24/05/2013

La manif du désespoir

rouille et moisi

J'aurais pu titrer mon billet "la manif de la dernière chance". Sauf que comme rien ne va changer et qu'ils vont manifester pour que dalle, m'est avis qu'il s'agit plutôt de désespoir.

Certains sont très optimistes comme L'Opinion qui n'y va pas par 4 chemins...
"Mais, faire comme si ce qui promet d’être une des plus grandes manifestations de ces dernières années ne comptait pour rien serait dangereux. Et puis, rester inerte en attendant… En attendant quoi, au fait ? Le prochain chiffre record du chômage, trois jours plus tard ? Non, vraiment, ne pas réagir politiquement n’est pas une option."
... Mais qui raconte n'importe quoi.
Car un retour en arrière ne "semble" pas impossible. Il est impossible.
  • Pour la simple et bonne raison que tout le processus parlementaire démocratique a été respecté.
  • Pour la simple et bonne raison que de nombreux mariages homosexuels sont déjà programmés, parce que la loi le permet.
  • Pour la simple et bonne raison que - et c'est pas moi qui le dit mais NKM herself - si la droite revient un jour aux affaires, elle ne pourra pas "démarier" les gens ni même abolir cette loi.
N'en déplaise au pauvre Henri Guaino monothématique qui réclame encore et toujours un référendum, non plus "pour ou contre le mariage homosexuel" mais "pour ou contre l'abrogation de la loi".
Henri Guaino, le phonographe déglingué d'une UMP déglinguée qui ne passe que des disques rayés.

Et Frigide? Qu'est-ce qu'elle dit Frigide?
Hier soir, sur la World TV News Of the Universe qui tourne en boucle, on a pu voir Frigide Barjot, la pauvre Frigide Barjot qui se touche tâte pour savoir si elle va avoir le courage d'aller manifester dimanche.
La pauvre Frigide Barjot se sent menacée. Elle aurait reçu par la Poste des trucs chelous avec du sang dedans. Beurk. Ça fait drôlement peur.
Cette dingo a libéré la parole de dingos encore plus dingos qu'elle. Il ne faut pas qu'elle s'étonne que des défenseurs du mariage pour tous adoptent les mêmes codes de propagande qu'elle!
  • Mais s'est-elle seulement interrogée deux secondes sur l'augmentation exponentielle des agressions homophobes depuis quelques mois?
  • S'est-elle mis à la place des gays et des lesbiennes n'osent pas tenir la main de leur compagnon ou compagne, parce qu'ils ont peur de se faire taper sur la gueule ou insulter?
Il aura fallu 8 mois à Frigide Barjot pour prendre conscience que sa manif de merde pour tous a encouragé les pires saloperies un peu partout. Il lui aura fallut 8 mois pour réaliser qu'à force d'attiser les haines, elle s'en attire elle-même.

Et Jean-François Copé? Il dit quoi lui?
Et bien il ne perd pas le nord. Il a invité par mail tous ses sympathisants à manifester à ses côtés dimanche tout en les encourageant à adhérer à l'UMP...
"Vous avez été innombrables à vous mobiliser le 13 janvier et le 24 mars dernier pour marquer votre opposition au projet de loi instaurant le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe.
Dans ce contexte, je souhaite vous appeler à vous mobiliser une nouvelle fois pour la manifestation du 26 mai prochain.
En effet, cette manifestation est l’occasion de marquer notre engagement pour des valeurs, une vison de la société différente de celle que la gauche veut imposer à l’ensemble de nos concitoyens et de nous battre au milieu d’eux. Personne ne comprendrait, en effet, que nous ne soyons pas au milieu des Français une nouvelle fois. Cette manifestation qui sera la dernière à laquelle j’appellerai sur ce sujet précis, doit aussi être un appel à un engagement politique.
En tant que militants, je vous demande d’appeler ces millions de Français qui se sont mobilisés dans un engagement sociétal à le transformer en engagement politique pour défendre leurs convictions, en rejoignant l’UMP."
La récupération politique bat son plein, au cas où on aurait eu des doutes.
Sauf que si on lit bien, Jean-François Copé appelle tout le monde à pisser dans un violon puisque sa seule motivation est de faire savoir au Gouvernement qu'il n'est pas d'accord (au cas où on n'aurait pas compris) tout en raclant les fonds de tiroirs des réacs pour gagner quelques militants.

Faudrait aussi rappeler à Jean-François Copé que les Français en ont ras-le-bol de leurs manifs à deux balles. 
Ils sont:
  • 67 % à réclamer l'arrêt des manifs
  • 52% à être contre l'abrogation de la loi
  • 13% à s'en taper
  • 15% à dire "non, faut pas vraiment l'abroger" (soit ils s'en tapent, soit ils veulent qu'elle soit améliorée)

Alors, qu'ils remballent leurs banderoles, leurs pin's et leurs T-shirts Bleu-Blanc-Rose, qu'ils les customisent pour le prochain carnaval, et qu'il réparent le phonographe Henri Guaino pour qu'il continue à nous faire rigoler sur un autre sujet.

54 commentaires:

  1. C'est sûr que leur vision de la société est très très différente!
    Pas de "pédés", pas d'immigrés ni de roms, pas d'étrangers, pas d'assistés, pas de gauche, pas d'athées , encore moins de musulmans, juste la droite, la bonne vieille droite réac avec des "valeurs" cathos et la loi du sang! Et puis pour la protéger des ennemis qui pullulent, des bonnes milices bien armées qui se protègent derrière des petits nenfants!
    Je ne sais pas vous, mais moi ça ne fait pas rêver!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coup de grisou, vous devriez arrêter les alcools forts à midi…

      Supprimer
    2. on est nombreux dans ce cas-là

      Supprimer
    3. Ben pas moi ! Pas d'alccol à midi, ni léger ni fort. Je suis un homme de principes, moi, Madame !

      Supprimer
    4. Même sur l'alcool? Ben dites-donc, z'êtes vraiment pas marrant hein.

      Supprimer
    5. Je ne bois que de l'eau mais très forte à presque 20% ( de calcaire). C'est vrai que comme je n'étais pas dans ces "belles" manifs j'ai certainement dû passer à côté de choses encore plus rigolotes. Tant pis, j'aurais raté mon "printemps français"!

      Supprimer
    6. Pourvu que tu n'aies pas 50 ans... Parce que si à 50 ans tu as raté le Printemps français, tu as aussi raté ta vie hein...

      Supprimer
    7. Merde je viens de me rendre compte que j'ai réellement raté ma vie..à 65 balais et pas de Rollex non plus c'est la cata . Je serais donc devenu vieux à l'insu de mon plein gré?
      A mon âge ne devrais-je pas être blasé et voter bien à droite?
      Les temps ne sont plus ce qu'ils étaient ma bonne dame.

      Supprimer
    8. Oh ! rassurez-vous : même sans Rolex, à 65 ans on est vieux qui qu'il arrive !

      Sinon, se mettre à voter à droite, ce n'est pas être blasé, c'est ouvrir les yeux ; ne plus accepter de se payer de mots ni de s'auto-intoxiquer avec de belles phrases creuses, de sublimes et généreux sentiments jamais suivis d'effets. Vous pouvez encore le faire… même sans Rolex.

      Supprimer
    9. Bon bah j'ai le temps alors

      Supprimer
    10. Oui, oui ! voter à gauche, c'est comme la baise : il faut y aller quand on est jeune, mais au-delà de 50 ans ça devient un peu pitoyable, voire répugnant.

      Supprimer
    11. Pitoyable ou répugnant après 50 ans? Diantre! Que c'est triste... Comme la droite

      Supprimer
    12. Si vous commencez à répondre à toutes mes provocations puériles, on n'est pas sorti du bois…

      Cela dit, essayez un peu d'imaginer vos grand-parents en train de jouer à la bête à deux dos, et vous verrez que ça n'engage pas trop quand même.

      Supprimer
    13. Oui enfin ils ont 90 et 91 ans hein... Y'a de la marge avec la cinquantaine tout de même.
      Et oui: je réponds toujours aux provocations puériles puisqu'un charmant commentateur m'a dit un jour ici que j'étais puérile...
      J'ai donc une réputation à défendre voyez-vous.

      Supprimer
    14. Je vous bats : ma grand-mère maternelle a 103 ans !

      Cela dit, pour le reste, vous avez raison absolument : quand un troll vous colle une réputation, il faut l'assumer, la revendiquer et même la surpasser. C'est d'ailleurs comme ça que je suis devenu nauséabond et multiphobe.

      Supprimer
  2. Et je me demande d'où vous sortez, vous l'historienne, qu'il est impossible de revenir sur une loi, ce qui s'est au contraire toujours pratiqué (et heureusement). Après tout, Louis XIV a bien révoqué l'Édit de Nantes, si ma mémoire est bonne…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous déformez mes propos. Je n'ai pas dit qu'il était impossible d'abroger une loi, j'ai dit qu'il serait impossible d'abroger celle-ci.

      Supprimer
    2. Et je vous dis, moi, que si un gouvernement a la volonté de le faire et qu'il est suivi par une majorité de Français (ce qui est loin d'être assuré, j'en suis d'accord), cette loi sera parfaitement "abrogeable".

      Supprimer
    3. SI et seulement si "il est suivi par une majorité de Français (ce qui est loin d'être assuré...)"
      C'est clair.
      C'est pour ça qu'elle ne sera pas abrogée.

      Supprimer
    4. Mais comme vous n'en savez rigoureusement rien, ni moi…

      Supprimer
    5. Du reste, être approuvé par une majorité des Français n'est nullement une condition sine qua non, sinon Mitterrand n'aurait jamais pu abolir la peine de mort. Et je ne vous dis rien du dernier référendum à propos de l'Europe, où notre "non" majoritaire est miraculeusement devenu un "oui" un an plus tard…

      Supprimer
    6. Et si on prenait les paris là tout de suite maintenant?

      Supprimer
    7. Cela dit, de vous à moi (et ne le répétez pas à mes amis réacs, je vous en supplie !), je ne pense pas qu'elle sera abrogée. En tout cas pas avant l'instauration de la charia.

      Supprimer
    8. Ah ! j'ai répondu avant d'avoir lu votre proposition de pari ! Qui, comme vous le voyez, tombe à l'eau…

      Supprimer
    9. Merde. J'aurais bien parié une bonne bouteille c'est malin.
      Sinon, on peut prendre les paris sur l'instauration de la charia en France hein?

      Supprimer
    10. Abroger la peine de mort n'impliquait pas le retour à la vie des anciens condamnés...Bon, la comparaison avec l'Edit de Nantes, forcément, nous prouve qu'on peut massacrer des gens suite à l'abrogation d'une loi...On pourra toujours massacrer les nouveaux mariés. C'est bien cela que vous prévoyez avec la charia, d'ailleurs...Bah ! la France en a vu d'autres...

      Mais à force de répéter que ça va arriver, on dirait presque que vous en avez envie...

      Supprimer
    11. Élodie : non, ça non plus ce n'est pas possible, car il me paraît tout de même assez improbable que le risque devienne réalité avant ma mort. Vous, par contre…

      CyCee : la France a vu d'autres charias ? Quant aux protestants, vous exagérez : ils n'ont pas systématiquement été massacrés ! En tout cas pas plus que les catholiques dans les pays protestants, à la même époque… Ceux qui abjuraient, on leur foutait la paix. Et les autres pouvaient toujours partir vers ces mêmes pays protestants, où ils furent très bien accueillis : vous voyez, la voie est toute tracée.

      Sinon, pour votre dernière phrase, cela revient à accuser Cassandre de souhaiter les malheurs de Troie. Mais, après tout, avec l'aide de la psychanalyse, on peut toujours s'y risquer, en effet.

      Supprimer
    12. J'irai donc trinquer sur votre tombe avec la bouteille que vous m'aurez offerte post-mortem puisque j'aurai gagné mon pari.

      Supprimer
    13. Oh, mais sachez que, contrairement à ce qu'insinue venimeusement CyCee, je ne souhaite rien plus ardemment que d'avoir tort. Cela dit, comme vous êtes une fille sournoise, vous seriez capable de me faire croire que vous avez gagné, sous prétexte que, de dessous ma pierre tombale je n'entendrai pas l'appel du muezzin…

      Supprimer
    14. Je la ferai capitonner et insonoriser la pierre tombale

      Supprimer
    15. Ah, ça, je veux bien ! Le bruit (parfois nommé musique, en français post-moderne…) est, entre autres, ce qui atténuera mes regrets de quitter ce monde de merde.

      Supprimer
    16. La charia, c'est l'application des lois supérieures de dieu dans la société ? C'est ce que réclament ceux qui manifestent : il y a des préceptes supérieurs, immuables, intouchables, disent-ils...et ils veulent juste que la France redevienne la fille aînée de l’Église qu'elle fut pendant longtemps, non ?

      Boah, vous avez raison, on en a juste tué quelques uns pour l'exemple, des protestants. On en a enfermé d'autres dans une tour pendant 40 ans, boah...et puis l'exil, boah, quelle affaire...En tout cas, c'est une religion minoritaire bien plus ouverte et tolérante que la religion catholique...pas étonnant !

      Et enfin, pourquoi avez-vous donc refusé les avances d'Apollon ? On vous croirait et on en serait pas là...c'est ballot, ma Cassandre !

      Supprimer
    17. Et voilà, comme d'habitude : on dévie vers les catholiques (que l'on accuse au passage de choses qu'ils ne revendiquent absolument pas, mais c'est pas grave : avec les cathos on peut y aller), puis on noie le poisson et on répond à côté.

      Quant à l'ouverture et à la tolérance du protestantisme, vous me faites bien marrer !

      Supprimer
    18. C'est la passionaria bouddhiste Christine Boutin qui a déclaré l'autre jour : "J'estime que cette loi [instaurant le mariage pour tous] viole la conscience et qu'il y a des lois supérieures à la loi [de la République]"

      Sinon, il se trouve qu'hier soir, j'ai écrit ce message après avoir passé la soirée avec un pasteur protestant qui fait des bénédictions de couples homosexuels dans son temple...alors forcément, j'avais une idée assez précise de la tolérance et de l'ouverture que cela représente...

      Mais bien sûr, je suis bien consciente de la Sainte Alliance de toutes les religions contre la déviante que je suis, je ne suis pas naïve...et notamment, quand une religion fout un voile sur les femmes parce que leur corps est impur, je sais bien qu'on est loin de l'amour libre et du bonheur avec des petites fleurs...Mais je vous assure qu'à force de dire "Vous verrez que j'ai raison", on sent bien que vous voulez avoir raison...

      Supprimer
    19. Donc, les gens qui, dès 1935 ou 36, alertaient sans cesse leurs compatriotes sur les dangers que faisait peser le nazisme sur l'Europe, sur la nécessité urgente de s'armer contre lui (le colonel de Gaulle, par exemple), tous ces gens souhaitaient en fait la Seconde guerre mondiale, pour le simple plaisir de n'avoir pas eu tort. C'est une vision de l'histoire assez originale.

      Pour mon cas personnel, que voulez-vous que je vous dise ? J'ai affirmer explicitement, plus bas ou plus haut, je ne sais plus, que je souhaitais rien tant que de me tromper, que de faire du catastrophisme outrancier. Vous, de votre côté, affirmez que pas du tout, "on" sent bien que j'aspire à tout le contraire. Très bien, pensez ce que vous voulez de moi, qu'y puis-je ?

      Supprimer
    20. Même avec un capitonnage de cercueil et une triple isolation de pierre tombale, ne vous faites pas enterrer dans le même cimetiere que Stéphane Hessel, si vous ne voulez pas souffir de longues nuits sans sommeil

      Supprimer
  3. Il est en forme, DG, ce soir, dis donc! Chez moi, chez toi...
    J'aime bien la comparaison de Cycee, elle est pleine de bon sens.
    Mais c'est très possible qu'ils changent deux trois trucs, s'ils reviennent au pouvoir: une solution est de légaliser l'union libre en lui donnant un cadre, et d'abolir le mariage civil.
    Des années de vie commune prouvée vaudrait union, avec enfants à la clef (en passant par la CAF, par exemple)
    Mais je doute qu'ils aillent jusque-là. On n'est pas révolutionnaire à ce point-là. Cela serait donc deux ou trois points de détail, histoire de montrer qu'ils ont agi.
    Tu as vu que Valls voudrait interdire le mouvement du Printemps français, qui draine des courants assez extrêmes? C'est le sujet de mon dernier article de cet après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela fait deux fois que ça m'arrive en peu de temps, je songe à consulter : je suis (excepté les deux dernières lignes) entièrement de l'avis de Rosaelle.

      Supprimer
    2. Rosa: oui je l'ai RT.
      Didier: il serait grand temps enfin!

      Supprimer
  4. Abroger le mariage gay, ça a été fait en Californie il me semble bien...

    RépondreSupprimer
  5. Didier Goux, dès qu'il y a des gonzesses on ne l’arrête plus.

    RépondreSupprimer
  6. Alors, en Californie on démarie les gens ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles!
      Vite fait la loi de 2008 a été abrogée en 2009 puis rétablie en 2010.
      Un cafouillage quoi.

      Supprimer
    2. Pardon, je me suis plantée, j'ai confondu avec le Maine. La loi n'a pas été rétablie en Californie mais les mariés de 2008 sont officiellement reconnus en Californie et ceux qui se sont mariés ailleurs y sont également reconnus. ils n'ont jamais été démariés.
      De toutes façons, on ne va pas comparer la Californie et la France, ça n'a pas de sens.

      Supprimer
  7. Toutes mes pensées ce matin vont vers cette pauvre Bargide Frigot qui ne pourra sans doute pas aller à la Manif par elle initiée, c'est ballot.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise