre 2/3 des pays d’europe (donc où est le scandale anti ce qu’on voudra)
    l’intérêt de la chose maintenant c’est que les citoyens pourront voir si mensonge il y a et mesurer un éventuel enrichissement personnel abusif
    c’est donc bien un progrès pour la démocratie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, je ne crie pas au scandale! Et je trouve normal une déclaration en début et en fin de mandat, le tout sous contrôle d'une autorité digne de ce nom.
      Je m'interroge juste sur la nécessité de la rendre publique.

      Supprimer
  3. C'est une vraie mesure, dans le sens ou elle permettra de mesurer un éventuel enrichissement personnel. Les déclarations seront contrôlées. Les conflits d’intérêts seront arbitrés et traités.
    Le gouvernement a, à mon sens, tout intérêt à poursuivre sa croisade pour une vraie transparence.

    Idéalement correlée à une vraie démocratie... autre histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je suis tout à fait d'accord! Mais je me demande quel est l'intérêt que le grand public connaisse le détail de ces patrimoines.

      Supprimer
  4. Entièrement d'accord avec toi, mon dernier billet l'explique.

    RépondreSupprimer
  5. J'avoue avoir jeté un coup d'oeil Lamy, qui était mon maire et Valls, pour d'autres raisons.
    Je me moque de savoir si Lamy roule en mini ou une megane, c'est beaucoup trop détaillé.
    J'avoue avoir eu la larme à l'oeil en voyant la déclaration de Valls qui, avec salaire de ministre et logement de fonction, n'a que 108€ sur son compte. Le 15 du mois ! Comment va-t-il tenir jusqu'au 30 ? Je propose de faire passer un chapeau. Vous donnez ce que vous voulez, pour que le ministre de l'intérieur puisse manger et rester propre...
    Ou alors..., non, je n'ose y croire...

    Conclusion, ces déclarations ne servent à rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles servent à condition qu'elle soient contrôlées.
      Mais ça ne servait à rien selon moi de les rendre publiques.
      Tiens, d'ailleurs, je n'ai même pas été les lire.

      Supprimer
  6. Entièrement d'accord avec ce billet (c'est suffisamment rare pour être noté…). L'éventuelle fortune des uns ou des autres ne doivent pas concerner les électeurs ; dans la mesure où elle a été honnêtement acquise, il va de soi. Et, ça, c'est éventuellement à une commission adéquate d'en juger, mais sans étalage public.

    Hugh ! j'ai dit !

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise