21/04/2012

#Jerespectelecodeelectoral et je vous parle des #LoLCats

Comme je n'ai rien à raconter, je vais parler pour ne rien dire.
Code électoral oblige, je publie depuis ce matin des billets sans fond (politique).
Et là je viens de tomber sur un truc qui m'inspire.
Je fais partie des fans (j'ai un peu honte mais je m'en fous) des LoLCats, ces photos et vidéos qui mettent en scène des chats dans des postures toutes plus ou moins improbables.
Et je viens d'apprendre que nous n'avons rien inventé, nous internautes LolCatsophages.
C'est Harry Pointer qui fut le 1er à mettre en scène des chats dans des situations insolites.
(Henry) Harry Pointer est né en Angleterre en 1822.
Dans les années 1870, il devient célèbre en réalisant des clichés de chats.
Il commence par photographier les bestioles dormant ou se reposant dans des positions ou dans des lieux inhabituels. Puis il décide de les mettre lui-même en scène pour rendre ces clichés encore plus drôles.
Ainsi est né le concept des LoLCats.
La marque de fabrique d'Harry Pointer c'est de photographier ses modèles dans des situations "humaines": des chats qui font du vélo, qui boivent le thé ou qui prennent eux-mêmes des photos.
Bon OK.
Mais ce billet ne serai pas complet si je n'ajoutais pas les miennes hein...
En précisant avant que la SPA et BB ne tombent dessus que mon chat s'est mise tout seule là où elle est.
Bref... Vivement que cette trêve politique s’arrête car je suis en train de lâcher la rampe.

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ouais merci. Je sais pas si c'est mignon, mais ça m'a fait rire... Autocensure quand tu nous tiens

      Supprimer
  2. Merci pour cet intéressant élément historique en tout cas. Je me demandais justement de quand dataient les premières photos de chat, notamment en raison des contraintes techniques (les temps de pose étaient longs à l'époque). Ce monsieur Henry Pointer savait manifestement y faire avec les chats. Chapeau!
    J'ai aussi apprécié les photos de votre chat (une femelle, je me trompe?) dont j'ai une copie quasi conforme sur mon canapé et dont j'ai l'honneur et le bonheur de partager son appartement...
    Enfin, sur l'autocensure, ne serait-ce pas plutôt, en cette circonstance particulière (devoir de réserve durant les derniers jours de la campagne électorale) une volonté de jouer le jeu de la démocratie? (telle qu'elle est définie à la française, en tout cas).

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour votre visite... et oui vous avez raison; l'autocensure, c'est le jouer de la démocratie!

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise