08/01/2013

Zéro de conduite?

révérence
Et bah mon vieux! (Comme dirait ma grand-mère) Quel foin!

Toi qui débarques ici et qui te demande ce que vient y faire ma grand-mère, je t'explique en 2 minutes chrono l'émulation blogosphérique d'hier.
  • Petit 1) Rosaelle a lancé une chaîne nous invitant à faire une liste des taulières de blogs que nous suivions. 
  • Petit 2) Voie Militante lance l'idée d'une charte des blogs imposant le respect de tous et de toutes pour lutter contre les insultes et la diffamation
Aucun rapport entre les deux à priori.
Non.
Mais si en fait.
 
Tu vas comprendre.

Mais si tu es déjà complètement à l'ouest, vas jeter un œil chez Rosa et Denis et puis reviens par ici. Ou pas.
Revenons sur le Petit 1)
Donc, comme j'aime bien Rosa et que j'aime bien aussi parler des gonzesses, j'ai fait ma petite liste.  

Comme d'habitude, j'ai laissé la porte ouverte aux commentaires, sans les modérer d'aucune sorte.

Et très vite, on a dérivé vers le genre, le féminisme, le sexisme. 

J'ai d'abord longuement hésité (24 heures hein, faut pas déconner non plus) sur mon envie ou pas de répondre à Rosa. Je t'explique.

Défenseuse du concept de genre (qui n'est pas une théorie comme se plaisent à le dire tous ses opposants), je me suis dit que dresser une liste de blogs tenus par des femmes allait à l'encontre de ce que je défends.

En effet, qu'est-ce qui me prouve que Dédalus par exemple n'est pas une gonzesse? 

C'est pas parce qu'il a du poil aux pattes et qu'il pique quand il te fait la bise qu'il n'est pas une femme... socialement parlant.
Ce que je veux dire, c'est que par définition, on ne sait pas qui est derrière un blog. On peut se féminiser en étant un mec et vice-versa.

Oui parce que le genre, c'est ça: différencier le sexe biologique du sexe social qui répond aux codes socio-sexués imposés par notre société et notre culture (pardon pour le résumé un peu brutal hein).

Alors oui, je signe mes posts Elooooody, j'ai une photo qui répond aux codes physiques traditionnels plus ou moins imposés de la féminité, je parle beaucoup de féminisme, mais est-ce que ça fait de moi une femme (biologique ET sociale) pour quiconque ne me connaît pas? 

Donc, quand j'ai fait ma liste, et bah j'ai eu du pot qu'il n'y ait pas une taulière qui me tombe sur le poil pour me dire:
"Eh oh! Nan mais ça va pas la tête! C'est pas parce que mon pseudo c'est Princesse101 que je suis forcément une femme!" 
Ceci explique en partie le commentaire de Dédalus que vous trouverez en bas de mon billet sur les blogueuses.

Et j'ajoute que ce n'est pas parce que je suis féministe que je sanctionne les blagues graveleuses et sexistes, particulièrement quand je sais qui les fait et d'où elles viennent. Et je ne suis pas la dernière non plus à en sortir quelques unes sur les mecs.

Ainsi quand Jegoun répond "c'est nouveau? ;-)" à Doudette qui dit "et oui! Les femmes pensent!" Je ne crie pas au sexisme mais à l'humour. Pour la simple et bonne raison que si Jegoun avait été l'auteur du commentaire de Doudette, il se serait fait tomber dessus aussi.

Résultat? => Une femme serait-elle la seule autorisée à faire de l'humour sur les femmes et pas les hommes? Tu connais ma réponse.

Suite à ce billet, Euterpe en a écrit un sur les Leftblogueuses. Je t'invite à aller le lire, j'y ai également longtemps débattu avec Euterpe et il n'est pas question que je copie-colle ici nos échanges sinon mon billet serait bien trop long.
Et j'en arrive au Petit 2)
Si je trouve l'initiative de Voie Militante louable, ma défense d'une charte de bonne conduite des blogs s'arrête là. Je blogue comme je veux et je dis ce que je veux. Chacun voit midi à sa porte.
La susceptibilité et l'amour propre étant deux attitudes à géométrie variable selon les individus, je me vois mal adhérer à cette charte si jamais je blesse quelqu'un malgré moi. 

Que se passerait-il alors? Je serais radiée pour mauvaise conduite?

Je m'engage comme nombre d'entre nous à respecter autrui. Et je suis bien navrée quand l'un de mes billets vexe quelqu'un que je n'ai pas nommément cité. Ainsi quand je parle des réacs, Didier Goux pourrait aller se plaindre auprès de la "commission de médiation" souhaitée par Voie Militante:
"Dites-donc les gens de la commission, z'avez vu ce qu'a raconté Elooooody sur les réacs? C'est scandaleux! Elle qui a signé la charte des blogs, je demande immédiatement sa radiation!"   
Et inversement. Je pourrais très bien me sentir visée par des billets qui me citent ou des propos qui m'incriminent. Je pourrais également saisir cette médiation pour dire qu'on m'a traitée de féministe du dimanche et que je me suis sentie diffamée.

Et que dire alors de celles et ceux qui insultent, critiquent voire diffament d'autres blogueurs et blogueuses sur d'autres blogs que le leur?

Je pars du principe que bloguant ce que je veux et comme je veux, si je me fais insulter sur un blog, je n'y remets pas les pieds... Enfin les doigts... ou la souris quoi. 

Je n'ai pas besoin d'apposer un label ou de vérifier qu'il est aposé chez quelqu'un pour commenter en me disant:
"ouf! c'est bon, je peux y aller, je vais être respectée"
Tout ceci me laisse bien perplexe.
Et ça me fatigue aussi, je ne le vous cache pas.

Et sinon ça va vous? Bien ou quoi? 

108 commentaires:

  1. Beaucoup de “gauchistes” sont restés des staliniens dans l'âme. Ils se contentent d'un blog mais c'est d'un mirador qu'ils rêvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année à tous.

      @Didier Goux

      Si on se réfère à ceux que les communistes qualifiaient de gauchistes en 1968, sachez que cela n'a jamais été notre fond de commerce politique sur Voie Militante, comme vous le savez pourtant. Mais je peux comprendre votre peine à nous qualifier politiquement. "Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement", nous disait le poète.

      Quant à la charte, c'est le choix du contrat. Vous faites là un contre-sens en nous qualifiant de staliniste. Je vous ai connu plus en verve ! ;+)

      @Elooooody

      Où est le problème d'une charte ? Chacun est libre d'y adhérer ou pas !

      Supprimer
    2. Mais évidemment cela va sans dire!
      C'est pour ça que j'ai dit que l'intention est LOUABLE mais qu'une fois signée, cette charte me semble très difficile à respecter et ce, pour toutes les raisons que j'évoque dans ce billet précisément.
      Admettons que je la signe, why not.
      Et que quelqu'un qui passe par là trouve que je suis insultante, blessante ou diffamante alors que tel n'était pas mon but.
      Qu'est-ce qui se passera?

      Supprimer
    3. Bon, je crois que je vais rallumer le feu par un billet...

      Supprimer
    4. Je n'ai jamais parlé de “staliniste”.

      Supprimer
    5. D'autre part, je n'ai aucune peine à vous “qualifier politiquement”. Il se trouve que je n'en éprouve pas tellement le besoin, parce que tout le monde voit ou devrait voir ce qui se cache derrière votre ridicule “charte” : le désir de képi et de bâton.

      Supprimer
    6. @Didier

      Ok pour Staline et les staliniens. J'ai eu une journée épuisante.

      Pour le désir de képi et le bâton, je n'ai pas ces penchants SM que vous me prêtez.

      Supprimer
  2. Oui, oui, ça va...

    Vers la fin de ton billet, tu mets l'accent sur un truc très vrai. Quand je m'aime pas un blog, je n'y vais pas. Je ne comprends pas comment des gens peuvent s'obstiner sur certains blogueurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah oui attends... Ou alors faut être un peu maso je sais pas...

      Supprimer
    2. C'est tout à fait ça. Je n'aime pas citer des gens, mais je pourrais citer différents blogs que je ne fréquente plus parce que je me suis engueulé avec les tauliers (pas beaucoup, 2 ou 3 à droite et 3 à gauche..., le tout en sept ans...).

      Supprimer
  3. Je proteste, je ne suis pas non plus une portugaise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrête de stigmatiser steuplê!

      Supprimer
    2. Cessez de dire du mal des Portugaises, qui sont les dernières femmes poilues (donc désirables) d'Europe ! (Avec les Grecques, peut-être…)

      Supprimer
    3. Dites donc vous êtes experts en pilosité hein!

      Supprimer
  4. Si la mémée Kamisole (la + vieille des LBs) tombe sur les billets d'Euterpe, elle va te me la hacher menu façon ipon atémi crakaboum tchac ! Vlan !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof... Moi j'ai jamais compris qui était Mémé kamizole depuis que je suis dans la blogo. On me l'a jamais présentée...

      Supprimer
  5. Voie militante est parfois des plus insultants.Un achet de conduite? voila une bonne résolution

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Romain, Elooooody

      Au sens où la loi de 1881 définit l'insulte ("toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait"), j'aimerais savoir précisément, Romain, Elooooody où nous avons pu insulter ou injurier !

      Merci d'indiquer précisément à vos lecteurs où nous aurions pu injurier, insulter dans Voie Militante. Dans ce cas, je ferais alors amende honorable ! Maintenant, cette charte a surtout à faire changer les choses déjà en réfléchissant d'abord sur nos propres pratiques !

      Supprimer
    2. @Denis,

      Loin de moi l'idée de répertorier les vexations mais en termes de mépris, voilà ce qui pourrait potentiellement vexer des gens (j'ai dit "potentiellement" => cf. Mon histoire de susceptibilité à géométrie variable)

      Trouvé chez toi:
      "Face à l’insignifiance des contenus proposés par les blogueurs dits de gauche, il est temps de changer de crèmerie pour vous informer".

      C'est méprisant non?

      Supprimer
    3. @Elooooody

      Nous parlions d'insultes. Tu me parles de mépris.

      Pour le mépris, je préfère relire Moravia. ;+)

      Supprimer
    4. Mais pas du tout! C'est toi qui parles de "termes de mépris" dans ton 1er com!

      Supprimer
    5. Mas Romain parlait d'insultes. Où sont les insultes dans Voie Militante ? Où ?

      Supprimer
    6. Oui où ? C'est vrai ça. Et dans Partageons mon avis ? A part envers les commentateurs qui ne respectent pas le taulier ? Ah ! Encore une charge contre mon blog aujourd'hui dans VM. Mais ce n'est pas insultant ?

      Supprimer
    7. insulte="toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait"

      Quand on me traite de "connard", de "con", c'est une insulte ! Quand on traite une femme de "vieille pute", c'est une insulte.

      Où ai-je insulté dans Voie Militante ? Où ? Je suis pour ce qui me concerne capable de m'excuser. Car c'est la règle quand un mot peut dépasser notre pensée et n'est imputable à AUCUN FAIT !

      Supprimer
    8. Ben oui ! Trouve moi une insulte de ma part sans que je sois "victime" d'un harcèlement préalable.

      Supprimer
    9. Et bien moi je trouve insultant quand tu dis que le contenu des blogs PRÉTENDUS de gauche est insignifiant par exemple.
      Et c'est pas la peine de crier non mais!
      Enfin pour de vrai JE ne suis pas vexée mais certains ou certaines pourrait de sentir insulté.
      C'est un exemple.

      Supprimer
    10. En ce qui me concerne, tu m'as toujours injurié de manière gratuite. La dernière en date était une remarque que je te faisais sur la longueur d'un de tes articles. J'y avais ajouté un smiley, faisant implicitement référence à tes propos tenus naguère sur des articles que tu jugeais trop long avec une très grande justesse d'ailleurs. Et là, j'ai eu le droit à "Vas chier". C'était une fois encore complètement gratuit. Il n'y avait chez moi aucune espèce d’agressivité !

      Sache aujourd'hui que c'est en grande partie grâce à toi et à tes insultes répétées auprès de tes commentateurs que tu vas nous permettre de disposer d'une charte. Je t'en remercie mille fois.

      Et le propre d'une charte, c'est que chacun est libre de la signer ou pas !

      Supprimer
    11. @Elooooody

      Insignifiant, ça veut dire que cela manque de sens ! Où est l'insulte ?

      Supprimer
    12. Ah ! Le smiley, le truc qu'Euterpe nous explique que ça ne veut rien dire !

      Je reconnais : chacun est libre de la signer. Vous allez vous retrouver à une quinzaine d'andouilles et nous on va continuer à rigoler !

      J'espère au moins que tu te rends compte que tu es en train de vouloir réguler le web alors qu'on est, justement aujourd'hui, quelques uns (juste quelque milliers, hein !) à se poser la question. Comment empêcher des connards à tenir des propos antisémites, homophobes et autre dans Twitter.

      Supprimer
    13. Où est l'insulte ? Je n'avais pas vu ce commentaire savoureux. Il faut réunir une commission tirée au sort pour savoir... La justice de notre pays n'est qu'une merde et on n'y croit plus... Tout en y faisant appel.

      Supprimer
    14. Bon, je commence à comprendre. Le mépris n'est pas un manque de respect, ça n'entre pas dans la charte. L'insulte par contre, c'est mal. Bref, il s'agit en fait d'une charte des blogs contre les insultes avec des gros mots dedans et puis c'est tout.

      Ha, mais non, y a aussi GdC qui dit qu'être caustique c'est mal aussi. Faut pas se moquer, c'est blessant. Le mépris, non. Sûrement parce que ceux qu'on méprise l'ont bien mérité. Ils se sont permis d'être caustiques, rendez-vous compte.

      Supprimer
    15. Il y a un peu ça, ils confondent le mépris et l'insulte. Ils me balancent des billets dans la tronche tout les deux jours mais SANS EMPLOYER le moindre gros mots.

      Mais ils font rire tout le monde...

      Supprimer
    16. @denis

      Tu le dis toi-même que insulte = mépris !!!

      Je te cite:
      "insulte="toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait"

      Et donc j'insiste. Juger l'ensemble des "autres" blogs de gauche en disant qu'ils dont insignifiants, c'est méprisant.
      CQFD

      Supprimer
    17. J'aurais dit "qui manque singulièrement de sens, alors que les hommes qui sont soutenus sont désormais au pouvoir", c'était aussi du mépris ?

      Tu seras la bienvenue dans la commission de médiation ! ;+)

      @Nicolas

      Il peut se faire qu'un exemple - et c'est vrai que tu es un bon client - nous permette d'illustrer un propos plus général. Du particulier au général. Du local au global. Dans le billet, je parle de l'intérêt à exposer les autres comme bêtes de foire.

      La réflexion porte aussi sur mes propres pratiques. Car, il m'est arrivé aussi de le faire. C'est le sens aussi de la charte. Il n'y a pas d'un côté le blanc et de l'autre le noir. Je crois que chacun doit balayer devant sa porte et moi le premier !

      Supprimer
    18. « Quand on traite une femme de "vieille pute", c'est une insulte. »

      Sauf s'il s'agit réellement d'une prostituée âgée ; auquel cas ce n'est qu'une tentative de définition.

      Ça va être délicat à gérer, cette charte…

      Supprimer
    19. @Denis: comme je te l'ai dit => niveau de susceptibilité qui varie selon les personnes. Et ma question: qui sommes-nous pour affirmer haut et fort que tel ou tel blog "manque de sens" ou est "insignifiant"? C'est bien là le problème. Certains s'en contrefoutront d'autres se sentiront vexés.
      On tourne en rond quoi.

      @Didier: une tentative de définition méprisante et vulgaire tout de même.

      Supprimer
    20. que tel ou tel blog "manque de sens"
      On tourne en rond quoi.
      "Arrête de girer, Nane, tu me donnes le tournis" (PJ Toulet, La Jeune fille verte)

      Supprimer
    21. je vais vomir, je déteste le tourniquet

      Supprimer
  6. Il y a plein de choses à répondre sur ce billet mais d'abord je l'ai déjà fait en partie chez moi et de deux, j'ai vraiment pas que ça à faire.
    Néanmoins ce n'est pas honnête de dire que les gens qui se font insultés n'ont qu'à quitter le blog puisque nous savons qu'aussi bien Jegou que Degou font des billets entiers intitulés "Le Con", "La Connnasse, "Le Connard" sans que personne n'y ai mis les pieds.
    Et de 1.
    Ensuite "con" veut dire sexe féminin. Ainsi tu es toi aussi insultée directement. Parce que comme dirait Leymah Gbowee que je cite quelque part via Alice Schwarzer, sexe social ou pas, nous avons toutes deux seins et un vagin, nous les "gonzesses". C'est à dire un con.
    Maintenant si tu veux chipoter sur le sexe virtuel ou le sexe des anges, c'est comme tu veux mais je ne te trouve pas trop de bonne foi pour une fois, excuse-moi.

    Cela dit, sans aménité.
    D'ailleurs j'ajoute un smiley :)

    Tu veux en débattre, donc je me vois inviter à en débattre aussi.

    Maintenant (je ne m'adresse plus a toi, là, mais à tes commentateurs/trices) : allez-y les hyènes masculines et autres Aufseherinnen (youhou Suzanne ! Tu savais que Aufseherin rimait avec guillotine ? (pour faire alllusion à ton dernier billet si nuancé ! :)), hachez-moi menu comme dirait l'autre qui ne sait pas que Kamisole n'a strictement rien contre moi.
    Il y en a vraiment qui croit au père Noel de sexe "socialement féminin" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vive les smileys!
      Je sais ce que veut dire con au sens 1er oui. Mais une fois qu'il est devenu conne, le con et la conne deviennent équivalent au sens figuré.
      Du coup, je m'interroge sur les insultes exclusivement masculines comme "enculé"... Non vraiment Euterpe, je ne te rejoins pas là.
      Quant aux billets titrés "le con du jour", et bien au risque de choquer les bien pensants, c'est parfois (je dis bien parfois) bien mérité!

      Supprimer
    2. Ah, ces blogueurs qui prétendent (évidemment à tort) avoir “autre chose à faire” que de répondre et qui, finalement, laissent trois commentaires de 25 lignes chaque !

      (Et qui signent une charte “respectueuse”, comme l'était la P… de Sartre, tout en ne se gênant pas pour massacrer le nom des gens : c'est un bonheur ! S'il savaient, ceux-là, tout ce que ça dit sur eux…)

      Supprimer
    3. À propos ! Si on pouvait respecter mon accent à Jégou, par respect pour la mémoire de mon père qui était ivrogne aussi mais n'a pas connu les blogs.

      Supprimer
  7. Je résume : "Con" est insultant pour les femmes, mais "Hyènes masculines" ne l'est pas pour les hommes. Et accessoirement, une personne non dotée d'un con digne de ce nom ne saurait se définir femme. Ça déconne sec ici, si j'puis dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui parfaitement. Une personne dotée d'un con digne de ce nom sera une femme au sens biologique du terme.
      Par contre, si cette femme choisit d'adopter des codes sociaux jugés non conforme à son sexe biologique, on dira d'elle qu'elle est un "garçon manqué" genre, un garçon raté quoi tu vois...

      Supprimer
  8. Et ça te fait plaisir, Euterpe, de me traiter de gardienne de camp nazi ? Je n'arrive pas à comprendre comment on peut en arriver là. Il y a pourtant des milliers de mots plus nuancés.
    Le plus terrible est que ça devient banal. Nazi, facho... Mais plus personne ne sait ce que ça veut dire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais, Suzanne ! Elle va arrêté bientôt puisqu'elle participe à une charte pour dire qu'il faut respecter les gens. Cette fois, néanmoins, je ne comprends pas trop ce qu'elle dit de moi avec cette histoire de pied dedans...

      Supprimer
    2. Oui moi perso, cette appellation m'a carrément choquée. D'autant plus que le point Godwin => ras le bol!

      Supprimer
    3. Suzanne, vous exagérez : vous qualifier de gardienne de camp nazi ne peut être considéré comme une insulte, dans la mesure où vous gardez effectivement un camp nazi, tout le monde le sait bien. Madame Mime sait de quoi elle parle, tout de même…

      Supprimer
    4. Elle garde un camp de nazi maintenant ? Elle a arrêté la prostitution ?

      Supprimer
    5. L'un n'empêche pas l'autre, ne soyez pas étroit d'esprit.

      Supprimer
    6. Ah mais je suis de gauche. On ne peut pas cumuler les boulots. Il fait penser au partage.

      Supprimer
    7. Elle a peut-être sous-traité son boulot de péripatéticien/cienne à Euterpe ? Gardien/enne de camp, ç'a quand même plus d'avenir que bouffeur/euse de bites, par les temps qui courent.

      Supprimer
    8. Elles seraient donc alliées ? Tout s'explique...

      Supprimer
    9. Je vous laisse 10 minutes pour ramasser vos ordures, éteindre en partant et fermer.
      Vous glisserez les clés du blog sous le paillasson.
      Et je veux bien un café demain matin pour 9h pétantes.
      Et vous passerez à la compta au passage.
      Mais après m'avoir apporter mon café.
      Merci.

      Supprimer
    10. Avoir apporter... Tu n'aurais pas un blog de gauche.

      Supprimer
    11. Bah! Fucking iPhone!!!!
      Et après avoir présentÉ vos excuses bordel de merde!

      Supprimer
    12. Pareil ! Je mets toujours mes fautes sur le dos de l'iPhone. Même quand j'écris à la main.

      Supprimer
    13. On s'en branle (pardon Elooooody, mais c'est El Camino qui m'a poussé).

      Supprimer
    14. Amusez-vous bien les garçons

      Supprimer
  9. Rien à péter de leur charte personnellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En l'état actuel, j'avoue qu'on débat sur un truc qui n'existe pas encore. et donc l'état (actuel) me laisse plus que perplexe surtout quand je vois les débats qu'il génère sur d'autres blogs.
      Mais j'ai hâte d'en connaître les tenants et les aboutissants. CF: la réponse que j'ai postée en haut des com de ce billet à Denis.

      Supprimer
    2. @Fred

      Une charte n'a jamais contraint ceux qui n'y adhéraient pas !!!

      Supprimer
  10. Je ne sais plus si je t'ai souhaité la bonne année ?

    Alors bonne année et bonne santé à toi, Elooooody !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci toi aussi!
      du coup je te mets un 20/20 en conduite

      Supprimer
  11. Je viens de lire les odieux commentaires sexistes ci-dessus, je suis outrée. Vous n'auriez pas osé me parler ainsi si j'avais été UN gardien de camp nazi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait reconnaître que le gros Goux est très machiste. C'est lamentable. Vous ne savez pas cliquer sur "répondre" ?

      Supprimer
  12. J'arrive après la bataille et en plus je n'ai pas vraiment envie d'y participer !
    Juste pour dire que je me suis censurée quand j'ai écrit mon billet sur les blogs "je ne sais plus comment les appeler". Je disais que je m'en foutais de savoir le sexe du taulier. Je ne cherche pas à le savoir et si le pseudo ne me donne aucune indication, je respecte ce choix !
    Les blogs peuvent être sans "sexe" puisque la plupart on se cache derrière un avatar : c'est l'avatange !
    Bon je crois que j'ai un peu plus de choses à dire : peut être un billet. Même si je ne suis pas spécialiste du genre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes d'accord sur le fond Hiéléna. Et pas besoin d'être experte en ceci ou cela pour bloguer sur tel ou tel sujet.
      Comme je l'ai dit: on blogue sur ce qu'on veut.
      Je suis nulle en économie, mais ça ne m'empêche pas de donner mon avis ici même de temps en temps.
      Et la liste est longue des trucs dont je ne suis pas experte.
      Quant aux commentaires ici, fais pas gaffe, il y en a visiblement qui ont lâché la rampe.
      Mais je ne censure pas!
      Les commentaires sont là et ils y restent!
      Sauf si leur auteur-e en a honte demain et qu'il-elle les supprime!

      Supprimer
  13. Belle empoignade ! ... mais de bonne tenue finalement, à part les délires des garçons. Le point Godwin a été atteint aussi sans trop de dommage.
    Je propose que tous les gros mots soient censurés, le seul admis sera cacaboudin sinon au coin dans la cour des petits.
    Comme la vie sera belle, alors, dans ces blogs de haute volée.

    RépondreSupprimer
  14. Ah, non Solveig ! vivent les jurons, les noms d'oiseaux, les insultes fleuries. On a une langue riche. Incitons ceux qui recourent au vocabulaire d'autres contrées et d'un registre inadapté à renouer avec nos merveilles oubliées ! Ne craignons pas le lantiponage ! Solacions-nous ! Aidons les pauvres patarafeurs à contenir leur prose spumeuse et leurs humeurs fervides, en enrichissant leur mince vocabulaire !

    (Cette pauvre Suzanne a pété un câble, on dirait)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rappelons que le trop fameux et assez fatigant “point Godwin” ne concerne que la référence automatique au nazisme. Il n'a donc pas été atteint ici (mais j'ai la flemme de relire tout ce fatras de commentaires…).

      Supprimer
    2. ah ben si. Euterpe m'appelle tout le temps la gardienne de camp nazi. C'est dégueulasse, vu que je suis quand même pas aussi vieille que ça. Mais les femmes sont si méchantes entre elles.

      Supprimer
    3. Si vous continuez à vous engueuler pour savoir si le point Godwin a été atteint vous aller facilement atteindre le point Godwin.

      D'ailleurs, le point Godwin n'existe pas. On parle de la loi Godwin. Vous mentez donc vous êtes des fachos.

      Supprimer
    4. Oui, c'est fatigant le point Godwin mais quand il est atteint, il est atteint.

      Dame Suzanne a-t-elle pété un câble ?
      Que nenni, il est grand temps de recadrer les coqueberts et les malefilles qui polluent les billets, tous ces grippeminauds méritent l'ire des tauliers et peu me chaut qu'ils s'en offusquent !

      Supprimer
  15. Mais si il existe le point Goldwin ! qu'est-ce que vous racontez, avec vos lois ! on voit bien par là que le stalinisme vous remonte de partout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Raccommodez vos câbles pétés très chère!

      Supprimer
    2. Oui mais il est bidon. ET vous pourriez pas cliquer sur "répondre" avant de répondre plutôt que de foutre la merde dans les commentaires de Elooooody, cette pauvre femme fragile qui est préoccupée uniquement par les soldes, aujourd'hui.

      La loi de Godwin provient d'un énoncé fait en 1990 par Mike Godwin relatif au réseau Usenet, et popularisée depuis sur Internet : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1. » Dans un débat, atteindre le point Godwin revient à signifier à son interlocuteur qu'il vient de se discréditer en vérifiant la loi de Godwin. Par extension, du fait de la polysémie du mot « point », des « points Godwin » sont parfois attribués à l'unité.

      Supprimer
    3. Bon bah donc il a été atteint le point puisque Suzanne est décrite comme étant une aufseherin et la loi a été vérifiée hein c'est ça?
      Quant à la pauvre femme fragile qui est qui est préoccupée uniquement par les soldes, aujourd'hui, si tu lisais mes billets , tu saurais que j'en ai strictement rien à foutre!

      Supprimer
    4. Oui, eh bien il existe. Essayez de comprendre de que vous lisez. (pas la peine de monter un barreau sur l'échelle de Richter pour essayer de crier plus loin, hein)

      Supprimer
    5. (je répondais à Nicolas).

      Supprimer
    6. C'est le bordel ici, il faudrait une charte.

      Supprimer
    7. Ah oui, j'avais oublié le coup de la gardienne de camp !

      OTAN pour moi.

      Supprimer
    8. @Fred: oui je ne sais plus où donner de la tête!

      Supprimer
  16. 92 Commentaires !
    Allez, petit effort pour la gloire des 100.
    Bravo Eloooooody, tu remues les foules.
    Je te vois un bel avenir !

    RépondreSupprimer
  17. Petit cours de langue à l'usage des monolectes :
    "Aufseherin" de "auf" = sur + "sehen" = voir, signifie "surveillante" composé de "sur" et de "veiller" ("regarder sur" et "veiller sur" : 2 manières de dire la même chose).
    En France des surveillantes, i ly en a plein surtout en milieu scolaire. en Allemagne, il n'y en a pas. Surtout en milieu scolaire où l'on attend des enfants un développement progressif de l'autodiscipline et de la responsabilisation naturelle.
    Des "surveillantes" ont gardé les camps, en effet. Voir le livre de Bernhardt Schlink "Le liseur". Le dictionnaire lexilogos donne cette traduction là.
    Suzanne insiste sur le camp "nazi" à dessein et personne ne cherche à voir plus loin, bien sûr. Alors que j'ai bien expliqué que je ne parle pas de nazis moi mais nomme les gentilles dames qui veillent sur le si sympathique machisme en France comme cela car je ne peux pas employer le mot "chiennes de garde" étant donné qu'il est déjà pris par une association.

    Maintenant comme dit Denis, vous n'êtes pas obligé de vous intéresser à cette charte. Personne ne force qui que ce soit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces précisions. Ne parlant pas un mot d'allemand, je te crois sur parole.
      Et j'ai bien compris que personne ne me forçait Euterpe, je cherchais juste dans mes échanges avec Denis à lui montrer que l'intention était louable mais que je craignais qu'elle soit difficile à respecter pour les raisons que j'ai évoquées avec lui plus haut.

      Supprimer
    2. « Surtout en milieu scolaire où l'on attend des enfants un développement progressif de l'autodiscipline et de la responsabilisation naturelle. »

      Pété de lol ! Les gens de l'Éduc' nat' sont-ils à ce point des crétins irrécupérables, ou bien se foutent-ils gentiment de nos binettes ?

      Supprimer
    3. Pop pop pop, Euterpe. Je veux bien que tu me dises que tu regrettes de m'avoir traitée d'Aufseherin, mais vu le contexte où tu m'as sorti ça, et la façon dont tu continues à l'employer, n'exagère pas tout de même. Moi non plus je ne parle pas allemand. J'ai mis le mot dans google, et bien vu ce à quoi il renvoie, et renvoie UNIQUEMENT. Il y a un mot français pour dire surveillante, c'est "surveillante". ou pionne. Et matonne, si on veut monter d'un grade. Si je traite quelqu'un de führer, je ne vais pas lui expliquer après qu'en allemand ça veut juste dire "guide".
      Mais, passons. (Tu me fais rire).

      Supprimer
    4. Oui c'est pas faux. J'ai fait pareil avec mon ami Google.
      Commentaire inutile mais comme ça on est à 100 commentaires!

      Supprimer
    5. Il faut dépasser les 100 !

      Supprimer
    6. Juste pour dire à Didier Goux avec un peu de retard que les allemandes sont plus poilues que les portugaises, j'ai vérifié sur place.

      Supprimer
    7. Oui, mais elles sont généralement moins brunes…

      Supprimer
  18. beau cheval en illustration, un âne eut été bien aussi, ou un mouton, j’hésite...
    Quant à la charte, il suffit d'appliquer dans son blog, en plus du bon sens, le cadre de la loi, éviter diffamation et insultes publiques, respect de l'art.9 du code civil, noter ses sources, enfin ce genre de trucs, enfin ce que j'en dis hein...
    bon paix et amour sur tous en attendant ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimais bien l'idée du bourrin qui fait la révérence... Paix et amour oui.

      Bref, enfin comme je t'ai dis dans Twitter c'est pas ce billet là que je voulais tweeter...

      Cheu suis ffatiquée... Arf

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise