Le jour où la France a légalisé le mariage pour tous

Mariage pour tous
Ce matin, j'ai reçu ce message d'une amie:
"Juste pour te dire merci. Je suis tellement accablée par toute cette haine et cette violence...
Ma fille de 5 ans pleurait ce matin parce que sa meilleure amie est allée manifester dimanche avec ses parents à la manif pour tous.
On en bave tous et toutes en ce moment. Tu as entendu à Caen? Ils sont allés manifester devant le mémorial.... A vomir...
Non vraiment.... c'est rude.
Donc les vieilles copines qui se battent pour nos droits... bah ça fait chaud au cœur."
Une vieille copine oui, c'est le mot. Je la connais depuis que j'ai 9 ans je crois.

Je n'ai pas d'enfants. Je ne mesure donc pas l'ampleur des dommages que peuvent causer ce genre de "débat" dans la tête d'une enfant.
J'ai mis "débat" entre guillemets car j'ose imaginer qu'on n'en est pas là avec des enfants de 5 ans.
  • Sauf quand une enfant de 5 ans est traînée dans une pseudo manif qui s'essouffle un dimanche de printemps.
  • Sauf quand une enfant de 5 ans entend toutes sortes de slogans, parfois homophobes, parfois religieux, parfois les deux.
  • Sauf quand cette enfant est la meilleure amie d'une petite qui a deux mamans, un petit frère, qui est aimée, entourée, choyée et qui a été voulue et attendue.
Jean-François Copé parle de revenir sur cette loi si la droite revient au pouvoir en 2017.
Il va faire quoi Jean-François Copé?
  • Il va "démarier" les homos?
  • Il va retirer la garde de leurs enfants aux couples homoparentaux?
  • Il va amender la loi jusqu'à la rendre inapplicable?
Et Christine Boutin, elle va faire quoi Christine Boutin en attendant un improbable messie qui reviendrait au pouvoir en 2017?
  • Elle va saboter les mariages homosexuels?
Et les facho? Ils vont faire quoi les fachos?
  • Ils vont "casser du pédé" à la sortie des mairies?
Tournez la page messieurs dames, passez à autre chose.

La loi est adoptée à l'heure où je rédige ce billet. Tout le monde sait qu'elle sera validée par le Conseil Constitutionnel.
Même Henri Guaino reconnaît - c'est pour dire - que cette loin sera impossible à abroger ou à amender si la droite revenait un jour.  
Bah oui. On dirait que les députés ont bien fait leur boulot. On dirait que Christiane Taubira, Dominique Bertinotti et Erwann Binet ont élaboré une loi qui tient la route.

Alors lâchez l'affaire.
Remballez vos affiches et vos T-shirts, payez quelques jours de congés à Frigide Barjot, Alain Escada et Christine Boutin.
Et allez de l'avant bordel!

Ces débats n'ont que trop duré. Ils nous auront tout fait. Des veillées mystiques, des déclarations la bouche pleine de patate chaude, des assimilations douteuses, des slogans dégueulasses.

On aura tout eu: zoophilie, polygamie, inceste, pédophilie, trouple.

Pendant des mois, des dizaines de milliers de personnes dans notre pays ont été montrées du doigt, insultées, quand elles ne se sont pas fait casser la gueule par des trépanés homophobes qui ont le coup de tête balayette facile.
Certaines se sont même senties trahies parce que de droite et représentées par des élus qui n'ont condamné que très mollement les débordements et les violences homophobes.
  • On a eu des Marie-Chantal vociférant et dénonçant des relations "contre naturaaaan".
  • On a vu des Anne-Joséphine fort inquiètes pour leur progéniture qu'elle ne manquerait pas d'envoyer en thérapie si celle-ci avait le malheur d'être homosexuelle.
  • On a vu des religieux extrémistes prier dans les rues, occuper les parvis de l'Assemblée Nationale et du Sénat.
  • On a entendu des gens d'un autre temps dire qu'il n'y avait pas eu d'augmentation des agressions homophobes et qu'une agression homophobe n'est pas plus grave qu'un vol à l'arrachée.
  • On a entendu des gentils Duquesnoy dire que l'homosexualité était une maladie, une tare.
  • On a aussi eu le droit à des pères de famille affirmant haut et fort que l'homosexualité est un choix et que quand on choisit de vivre comme un dépravé, il faut en assumer les conséquences: on est marginal, c'est comme ça, point barre.
La rétrospective de ces débats est lamentable.
Celles et ceux qui avaient des doutes, qui émettaient des réserves, qui n'étaient pas pour mais qui ne savaient pas trop pourquoi, ont été étouffés par des "portes-parole" moisis, violents, parfois cinglés, parfois les trois.
Bref. Voilà: c'est un grand jour.
Mais je vous laisse le meilleur pour la fin:
Henri Guaino vote POUR
      

Vous aimerez aussi

10 commentaires

  1. Gloire.
    Les grecs ne comprennent pas toute cette haine des antiMariagePourTous.

    RépondreSupprimer
  2. La cerise sur le gâteau ... ou acte manqué pour Gay No ?

    RépondreSupprimer
  3. Sympa le billet, je peux faire la pub pour le mien ici? http://yasmilady.wordpress.com/2013/04/25/adoptionmariagepourtous/

    J'étais à l'assemblée et avec fierté et émotion j'ai assisté au vote (interrompu par des crétins qui n'ont gagné que la bataille de se faire remarquer par leur ridicule).

    RépondreSupprimer
  4. Henri Guaino a voté pour?!

    Merci pour l'info, elle m'était passée loin des oreilles, celle-là.

    Et dire qu'il s'est fait allumer par Marianne, qui se dit déçu par sa dérive droitière.

    On ne le dira jamais assez: Riton est aussi propre qu'un ballet à chiotte neuf. L'ustensile laisse croire qu'il racle la merde, mais le fait qu'il n'ait jamais servi à cet usage dément cette image trompeuse.

    Ah! L'injustice de l'image...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes un as de la métaphore dites-donc!

      Supprimer
  5. C'est un talent méconnu qui mérite de les rester.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise