Bonne ou mauvaise conscience? #MariagePourTous

Depuis que j'ai retrouvé une vie active normale, avec un temps de trajet anormal de 2h30 minimum par jour, j'ai forcément le temps de lire plein de trucs.

Et aussi des lectures "normales" comme tous les moutons que nous sommes lorsque nous nous engouffrons tête baissée, le casque vissé aux oreilles, dans le RER.
Donc, en bonne usagère lambda du Réseau Express Régional qui, plus ça va, plus il n'a d'Express que le nom, je lis les journaux gratos.

Hier, c'est 20 minutes qui m'est tombé dans les mains.

Et je suis tombée sur ça:

Article plus creux, tu meurs.

J'ai encadré le passage qui m'a interpellée. 

Notre brave Franck Meyer se demande "comment" ces mariages auront lieu.

Comment?
Je ne comprends pas.

Avec un élu, 2 témoins minimum, des amis, de la famille. Un truc normal quoi.
Voilà ce que j'ai envie de lui répondre.

Finalement, moi, je me demande de quoi il a peur le brave homme.
  • Que des drag-queens juchées sur des talons de 25 se pointent en jarretelles résilles et en body SM?
  • Que des camionneuses tatouées viennent perturber la cérémonie?
  • Que le jeune couple décide de faire son entrée dans la salle des mariages sur "Macho Men" des Village People ou sur Lady Gaga?

Donc, le collectif des maires pour l'enfance souhaite que le Conseil Constitutionnel statue en leur faveur en leur accordant le droit à la liberté de conscience.

Sur leur site, ils affirment que "la liberté de conscience n'empêchera pas les mariages d'être célébrés".

Certes, ça tombe sous le sens.

Sauf que je serais curieuse de savoir quelle sera la proportion de mariages homos pour laquelle ils l'invoqueront.

Ils ne veulent pas être taxés d'homophobie.
Soit.

Sauf que s'ils invoquent ce droit à la liberté de conscience à chaque fois qu'un couple homo se pointe dans leur mairie, on aura quand même me droit de crier un peu à la discrimination non?

Et puis la discrimination envers les homos, c'est un peu de l'homophobie non?

Ah! J'oubliais! Les "maires pour l'enfance" veulent aussi l'abrogation de la loi. Mais ça, vous l'aviez deviné j'imagine.

Vous aimerez aussi

10 commentaires

  1. Clause de conscience ? ....
    ou conscience close ? ...... Ces mecs là ne font que défendre leur pré carré .....
    ILs sont complétement verrouillés dans leur tête ....

    RépondreSupprimer
  2. Et la clause de connerie, ils l'ont ?

    RépondreSupprimer
  3. Tu remarqueras que c'est le maire de Sotteville, ça ne s'invente pas.

    RépondreSupprimer
  4. Remarque ! On pourrait aussi faire une clause de conscience pour toutes les lois ? ....
    Par exemple : Le maire qui est pour la peine de mort se fabrique sa petite guillotine personnelle pour sa commune et il guillotine les délinquants du coin ....
    Ou un autre exemple : Le maire qui aime rouler vite en bagnole change les panneaux routiers et met des panneaux " Vitesse limitée à 200 " ......
    Chacun sa petite clause de conscience ......
    Bon , en fait ça arrive de plus en plus il me semble du côté des maires UMP ....
    Ils se bricolent leurs petites lois à eux dans leur coin , spécialement contre les ROM's ....

    RépondreSupprimer
  5. Hallucinant.
    Rien d'autre à ajouter.
    Ah si : toujours sympa de te lire :-)

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise