04/08/2014

Israël, Gaza... Les mots me manquent. Mais pas les maux.

J'ai bien fait de partir en vacance cette dernière quinzaine. Entre les crashs d'avion et la guerre en Israël, cette déconnexion 2.0 m'a fait le plus grand bien.
Même si je dois avouer que les dépêches que je recevais de France Info sur mon téléphone intelligent auraient pu me sabrer sévèrement le moral si je les avais ouvertes.
De toutes façons, là où j'étais, il me fallait 25 minutes au bas mot pour ouvrir ne serait-ce qu'une page internet. Finalement, quand on n'a pas de réseau, c'est pas plus mal.

Mais depuis que je suis rentrée, ces infos continues sur la guerre en Israël, les manifs en France, les statuts des uns des autres sur Facebook et certains tweets me laissent sans voix.

Pendant ces 15 jours dans la Diagonale du Vide, j'ai néanmoins continué à lire les copains. Un billet, parmi tant d'autres, a retenu mon attention: celui de Jegoun, La guerre c'est mal.

Si j'avais eu du réseau, j'aurais pu écrire exactement la même chose.

Je ne suis ni pro ni anti Israël ou Palestine.

Mais ce putain de Hamas qui dirige tout et qui balance des roquettes à tour de bras - quand bien même interceptées à 75% par le Dôme de Fer - et qui expose son peuple à des représailles, ça me fait halluciner.
Et cette putain d'armée israélienne qui balance des missiles sur des écoles, des marchés, des civils, ça me fait halluciner aussi.

Cette guerre est hallucinante. Zéro logique, zéro négociation, zéro modération chez les pauvres spectateurs que nous sommes.

Et quand j'entends que des bouffons de la LDJ ou d'associations pro-palestiniennes manifestent en France pour casser du feuj ou du bougnoule, ça me fait halluciner aussi.

D'une guerre entre deux peuples là-bas, on est passé en France à des manifs anti juives ou anti musulmanes. C'est du grand délire.
J'ai même vu une image de manifestants pro-palestiniens brandir une banderole "Hollande assassin".

Les gens sont cinglés.

Sans parler de celles et ceux qui postent des horreurs sur Facebook et qui - après vérification - s'avèrent être des gros fakes.

Oui la guerre, c'est mal. Et vomir sur le Hamas qui se vante que des femmes, des enfants et des vieillards se sacrifient pour la Palestine, ne fait pas de moi une affreuse anti-palestinienne.
Vomir sur Israël qui tire plus ou moins n'importe où ne fait pas de moi une antisémite non plus.
Mais l'honneur est sauf puisque les Palestiniens sont prévenus par téléphone en mode "attention chéri, ça va couper".

Non. Franchement, c'est à pleurer.

Le Hamas est considéré par le Canada, les USA et l'UE comme une organisation terroriste.
Pour un tir de roquette intercepté ou pour une poignée de membres du Hamas qui franchit un des nombreux tunnels qui mènent à Israël, Tsahal répond au centuple.

Non mais sans déconner, c'est quoi la solution ?

Négocier avec qui? Le Hamas? Israël?

Des années que ça dure, des années qu'on essaie d'y comprendre quelque chose. A tel point que je n'ai plus d'avis sur la question. Oui c'est possible de ne pas avoir d'avis sur cette question.

La guerre, c'est mal. La mort des enfants, des civils est un drame sans nom. C'est même un crime de guerre. La mort de civils israéliens, idem. La mort de soldats? Je m'en fous, ce sont les risques du métier.

Maintenant, on pourrait aussi imaginer que le peuple palestinien se retourne contre ceux qu'ils ont élus en 2006. On pourrait.

Sinon, si comme moi, tu n'y comprends rien mais que tu as un avis sur la question malgré tout, tu peux regarder ça. C'est fort instructif et ça dure 5 minutes.


119 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je ne sais pas. Je me dis que pour avoir un avis tranché, c'est mieux de comprendre non?

      Supprimer
    2. Pour avoir un avis tranché au sujet de la guerre rien ne vaut le sabre de cavalerie ....

      Supprimer
    3. Reste calme, prolonge tes vacances, ça dure, écépasfini!
      (J'aime bien le "Chéri, ça va couper!" ). Sinon, Pépère, Fabius, Taubira, Montebourg parlent désormais de "carnage", de "Massacre" et l'ONU de "Cour pénale internationale" pour "crime de guerre", les lignes bougent, ""l'excuse hamas" de Netanyahou ne tient plus, la ligne "faux-con" de Valls a disparu...

      Lire le beau papier de Patrick Bruel (sur le Huffpost)

      Bobiyé.

      Supprimer
    4. Merci.

      Sinon oui pour le reste, j'ai vu ;-)

      Supprimer
  2. François Hollande veut un monde en paix ......
    Je trouve que Miss Monde est beaucoup plus crédible lorsqu'elle agite sa jolie mimine devant son beau visage ruisselant de larmes et quand elle dit dans un sanglot qui lui soulève la poitrine : " Je veux un monde en Paix ! "..... Là ! j'y crois .... Je crois en sa sincérité ..... Et quand le Pape dit la même chose j'y crois encore ...... Mais lorsque c'est un politicien , je n'y crois pas du tout .....
    Comment peut on vendre des armes et vouloir un monde en paix ? ......
    Mais c'est vrai que les ruines c'est calme finalement .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tiens, bonne question le trafic d'armes en effet.

      Supprimer
  3. La guerre "moderne" – en gros depuis celle de 1940 – tue davantage de civils que de militaires : c'est le cas de toutes celles qui se sont déroulées depuis, y compris les guerres coloniales. Par conséquent, je ne vois pas pourquoi tout le monde, depuis dix ou quinze jours, surjouent l'indignation effarée. (Enfin, si, je crois discerner le pourquoi…)

    À rebours des crétins décrérébrés qui osent, sans s'écrouler sous le poids de leur propre ridicule, parler de "génocide", je dirais même, si j'étais cynique, ce qu'à Dieu ne plaise, que le nombre de morts que l'on nous donne régulièrement (lui-même fort sujet à caution d'ailleurs : c'est un peu comme le nombre de participants dans une manifestation…), que ce nombre pourrait être bien plus élevé encore, si Israël ne prenait pas les précautions que vous raillez.

    Mais, évidemment, on peut toujours répéter en boucle que la-guerre-c'est-mal et renvoyer dos à dos les belligérants : ça fait toujours du bien à la conscience humaniste, pas de raison de s'en priver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, mais en disant "la guerre c'est mal" c'est aussi une façon délibérée de dire que je n'ai pas d'avis, que je n'ai pas choisi de camp et que je n'y comprends finalement pas grand chose.
      Pour le reste, oui. La "guerre moderne" est en effet ainsi, elle tue beaucoup plus de civils.

      Supprimer
    2. Mais non Monsieur Googoo vous n'êtes pas cynique , vous êtes simplement blasé , revenu de tout , fatigué sans doute par le poids des années , par le poids de vos souvenirs ... Le cynisme est une philosophie et je ne crois pas que vous soyez philosophe . Je pense que vous êtes un vieux sage qui fait la grimace en regardant le monde .

      Supprimer
    3. Élodie : avoir un avis et "choisir son camp" sont deux choses fort différentes ! La deuxième option ne devrait pas se poser à nous, puisque nous ne sommes ni dans un "camp" ni dans l'autre, étant tout à fait extérieurs à ce conflit. Avoir un avis sur lui, en revanche, nous est permis, bien entendu. Et, à ce sujet, il me semble que renvoyer dos à dos les belligérants est une manière d'en avoir un mais sans le dire vraiment…

      Cela étant, ce que je viens de dire est à double tranchant, dans la mesure où, pour une Rosaelle par exemple, mettre les deux camps sur un pied d'égalité, c'est être un immonde sioniste, alors que pour moi ce serait plutôt se comporter comme une raclure pro-palestinienne !

      Bref, quand on voit les tombereaux de sottises et de contre-vérités qui s'abattent sur nos pauvres têtes dès que ce sujet est abordé, le mieux est sans doute de parler d'autre chose.

      Supprimer
    4. Moi, j'essaie de faire pire que Rosaelle. C'est dur. Surtout que dans ses derniers billets, elle explique que ceux qui disent qu'Israel a tort de ne pas recevoir les roquettes avec plaisir sont d'immondes raclures.

      Supprimer
    5. Voilà. D'un côté, je comprends qu'Israël se défende, de l'autre je comprends les Palestiniens qui veulent un Etat libre et indépendant et en même temps, je vomis sur le Hamas qui n'a pour seule ambition que la destruction d'Israël.
      C'est fou comme je fais avancer les choses, je n'en reviens pas moi-même.

      Supprimer
    6. Nicolas : si vous voulez interdire au houmous de se servir de leurs roquettes, qu'ils ont dû payer fort cher et au prix de nombreux sacrifices, c'est que vous êtes effectivement une immonde raclure.

      Élodie : si les choses étaient "avançables", depuis le temps on le saurait. Sinon, je trouve que vous avez parfaitement résumé la situation. Comme quoi…

      Supprimer
    7. Comme quoi en effet... Ça s'arrose un peu donc.

      Supprimer
    8. Ah Ben si tout le monde confirme que je suis une immonde raclure.

      Supprimer
    9. Élodie : ne me tentez pas, ça fait 11 jours que je suis au régime sec !

      Nicolas : que voulez-vous, c'est inévitable. Quand une personne aussi instruite et cultivée, aussi nuancée dans ses jugements mûrement pesés que Dame Rosa affirme quelque chose, on a tendance à la croire, c'est humain…

      Supprimer
    10. Ah mais elle est forte, cultivée, intelligente et tout ça. Elle a réussi à me convaincre que les youpins sont tous des enculés et qu'elle n'est pas antisémite.

      Supprimer
    11. Concentrez votre respect sur les 7 premiers jours, mes bons amis : pour les suivants, les antibiotiques ont pris le relai de ma volonté de fer…

      Supprimer
  4. A propos des roquettes du Hamas, rétablir quelques vérités : http://www.huffpostmaghreb.com/2014/07/31/briser-les-11-mythes-que-_n_5637397.html
    La vérité sur ce conflit n'est pas forcément au 20h de TF1, et celui qui a commencé, n'est pas toujours celui qu'n veut bien désigner du doigt.
    Tout ramener au Hamas est au mieux naïf, au pire hypocrite et indécent.

    "Times of Israel: "Les combattants du Hamas étaient derrière le grand nombre de roquettes qui ont frappé Israël lundi matin, première fois depuis des années que le groupe islamiste provoque l'État juif, d'après des officiels de la Défense Israélienne... Les sources de sécurité, qui ont requis l'anonymat, ont estimé que le Hamas avait probablement riposté à l'attaque aérienne israélienne qui s'était produite quelques heures auparavant, faisant un mort et trois blessés... Le Hamas n'a pas tiré de roquettes sur Israël depuis la fin de l'Opération 'Pilier de Défense' en novembre 2012."

    The Nation: "Pendant les 10 jours de l'Opération 'Gardien de nos Frères' en Cisjordanie [avant le début du conflit à Gaza], Israël a arrêté environ 800 Palestiniens sans inculpation ni procès, a tué 9 civils et a fait des descentes dans presque 1300 immeubles résidentiels, commerciaux et publics. Son opération militaire visait les membres du Hamas relâchés pendant les Accords Schalit en 2011"."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais très bien que LA vérité n'est pas sur TF1. Sinon ça se saurait. Je sais aussi qu'on peut trouver toutes sortes de chiffres tout aussi différents les uns que les autres sur toutes sortes de sites.
      Je crois que j'en suis arrivée à un point où je n'ai pas même plus envie de chercher.
      Sinon, je crois aussi que c'est la 1ère fois que tu commentes chez moi! Je me trompe?

      Supprimer
    2. Oui, c'est mal :) ? Je ne commente quasi jamais, par timidité, c'est con, non ? Le sujet me fait trop de peine pour me retenir cette fois je crois.
      Quant à mon commentaire, il ne s'agit pas de chiffres ou je ne sais, mais de faits réels, de mensonges établis, qui ont conduit à la mort de 1800 civils. A un moment il faut prendre position, enfin c'est juste mon avis, et je me permet de le dire ici ou là.
      Le Hamas, et c'est archi connu et établi, est une création et un encouragement d' Israle et des US pour emmerder Arafat et son parti car il devenait un opposant fréquentable (avec son discour sur le fait que la destruction d'Israel était caduque), voilà tout. Quand on en aura fini avec le Hamas, ils agiteront un autre épouvantail etc. etc. Et ceux qui ont voté pour le Hamas l'ont fait car les précédents n'ont rien obtenu que de perdre des terres et des vies, et obtenir des bombardements en pagaille. Ça s'appelle le désespoir, ça s’appelle dire à des jeunes, à des enfants: vous aurez beau faire, beau étudier, beau être des humains, vous n'obtiendrez rien qu'un lopin de terre bombardable à tout moment. Il y avait eu une enquête d'une tristesse infinie sur la montée des femmes-kamikazes, de jeunes femmes, jeunes étudiantes, ou jeunes veuves, qui se faisait sauter parce qu'il ne le restait que ça comme issue, le seul avenir possible quand tu es palestinien.

      Supprimer
    3. Arafat(neveu du mufti Al-Husseini,il faut le répéter sans relâche),opposant fréquentable?Non,mais allo,quoi...C'est quand même lui qui a fait capoté les accords d'Oslo,alors que tout était plié pour une signature de paix,en réclamant au dernier moment comme condition non négociable le retour des populations qui s'étaient barrées en 48!
      Renvoyer dos à dos les belligérants est pour moi inadmissible.
      rocardo

      Supprimer
    4. "Il y avait eu une enquête d'une tristesse infinie sur la montée des femmes-kamikazes, de jeunes femmes, jeunes étudiantes, ou jeunes veuves, qui se faisait sauter parce qu'il ne le restait que ça comme issue, le seul avenir possible quand tu es palestinien."
      Surtout depuis que le Hamas a instauré la non-mixité à neuf ans, date du mariage possible et forcé pour les petites filles , et tout le train de restrictions chariesques qui va avec, pas la peine de demander le détail... effectivement, entre se faire sauter par des saloperies d'islamistes à neuf ans, ou se suicider de quelque façon que ce soit pour ne pas se faire démolir ( les femmes palestiniennes subissent un taux de violences conjugales qui est l'un des plus élevés au monde) ou enfanter des petits djihadistes qui serviront de chair à canon pour la satisfaction d'Allah, le choix est restreint quand on a le malheur de naître femme en Palestine. Mais tout ça c'est la faute aux Etats-Unis, évidemment.
      S'il y a une association de protection des Palestiniennes athées, je veux bien adhérer, tiens...
      http://merle-moqueur.blogspot.fr/2013/04/bravo-la-palestine-youpi-lislam-vive-la.html

      Supprimer
    5. Océane: non au contraire, tu es la bienvenue et tu peux commenter ici quand tu veux.
      Je sais bien que ce conflit est rythmé par les mensonges, les contre-vérités et la propagande. Mais dans ce cas, où trouver les vraies infos? Car d'un site à l'autre, c'est le jour et la nuit. Difficile dans ces conditions de se faire une opinion.

      Rocardo: renvoyer les belligérants dos à dos est inadmissible. Admettons. Mais moi perso, d'ici, de France, ce conflit me dépasse totalement et je suis incapable d'avoir un avis tranché sur la question.

      Suzanne: ça aussi c'est à pleurer.

      Supprimer
    6. Pour te dire le fond de ma pensée, j'évite la plupart du temps de commenter les blogs où se produisent en commentaire les émanations putrides de Suzanne et de Goux, ça me gâche l'envie comme disait l'autre... Et pour le reste, je ne connais pas assez les sujets du féminismes que tu traites, pour que je dise autre chose que j'aime bien, ou je ne comprend pas ^^

      Supprimer
    7. Ma chère Suzanne, je ne sais ce que vous en pensez, mais je crois que nous devrions songer, vous et moi, à prendre enfin une bonne douche (mais séparément : je suis un homme marié…) : il n'y a aucune raison que nous continuions à agacer les si délicates narines de Dame Océane.

      Supprimer
    8. Rrrâââ mais pourquoi tant de sarcasmes?

      Supprimer
    9. Sarcasmes, non : ce serait trop dépenser pour une si piètre marchandise. Disons : un petit sourire en passant…

      Supprimer
  5. "Maintenant, on pourrait aussi imaginer que le peuple palestinien se retourne contre ceux qu'ils ont élus en 2006. On pourrait..." En effet...Mais si le Hamas est arrivé démocratiquement au pouvoir en Palestine, éliminant ainsi le Fatah qui avait signé les accords d'Oslo, il faut se poser la question de savoir pourquoi le peuple palestinien s'est choisi un gouvernement qualifié de terroriste...C'est la haine qui a dicté son choix...La haine de l'état d’Israël, qui par sa politique de colonisation de la Palestine , a amené au vote du désespoir...Et l'état israélien porte une lourde responsabilité actuellement...Par sa manière d'agir, il est le meilleur sergent recruteur de l'islamisme radical dans le monde et dans nos banlieues...En ne pensant qu'à ses propres intérêts, Israël met en péril tout l'équilibre mondial...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le lendemain de l'élection démocratique du hamas élu surtout pour avoir mis en place un réseau de service sociaux important et pour rejeter le fatah qui n'a pas pu faire avancer les choses en 50 ans (il en faut beaucoup moins au français pour faire augmenter le fn), Israël a mis en place un boycott alimentaire et fermé les frontières terrestres et maritimes pour punir les palestiniens de leur mauvais vote (c'est exactement comme ça que cela a été présenté officiellement). On peut ensuite venir donner toutes nos leçons de morale de démocratie, ça fait légèrement hypocrite aux yeux de gens qui ont faim...
      En réponse le hamas a developpé les tunnels vers l’Égypte pour convoyer médicaments et nourriture, et les roquettes pour riposter contre les destructions des dits-tunnels et contre le boycott (à ce stade en tant que mère je pense que j'aurais lancé des roquettes aussi).
      A l'époque,avant son élection le hamas ne faisait pas pire que le fatah contre qui il se battait surtout se contentant de mouliner bien fort des bras contre israel pour avoir des votes, ils avaient vraiment mis en place un système social performant compte tenu des circonstances, avec un grand risque pour israel de montrer que les palestiniens pouvaient s'autogérer...Risque trop important car comment ensuite justifier la main mise sur la cisjordanie et surtout l'eau du jourdain, seule source d'eau de tout le territoire? (qui est la vraiment raison de ce micmac, c'est TOUJOURS une guerre de ressource).
      Israel ayant reussi a vraiment détruire les passages avec l'egypte, le hamas et la population n'ont plus qu'à lutter directement vers israel et avec des roquettes.
      Dans ce cercle de on ne sait plus qui a commencé, la vraie morale de l'histoire reste la nourriture, qu'israel arrête son boycott et ensuite on pourra demander l'arrêt des roquettes. On ne fait pas de chantage avec la nourriture. Le hamas continuerait ses roquettes et israel pourra tout bombarder pour sa sécurité mais on ne fait pas de chantage avec la nourriture, même avec des terroristes.

      Supprimer
    2. Rien à rajouter...c'est aussi le même crime qui se commet avec la faim dans le monde et qui laisse toutes nos "démocraties" superbement indifférentes..;

      Supprimer
  6. "Vomir sur Israël qui tire plus ou moins n'importe où ne fait pas de moi une antisémite non plus."

    Bien entendu.
    C'est pourquoi vous allez nous pondre un billet sur ça.

    Des palestiniens qui meurent de faim par centaines, c'est un bon sujet.
    Mais attention : ce sera difficile, il n'y a pas de photos sur facebook, personne n'en parle, et surtout les juifs ne sont pas blâmables sur ce coup là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pondrai rien parce que je ne suis pas une poule et quand bien même je pondrais, je ponds ce que je veux.
      Mais sinon, blague à part, ça aussi c'est sordide c'est clair.

      Supprimer
    2. Sordide n'est pas le mot que j'utiliserais, mais passons.

      "Et cette putain d'armée israélienne qui balance des missiles sur des écoles, des marchés, des civils, ça me fait halluciner aussi.".

      Oui, moi aussi

      Supprimer
    3. J'ai l'impression que Waa est en train de nous expliquer que les israéliens ne sont pas pire que les autres.

      Supprimer
    4. "Waa est en train de nous expliquer que les israéliens ne sont pas pire que les autres.".

      Voilà, c'est ça.
      Ne me remerciez pas, c'est cadeau.

      Supprimer
    5. Ah bon je suis rassuré, je croyais que massacrer des civils c'était mal.

      Supprimer
    6. Mais enfin, tout le monde massacre des civils ! (En temps de guerre tout du moins.)

      Par conséquent, en effet, les Israéliens ne sont pas pires que les autres. Et même plutôt "moins pires" que certaines organisations qui s'emploient généralement à ne tuer que des civils.

      Supprimer
    7. Sauf que, si je ne m'abuse, dès lors qu'il n'y a pas vraiment de ligne de front et qu'on peut difficilement comparer Tsahal avec une quelconque "armée" palestinienne, ce n'est pas étonnant qu'il y ait plus de victimes civiles palestiniennes qu'israéliennes, non?

      Supprimer
  7. Je revendique le droit de ne pas (plus) avoir d"avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'empêche : quand on lit les commentaires hautement burlesque d'une Lyly ou d'une Océane, on en viendrait presque à regretter que la guerre s'arrête déjà…

      Supprimer
    2. Ne vous inquiétez pas pour la guerre Monsieur Googoo ...
      Semblable au Phénix elle renait toujours de ses cendres , encore plus forte plus magnifique plus dévastatrice ...
      C'est de la thermodynamique . C'est le principe d'entropie maximale ...

      Supprimer
    3. Didier Goux et Suzanne, égaux à eux-même, toujours tournant autour du fantasme du péril islamiste :) ne changez surtout jamais.... Dommage de devoir se boucher le nez quand on vient lire ici. Enfin, c'est la vie...

      Supprimer
    4. "fantasme du péril islamiste :)"

      ha ha ha !

      Quand islamiste fâchée, islamiste toujours répondre ainsi....


      Supprimer
    5. Ma Suzanne, vous déduisez de ma religion sans me connaitre, too bad :) Essayez encore, vous finirez bien par tomber sur la bonne ^^

      Supprimer
    6. Eh bien, il y a longtemps qu'on se croise... "Vous déduisez de ma religion"? Je ne comprends pas trop cette formulation, mais, franchement....comme vous arrivez toujours, tous voiles dehors, pour contredire toute critique de l'islam et fustiger les amateurs de laïcité, ben j'en déduis.... euh, non, finalement, je n'en déduis rien. Il y a des jours où je plains même Allah,tiens...

      Supprimer
    7. Excusez Suzanne qui ne maîtrise pas encore très bien le français : elle voulait sans doute dire islamolâtre et non islamiste.

      Supprimer
    8. Oui j'allais dire plus ou moins la même chose... "Islamiste fâchée"? Ça fait beaucoup de déduction pour une seule et même personne! Océane serait donc musulmane ET extrémiste. Connaissant un peu Océane, je ne crois pas l'avoir jamais vue ni lue en train de défendre l'islam envers et contre tous hein...

      Supprimer
    9. Laisse tomber, la derniere fois que Goux a tenté de commenter chez moi, c'était pr me trauter d'idiote sentimentaliste car je suis contre la peine de mort. Je me fais un plaisir de le censurer, il se répand assez sur la toile. Quant au fait que j'intervienne sur le sujet, c'est que Suzanne et Goux sont monomaniaque et obsédés par l'islam, forcément on ne peut commenter que cela à leur propos... Tant de rage à ce sujet m'a toujours fait penser à un refoulement, j'imagine ce qui peut peupler leurs fantasmes et je rigole dans ma barbe ( forcément islamique ^^)

      Supprimer
    10. Tu vas me faire le plaisir de te raser immédiatement!

      Supprimer
    11. « Je me fais un plaisir de le censurer »

      Mouarf ! ça ne doit pas vous fatiguer beaucoup, vu que je ne me souvenais même pas que vous pussiez tenir un blog !

      (Du reste, ce que vous affirmez est bizarre, dans la mesure où je suis moi-même opposé à la peine de mort…)

      Supprimer
  8. En fait, mon commentaire qui cause de ce que le Hamas (comme toute bonne organisation islamiste qui se respecte) réserve et met en oeuvre pour les femmes et les petites filles, c'est une émanation putride.
    ...et faut pas "déduire de la religion" de celle ou celui qui pense cela... Lol, trois fois Lol...
    فلسطين...mon cul, oui, !

    RépondreSupprimer
  9. "Tant de rage à ce sujet m'a toujours fait penser à un refoulement, j'imagine ce qui peut peupler leurs fantasmes "

    Voui voui voui, c'est le leitmotiv made in Océane. Il y a dix ans qu'elle intervient, chaque fois sur le même thème : défendre ceux qui veulent voiler les mômes, la polygamie et tout le joyeux bazar. Elle reste sur son blog de billets sponsorisés par timidité et par timidité, quand elle s'en vient causer de Gaza, se la joue "je passais sur un blog féministe comme ça, c'est intéressant même si j'y entrave que dalle au féminisme mais je ne demande qu'à apprendre !" et exhibe son grand chagrin pour les pitits nenfants qu'on tue, comme c'est horrible. Quand on se fiche d'elle, c'est à chaque fois " pfft, en fait vous êtes des refoulés, vous ne bandez ou mouillez que pour la virilité des Arabes et de leurs femmes si sensuelles" (c'est exprimé avec des grands tralalas pleins d'arabesques et des sous entendus érotiques d'un niveau, euh... hypercolonialiste, en fait, avec la magie de l'Orient et tout et tout, mais voilà, si on ajoute qu'elle se pique d'écriture et se vexe facilement si on ne l'admire pas assez, on a fait le tour d'Océane "ASL فلسطين "
    (Comment se fait-il qu'elle ne soit pas déjà copine avec la linguiste rewriteuse qu'a fait des zétudes zuniversitaires, qui t'étymologise tout à la moulinette arabe et qui détecte le Juif partout où qu'il est (et qu'il n'est pas, tant qu'à faire ?)


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'enfin, on le trouve où, ce blog, avec lequel vous nous alléchez grave ?

      Supprimer
  10. ... et Didier et moi allons revoir notre façon, sans tarder. Répéter: "il n'y a pas de péril islamiste, c'est un fantasme "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de péril islamiste, c'est un fantasme.

      Voilà, c'est fait. Et c'est vrai que je me sens déjà beaucoup mieux… plus léger… souriant à la vie… ouvert à l'autre…

      Supprimer
    2. Perso, j'aurais bien tendance à dire aussi qu'il y a bien un péril islamiste... Par contre, point de péril musulman, ça c'est clair.

      Peut-être qu'Océane peut m'éclairer sur ce point: voulais-tu dire musulman ou islamiste?

      Parce que sauf erreur de ma part et si j'en crois Wiki, l'islamisme, c'est :

      "un « choix conscient de la doctrine musulmane comme guide pour l’action politique » – dans une acception que ne récusent pas certains islamistes –, ou encore, selon d'autres, une « idéologie manipulant l'islam en vue d'un projet politique : transformer le système politique et social d'un État en faisant de la charia, dont l'interprétation univoque est imposée à l'ensemble de la société, l'unique source du droit ». C'est ainsi un terme d'usage controversé.

      Dans ces conditions, force est d'admettre qu'il y a bien péril islamiste non?

      Supprimer
    3. Cette fausse distinction entre islamisme (notion inventée récemment pour amuser les Occidentaux naïfs) et islam ne repose absolument sur rien. Mais on ne va pas repartir là-dessus…

      Supprimer
    4. Donc vous considérez qu'islamisme est synonyme d'islam et que musulman = islamiste?

      Supprimer
    5. Pas exactement : je considère que ce qu'on appelle l'islamisme n'existe pas réellement. Ou alors qu'il s'agit de musulmans "actifs", déterminés à appliquer le coran à la lettre (lequel, vous le savez, ne prévoit nulle séparation possible entre le religieux et le politique). Musulmans actifs qui, le moment venu, se feront fort d'entraîner derrière eux, fût-ce par la terreur, la grande majorité des musulmans dits "modérés", que je qualifierais, moi, de "passifs".

      Supprimer
    6. Bof... Actifs, passifs, je ne suis pas d'accord. je pense plutôt qu'il y a des musulmans tranquilles peinards comme certains cathos ou juifs qui gardent leur religion pour eux et qu'il y a des radicaux / extrémistes qui, eux, sont des islamistes.

      Supprimer
    7. Il y a des musulmans qui sont "tranquilles peinards" : oui, et c'est même sans doute la grande majorité. Mais ceux-là ne décideront jamais de rien. Par exemple, en France et en Alemagne, vers 1913, début 1914, il y avait une majorité de gens "tranquilles peinards". Si on avait fait un sondage à l'époque, je suis bien certain que, de part et d'autre du Rhin, vous n'auriez pas trouvé 5 % de gens réclamant qu'on aille foutre sur la gueule du voisin. Pourtant, ces "tranquilles peinards", quand on les a sommés d'y aller, ils y sont allés comme un seul homme.

      Supprimer
    8. Quant à ceux que vous appelez les "extrémistes", on ne voit pas en quoi ils le seraient : qu'y a-t-il d'extrémiste, quand on pense que le coran délivre LA vérité, que de vouloir appliquer strictement ses préceptes ?

      Supprimer
    9. Le simple fait de penser que LA vérité est ici et pas ailleurs, dans ce bouquin là et pas dans un autre, dans ce pays là et pas celui-ci, n'est-ce pas un peu extrême comme mode de pensée?

      Supprimer
    10. Je me plais à croire que nous ne sommes plus en 14...

      Supprimer
    11. Si ce "mode de pensée" est extrême, alors l'ensemble des musulmans l'est !

      Quant à votre seconde phrase (nous ne sommes plus en 14), reconnaissez avec moi qu'elle ne signifie rien. Ne serait-ce que parce que, justement, si, nous sommes en 14.

      Supprimer
    12. Mais non enfin! Il existe des musulmans qui ne considèrent pas que LA vérité, la seule possible est dans le Coran!

      Je vous prie de m'excuser: nous ne sommes plus en 1914.

      Supprimer
    13. « nous ne sommes plus en 1914. »

      Comme si l'homme avait changé en profondeur depuis un siècle !

      Et c'est une diplômée d'histoire qui nous assène ça…

      Supprimer
    14. Il n'y a pas que "l'homme", il y a le contexte. Il est très différent et vous la savez très bien!

      Supprimer
  11. L'islamisme existe, il y a des partis islamistes, des gouvernements islamistes.
    Dans les pays islamistes, il y a des musulmans qui ne votent pas pour les partis islamistes.
    En France, quand les Tunisiens résidents ont voté pour les élections dans leur pays, ils ont voté majoritairement pour les islamistes tunisiens. On suppose qu'ils savaient ce qu'ils faisaient. Les Gazaouis ont voté démocratiquement pour le Hamas. On pense ce qu'on veut du Hamas, mais c'est un fait.
    C'est chez moi, dans mon pays, que je suis choquée par les gamines voilées de quatre ans, que je suis choquée par les "mort aux Juifs" dans les manifs. Je voudrais qu'il n'y ait pas de ça dans mon pays. Chez les autres... Les autres choisissent. Chez moi, je ferai ce que je peux pour lutter contre cela. Il y a assez de pays islamistes dans le monde, et on voit ce que ça donne. Les musulmans qui en prennent et qui en laissent dans le Coran, qui composent avec la démocratie et n'ont rien contre l'égalité hommes-femmes ne m'inspirent rien de plus ou de moins que les chrétiens, juifs ou celto druidiques du même tonneau. (encore que ces derniers, je les crois TOUS dingues ). Je suis athée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec vous. Ce qui m'a choqué, ce sont les livres du djihâd vendus en grandes surfaces, avec Cazeneuve qui trouve ça normal. Des bons traîtres qui détestent la France.

      Supprimer
    2. Sur ce point, nous sommes donc d'accord.

      Supprimer
    3. Nous avons commenté en même temps, je répondais à Suzanne.
      Quel bouquin?

      Supprimer
    4. Suzanne : c'est le mot que je récuse, parce qu'il induit une différence purement imaginaire entre la réalité de ce dont vous parlez et ce que serait un gouvernement ou un État qui seraient simplement musulmans ou bien islamique, sous-entendu plus tolérants, bienveillants avec les femmes, ouverts à la laïcité et aux autres religions, pas bassement antijuifs, etc. Or, ce genre de choses n'existe pas.

      Supprimer
    5. Sinon, je suis entièrement d'accord avec votre suite : peu me chaut que les musulmans instaurent la charia dans les sables d'Arabie ou les forêt indonésiennes et lapident une femme adultère de temps en temps. Ce que je refuse énergiquement, c'est qu'ils prétendent le faire ici.

      Supprimer
    6. Oui et bien moi je le refuse où que ce soit hein.

      Supprimer
    7. Refuser une chose sur laquelle on n'a strictement aucun pouvoir d'influence ne sert à rien. C'est juste une façon de se faire plaisir.

      Supprimer
    8. Bien sûr que ça ne sert à rien, mais ça ne me fais pas plaisir non plus. Je dis juste que ça ne me laisse pas indifférente et que contrairement à vous, je n'en ai pas rien à secouer quand "les musulmans instaurent la charia dans les sables d'Arabie ou les forêt indonésiennes et lapident une femme adultère de temps en temps"

      Supprimer
    9. Disons alors que ça ne me fait pas "tout à fait rien", mais que n'y pouvant rien je préfère me concentrer sur ce qui risque de me concerner plus directement, à savoir l'importation des mêmes mœurs chez moi – laquelle a d'ailleurs, ça ne vous aura pas échappé, déjà commencé (renaissance de l'antisémitisme, agressions contre les homosexuels, etc.).

      Supprimer
    10. Alors nous sommes finalement d'accord même si je pense que le mot "importation" est un peu fort.

      Supprimer
    11. Ah ben si tout le monde est d'accord, j'appelle les réacoblogs et les leftblogs (et gauche de combat).

      Supprimer
    12. Plus on est de fous, plus on rit!

      Supprimer
    13. Didier: si vous voulez, quant à Islamistes/musulmans. Si vous voulez, enfin non, pas exactement.Il n'y a pas dans chaque musulman un islamiste qui sommeille et ne demande qu'à se réveiller si on l'excite un peu. Regardez les faits: les lois sur le voile à l'école, qui ont fait couler tant d'encre et de salive, n'ont posé aucun problème d'application malgré l'énervement de tous les comités de soutien aux soeurs bâchées ici ou là. Idem pour celle sur la burqa. 99% de la population méprise les islamistes de la crèche BabyLoup, en dépit des courageuses prises de position du Monde Diplomatique et des sociologues musulmanophiles. Les débiles de banlieue qui cassent du pédé et harcèlent les filles dans la rue ne sont pas une menace politique. Alors oui, les propalestiniens à la petite semaine font la tournée des blogs et s'épanchent à gros sanglots bien opportunistes... Au café de mon village (- de 10% de vote FN, je précise) on ne parle pas de boycott d'Israël. Il y a des guerres partout (mais si, Elooooody, c'est encore comme en 14, avec l'espoir de la Grande Révolution en moins), et les islamistes ont très mauvaise presse. Qu'on les tue (comme disait Hollande, à propos des islamistes maliens) ou qu'on les repousse comme on peut n'importe où ne chagrinera personne, au contraire.
      La gauche devrait se souvenir qu'elle est pour l'égalité de traitement des races et des sexes, et combattre ceux qui sont contre.

      Supprimer
    14. Là où je rejoins Didier, c'est qu'il y a tellement à faire autour de nous, que se pencher sur les problèmes du désert peut paraître désuet, ou alors, c'est une sorte de gymnastique de l'esprit. Je trouve que mettre en parallèle les idées avec les actes donne du sens à la réflexion. A partir du moment où la réflexion politique reste à l'état de réflexion, qu'aucune conséquence concrète ne peut se dessiner car c'est trop loin, c'est un peu comme ouvrir un parapluie par jour de beau temps.
      Pour ledit livre, le voici:
      http://www.aleteia.org/fr/societe/actualites/islamisme-inquietante-propagande-chez-carrefour-5842808329994240

      Supprimer
    15. « Les débiles de banlieue qui cassent du pédé et harcèlent les filles dans la rue ne sont pas une menace politique »

      Les crétins violents en complète déshérence morale et intellectuelle ont toujours formé des troupes aussi dociles aux ordres que sauvages aux victimes qu'on leur désigne : il suffit qu'une poignée de manipulateurs intelligents leur fournissent un "idéal" clé en main (c'est un peu le "syndrome Lacombe Lucien") ; or, pour paraphraser Chateaubriand, ces manipulateurs intelligents sont déjà nés dans l'Empire

      Supprimer
  12. http://www.artyuiop.fr/artyuiop/Apollinaire_Calligrammes_files/artyuiop17B-Apollinaire-Calligrammes.pdf
    Petite infos sur la guerre en passant ......

    RépondreSupprimer

  13. "Les musulmans doivent installer toutes sortes d'usines d'armement pour fabriquer tout genre d'armes en usage dans le monde ou toute invention nouvelle, même au détriment du bien-être de la nation", [...]
    ...et les appels au meurtre classiques envers les hérétiques et les sodomites.
    http://www.laicite-republique.org/des-livres-pronant-le-djihad-et-la.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a donc une différence entre ce que dit Pierre "Cazeneuve trouve ça normal" et le "on s'en occupe" de l'article en question.

      Supprimer
    2. On n'en serait pas à une dissonance près.
      D'un côté je rassure les gens inquiets de voir en rayon ce genre de littérature, et d'un autre je signifie à mon électorat que je resterai tolérant envers leur croyance.
      La pique destinée à la France traditionnelle, c'est la comparaison faite par Cazeneuve entre ce livre et la Bible. Du fait que la Bible est autorisée. Que son contenu apparaît comme dur parfois, pourquoi interdirions-nous ce livre œuvrant pour le djihâd?
      Une fois de plus, ils s'amusent a monter le français traditionnel, le faisant passer pour le méchant de service, contre les autres communautés. L'ennemi en vérité est ce pouvoir qui divise pour mieux régner. Mais ça, c'est une autre histoire.

      Supprimer
  14. Ça bande mou, côté nauséabonderies, ici. Depuis que Suzanne et Didier prennent des douches ensemble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant qu'elle ne se baisse pas pour ramasser la savonnette, ça reste acceptable…

      Supprimer
  15. Cher Suzanne, je ne doute pas que quoi que je dise vous le tournerez au ridicule, et vous en viendrez aux racailles de banlieues etc... Quant à ma méconnaissance sujets féministes, je en vois pas ce qu'il y a de risible, pour être franche le sujet est pour moi une forêt de courants que je ne maitrise pas, et que je ne cherche pas à maitriser. Vous ne m'en voudrez pas de cette faiblesse au moins ?
    Pour mon blog modeste, je me rappelle de votre unique commentaire, quand vous étiez venue proprement poser une crotte fumante, en admettant tout de même qu'il était surprenant d'y trouver de la poésie (Maurice Carême je crois...) Vous comprendrez que votre opinion, je m'en passe avec bonheur :)
    Pour répondre à une précédente question d'Elodie: voilà pourquoi je ne commente pas les blogs dits politiques, parce que c'est mauvaise foi et obsession particulière.
    Et oui, je suis interrogative, et triste de voir que des leftsblogs trouvent à apprécier les discours de Goux et Suzanne. Oui je m'interroge vraiment.
    et effectivement je n'ai pas ma place ici, je n'ai pas vocation à être le dindon de la farce, celle qui se fera moquer par Nicolas, Goux et compagnie, quand il s'agit simplement de commenter un article et de donner son opinion.
    Je suis le genre de minoritaire raisonnable, je me retire donc de ces lieux et vous laisse dans un entre-soi que je ne pensais pas si parfait. Enjoy
    Voilà Élodie, je ne viendrais plus polluer tes commentaires, ce fut court mais intéressant comme expérience pour moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais elle est très bien, cette opinion, Océane ! : "le péril islamique est un fantasme" ! Il faut persévérer, au contraire, à la répandre le plus possible. C'est comme ce qu'affirmaient certains au PCF, à propos des crimes de Staline. Ben une fois que c'était devenu évident pour tout le monde, il y avait encore de vrais Staliniens qui brandissaient le portrait de l'aimable Joseph dix ans après qu'on eut déboulonné ses statues en Russie, dans les manifestations à Paris. Les ahuris des blogdegauche, style Gauche de Combat, font pareil avec les islamistes: voir les dernieres réactions de GDC au billet de Romain Blachier, qui parle des persécutions de chrétiens. Rhabillé pour l'hiver, le Blachier. C'est insupportable et nauséabond d'insinuer que les minorités sensibles victimes d'islamophobie pourraient, ça et là dans le monde, s'en prendre efficacement et d'une façon assez définitive, à des cathos qui comme chacun sait, sont le véritable problème de la planète.
      Bref, Océane, faut rien changer. Lutter contre tous ces islamophobes nauséabonds par tous les moyens possibles, pour la gloire des leftblog et assimilés.
      Pendant ce temps, les frontières des pays fabriqués par les puissances colonialistes sont en train de s'effacer. France Info, qui patauge en plein fantasme, annonce que des centaines de milliers d'hommes fuient les djihadistes dans ce qui fut l'Irak....

      Supprimer
    2. Au contraire Oceane, si ça vous tient à cœur tous ces sujets, vous devriez vous exprimer et confronter vos idées.
      Sans sarcasme aucun, ça peut vous faire du bien. Le monde est légèrement plus cruel que vous ne semblez le percevoir. En plus les blogueurs dont vous parlez savent rester courtois.

      Supprimer
    3. "Bref, Océane, faut rien changer. Lutter contre tous ces islamophobes nauséabonds par tous les moyens possibles, pour la gloire des leftblog et assimilés."

      Sauf erreur de ma part, ce n'est absolument pas ce qu'Oceane a voulu dire hein...

      Supprimer
  16. En effet, elle ne parle pas de la gloire des left blogs, mais:

    A un moment il faut prendre position, enfin c'est juste mon avis, et je me permet de le dire ici ou là.

    Bien, elle donne son avis et prend position. Pour qui et pour quoi ?
    Elle l'écrit explicitement ici m^me.. Je ne vois pas pourquoi on supposerait qu'elle veut dire autre chose que ce qu'elle écrit. Elle a des problèmes psychiatriques? C'est une innocente à qui il faut parler touuuuut doucement ? (encore une!) Il faut l'excuser ? Selon Océane, Le Hamas est une création des USA, les Palestiniens s'y fient par désespoir, il n'y a pas de péril islamiste, c'est un fantasme et ceux qui en doutent sont des refoulés, ha ha ha ! Que vient faire la composante sexuelle là-dedans ? T'es pas d'accord avec moi, c'est que tu rêves d'amours exotiques ? Celle là, Océane me l'a écrit je ne sais combien de fois, et pas qu'à moi, je suppose.
    Elle est bien dans la liste des leftblogs qui lui font l'honneur de relayer chacun de ses billets, non ?
    Ben donc, les leftblogs, à l'heure qu'il est, ne voient rien d'imbécile, de faux, de politiquement engagé, dans le fait de cautionner quelqu'un qui prétend que le péril islamiste est un fantasme. C'est un fantasme si on considère que l'islamisme n'est pas un péril, mais quelque chose d'acceptable, voire de souhaitable. Sinon, je veux bien qu'on m'explique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les LB ne lui font aucun honneur. Nous partageons avec Océane nombre de positions communes et il m'arrive d'ailleurs fréquemment de relayer des billets des LB même si je ne suis pas d'accord avec eux hein.

      Supprimer
  17. Très bien, je m'en vais écouter le dernier tube de Lady Gaza.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mon côté, je décide rebaptisé le Hamas Houmous : parce qu'ils ont des pois chiches à la place de cerveaux et que, à cause d'eux, les Palestiniens sont dans la purée.

      Supprimer
    2. je décide DE rebaptisER, connard !

      Supprimer
    3. Eh ! oh ! tu vas causer meilleur aux outils de la modernité modernante, vous !

      (Cela dit, je n'ai même pas cette excuse, puisque je tape sur un clavier parfaitement standard…)

      Supprimer
    4. C'est Grand Kan-Gourou qui vous parle.
      Ecoutez attentivement mes paroles.
      Vous devez respecter vos objets technologiques, si vous voulez que ceux-là vous respectent et ne vous rendent pas la vie infernale.
      Autrement dit, si vous ne respectez pas votre I-Phonetong, un signal est envoyé à l'usine en Chine, et ce sont dix ouvriers qui viendront, chez vous et à vos frais, pour que vous leur rendiez des comptes.

      Plus sérieusement, je ne sais pas pour vous, mais depuis que j'en ai un (iphone), je vais davantage sur internet qu'avant. On accède à internet en 2 secondes, alors qu'avec l'ordi, il faut l'allumer, attendre qu'il démarre, etc... Ca énerve ma compagne d'ailleurs. AU départ je l'avais pris pour le gps, et c'est finalement pour naviguer sur les blogs que je m'en sers le plus souvent.

      Une question de sociologie pour docteur Elooody, existe-t-il un risque de devenir accro aux téléphones propres (smartphone), comme on peut le devenir avec du poker ou des jeux en ligne? La dépendance à son téléphone est-elle un problème déjà pris en compte par la médecine Française? En fait je serai curieux de savoir les méthodes thérapeutiques pour s'en détacher.

      Supprimer
    5. Excellente question à laquelle je suis incapable de répondre. Mais je ne serais pas surprise qu'un médecin addictologue propose une méthode de sevrage. Par l'hypnose peut-être?

      Supprimer
  18. Une réflexion que je me suis faite hier Eloooody, vous me direz ce que vous en pensez.
    A l'école et au lycée, on nous apprend que la colonisation est finie, que ce n'était pas chic pour les peuples colonisés, qu'elle flirtait presque avec une sorte de fascisme déguisé. Pour la plupart des étudiants, cette notion est acquise. En plus avec le devoir de mémoire et de repentance qu'on nous impose, difficile de ne pas être contre la colonisation.
    Ca c'était pour l'éducation à la Française. Fait plutôt drôle, c'est aujourd'hui qu'il y a le moins de racisme, et pourtant il n'y a jamais eu autant d'associations anti-racistes...

    Bref, passons. Le coeur de mon propos, c'est qu'on nous a éduqué à l'anti-colonialisme ("pas chouette pour l'Afrique..."), on nous demande d'être engagé politiquement, d'avoirs des opinions car c'est très citoyen. Très bien. Nous avons un nombre important de Français issus d'anciens pays colonisés, à qui on dit que les Français se sont comportés comme des salauds envers eux, et ça ils l'ont bien entendu les mômes. Colonie=salauds, la colonie c'est fini.

    Et donc, finalement, que voit-on aux infos? Qu'un pays avec qui nous travaillons main dans la main, ce qui ne me pose pas de problème, "étend ses colonies". Comment imaginer que des gens baignés dans l'idéologie anti-colonialiste depuis des générations, ne réagissent pas au quart de tour quand ils lisent que nous sommes partenaires avec des gens qui "colonisent"?

    Il y a un truc vraiment incohérent dans tout ça de la part de l'Etat Français, et il y a de quoi rendre fous certains jeunes vengeurs.

    Pour résumer, si vous êtes ennuyée par le nombre de lignes.
    -Les enfants, la colonisation c'est fini, c'était pas bien et cruel. En France ce sont les droits de l'homme qui priment.
    -D'accord madame, mais alors, pourquoi sommes-nous liés à un pays qui continue de coloniser "nos frères"? (Et oui, comme par magie, tout le monde devient frère)

    Pour cette raison, je me garde bien d'avoir un avis sur la question. Intéressez-vous à la politique mais ayez un avis toujours républicain, dans le respect des valeurs de la république.
    Mon avis: il y avait de bonnes frontières en 1948, mais après tout, la terre appartient à celui qui la cultive le plus. Donc, je comprends Israel qui réplique dès qu'on le chatouille, et en même temps je comprends les Palestiniens qui ont le sentiment de se faire voler leurs terres. En général, je ne prends pas part aux bagarres de rue, je préfère changer de trottoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis jamais ennuyée par les longs commentaires du moment que c'est compréhensible.

      Et vous avez parfaitement résumé: on est contre la colonisation mais on ne sanctionne pas Israël qui colonise.

      Et je suis d'accord avec ça:
      "je comprends Israel qui réplique dès qu'on le chatouille, et en même temps je comprends les Palestiniens qui ont le sentiment de se faire voler leurs terres."

      C'est précisément ce que je voulais dire dans ce billet et ce pourquoi je ne peux pas choisir un camp.

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse.
      Ayant tendance à vulgariser et prendre des raccourcis, j'avais peur d'être un peu seul à avoir cette opinion sur le sujet. J'essaye de ne pas prendre position mais de comprendre par quelle succession de faits certaines choses arrivent.
      Vous avez raison, je pense que l'hypnose serait le moyen le plus approprié.

      Supprimer
  19. Moi aussi, ça me laisse sans voix... Je me dit juste que je suis content de vivre dans un pays laïc, où religion et politique ne se mélangent pas trop (même si la 1ere joue parfois un rôle important dans certaines questions de société).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'on nous demande toujours de croire, mais en autre chose.
      Je suis vilain, désolé .

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise