28/06/2013

La tyrannie, c'est maintenant!

Nous n'avons pas les mêmes valeurs.

Non je ne te parlerai pas d'une célèbre marque de rillettes.
1) Parce qu'elles sont dégueu
2) Parce que les meilleures sont celles de mon grand-père sarthois d'origine
3) Parce qu'on n'est pas sur le blog de Jean-Pierre Coffe.

Non. Je vais m'arrêter 2 secondes 30 (enfin un peu plus) sur la dernière Une du célébrissime canard de droite, j'ai nommé le bien nommé Valeurs Actuelles.


Celui que si tu n'as pas les mêmes valeurs que lui, c'est que tu es, au choix (1):
1) un has been
2) en orbite
3) mort


Donc, notre cher journal (dans tous les sens du terme: 3,90€, c'est juste hors de prix) a du passer un week-end de folie avec champis et extas à tous les étages.

Car, en mode retour d'acide, il a sorti ça:


On était habitués aux Unes niveau zéro du Point ou de L'Express, mais force est de reconnaître que cette fois-ci, Valeurs Actuelles a fait un strike.
On passera sur le graphisme des poings enchaînés qui n'est pas dans rappeler les pires affiches contre le mariage pour tous, que nous sommes plusieurs à avoir dénoncé.

Mais arrêtons-nous 2 secondes 34 sur ce mot "tyran". C'est pas rien quand même. 


La tyrannie hollandaise. La tyrannie du "flamby de la gauche molle". Tout arrive on dirait.

Mais d'abord, petit cours d'histoire et de français.

Pour le Larousse, un tyran, c'est:

"Celui qui, dans le monde grec, avait un pouvoir absolu après s'en être emparé par la force. Souverain despotique, injuste, cruel. Personne excessivement autoritaire qui abuse de son pouvoir.
Petit passereau d'Amérique, insectivore, capturant ses proies en plein vol. (Nom usuel gobe-mouches d'Amérique.)"


Bon j'exclus d'office la dernière définition: "l'Etat gobe-mouche", ça aurait pas fait très sérieux pour un magazine pas rigolo du tout comme Valeurs Actuelles.
Promenons-nous maintenant chez notre amie Wikipédia:

"Un tyran (du grec ancien τύραννος / túrannos, mot d'origine lydienne appliqué pour la première fois au viiie siècle av. J.-C. au roi lydien Gygès par le sophiste Hippias d'Élis) est un individu disposant d’un pouvoir absolu. C'est un homme qui s'empare illégalement ou illégitimement du pouvoir, le conserve au mépris des lois et règne par la terreur. De nos jours, le sens du mot est restreint et péjoratif, impliquant que le tyran abuse de son pouvoir et ne recherche pas le bien commun. Le sens plus large du terme se rapproche de la notion d'autocratie ou de dictature."

Ah ouais quand même. Ça rigole pas un tyran.

Tremble peuple de France! La tyrannie c'est maintenant!

Et si tu es d'humeur joueuse, tu as le droit de chercher le rapport entre la Une de Valeurs Actuelles et la photo que j'ai mise en illustration.

Quelques liens tyranniques:

http://www.macomete.com/2013/06/rigolons-des-blogueurs-sarkozystes.html

http://www.marianne.net/elie-pense/La-France-a-peur_a160.html

http://www.macomete.com/2013/06/le-blogueur-de-droite-menteur.html

http://sarkofrance.blogspot.fr/2013/06/meric-la-mauvaise-polemique.html

http://hern.over-blog.com/article-combattre-la-pauvrete-c-est-d-abord-combattre-les-prejuges-118762767.html

(1) Cette phrase n'est pas française je sais.

Billet propulsé depuis un iPhone tyrannisé

33 commentaires:

  1. Bien qu'abonné (de fraîche date) à cet hebdomadaire, j'ai eu, en le recevant hier, à peu près la même réaction que vous (je ne sais pour qui cette concordance est la plus inquiétante, de vous ou de moi…). C'est d'autant plus crétin d'avoir fait cette une à chier que le “dossier” qui lui correspond est nettement plus mesuré et plutôt bien fait.

    Sinon, il n'est de vraie bonne rillette que de Tours : les Sarthois sont des imposteurs. (Et Dieu sait pourtant si les Tourangeaux m'énervent, avec leur propension à se croire au centre du monde civilisé !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que les rillettes de Tours sont trop grasses.
      Je vais lancer une pétition pour défendre les rillettes du Mans.

      Supprimer
  2. Oulà!

    Ça flingue sérieux entre la comète et la colline. Quelle belle énergie.

    A part ça, Valeurs Actuelles, c'est plus ce que c'était. Ça n'a jamais été grand-chose, d'ailleurs, mais plus aujourd'hui qu'hier, on voit bien que l'hebdo porte des valeurs d'un autre temps.

    Ç'a toujours été pour moi la source d'un profond étonnement, qu'on puisse lire Valeurs Actuelles en étant persuadé que ses valeurs sont "actuelles", alors que les valeurs dont il s'agit n'ont d'actualité que parce que cet hebdo en parle.

    Intrinsèquement, cette publication a donc un problème de cohérence entre sa couverture et son contenu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou alors il pratiquent la méthode Coué avec leur titre en mode auto persuasion : nous sommes toujours dans le coup.

      Supprimer
  3. Les points enchaînés sont incroyables... on pense non seulement au Mariage pour tous, mais aussi à l'esclavage...
    "Halte, peuple français réveille toi, tu ne peux plus supporter cela"...
    Non, sérieusement, à quoi pensaient les graphistes, si l'idée est de semer la panique et de déprimer tout le monde avant les vacances il vont faire un malheur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai. Ma première pensée était aussi pour l'esclavage. Je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas écrit...

      Supprimer
  4. Bien ce que je pensais.
    Les "valeurs actuelles" sont donc bien du ressort du délire (psy ?) généralisé (un peu comme la quiche qui menace hier de me détruire par assurance interposée à cause du fait qu'elle venait de me rentrer dans le cul avec sa voiture alors que j'étais garé #CaS'arrangePas).
    Des restes de Sarkozysme décomplexé où quoi ?

    RépondreSupprimer
  5. En plus ils ont copié une affiche de Mai 68 : "A bas les cadences infernales"
    http://www.centreaffiche.toulouse.fr/thematiques/mai68/42af1242.php
    Pour des gens qui ont ont le mêmes idées qu'un ceratin N. Sarkozy qui voulait de "casser l'esprit de 68" ils ont fait fort!
    Le ridicule ne tue pas, je pense que c'est dommage :)

    RépondreSupprimer
  6. Valeurs actuelles, mais des années 30.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Valeurs actuelles, même actuelles elles sont has been #caminostyle

      Supprimer
  7. C'est juste un peu de mémoire, le graphisme me disait quelque chose. Ces affiches fleurissaient à chaque coin de rue avec beaucoup d'autres encore plus illustres comme "il est interdit d'interdire" , "la télé vous ment" , "la lutte continue", etc...
    d'ailleurs en voici un panel:
    http://www.google.fr/search?q=affiches+mai+68&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=2NHNUdzoI8fa4QTU_oA4&sqi=2&ved=0CC0QsAQ&biw=1262&bih=587
    En Mai 68 j'avais juste 20 ans ...ça passe vite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En mai 68 j'avais -10 ans!
      En tous cas merci pour la banque d'images!

      Supprimer
  8. Et sinon, personne n'a trouvé le rapport entre ma photo et la une du journal.
    Z'êtes que des petits joueurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah parce qu'il y avait un quiz en plus?

      Supprimer
    2. Bah t'as pas lu jusqu'au bout ou quoi?

      Supprimer
    3. Ah ben si! En fait j'ai lu le billet dès que tu l'as publié et j'ai mis le commentaire 10h après, entre temps je me suis fait tâter le crâne :)
      N'empèche, je cherche...

      Supprimer
    4. Et ton crâne alors? Como esta?

      Supprimer
    5. Bien bien, un peu mal aux cervicales mais ça va :)

      Supprimer
    6. bon bah welcome back alors!

      Supprimer
  9. C'est parce que Valeurs Actuelles a commis une boulette ?

    RépondreSupprimer
  10. Euterpe => entre autre. C'était surtout pour montrer le niveau du slogan nul.

    RépondreSupprimer
  11. La tyrannie du "flamby de la gauche molle". +1

    X1: de toute façon, tout ça c'est de la faute aux 35h ça a pas créé de l'emploi et ça a couté une fortune!
    X2: comment ça a pu coûter de l'argent aux entreprises si cela n'a pas créé de l'emploi?
    X1 :...je me comprends!!!de toute façon, ça va pas en s'arrangeant avec la crise et la mauvaise météo, les touristes ne sont pas venus au mois de mai, d'habitude ils font les ponts avec leur rtt! c'est la cata!
    X2 : c'est sûr que vos affaires s'arrangeraient avec la fin des 35h...

    RépondreSupprimer
  12. Une autre forme de tyrannie passée inaperçue
    http://lesharceleurs.posterous.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mais le lien ne fonctionne plus. Sans doute parce que Posterous est HS.

      Supprimer
  13. S'il n'y avait que "Valeurs actuelles"... On devrait les envoyer vivre dans certaines dictatures pour voir si avec un tyran en place ils auraient une aussi grande "bouche" :D

    RépondreSupprimer
  14. Pour les rillettes, nul doute, celles de Tours sont meilleures :P et si vous les trouvez trop grasses ce ne devait pas être de bons charcutiers :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum. Faites attention à ce que vous dites, je suis petite-fille de bouchers-charcutiers... Hum.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise