19/11/2013

Le métro merveilleux de NKM

Nathalie Kosciusko-Morizet est épatante.
Un rien l'émeut. Telle Alice au Pays des Merveilles qui ouvre de grand yeux ébaubis sur le monde qui l'entoure, NKM considère le métro comme "un lieu de charme".
Ni plus ni moins.

Mais souvenons-nous.
Souvenons-nous de ce mois de février 2012, lorsqu'elle était Ministre des Transports et qu'elle déclarait tout de go que le ticket de métro était à 4€.

http://libreaffichage.blogspot.fr/2012/02/trouve-ticket-t-400-1ere-classe-cabine.html

Revenons au présent de NKM et à ce métro plein de charme, à la fois anonyme et familier.

Plein de charme tout d'abord... Hum... Attends je cherche.
Du charme?
Euh... Je trouve pas. J'ai du mal à associer "charme" et "métro" tu vois. C'est bruyant, ça pue souvent, ça déconne parfois sévèrement. Mais soit, si NKM dit que c'est charmant, alors c'est charmant.

Anonyme?

Oui c'est une évidence. Particulièrement dans le flipper de Châtelet-les Halles ou dans ses couloirs interminables qui relient le RER au métro 11 par exemple, où tout le monde avance tête baissée, tel un robot programmé pour arriver plus vite que celui qui le précède en tentant de garder sa droite, en slalomant entre les valises et les gens qui ont 2 de tension et qui errent immobiles sur les tapis roulants.

Anonyme aussi quand arrive le RER A le matin aux heures de pointes et que les agents de régulation te poussent jusque sous l'aisselle d'un voyageur dans le même état qu'un jogger qui vient de se taper 50 km en sprint, dès 8h du mat'. Ceci dit, là pour le coup, ça pourrait devenir familier.

Anonyme encore quand tu t'engouffres dans la ligne 14, à deux doigts de la guillotine des portes automatiques.

Anonyme aussi quand un musicien fait irruption avec son ampli des années 70 qui crache un sample d'un autre âge et te balances de la trompette dans les oreilles alors que tu as la gueule de bois.

Anonyme toujours quand les voyageurs se détournent du SDF qui a passé la nuit là, parce qu'il y fait chaud.

Anonyme plus que jamais quand ton fucking pass Navigo a décidé que "non tu ne peux pas sortir puisqu'il n'a pas enregistré ton entrée" et que là, telle une âme en peine, tu cherches désespérément un agent RATP qui aura la bonté de t'ouvrir. Mais point d'agent. De moins en moins d'agents. 
Alors tu demandes à un anonyme de bien vouloir passer "avec lui". Mais l'anonyme n'aime pas les anonymes et t'ignore lamentablement.

Anonyme encore quand une mamie ou un papi peine à se hisser jusque dans la rame, que tout le monde le voit, que tout le monde est assis mais que tout le monde s'en fout et laisse le vieux tituber tel un pantin désarticulé au rythme des virages et autres soubresauts surréalistes du métro.

Familier?
OK. Telle une robotte, je suis mon chemin, je trace ma route. Je connais les interconnexions par cœur. Bus F au départ de Yerres, RER D direction Goussainville, station Gare du Nord, ascenseur, puis bus 35.
OK aussi quand je débarque au flipper de Châtelet et que je joue des coudes pour rejoindre la ligne 4.
OK aussi quand je vois les mêmes têtes que la veille et que demain, assises au même endroit, dans la même rame, à la même heure.

Merveilleux microcosme souterrain.
Merveilleuse NKM qui, pour se donner une légitimité aux yeux des Parisiens, partage avec eux les merveilles du métro.

Terminus NKM, on est arrivé. Tu peux te réveiller, ouvrir les yeux et prendre conscience du monde qui t'entoure.

Le vrai monde.

Celui du métro: le vrai métro des vrais gens.

27 commentaires:

  1. J'ai pris le métro une seule fois dans ma vie et j'ai trouvé ça terrible. Vraiment sordide comme endroit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Mais tu n'as pas pris de métro de NKM.

      Supprimer
  2. la vache , tu me réveilles des vieux souvenirs
    un vrai cauchemard
    heureusement ce temps est loin et ne reviendra pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas toujours le cauchemar hein... Mais c'est souvent comme ça quand même.

      Supprimer
  3. E.T. Téléphone Maison
    et
    Nathalie Konnait Métro...

    RépondreSupprimer
  4. Variante ;
    Nathalie Kiffe Métro

    RépondreSupprimer
  5. C'est pas le métro de Paris dont elle parle ça doit être ça, celui des Bisounours où les gens peuvent payer 4€ le ticket...

    RépondreSupprimer
  6. Sacré NKM, elle a pris le métro comme une touriste, c'est toujours plus sympa les transports en commun dans une ville qu'on visite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'allais dire : quand je "monte" à Paris, je trouve toujours ça un peu marrant (mais pas charmant, parce que ça pue, quand même), le métro : j'imagine les histoires des gens, je scrute les habitudes, de la vieille dame chic au petit jeune punk...je trouve que la collision de tous ces mondes est étonnante...Mais forcément, je suis une touriste...Et je ne me présente pas à la mairie de Paris ! ;)

      Supprimer
    2. Je te rassure, à New York j'étais tout content de prendre le métro qu'on voit dans les films, et les gens du cru faisaient autant la gueule qu'à Paris :)

      Supprimer
    3. Voilà. NKM est donc une touriste.

      Supprimer
  7. NKM c'est pas le nom d'un groupe de rap ? ....
    NKM ça veut dire un truc pas poli je crois ..... Genre racaille de banlieue quoi ....
    Non mais c'est pas un exemple pour les enfants ça ! de dire des trucs comme ça NKM ! NKM ! ...... Je suis très déçue Elooooody ! .... Moi qui pensais que tu étais une jeune fille bien sous tout rapport , et bien voila que tu dis des trucs genre NKM ! ..... Christine Boutin te vois tu sais ! et elle va le dire à Monsieur le curée ..... KÔA ! Que j'aille niquer le curée ? ......

    RépondreSupprimer
  8. Bien, enfin un truc que vous partagez avec nouzotrelénazis.

    http://www.culturalgangbang.com/2013/11/nkm-dans-le-metro.html

    http://fathermackenzie.wordpress.com/2013/06/24/nkm/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se peut qu'on soit d'accord sur le fond en effet (les propos de NKM sont critiquables) mais alors pour la forme: on repassera hein!

      Supprimer
    2. Vous avez raison, la forme, les formes, c'est important...

      https://pbs.twimg.com/media/BZu0MfqIAAA9FCN.jpg:large

      Supprimer
  9. Chez moi ya pas de métro . Mais il y a des taupes ! ....
    Et les taupes font aussi des galeries souterraines .....
    Chez moi ya pas de tireur fou qui tue des journalistes . Mais il y a les chasseurs qui organisent de grandes battues à la galinette cendrée ..... Et un tireur fou comparé à toute une armada de chasseurs et bien c'est rien du tout un tireur fou .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le journaliste n'est pas mort hein...
      Les chasseurs oui je suis d'accord avec toi.

      Supprimer
  10. Une vraie fraîcheur d'âme cette Nathalie, faudrait l'inventer si elle n'existait pas.

    RépondreSupprimer
  11. Elle prend le métro que lors d'inauguration de nouvelle rame, et quand tout le monde est passé pour tout nettoyer et diffuser un bon parfum d'ambiance...

    Ceci explique cela. Et à 4€ le ticket, elle doit voyager dans les rames premières classe (qui n'existe plus, mais ça, elle doit pas le savoir)

    RépondreSupprimer
  12. Et si c'était nous qui avions perdu notre âme d'enfant ? ... hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça se peut... Mais dans le métro, rien d'étonnant!

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise