J'ai infiltré la Manif Pour Tous

Et je n'ai pas vomi.
Mais j'aurais pu.
Pour celles et ceux qui n'ont pas suivi, lisez ce billet
Il y avait un policier municipal à l'entrée. Je me suis dit que le député-maire devait donc être présent.
Non. Pas d'édile à l'horizon mais sont directeur de com qui a "excusé Nicolas Dupont-Aignan" et qui nous a souhaité une "de passer un bon moment avec cette conférence qui s'annonce passionnante".

Conférence - je le rappelle - organisée par La Manif Pour Tous du 91.200 personnes à vue de nez.

Passionnante, je ne sais pas. Ça dépend pour qui. Mais mystique et endoctrinante, sans aucun doute.

Donc, le thème était "La théorie du genre, quel danger pour nos enfants?".

Donc la salle était pleine de papas et de mamans on ne ment pas aux enfants, des papis, des mamies, et des croix autour des cous. Avec un titre de conférence aussi racoleur, on comprend la flippe des parents.

Notre théologien philosophe a commencé par nous expliquer que la "théorie du genre" serait enseignée dès la maternelle. Ce qui est faux.
  1. Parce que la théorie du genre n'existe pas. Mais admettons.
  2. Parce que si elle existait telle qu'il la définit, cela voudrait dire qu'on va faire lire Judith Butler et Simone de Beauvoir à des enfants de 4 ans. Normal.
Dès le début, le brave homme a associé genre et sexe biologique. Ce qui est faux là aussi, puisque le genre, tel que les gender studies le définissent, c'est la construction sociale des sexes ou pour faire très très très court, le sexe social.
En toute logique, il nous a donc expliqué que les hommes et les femmes étaient deux genres différents et que ces deux genres étaient voués à produire de la génération.
Et la production de la génération, c'est la Genèse. Bah oui. 
Très rapidement, Bertrand Vergely est monté dans les tours:
"Demain, un nouveau monde va naître".
"Demain, il sera interdit de dire que la distinction entre hommes et femmes est naturelle".
Là encore, on nage en plein délire puisque les défenseurs des gender studies n'ont jamais dit ça. Les gender studies ne nient pas les différences sexuelles biologiques mais elles défendent le droit à une autre construction sociale des sexes. 
"On ne distinguera plus les hommes et les femmes parce qu'ils pourront choisir leur sexualité. Du jamais vu dans l'histoire humaine!"
Malheur! On ira au magasin de sexe et on s'achètera une verge, des bourses ou un vagin. Le supermarché des organes sexuels, c'est maintenant!

Pour Vergely, tout ça c'est la faute du féminisme qui s'est radicalisé. Ceci dit, il est un peu plus soft que les militants de la Manif Pour Tous qui affirment dans la brochure qu'ils nous ont filée, que c'est la faute des féministes radicales et du lobby LGBT.

Donc, c'est la faute des féministes radicales comme Simone de Beauvoir dans les années 60 qui a déclaré "On ne naît pas femme, on le devient".
Note de service: Le Deuxième Sexe a été écrit en 1949. Mais c'est un détail de l'histoire.

Et c'est à cause de Simone de Beauvoir qu'un "deuxième décrochage" s'est produit dans le féminisme, celui de l'ultra radicalisation qui affirme que:
"Pour libérer la femme, il faut la sortir des stéréotypes en mettant un terme aux distinction hommes-femmes".
Horreur! On va transformer les hommes en femmes et les femmes en hommes.

Le féminisme n'est donc qu'une sombre doctrine qui vise à supprimer les notions d'hommes et de femmes, les notions de masculin et de féminin.
Si tu suis l'actu sur ce blog, tu sais que c'est faux, mais comme ce billet va déjà être très long,  je te laisse farfouiller en cliquant sur le tag "genre".
Ensuite, il s'en est pris à Judith Butler et Michel Foucault. Logique.

Il a affirmé que le féminisme radical allait faire disparaître les femmes.
"Un système de prothèses sera mis en place pour permettre à tout le monde de changer de sexe quand bon lui semblera".
"C'est un lobby économique qui vise à faire du profit en vendant des nouveaux produits. On vendra de la sexuation et la maintenance et le service après-vente qui va avec."
Ceci dit, c'est pas con, ça relancera la croissance. François H., si tu lis ce billet, agis bordel!
"C'est aussi un lobby scientifique car désormais les scientifique vont fabriquer des nouveaux sexes."
Et attention, cerise sur le gâteau moisi:
"Le monde de demain sera un monde transsexuel"
Et soudain, un monsieur pas tout jeune éructe dans l'Assemblée:
"Et la nature! La nature! Elle existe la nature! Et les hommes! Et les femmes! Ils ont des fonctions les hommes! Elles ont des fonctions les femmes!"
Applaudissements massifs. Limite standing ovation... 
Réponse de Vergely:
"Je suis venu vous aider. Ce qui se passe est extrêmement grave!"
Youpi, le Messie est dans la place!

Puis on continue sur le féminisme radical qui est anti humaniste. On va tous mourir, c'est l'Apocalypse.

Vergely a ensuite fait allusion à Liliane Taubira... Non, je n'ai pas fait d'erreur, c'est ce qu'il a dit. Je ne sais pas s'il pensait à Mémé Zinzin quand il a dit ça. Bref. L'approximation, c'est maintenant.

Il a également fait allusion au film Le Baiser de la Lune. C'est un film d'animation qui raconte l'histoire d'un poisson-lune garçon qui tombe amoureux d'un autre poisson-lune garçon. Vergely s'est insurgé:
"Comment peut-on dire à un enfant: "tu vois? Tu peux embrasser un garçon si tu es un garçon, ce n'est pas grave, il n'y a pas de mal?" C'est dangereux. Tout ceci est le discours du délire!"
"Tout ceci est très dangereux et ne vise qu'une seule chose: introduire le modèle transsexuel à l'intérieur des écoles."
En quelques secondes, le mariage pour tous est devenu le mariage pour TOUT. Entre deux reniflements et raclements de gorge, Vergely éructait.

Au bout de 3/4 d'heure, on a atteint le Point Godwin. Vergely nous a expliqué qu'en anéantissant les identités, on procédait exactement de la même manière que les nazis avec les déportés dans les camps.

Auditoire âgé. Auditoire ému. Signe de croix à ma droite.
"Comment osez-vous parler de sexualité sans parler d'amour?"  (Vergely)
"Comment, dans un même gouvernement, peut-il y avoir un Ministère de l’Écologie qui défend la Nature et un Ministère qui défend le Mariage Pour Tous qui détruit la Nature?" (Vergely)
Pour résumer, notre théologien nous a rappelé les fondements de l'Humanité: le couple, la sexualité, l'amour, et le corps relèvent du Sacré, de Dieu, source ineffable de vie, essence même de l'homme et de la femme.

Amen.
"L'homme pénètre. La femme est pénétrée. C'est aussi ça la nature, l'ultra-profondeur. La sexualité, ce n'est pas ce qu'on veut quand on veut. C'est le principe de la création du monde, ce n'est pas un objet de consommation. Il y a une vocation de l'homme et une vocation de la femme."
"Quand on est une femme, on a et on doit avoir un corps de femme, un sexe de femme, une responsabilité à l'intérieur de son ventre."
"Nous les hommes, nos organes génitaux donnent du plaisir à la femme et donne la vie. C'est magnifique".
Applaudissements hystériques.

Attention. Deuxième pépite:
"Écoute ce que ton sexe a à te dire sur ta vocation."
Et pour conclure:
"On va mener un combat. La guerre du Genre a commencé."
Applaudissements nourris.

Je me sauve. Je suis sonnée, j'ai mal à la tête. Et je flippe.

Non pas du genre comme "danger pour nos enfants", mais de ces gens sectaires, limite endoctrinés et endoctrinants qui vont mener un combat pour faire rentrer ces conneries-là dans la tête de nos enfants. 

Leurs conneries d'un autre âge.

Sinon, le chômage a baissé, c'est autrement plus gai que les discours des trépanés de la Manif Pour Tous.

[EDIT du 14/10/13: Yogi vient de m'informer que cette conférence est désormais en ligne. Le moment où jamais de me prouver par A+B que j'ai déformé les propos de Monsieur Vergely]

Vous aimerez aussi

177 commentaires

  1. Il ne serait pas guru autoproclamé d'une secte évangelique ton zozo par hazard ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement? Je me suis posé la question pendant toute la durée de ce cirque.
      Il est théologien orthodoxe.

      Supprimer
    2. Tu as pu enregistré quelque chose ?

      Supprimer
    3. Non. Je me suis assise au fond près de la sortie, le son était mauvais, ça ne rendait rien.

      Supprimer
    4. Tu as eu raison de te mettre près de la sortie, j'aurais fait pareil.

      Supprimer
    5. La vidéo sera dispo sur youtube. ça permettra de sortir de la présentation caricaturale de ce billet de blog

      Supprimer
    6. Mais bien sûr. caricaturale. Vous plaisantez? Je n'ai assisté qu'à la conférence de M. Vergely et je doute sérieusement que la suite du débat se soit élevée.
      Et j'ai hâte de voir la vidéo, comme ça je pourrai juger par moi-même si vous voulez bien.
      Repassez par ici pour nous donner le lien qu'on rigole!

      Supprimer
    7. La vidéo la vidéo la vidéo. Sans coupures svp

      Supprimer
    8. Bah oui on est impatients!
      Prenez un pseudo siouplaît!

      Supprimer
  2. Ça ne nous dit pas si les gonzesses étaient baisables.
    Signé : El Camino.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Argh! (rien de b*sable dans ces réunions)

      Supprimer
    2. Après réflexion, les femmes devant être pénétrées et les hommes pénétrants, toute femme devient baisable dans ce contexte... Non?

      Supprimer
    3. ça me fait pernser au sermon de Noiret dans les film Les Copains (adaptation du book de l'ami Jules R

      Supprimer
    4. Je suis une ignare, tu nous rafraîchit la mémoire?

      Supprimer
    5. déguisé en prédicateur, il fait un sermon sur la nature divine de l'amour , et la messe dominicale se termine en bacchanales où les vieilles bigotes consentantes sont renversées sur les prie-dieu

      Supprimer
    6. Je viens d'éclater de rire dans le RER

      Supprimer
  3. J'apprécie énormément le travail de Simone de Beauvoir et suis tout à fait d'accord avec le regard que vous portez sur ce débat "endoctrinant". Attention toutefois à ne pas stigmatiser la pratique religieuse car je connais beaucoup d'amis potant leur croix qui seraient tout à fait de notre avis sur ce sujet: parole d'athéiste ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne stigmatise personne, je dis ce que j'ai vu et ce que j'ai entendu. Je n'ai pas dit que tout le monde arborait une croix autour du cou ni que tout le monde s'était signé à l'évocation des déportés...

      Supprimer
    2. ceci-dit, je suis assez d'accord, à force de taper sur les religieux (même si c'est quand même un peu un fait qu'ils font beaucoup pression contre la théorie du genre) on va complétement anéantir la notion de laïcité qui n'est pas en très bonne santé en ce moment...
      Je ne vous accuse pas vous, évidemment, mais chez le locuteur un peu plus "simple d'esprit" associer homophobie et religion se fait assez fréquemment, et ça a ses conséquences je crois...

      Supprimer
    3. Il fait dire aussi que les religieux médiatiques qu'on a entendus sur le sujet ne servaient absolument pas la cause de la communauté religieuse hein...
      Et prenez un pseudo.

      Supprimer
  4. Confirmation, vu de près comme à la télé ces gens sont fous. Ça sentait mauvais la secte comme dit Jean.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça pue la secte. Mais je ne regrette pas d'être aller me rendre compte par moi-même après les avoir critiqués pendant plusieurs mois uniquement par TV ou presse interposée.

      Supprimer
    2. J’étais à la conférence d’hier sur le gender, et j’ai l’impression que vous n’étirez pas à la même, à lire ce que vous écrivez (fort mal d’ailleurs). Je vous propose de la revoir su Youtube car vous semblez ne pas avoir compris grand-chose. D’autre part, votre titre «j’ai infiltré la MPT» n’est pas approprié car cette conférence a été annoncée, elle était publique, ouverte à tous, dans un lieu public et l’entrée était libre. Je ne vois donc pas où est l’infiltration. Enfin, si tous ceux qui ne pensent pas comme vous sont sectaires (et ils sont très nombreux), demandez-vous si ce n’est pas vous qui avez une attitude sectaire. J’ajouterais pour finir qu’un blog qui n’apporte ni information ni réflexion ne sert à rien…pensez-donc à vous reconvertir. Vous avez sûrement mieux à faire.

      Supprimer
    3. Je vous arrête tout de suite. Ne déformez pas mes propos. À aucun moment je n'ai écrit que celles et ceux qui ne pensaient pas comme moi étaient sectaire. J'ai dit que cette conférence était sectaire.
      Toutes les citations sont mot pour mot ce qui est sorti de la bouche de Monsieur Vergely. Je n'ai rien inventé.
      Ce n'est pas moi qui ait parlé de magasins de prothèse ou de monde transsexuel!

      Supprimer
    4. Sectaire avec un S et ai sans T.
      Parce que comme j'écris fort mal, j'essaie de me corriger.

      Supprimer
  5. Meilleur billet lu depuis longtemps, dommage que ce soit une histoire vraie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur ce blog,tu veux dire ? (Smiley)

      Supprimer
    2. Merci Cyril. Jégoun: non, sur toute la blogo all over the world évidemment.

      Supprimer
  6. Raconté par Jegoun, ça fait rire, mais comme il le dit, ces gens sont des vrais gens ! brrrr ça fait (presque) peur, ce sont les mêmes qui sont anti avortement, qui sont pour feu la peine de mort, qui filent leur pognon à l'UMP pour rembourser les dettes de ce gauchiste de droite de Sarkozy, qui mettraient bien ces mécréants et voleurs de poules de Rom dans quelques wagons à Drancy, comme au bon vieux temps.... Jésus-Marie-Joseph ! Les néo-réacs sont dans la rue, ils haïssent tout ce qui ne leur ressemble pas, ont peur de ces hommes qui ne respectent pas la position de missionnaire avec la femme épousée devant le bon curé parfois pédophile du coin, s'évanouissent à la vue d'une femme qui en embrasse une autre avec gourmandise, regardent les arabes, les juifs, bizarrement, excommunient ces diaboliques franc-maçons, pleurent le franc disparu, haïssent cette Europe qui asservit la France, etc, etc. ... en finissent par maudire le monde entier au sortir de leur église-refuge en latin. Et si on allait les leur occuper, leurs églises en furie ?

    RépondreSupprimer
  7. Je voulais dire : raconté par Elooooody, bien sûr....

    RépondreSupprimer
  8. De la belle abnégation pour du beau billet. Bravo - je n'aurais pas tenu 5mn au milieu de ces dingues.

    RépondreSupprimer
  9. voila du vrai boulot de blogueuse politique. Bravo

    RépondreSupprimer
  10. Verge lit ça donne tout de suite confiance et foi en sa foi. Il porte bien son nom pour développer un business de gourou orthodoxe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce que je me suis dit après coup!

      Supprimer
  11. Tu as prévu quoi comme sas de décompression ?
    Bo billet !

    RépondreSupprimer
  12. Respect ! rien a bouffer dans leur tea-party ?

    RépondreSupprimer
  13. Je suis atterré ! c'était à Yerres ? avec l'aval de NDA et DLR ? il va nous faire un petit 70% au municipale le gominé de l'Essonne ! je suis de plus plus inquiet sur l'avenir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr avec l'aval de la Municipalité!
      La Manif pour tous est une asso légale, Vergely est philosophe-essayiste-théologien-enseignant et tout ce cirque a eu lieu à la Grange au Bois: LA salle municipale par excellence.
      C'est la démocratie.

      Supprimer
    2. Ceci dit, il eut été de bon ton que des élus trainassent là-bas pour apprécier le niveau.

      Supprimer
    3. oui bien d'accord mais je n'ai rien vu ni lu au sujet de cette "conférence" mes canaux d'informations sont défaillant

      Supprimer
    4. Ceci étant sur le site du PS ils peuvent en parler ..

      Supprimer
    5. Oui mais l'info est passée sur Twitter quelques jours avant. C'est comme ça que je suis tombée dessus.

      Supprimer
  14. Question : est-ce que le gender va permettre de s'acheter une très grosse b*** au supermarché ? C'est pour un ami ;)

    Désolé pour la vulgarité, et merci pour l'infiltration, j'ai eu des frissons comme si j'y étais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci, je ne suis plus à ça près.

      Supprimer
  15. Heureusement qu'il existe des hommes et des femmes de bonne volonté pour contrecarrer les délires socialistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui hein. Sinon on se ferait chier le mercredi soir à Yerres.

      Supprimer
  16. J'ai lu le billet et les commentaires jusqu'à maintenant.
    Bon, tapons sur ces idiots de cathos qui se bâtissent une théorie du genre à eux et luttent contre elle, alors que ce n'est pas du tout ça en vrai et qu'ils n'ont rien compris. Possible qu'ils n'aient rien compris. N'empêche qu'à chaque fois que tu rapportes une des illustrations de leur non-compréhension, qui donne des frissons à tout le monde et fait crier en choeur "ah les cons", j'ai lu ces erreurs et incompréhensions auparavant sur des blogs de féministes radicales, et je peux retrouver les sources si tu veux. Style: "on ne devrait pas déclarer de sexe à la naissance, puisqu'il n'y a pas deux sexes, mais cinq (ou dix, ou quinze, selon le degré de radicalité). Il n'y a pas d'instinct ou de comportement sexuel chez les mammifères, ils s'accouplent parce qu'ils ont vu des adultes le faire, donc c'est culturel et il y a une construction sociale du sexe chez eux aussi. Si les femmes sont plus petites que les hommes, c'est parce qu'on leur donne moins à manger quand elles sont bébés. Et d'autres que j'oublie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je ne parle que de construction sociale. je ne parle pas de construction physique, de poids, de taille ou que sais-je encore.
      Et je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que les idées de la Manif Pour Tous ont un retentissement bien plus grand que celles de féministes ultra radicales. Me goure-je?

      Supprimer
    2. Les idées de la Manif pour Tous n'ont pas de retentissement mais un enracinement puisque ce sont les idées normales (normales= dans la norme) de la plus grande partie de l'humanité. Et concernant l'homosexualité ou plutôt le sort les homosexuels, les cathos intégristes sont plutôt cools en comparaison avec d'autres religions même dans leur zone la plus modérée. Je trouve cependant étonnant que les gender studies déchaînent une rage disproportionnée avec leur sujet et leur objet et ne puissent donner lieu à des débats un peu plus calmes.
      Pour moi (et pour beaucoup, je pense) la frange âgée, ultra catho et remontée contre ""le péril homosexuel" du mouvement que tu décris n'est pas plus ridicule que les promoteurs (ce n'est pas le mot exact que je voudrais employer, mais je n'en trouve pas d'autre) de l'homosexualité ou de la transexualité en classe maternelle, avec leur ribambelle de petits albums type "papa porte une robe".

      Supprimer
    3. On n'est pas non plus obligé de comparer les religions avec les pires d'entre elles en matière d'homosexualité. Le débat est vif parce qu'on lit beaucoup de conneries dans les deux "camps" et que plutôt que de prendre des exemples extrêmes, il serait plus sage de s'interroger sur le quotidien.
      Quant à la notion de norme, il me semble qu'elle a beaucoup évolué.

      Supprimer
    4. "Quant à la notion de norme, il me semble qu'elle a beaucoup évolué. "Elle dépend du contexte. Si tu dis que ta soeur a eu trois enfants normaux et un handicapé, on comprend bien et on ne t'incendie pas de reproches. Si 65% des Français étaient favorables au mariage homosexuel, c'est qu'il ne considèrent pas l'homosexualité comme une anomalie, en tout cas pas comme une anomalie périlleuse.

      Supprimer
    5. Je parlais de sexualité bien entendu.

      Supprimer
  17. Cette conception théologique (donc immaculée) de la sexualité n'a aucun rapport avec les sexualités des divers espèces animales et végétales dans la nature .... Les théologiens font référence à la sexualité "naturelle" mais leurs conceptions datent du 19°siècle et sont nées au sein de la bourgeoisie chrétienne ....
    Bon , tu as parlé des poissons et le changement de sexe est banal chez les poissons ...
    Chez les poissons lunes je ne sais pas , mais le transexualisme est une banalité chez les poissons .... Par exemple les poissons chats peuvent très bien devenir des poissonnes chattes ....... Chez les crocodiles c'est la temperature d'incubation des œufs qui determine les sexes ...... Chez les orchidées qui sont hermaphrodites on pratique la zoophilie puisque les orchidées attirent des bourdons grace à des pherormones et grace à des fleurs sexuellement attractives et ce sont les bourdons qui vont procéder à la fécondation .... Les orchidées exitent les bourdons , les SALOPES !!!! ....
    Chez les escargots qui sont hermaphrodites on s'accouple par un orifice situé prés de la tête ...... Chez les martiens on s'accouple par les antennes qui sont vertes et il faut réunir trois martiens pour faire un couple ..... Les trois mousquetaires s'accouplaient à quatre ...... Donc tu vois , la sexualité dans la nature n'a aucun rapport avec celle imaginée par les théologiens intégristes qui d'ailleurs ont la facheuse tendance à vouloir s'accoupler avec des petits enfants pré pubères ...... Ou avec le cousin de la famille ....
    Donc , tout ça c'est bidon ! ...... Voila ! ......

    RépondreSupprimer
  18. excellente émission à la tête au carré sur FI cette semaine ou un très éminent professeur expliquait que les comportements homo était présent chez les animaux.. la théorie de la nature et du sexe en prend un coup pour tous les intégristes à barbe et idées courtes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comportement homo? C'est bizarre cette expression non?

      Supprimer
    2. Euh... et ils se marient les animaux homos?

      Supprimer
  19. Beau billet. Je reste stupéfaite devant tant de stupidité déblatérée...
    Rien d'autre à ajouter. Tout a été dit.

    RépondreSupprimer
  20. "comportements homo"
    euh, c'est quoi, un comportement homo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. deux chats entre eux , deux chiens, deux lapines que sais je .. cela nécessite une explication ? il usent du sexe pour le plaisir pas pour la reproduction Horreur

      Supprimer
    2. C'est le mot comportement qui est ne passe pas. Y a-t-il un comportement homo? Des pratiques sexuelles oui, mais un comportement... Euh...

      Supprimer
    3. mille excuses je suis très ignorant

      Supprimer
    4. Mais non j'ai pas dit ça non plus!

      Supprimer
    5. Ce qu'on prend pour des pratiques homosexuelles chez des animaux est le plus souvent une manifestation de dominance, de positionnement hiérarchique.
      Il n'y a pas d'exemple, chez des animaux qui vivent en couple dans la nature, de couple homosexuel.

      Quand bien même il y en aurait, je ne vois pas très bien ce que ça prouverait ou pas, on n'est pas obligé de se définir par rapport à nos frères génétiques mammifères pour autoriser ou pas le mariage entre homosexuels, la polygamie, le clônage, l'infanticide, le foot en salle ou n'importe quoi d'autre.

      Supprimer
    6. "Ce qu'on prend pour des pratiques homosexuelles chez des animaux est le plus souvent une manifestation de dominance, de positionnement hiérarchique."

      Alors que chez les humains pas du tout, mais pas-du-tout...

      Supprimer
    7. C'est vrai que chez les humains la manifestation de dominance c'est plus visible côté hétéro, cela dit. C'est ce qui fait notre supériorité sur le règne animal, sans doute.

      Supprimer
    8. Ajax, j'ai du mal m'expliquer: les animaux qui miment l'acte sexuel, qui se chevauchent, le font pour établir ou affirmer leur hierarchie dans un groupe. Le loup dominant d'une meute, chevauchera rapidement les autres loups, la vache dominante du troupeau fera de même avec les autres vaches...
      mais s'il vous plait de penser que ces animaux sont homosexuels, après tout je m'en fiche. Quand à votre étonnante phrase "C'est vrai que chez les humains la manifestation de dominance c'est plus visible côté hétéro, cela dit". eh ben... c'est peut-être plus visible pour vous, par vous, mais comment dire... quelle connerie cette vision des mimis petits homos qui auraient abandonné la notion de dominance.... C'est exactement ce dont je parlais plus haut à propos de la propagande homosexuelle. Je ne vois pas en quoi l'ensemble des couples homos seraient mieux ou pires que l'ensemble des couples heteros, mais je suis persuadée que les uns et les autres sont bien différents des couples animaux. Rien que de l'écrire, déjà, ça me semble si con à préciser... "supériorité sur le règne animal..." ha ha ha.
      (quoique, si l'on devait hierarchiser, je me demande si je ne placerais pas les lgbt vegans non pas en bas du règne humain ou animal, mais en dernier sur la liste d'invités au pique nique dans les bois dimanche prochain).

      Supprimer
    9. D'où ma remarque sur la notion de norme.

      Supprimer
    10. Suzanne, je voudrai revenir sur ce que vous affirmez au niveau du comportement des animaux, car c'est faux. La vache dominante du troupeau ne chevauche pas les autres. En effet, les vaches se chevauchent mutuellement lorsqu'elles sont en chaleurs, leur position sociale n'influe pas sur ce comportement. Les loups vivent en systèmes familiaux, le comportement de "soumission" des jeunes est plutôt de se mettre sur le dos que de se laisser chevaucher... On retrouve souvent ce comportement chez le chien, c'est très facile à observer. Par ailleurs, le comportement homosexuel observé chez les animaux ne peut être réduit à une notion de domination, car on le retrouve dans des espèces solitaires, comme le putois. Ce dernier choisit apparemment de s'accoupler avec les partenaires qui lui plaisent (forte importance de la couleur du pelage) indépendamment du sexe des partenaires rencontrés.
      Je vous rejoint sur un point: l'existence d'un comportement dans la nature ne suffit pas à le justifier chez l'humain. Mais il faut être honnête et se renseigner sur le mode de vie des animaux avant d'en parler...

      Supprimer
    11. Mélanie : foncièrement malhonnête que je suis, je me base sur ce que je vois et sais des vaches, sur les nombreux documentaires animaliers que j'ai vus et sur les travaux de Thierry Lodé, professeur à l'université de Rennes et spécialiste de sexualité animale.
      Après, je ne tiens pas absolument à avoir raison. Je ne vois pas ce que ça changerait pour nous, humains, que les animaux puissent être homosexuels ou non. Je ne suis pas essentialiste, enfin, pas tellement.

      Supprimer
    12. D'un autre côté : "le comportement de "soumission" des jeunes est plutôt de se mettre sur le dos que de se laisser chevaucher..."

      Missionnaire quand tu nous tiens...

      Supprimer
    13. Pfff... (ha ha ha)
      Bon, je me suis laissé entraîner dans une discussion avec une féministe végétarienne qui me prend de haut. En fait, ce que dit Mélanie G est vrai aussi (sur les comportements de soumission des chiens et loups) . N'empêche que le chevauchement chez ces espèces, avec mime de l'acte sexuel, existe bel et bien mais n'est pas un acte sexuel. Et pour le putois, c'est vrai aussi, c'est le SEUL animal qui a de vraies relations homosexuelles occasionnellement, mais seulement le putois mâle...
      Si les tenants de "ah mais dans la nature ya des tas d'animaux homosexuels dont l'homosexualité c'est naturel" prennent comme emblème le putois, moi j'veux bien mais...


      Supprimer
    14. Je ne peux pas vous dire, je n'ai jamais sauté un putois, même réactionnaire.

      Cela étant, ça me rappelle le dernier chien de ma mère. Un jour, on l'avait vu dans le jardin du voisin sauter ce que l'on croyait être une chienne. Nous étions naturellement "fiers". Regardant dix minutes après, on a vu que c'était lui qui passait à la casserole. Nous fument fort dépités. Du coup, l'homosexualité animale m'a toujours fait rigoler.

      J'en ai tiré une conclusion idiote. Admettons que les hommes et les femmes soient pareils (théorie féministe que je soutiens avec plaisir, surtout si ça fait plaisir à la taulière ce dont je pourrais tirer des avantages sexuels vu qu'elle est plus jeune que vous). Dans ce cas, il est normal que la moitié de la population soit attiré par des hommes et l'autre moitié par des femmes. Donc il est probable que 50% de la population soit des homosexuels mais que des conventions sociales (dont la peur d'avoir mal au cul pour les hommes) obligent les gens à ne pas avouer leur homosexualité.

      Je n'en tire qu'une seule conclusion : je n'ai pas fini de raconter des conneries dans les blogs.

      Supprimer
    15. Pour ce qui est des vaches, je confirme, c'est quand elles sont en chaleur qu'elles se chevauchent, pas pour une histoire de domination. C'est même la manière de voir quelle vache est en chaleur dans le troupeau pour la mettre au taureau ou pour la faire inséminer par le véto...Parole de fille de la campagne...
      Mais ça n'a rien n'a voir avec l'homosexualité, bien entendu ! :)

      Supprimer
    16. Eh bah si j'avais imaginé qu'on évoquerait nos 30 millions d'amis ici...

      Supprimer
    17. Surtout qu'on frôle les 30 millions de commentaires.

      Supprimer
    18. Écoutez fi. On parle bien de relations sexuelles pour le plaisir, pas de "nerveuses"je ne trouve pas de mot. Notamment chez nos cousins les grands singes. Ce qui tord le coup à la "normalité"

      Supprimer
    19. Elooooooody, si on évoque nos zamis les bêtes, c'est pour en revenir (encore, encore, à la NATURE. ) Et pour lui faire dire n'importe quoi à la nature. Que l'homosexualité c'est naturel puisqu'il y en a chez les animaux. Que les animaux copulent pour le plaisir. Bientôt on va nous dire que les animaux vont à l'école et votent pour les Verts.
      à la base, je répondais juste à Enthalpie qui écrivait que des lapines, des chats du même sexe "usent du sexe pour le plaisir, pas pour la reproduction". Je pense qu'Enthalpie se trompe. Il est possible que je me trompe également dans le choix de mes exemples. Sur ce, une féministe végétarienne me tombe dessus, et me taxe de malhonnêteté, comme ça, tout de suite. Faut jamais répondre à une féministe végétarienne, qui d'emblée, tout de suite, te prend du haut de son noble combat de sauveur de la planète Terre contre les spécistes mastiqueurs de cadavres.
      Donc, je répondrai à Cycee à propos du lesbianisme bovin : ok. Ok pour le coup des vaches en chaleur qui chevauchent leurs congénères alors qu'elles n'ont pas réfléchi à ce que les humains penseraient de ce type de comportement, et que ces stupides bestioles n'ont même pas lu Carol, de Patricia Highsmith, ou Le Puits de solitude, de Radcliff Hall. (Cycee, il FAUT lire ces romans, paskils sont captivants et intéressants à des tas de nivaux, mais ils n'ont rien à voir avec les vaches, pardon). Oui mais les veaux dans les champs, alors ?
      Le plaisir ne tient pas beaucoup de place dans la sexualité animale... et pour en revenir aux orateurs de la conférence dont il est question, on se demande quelle place il tient dans la sexualité de ceux qui déclament "nous donnons du plaisir à la femme avec nos organes génitaux". D'abord, une femme honnête n'a pas de plaisir. (Jean Ferrat).

      Supprimer
    20. J'avais parfaitement compris hein. C'était une boutade mon allusion aux 30 millions d'amis...

      Supprimer
    21. Oh, mais on peut le prendre sérieusement aussi, dans la mesure ou quand on commence à parler de sexualité, de procréation et des homos, tout de suite on vous ramène à la nature et aux animaux. D'habitude, ce sont les dedroite et les croyants qui invoquent les lois inaliénables de la nature, les instincts et tout et tout. Justifier la normalité de l'homosexualité parce qu'il y en a chez les animaux me semble douteux d'une part, mais surtout complètement inutile. Les mammifères bouffent leur placenta, mangent leurs petits et plantent leurs dents dans la nuque d'une femelle pour s'acccoupler, ben ils n'ont qu'à en faire autant ces z'amoureux de la nature éternelle. Sans compter que ça doit faire vachement plaisir aux gays de savoir que les putois mâles, à l'exception des autres espèces, préfèrent parfois un autre joli putois à une putoise. Sympas la référence et le symbole pour justifier l'attirance homosexuelle, qu'on n'a ABSOLUMENT pas à justifier et à légitimer. à quand l'album pour petits enfants de maternelle "mon tonton Fred le putois a un copain sympa".

      Supprimer
    22. C'est clair. Finalement chacun
      Invoque la nature quand ça l'arrange. Alors qu'à mon avis on trouve bien plus d'explication dans l'histoire sociale, culturelle ou juridique.
      Mais bon.

      Supprimer
  21. Donner du plaisir à la femme ? MAIS QUELLE DROLE D'IDEE !!!

    RépondreSupprimer
  22. Donner du plaisir à la femme ? MAIS QUELLE DROLE D'IDEE !!!

    RépondreSupprimer
  23. Réponses
    1. Oui mais là je crois que ma couverture est grillée.

      Supprimer
  24. Papa porte une robe.26 septembre 2013 à 10:44

    Solidarité avec les sans-casiers!

    RépondreSupprimer
  25. En même temps , la sexualité de la Vierge Marie n'était pas très catholique ! .....
    Je crois savoir qu'elle aimait bien s'envoyer en l'air avec l'Ange Gabriel ou Gabrielle peut être ...... Parce que le sexe des anges ..... Hein ! On sait pas trop .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et d'ailleurs c'était quoi sa religion à la Vierge Marie ? ......
      Elle était pas un peu Romanichelle par hasard ? .....
      Oui ! Elle faisait partie des gens du voyage la Vierge Marie , il me semble ........ Elle était Rome comme religion ...... Et le Pape aussi il est Rome je crois ...... Ouaih ! tout ça c'est pas très catholique ! .....

      Supprimer
    2. elle n'est pas très pénétrée .. je sors

      Supprimer
  26. Il parait ! ....Il parait que Jésus était juif ..... Bon , moi ! je dis ça je dis rien ..... Mais y a des rumeurs ...... ET ! il parait que ..... Jésus y couchait avec une fille qui s'appelait Marie Madeleine ....... Et que la Marie Madeleine elle était ...... Mais bon , c'est des rumeurs ...... Mais , avec des copines à elle et puis avec les copains à Jésus ...... Parce qu'ils picolaient en plus ! ..... Et puis après ! ...... Bon ! mais moi je dis ça je dis rien ..... Mais , y a pas de fumée sans feu , Hein ! ...... Mais tout ça c'est pas très catholique .....

    RépondreSupprimer
  27. C'est lâche et minable de ne pas intervenir pour donner son opinion #sachezle

    Et pour info les chiffres du chômage n'ont pas baissé. Ce sont les chiffres des radiations qui ont augmenté pour 272 000 personnes.

    Et ça c'est à vomir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est lâche de ne pas prendre de pseudo.

      Supprimer
    2. Faudra donner la source de ce chiffre aberrant. C'est 4fois moins je crois

      Supprimer
    3. D'une manière générale, c'est bien:
      1) de donner des sources
      2) de prendre un pseudo.

      Supprimer
  28. "La guerre du Genre a commencé"

    Oh oui, on va se taper dessus avec nos prothèses de verges et se servir de nos vagins prothétiques comme boucliers !

    Je me demande si le lobby scientifico-militairo-gay inventera une mitrailleuse qui se montera sur l'emplacement disponible... (un peu comme ça : http://www.imdb.com/title/tt1050160/ )

    J'ai hâte !

    (sinon, sérieusement, ils me font flipper)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Plongée en apnée sans masque ni tuba chez les dingos.

      Supprimer
  29. Moi aussi, j'ai infiltrée une réunion homophobe mais moi, c'est avec la Barjot au début du débat sur le mariage pour tous.
    Après, il y a tous les dimanches ou presque à la messe mais j'avais prévu les boules quies.
    Je préfère rester anonyme car je ne veux pas être reconnaissable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof. Si vous signée Tartempion, vous risquez pas grand chose.

      Supprimer
    2. Signez avec un Z évidemment. Maudit iPhone...

      Supprimer
    3. Mais on t'as reconnu EH ! patate ! .... C'est toi le célèbre Anonyme ....
      T'es très connu en fait , MEC ! ..... Bon , alors donc t'es Homonyme en plus d'être Anonyme .... Mais c'est pas grave ça d'être Homonyme .....
      Un jour tu seras peut être Synonyme .... ou Patronyme ......
      Donc je te souhaite de bonnes infiltrations bien jouissives , et puis voila ........

      Supprimer
    4. Stéphanie, sans vous vexer, pouvez-vous commenter de façon plus concise et claire?

      Supprimer
  30. Mais après tout ils ont peut être raison ces théologiens ? .....
    Peut être l'humanité est elle en train de muter ? .....
    Peut être sont ils les derniers représentants d'une espèce en voie de disparition ? ...
    Comme les dinosaures , ils vont disparaitre et puis voila .....
    Une nouvelle humanité est en train d'apparaitre . C'est la loi de l'évolution .....
    Ils flippent comme des malades mais ce ne sont que des fossiles .....
    La nouvelle humanité est en train de surgir progressivement au cœur de notre ADN en pleine mutation ...... Bientôt il existera des humains de pleins de sexes differents ..... Il existera peut être trois , quatre , cinq ..... ou vingt sexes différents .....
    Qui se combineront entre eux et ça fait beaucoup de possibilités ......
    Alors forcement ça peut faire peur , mais c'est aussi très exaltant finalement .....
    YOUPI !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tu te répètes là non?"
      "Stéphanie, sans vous vexer, pouvez-vous commenter de façon plus concise et claire?"
      "Venez.... en....au....but svp"

      "J'entends votre point de vue, Stéphanie (ça, pour l'entendre...), mais je ne le comprends pas... oui, enfin, non, il y a truc qui m'échappe"
      "Oui... mais encore?"
      "comment dire? Stéphanie, non rien, une autre fois..."
      "oui, vous pouvez les manger, mais enfin, ce sont des fleurs, (soupir...), bon écoutez, faites comme bon vous semble"
      "des renards fluos dans votre salle de bain?!, non mais, oui, j'entends bien, euh..., c'est à dire qu'il est quatre heures du mat là, ok, on en parle demain"

      Supprimer
  31. Il font peur... Quand ils sont entre eux ils cachent encore moins leur misogynie et leur homophobie, ça ne m'étonne pas.

    RépondreSupprimer
  32. Je crois qu'on pourrait écrire des millions d'articles , de livres et faire des millions de réunions et construire des millions de théories sur le sujet de la sexualité ..... ça ne ferait pas progresser d'un quart de poil de pubis la question ...... Parce qu'il y a des questions dont le destin est d'être sans réponse .........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Admettons. Mais on a le droit de critiquer et de dire ce qu'on pense des propos de certains!

      Supprimer
    2. C'était simplement une tentative de reflexion philosophique de ma part au sujet de la sexualité ..... Donc je ne faisais pas reference au droit de critiquer telle ou telle opinion théologique .....

      Supprimer
  33. juste un détail: le chomage a pas baissé, on a juste moins réinscrit de chomeurs sur les listes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 50 000 chômeurs de moins mais le chômage ne baisse. Ça s'appelle du négationisme.

      Supprimer
    2. Il ne baisse pas vraiment non plus. On pourra le dire dans 6 mois ou 1 an. C'est plus sur la longueur qu'on le vérifie. Je dirais qu'Anonyme est plus révisionniste que négationniste d'ailleurs.
      Puis on est en droit de douter quand même. La politique c'est pas un restaurant, on a le droit de se pencher sur ce qui est dans l'assiette. Il y a une recette pour dire si le chômage baisse, et on ne fait que l'appliquer.
      Emplois aidés+ radiations= 50000. Ce n'est pas très réjouissant comme plat..

      Supprimer
    3. Admettons. Mais dans les radiations, il n'y a pas que des chômeurs en fin de droits.
      Moi par exemple, je vais bientôt être radiée non? parce que j'ai décroché un CDD en juin qui vient d'être reconduit jusqu'en décembre.
      J'imagine que je ne vais pas me télédéclarer comme ça tous les mois indéfiniment si?

      Supprimer
  34. C'est bien raconté, ce bref séjour chez des gens qui sont à des lieues de tes préoccupations. Et tu termines avec des mots qui frappent juste.

    "ces gens sectaires, limite endoctrinés et endoctrinants qui vont mener un combat pour faire rentrer ces conneries-là dans la tête de nos enfants."

    Il y a ainsi des petits cercles incestueux (on ne sort jamais de la famille) où l'on entend en permanence du grand n'importe quoi qui peut facilement s'exprimer sans limite puisque personne ne viendra contredire en argumentant. Dans ce registre j'ai assisté à une conférence pour la défense de l'école publique tout aussi délirante que ta Manif pour tous. Je suis favorable à l'existence de l'école publique, là n'est pas la question. Mais j'y ai entendu un tissu d'âneries à propos des écoles catholiques (ou plutôt naguère-catholiques si on voulait être précis...) d'une énormité à révolter l'athée que je suis ! Faut préciser que la salle n'était constituée que de vieillards anciennement enseignants dans le public de droite (se prétendant de gauche puisque la gauche c'est l'anticléricalisme). Tu m'as rappelé cette sinistre messe noire que j'avais quittée tout aussi effaré que toi...

    RépondreSupprimer
  35. Tu as dit "Christian Vergely", es-tu sûre du prénom ? Parce que je connais un "Bertrand Vergely", théologien orthodoxe, il est haut dans mon estime et si jamais c'était lui, il y descendrait bien bas, donc j'aimerais le savoir, merci =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Je suis la même personne, mon pseudi est Lunalice) C'est bon j'ai ma réponse j'ai retrouvé l'affiche, c'est bien Bertrand Vergely. T'ain...

      Supprimer
    2. Oui je suis désolée. je ne sais pas ce qui m'a pris de l'appeler Christian... Je devais être fatiguée. Toutes mes excuses pour cette erreur, c'est corrigé, c'est bien Bertrand.

      Supprimer
  36. Il n'est pas évident de débattre sans respect pour celui dont on rapporte les propos, mais la moindre des choses est de ne pas commettre de contresens ou d'extrapoler abusivement. Or il me semble que vous commettez quelques contresens, emportée par votre désir de terrasser la bête.

    Quelques exemples :

    Vergely : "Demain, il sera interdit de dire que la distinction entre hommes et femmes est naturelle".

    Commentaire : Là encore, on nage en plein délire puisque les défenseurs des gender studies n'ont jamais dit ça. Les gender studies ne nient pas les différences sexuelles biologiques mais elles défendent le droit à une autre construction sociale des sexes.

    Le commentaire est hors sujet, car Vergely parle de la nature, qui ne se réduit pas au biologique mais renvoie à la nature humaine. Ce que disent les gender studies, c'est que l'identité sexuelle n'est pas naturelle mais culturelle, et Butler étend même cela au sexe biologique.

    Deuxième exemple :
    Vergely : Pour libérer la femme, il faut la sortir des stéréotypes en mettant un terme aux distinction hommes-femmes".

    Commentaire : Horreur! On va transformer les hommes en femmes et les femmes en hommes.

    Ce n'est pas ce qu'il dit : il ne s'agit pas d'intervertir, mais d'abolir les différences pour libérer l'individu de tous ses déterminismes.

    Dans votre texte, vous soulignez des propos que vous n'aimez pas, cela ne suffit pas à les réfuter.

    Par dessus tout, je m'étonne de l'obstination avec laquelle certain(e)s s'obstinent à nier qu'il y ait une (des) théorie(s) du genre. Une théorie est une construction intellectuelle qui vise à rendre intelligible des observations et à proposer de nouvelles hypothèses. C'est au sens strict une vue de l'esprit. Or le concept de genre me paraît bien relever de la théorie, et non du fait. Ce qui existe ce sont des êtres humains, et les gender studies posent comme hypothèse théorique que le sexe et/ou le genre (pour Butler ce sont les deux) relèvent d'une construction sociale.

    Je vous renvoie à cet article : http://www.mauvaisenouvelle.fr/?article=france-la-theorie-du-genre-n-existe-pas--166


    Au fait, il s'agit de "Bertrand" Vergely, pas de Christian. Christian, c'est le cousin de Liliane Taubira :)

    Respectueusement,

    Pascal Jacob
    http://philosophie-pour-terminales.over-blog.com/articles-blog.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pascal de remettre tout cela dans les clous. J'ai un peu parcouru votre blog, j'ai bien aimé et cela m'évite d'avoir à répondre ici ;)

      Supprimer
    2. Pascal,

      "Le commentaire est hors sujet, car Vergely parle de la nature, qui ne se réduit pas au biologique mais renvoie à la nature humaine. Ce que disent les gender studies, c'est que l'identité sexuelle n'est pas naturelle mais culturelle"
      => justement, Monsieur Vergely (dont j'ai écorché le prénom par mégarde mais que j'ai corrigé dès qu'on me l'a notifié) ne base son argumentation QUE sur le biologique. Il nie le fait qu'une construction sociale de l'identité sexuelle existe. Il nie le fait que les hommes et les femmes ne sont pas socialement construits de manière identique. La société ne forge pas les hommes et les femmes de la même façon. C'est aussi ça que les gender studies dénoncent en invitant à prendre en considération la dimension socio-culturelle de la construction des sexes. Monsieur Vergely nie le fait que parce qu'on naît homme ou femme biologiquement parlant, la société nous cantonne dans des rôles "conforme" à notre sexe biologique.

      "abolir les différences pour libérer l'individu de tous ses déterminismes."
      => oui, c'est précisément ce qu'il faut faire. Abolir non pas notre sexe biologique mais le déterminisme auquel il nous prédestine. Or, tel que Monsieur Vergely l'a dit ce soir-là, il laissait clairement entendre que les défenseurs des gender studies cherchaient à éradiquer le sexe biologique. Qu'il cite Judith Butler est tout à fait normal. Elle a fait beaucoup pour les gender studies en poussant la réflexion à son paroxysme. et finalement, si aucune autre solution n'existe pour arriver à une égalité totale entre tous les sexes, y compris les intersexes, alors pourquoi pas une solution radicale? Voilà ce que dit Judith Butler.

      Quand au terme de "théorie", je lui préfère celui de concept en effet, ou d'outil d'analyse de la construction sociale des sexes à laquelle je crois et qu'on peut constater tous les jours autour de nous.
      Respectueusement également.

      Anonyme,

      Prenez un pseudo s'il vous plaît, cela ne vous engage à rien.

      Supprimer
  37. Bravo pour votre sang froid ! Ces derniers mois j'ai assisté à quelques colloques de chercheur-ses sur le genre, à chaque fois perturbés par l'intervention de personnes de lmpt;en revanche, je n'ai pas encore assez pris sur moi pour me décider à "infiltrer" une de leurs conf (difficile de tenir, en effet...). En tout cas merci pour votre témoignage, qui est une raison de plus pour laquelle j'ai écrit cet article (http://leplus.nouvelobs.com/contribution/939429-la-manif-pour-tous-et-la-theorie-du-genre-a-l-ecole-une-these-simpliste-et-fausse.html)
    Solidairement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est gentil. Et merci pour votre article... Que je connaissais ;-)

      Supprimer
  38. Merci pour ce billet qui m'a beaucoup faite rire, me rappelant quelques années à écouter M. Vergely expliquant que Michel Foucault voulait que nous devenions tous homosexuels, que les syndicalistes et les féministes étaient ternes dans les manifestations et que c'était la preuve qu'ils étaient dans l'erreur car ne connaissaient pas la joie, ou encore qu'heureusement que nous avions Milosevic pour essayer d'endiguer les hordes de musulmans qui arrivaient à nos portes par l'Est....

    Oui, car ce que vous omettez de dire est que Bertrand Vergely n'est pas que théologien orthodoxe, il est également professeur de philosophie (peut-être retraité aujourd'hui?), et a officié et sévi pendant des années en Khâgne à Orléans, et à SciencesPo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Philosophe enseignant. Même discipline, même heure, même endroit.

      Supprimer
  39. juste pour confirmer tout ça, sans avoir à s'infiltrer chez les tarés : http://www.youtube.com/watch?v=sxydtWn4WJw

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà. Même combat.
      Mais prenez un pseudo.

      Supprimer
  40. Ecoutez j'suis d'accord avec vous mes chères: "Pour libérer la femme, il faut la sortir des stéréotypes en mettant un terme aux distinction hommes-femmes".
    Mais bien evidemment l'apartheid que vous vous crèez c'est la stigmatisation émotionnelle des differences? Non? Ou, au contraire, vous vous voulez hommes? C'est donc le principe masculin qui continue a gagner en soumettant ancore et ancore le principe femminin? Aidez moi a comprendre. paolonavale@gmail.com Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se veut hommes?
      Hein?
      Cliquez sur "Genre!" en haut à gauche de mon blog pour voir ce que je pense.

      Supprimer
  41. "abolir les différences pour libérer l'individu de tous ses déterminismes."

    Je dirais meme de tout ses extremismes... et stigmatisation de toute sortes... mais l'analyse en profonditè est toujours très rare et l'esprit critique aussi... ce qui rend tout le monde y compris bien sur les hommes, très sectaires. Mais vous croyez que c'est les hommes ou la societè a avoir crèer tout ca... et en plus, la societè n'a pas de sexe non? Quest'que vous en pensez?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que j'en pense est dans ce blog. Voir ma réponse plus haut.

      Supprimer
  42. Salut,

    C'est mon premier passage sur ce blog, désolé du dérangement, mais je voulais participer à approfondir le débat, à creuser les fondements philosophiques et idéologiques mis en avant par Bertrand Vergel... oh et puis merde, en fait, pour l'anecdote-qui-n'apporte-rien:

    Intrigué par ce billet, et intrigué d'autant plus par ce gars, Bertrand Vergely, je tente à mon tour quelques recherches sur le Net, et je tape: "Bertrand Vergely théorie du genre".

    Et là, pouf, écran bleu, reboot, plantage.

    Dois-je y voir un refus de la part d'un objet construit au XXIème siècle d'avoir le moindre lien avec ceci?

    Sinon au passage, les contradicteurs ici-même m'intéressent (ceux qui ont quelque chose à dire du moins), et j'ai envie de voir la vidéo de cette conférence, vraiment, parce que même si a priori je suis plutôt d'accord avec les positions de fond de l'auteure du billet, je ne suis pas un grand fan de la forme et du développement, je suis pénible et pointilleux, /c'est ma vie/je n'y peux rien/c'est elle qui m'a choisi/, comme bramait Salvatore Adamo.
    Et accessoirement je ne crois que ce que je vois, je suis comme ça, j'aime bien me faire ma propre opinion nonobstant mes accointances avec le ton général du blog que voici.

    Sauf que la vidéo de la conférence qui prouverait comment que c'est n'importe quoi ce billet, en tous cas d'après les contradicteurs, je ne la trouve pas. Nulle part. Nada. Peau d'zob (c'est gender theory friendly, ça, "peau d'zob"?).

    Je vais donc suivre ce fil de commentaires, dans l'espoir qu'un jour quelqu'un produira le document en question, comme le promet Aquinus, ce qui apporterait un truc sur lequel se fonder pour causer plus avant, même si le billet nous donne déjà de quoi faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je l'attend cette vidéo. La conférence a été filmée... Donc à suivre...

      Supprimer
  43. Pour se faire quelque idée, dadu : http://www.youtube.com/watch?v=djPYeHrzS2I

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Étonnant, je suppose que j'ai été mauvais dans la recherche. Merci pour l'échantillon, je le trouvais sur d'autres choses, mais pas sur ces thèmes directement.

      Supprimer
  44. Nom de Dieu (c'est le cas de le dire)! Je n'aurais jamais cru que c'était à ce point-là Oo Et après ils osent prétendre qu'ils ne sont pas homophobes (ils = les participants à cette "conférence"). Chapeau pour avoir encaissé ça jusqu'au bout sans rien dire! En même temps, tenter de débattre dans ce cadre aurait tourné au lynchage, je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.
      Et oui, en effet, je n'ai même pas tenté.
      Seule contre tous, merci bien!

      Supprimer
  45. La vidéo est en ligne !

    http://www.dailymotion.com/video/x15kuth_la-theorie-du-genre1-2-conference-de-bertrand-vergely-a-yerres-le-25-septembre-2013-1ere-partie_news

    Pas regardé encore mais impatient ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant qu'elle soit floutée la dame à sa droite, elle assume pas?

      Supprimer
  46. Mets tes lunettes Enthalpie: Yogi a donné le lien et je l'ai collé en bas de mon billet en rouge et en gras, je peux pas faire mieux!
    Ah si, je peux:
    CLIC ICI

    RépondreSupprimer
  47. Bon et bien je te propose à la médaille de je ne sais quoi mais à une médaille. je n'ai pas pu tenir plus de 10 minutes. Mais qu'est ce que salmigondis de phrases creuses et de vérités révélées ? Insupportable. en fait il manque la partie qui aurait vraiment été intéressante à savoir les questions dans la salle et de voir la tête des participants !

    RépondreSupprimer
  48. et alors dadu il devait juger sur pièces ???
    bon ceci étant tu auras une médaille ; moi je n'ai pas pu suivre plus de 10 min !! un tel salmigondis de phrases creuses et de vérités révélées !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso je ne vois pas bien de quelles vérités révélées tu parles...

      Supprimer
  49. Dans un élan de haine et de dégoût je tape "Vomir sur la Manif' pour tous" sur Google et je tombe sur cet article très intéressant de ce blog qui en vaut bien le détour. Tu dois avoir vraiment beaucoup de courage et de patience pour élaborer une contre-argumentation aussi constructive et cultivée face à cette bouillie de parole qui elle est loin de l'être. Parce que moi je commence vraiment à croire qu'on ne guérira jamais la stupidité (bah oui parce que si pour certains l'homosexualité peut être une maladie je vois pas pourquoi la stupidité n'en serait pas aussi une, tiens). J'avoue que je n'ai plus la force d’essayer de trouver des arguments simples, rapides et d'une logique infantile à balancer à des partis qui, même si ils en ont peut-être l'intelligence (qui sait ?) , ne VEULENT de toute façon PAS comprendre et raisonner un minimum. Désolée, c'est radical mais à un moment faut bien qu'on appel un singe un singe (argumentation tout aussi fine et constructive que le parti opposé pour bien faire comprendre que je suis bien au fond du gouffre). C'est pour ça que j'en viens à juste péter un plomb, à taper le genre de connerie que j'ai cité tout à l'heure sur Goggle et que je retrouve enfin un minimum d'énergie et d'espoir en tombant sur ce type de site ! Merci et bravo ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi.
      Et sors du gouffre c'est un ordre!

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise