Plus que jamais, voter à Gauche en Essonne

Tron Dassault Bechter Dugoin
Une fois n'est pas coutume, c'est le dernier commentaire de Didier Goux sur ce billet-là qui m'a poussée à reprendre le clavier pour bloguer.
Cette campagne pour les élections départementales me prend tout mon temps et je ne fiche plus rien ici.
Comme partout en France, on ne va pas se mentir, les conseils généraux actuellement à gauche sont susceptibles de basculer à droite comme on dit, et dans la plupart des cas, uniquement parce que les gens vont faire "un vote sanction", comme on dit (bis).

Je vais reprendre à mon compte les propos de Jérôme Guedj:
"Il ne faut pas se tromper de colère"
Chacun est libre, encore heureux, d'être furax contre la politique du Gouvernement actuel. Chacun est libre d'en être satisfait. Mais voter contre la gauche aux départementales, uniquement parce qu'on est furax contre la politique nationale, je trouve ça débile, qui plus est quand la politique départementale de la gauche quelle qu'elle soit (vraie, socialo, vrauche, coco, frondeuse, écolo...etc.) est bonne et quand son bilan est bon.
Et ici, en Essonne, le bilan est bon. Oui le Département est endetté. Comme tous les départements. Mais oui, il agit au quotidien pour nous tous-tes.

Hier, j'ai regardé le débat sur France 3 entre Georges Tron et Jérôme Guedj. Le premier critique, diffame et brasse de l'air en agitant les bras, mais il ne propose rien, que dalle. Ce n'est pas sans me rappeler une certaine campagne présidentielle où nous avons cherché en vain le programme de Nicolas Sarkozy. M'est avis qu'il est toujours en cours de rédaction. Et bien là, rebelote. Georges Tron critique mais ne propose rien. Je serais curieuse de savoir ce qu'il compte supprimer pour faire des économies : 
  • le RSA ? 
  • la rénovation et l'entretien des collèges ?
  • l'entretien des routes ?
  • la carte jeune ?
  • la subvention des places de crèches ?
  • les pompiers ?
  • les maisons de retraites publiques ?
  • l'APA pour les petites retraites ?
  • les subventions aux associations ?
Mais comme je suis patiente, je vais attendre les programmes des candidats de droite... Et je sens que je vais bien rigoler.

Pendant ce débat, Audrey Guibert, représentante départementale du FN, a essayé d'argumenter. je dis bien "essayé"... Car outre le fait qu'elle était inaudible parce que fort confuse, elle a passé son temps à parler du "ni-ni" de l'UMP et de l'UMPS, auquel elle seule semble croire... Déplaçant une nouvelle fois le débat du départemental au national. Vide.
Là aussi, j'ai tendu l'oreille pour trouver ne serait-ce qu'une idée programmatique. En vain. J'ai bien ma petite idée sur les éventuelles économies qu'elle entreprendrait si elle était Présidente du CG, mais je ne vais pas me risquer à un procès d'intentions. Et puis, comme elle ne sera jamais Présidente du CG, la question ne se pose pas trop.

Par contre, la question qui se pose, c'est qui va-t-elle soutenir, elle la candidate du FN, entre François Durovray, Georges Tron, Xavier Dugoin, Jean-Pierre Bechter et Serge Dassault pour la Présidence du CG ?

L'autre question qui se pose, c'est:
"Est-ce que les Essonniens ont bien conscience que s'ils votent à droite, il y a 99 % de chances pour que le futur Président du CG soit l'un de ces quatre-là ? :
  • Georges Tron, renvoyé aux assises pour viols.
  • Xavier Dugoin, condamné à de l’emprisonnement pour « abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêts », en 2000.
  • Jean-Pierre Bechter ou Serge Dassault, tous deux mis en examen pour achats de voix.
Il nous reste 3 semaines pour convaincre.
Au boulot !

Vous aimerez aussi

16 commentaires

  1. Oui au boulot. Il y avait Marine Le Pen, ce midi, sur France 3. Elle m'a convaincu.

    Non pas de voter pour elle, andouille, mais qu'elle avait le bon discours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça le bon discours ?

      Supprimer
    2. Je regardais ca en prenant l'apéro avec ma mère, ma sœur et ma nièce pour la fête des grands mères. Essaie de chercher le replay. Très sociale.

      A un moment, tiens, elle a dit que tous les partis voulaient la mort des départements et que cela serait la fin de l'aide sociale. Elle a un discours (auquel je ne crois pas) beaucoup plus social et protecteur que les autres.

      Tous les électeurs de gauche pourraient basculer... Sauf les libéraux de gauche, ce qui, au fond, est assez rigolo.

      C'est un peu ce que je dis dans mon blog depuis des années. Elle a le même positionnement économique que le PC. Mais les types de gauche continuent à refuser de voir ce qu'elle dit ou d'écouter ce qu'elle écrit. On me dit : c'est faux elle est méchante, se fout du peuple et est nauséabonde, c'est une truie et tout ca.

      Il empêche qu'il faut l'écouter pour ce qu'elle dit et pas pour ce que l'on voudrait que les gens comprennent.

      Supprimer
  2. Didier Goux passe souvent ici, c'est louche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout ! Quand il vote en Essonne, il ne vote jamais à droite.

      Supprimer
    2. C'est exact. Il va de soi que, si j'avais la malchance d'habiter dans ce coin, je voterais sans hésiter pour Miss Élodie, simplement pour lui faire plaisir (ou lui rendre sa défaite moins amère…). C'est dire à quel point la politique a d'importance à mes yeux.

      Supprimer
    3. Touchant but true ! J'attache réellement si peu d'importance à la politique (par comparaison avec d'autres choses), au "jeu démocratique", comme on dit, que si un ami à moi se présentait à n'importe quelle élection sous n'importe quelle étiquette, du Fn à Lutte ouvrière en passant par toutes les autres, il serait assuré d'avoir ma voix.

      Supprimer
    4. Ben ça alors...
      Alors Tron qui remue les bras dans tous les sens, ça doit être quelque chose....
      Je répète, votez à gauche, enfin surtout socialiste, en Essonne mais aussi partout ailleurs, en Gironde par exemple

      Supprimer
    5. Ben ça alors, Didier Goux vienjt de me dire que j'étais son amie...
      Oui Didstat, nous sommes d'accord.

      Supprimer
    6. Il a dit ça pour être poli. C'est l'intérêt des réacs : leur politesse surannée.

      Supprimer
    7. Je ne veux pas faire la balance mais il essaie de se rattraper....

      Supprimer
  3. Bon,parce que vous êtes une copine de Didier Goux,votons à gauche en Essonne.Mais...uniquement dans ce département,hein?
    rocardo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement ? Si le bilan des CG de gauche sortant est bon, pourquoi voter à droite ?

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise