06/02/2014

Esprit olympique? Quel esprit olympique? #Sotchi

Dans quelques heures vont débuter les JO de Sotchi.
Enfin, en vrai, ils ont déjà commencé pour le slopstyle, une espèce de snow board acrobatique si j'ai bien compris.
Mais c'est demain que tout le monde va s'ébaubir en mondovision sur les prouesses techniques et artistiques que les soviétiques russes vont nous jeter au visage.

Et parmi celles et ceux qui vont s'enthousiasmer pendant toute cette olympiade, il y en a qui, il y a encore quelques semaines de cela, appelaient au boycott des JO de Vladimir Poutine parce qu'il bafoue les droits des homosexuels dans son pays et parce que l'aménagement du site olympique et du village qui va avec a appauvri les Russes quand il ne les a tout simplement pas mis à la rue:
"Le pouvoir russe n'a pas hésité à bousculer ceux qui occupaient ces terres avant qu'elles ne soient gagnées par la frénésie olympique, [...] Fortes d'une législation faite sur mesure au statut juridique sans égal, les autorités ont multiplié les expropriations. Sans visiblement se soucier du sort de nombreuses victimes de ces pratiques, à en croire plusieurs témoignages". source
Et pour les JO de Pékin, c'était pareil.

Mais qu'à cela ne tienne, on s'en fout, on oublie. Pendant 15 jours, l'esprit olympique l'emportera sur l'esprit critique.

Il n'y aura ni boycott ni coup de gueule, tout le monde le sait. Nous vivrons à l'heure russe et on s'ébaubira devant les JO les plus chers de l'histoire, on s'émerveillera devant le confort cosy et moderne à la fois, du village olympique. Un peu comme nos athlètes:

20 minutes du 4 février 2014
 Quant aux gays, lesbiennes, et je n'ose parler des trans', on oubliera pendant 15 jours qu'ils sont les parias d'une société russe autoritaire et rétrograde. On oubliera que Vladimir Poutine les considère comme des erreurs de la nature... mais des erreurs qui peuvent se rassurer et qui peuvent se détendre... Dès lors qu'ils ne s'approchent pas des enfants

On oubliera. Parce que c'est l'esprit olympique.

Mais on se rappellera que l'esprit olympique est de plus en plus éloigné de ses idéaux:
"le but de l’Olympisme est de mettre le sport au service du développement harmonieux de l’homme en vue de promouvoir une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine." (source)
Alors on signera des pétitions. On s'offusquera. On essaiera de boycotter les JO. Mais on sera abreuvés de JO. En mondovision, en direct live, voire en 3D.

Et puis, finalement, on pourra se rassurer puisque les cosaques surveilleront tout ce petit monde.

21 commentaires:

  1. déjà , on a le droit de ne pas allumer sa télé pour échapper aux 200 heures de direct annoncées pour la quinzaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, tout à fait...ça commence d'ailleurs à m'énerver alors que ce n'est pas encore commencé...

      Supprimer
    2. Sa TV, sa radio, son journal, son téléphone, son PC...

      Supprimer
    3. Ah Kalondour tu m'as doublée!

      Supprimer
  2. Et la Syrie ? Pas un mot ? Il ne faudrait quand même pas oublier que Poutine et le premier soutien de Bachar El Assad et a donc à son actif une apocalypse humanitaire, dans le contexte de laquelle le saute-moutons de Sotchi est une pure obscénité !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça s'ajoute au reste évidemment.
      Mais prenez un pseudo.

      Supprimer
  3. J'ai déjà acheté un stock de piles pour mon zappeur , on n'est jamais trop prudent. J'ai mis des anti-spams, des filtres partout comme je le fais régulièrement pour les matchs de foot, les tournois de tennis et même le tour de France , sans compter "l'excellentissime" paris-Dakar qu'on n'a pas encore osé débaptiser.
    Je vais en profiter pour lire des bouquins que je n'ai jamais eu le temps d'ouvrir, pour écouter des CD qu'on m' a offert autant de fois qu'il le faudra afin de couvrir ces dégoulinades de faux-sentiments d'esprit olympique .
    Boycott pendant deux semaines de la Russie de celui qui voulait "aller chercher les tchétchènes jusque dans les chiottes" , de celui qui n'a aucune compassion pour personne et surtout pas pour ses athlètes homosexuels

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais... Moi je pars en Hollande... Mais ça ne suffira pas!

      Supprimer
    2. On ne dit pas "Moi je pars en Hollande" mais "moi j'ai rencontré un homme sincère mais tout traumatisé par des épisodes douloureux, avec un sens de l'humour extraordinaire et un charisme [ya pus d'épithètes, on les a toutes usées] et aussi avec un scooter."

      Supprimer
  4. Soyons précis dans l'emploi des mots : Poutine ne peut pas "bafouer les droits" des homosexuels, puisque justement la loi russe ne leur reconnaît pas les droits auxquels vous semblez faire allusion.

    D'autre part, il ne me semble pas spécialement scandaleux de dire que les homosexuels (ne parlons pas des "trans"…) sont des erreurs de la nature, puisqu'ils le sont bel et bien. Ce qui l'est, scandaleux, c'est de leur faire grief de cette anomalie dans laquelle ils ne sont pour rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison pour "bafouer"... Je suis encore trop indulgente avec le régime de Poutine.

      En revanche, si l'homosexualité était considérée comme une erreur de la nature à une époque où on ne jurait que par la nature, il me semble qu'aujourd'hui, il serait de bon ton de penser autrement.

      Et en admettant (ce qui n'est pas mon cas) qu'ils ou elles seraient des erreurs de la nature, alors en effet, le plus grave ce serait de les rendre responsables.

      Supprimer
    2. « il me semble qu'aujourd'hui, il serait de bon ton de penser autrement. »

      Et qui donc le fixe, ce "bon ton" ? Et en vertu de quoi serait-il de bon ton de penser autrement (c'est-à-dire comme vous, en fait…) ?

      Supprimer
    3. Les erreurs de la nature sont créatrices de nouvelles formes de vie ...
      Toutes les nouvelles espèces furent au départ des erreurs de la nature , et la nature adore faire des erreurs ......
      Les réactionnaires sont des algues flasques aux pensées gluantes ...
      Les réactionnaires sont des moules accrochées aux rochers de leurs certitudes ........
      Vivent les erreurs de la nature car l'avenir leur appartient ......

      Supprimer
    4. M. Goux => Je n'ai pas dit qu'il fallait penser comme moi, j'ai dit qu'il fallait penser autrement qu'à une époque où la nature toute puissante guidait nos faits et gestes.

      Supprimer
  5. Oh y'a pas que les J.O pour les expropriations, il suffit de voir ce qui se passe dans les favelas au Brésil en vue de la prochaine coupe du monde (et c'est un très très grand amateur de foot qui dit ça).

    Au passage, je n'entends pas monsieur Snowden s'offusquer des restrictions faites aux journalistes pour ces J.O...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet. Là je parlais des JO mais le mondial de foot n'est pas en reste c'est clair.
      très juste remarque pour Snowden!

      Supprimer
  6. Histoire de charger un peu plus la barque (en plus si y'a bien un truc qui m'a jamais intéressé c'est le ski et la montagne en général) : http://www.motherjones.com/politics/2014/02/most-expensive-olympics-ever-sochi-charts

    RépondreSupprimer
  7. Ce qui m'agace prodigieusement dans ces JO, c'est la médiatisation à outrance des performances, je passe sur Lavillenie qui m'a sérieusement saoulé a force de tourner en boucle pendant 72h.
    Mais où sont les JO Paralympiques, pourquoi pas en mondovision? J'aimerais savoir pourquoi en 2014 ils sont encore mis de côté ?
    Une pensée forte pour les LGBTQI qui sont toujours ostracisés en Russie... J'ai mal pour eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord sur les paralympiques, c'est clair.
      En revanche, pour Renaud de Lavillenie, j'admire sa performance, vraiment. Presque même heure et même endroit que Serguieï Bubka 30 ans plus tôt, c'est à saluer quand même.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise