29/09/2014

Au fait, c'est qui Stéphane Ravier, nouveau sénateur FN?

Depuis hier, le Sénat compte deux sénateurs FN.
"Youpi" diront les uns.
"Au secours" diront les autres.
Certains bas du front comme Thierry Mariani ne trouvent rien de mieux que d'opposer frontistes et communistes.
Bref. J'ai beau être en complet désaccord avec les thèses frontistes, cette entrée fracassante au Sénat n'est pas une surprise. C'est l'inverse qui eut été surprenant. Même si ça me désole.
Au-delà de cette droitisation du Sénat, une question toute bête m'est venue à l'esprit:
Qui donc est Stéphane Ravier, l'un des deux nouveaux sénateurs FN?
Et bien c'est lui.


Ça promet.

49 commentaires:

  1. En fait, c'était, je crois, une boutade qu'il avait dite pour démontrer l'absurdité du raisonnement de son interlocuteur.

    Maintenant c'est d'assez mauvais gout. Mais de là à faire passer cela comme l'essence du personnage : "qui EST Stéphane ravier"...

    Tout ce qui est excessif est insignifiant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une fois qu'il a dit SA connerie qu'il s'est aperçu que cela allait lui revenir dans la gueule mais trop tard

      Supprimer
  2. Etant donné que cette phrase visait à démontrer l'absurdité de certains raisonnement cherchant à excuser les agresseurs et les violeurs, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant. En fait c'est un blogue tenue par une bonne sœur catho de gauche ici...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh... Ardisson parlait de la légalisation du cannabis et pas du tout d'agression ou de viol hein.

      Supprimer
    2. Et après ? Il pourrait s'agir de vols de voitures, ou de détroussage de mémés, ça change rien à mon argument. Cette manie d'aborder les choses par le petit bout de la lorgnette c'est épuisant...

      Supprimer
  3. Merci de nous rappeler que derrière cet homme une sombre idéologie est à l'œuvre.
    Nous sommes si bêtes, nous avons un tel besoin d'être enseignés !
    Face à tous ces actes publics nous concernant, nous français, comment ferions-nous, sinon,
    pour décrypter les idéologies à l'œuvre derrière les actes de ceux qui s'occupent de nous ?
    et pour distinguer, entre la menace mortelle qui rampe dans les conneries d'un élu FN, et le message de joie et d'amour qui s'échappe avec le sang de celui à qui on vient de trancher la tête.

    RépondreSupprimer
  4. Quel danger public ce type !
    un viol reste un viol. ca n'est jamais une relation clairement consentie entre les deux parties !
    il devrait se souvenir que pour nous épargner un viol des rétines ils devrait se retirer du système politique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous de nous rappeler qu'un viol n'est jamais clairement consenti entre les deux parties : avec tout ce qu'on entend çà et là, on finit par ne plus trop savoir que penser.

      Supprimer
  5. « Certains bas du front comme Thierry Mariani ne trouvent rien de mieux que d'opposer frontistes et communistes. »

    Ah ? Vous pensez que c'est mal de les opposer ? Vous préféreriez qu'on les unissent ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Didier : petite baisse de forme ou quoi ? on ne dit pas " qu'on les unissent" mais "qu'on les unissons"

      Cela état corrigé, Ravier est beau. Il ne manquerait plus qu'il ne soit pas drôle ! Un vrai Pégut marseillais.

      Supprimer
    2. Panne de cerveau… Interruption momentanée de la puissance syntaxique…

      Supprimer
    3. Cela dit: moi aussi baisse de forme. Je me suis mal exprimée.

      Supprimer
  6. Est-ce qu'il ne fait pas partie de la génération des héritiers de l'ex-chef. On sort une grosse saloperie et puis on dit "mais non, c'est de l'humour".
    Je ne suis pas dans son secteur sur Marseille, mais dans la ville, on n'en entend pas du tout parler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme d'autres avant lui, il n'existera que grâce aux médias et en agitant les bras du fin fond de la Chambre Haute.

      Supprimer
  7. Une question, tout de même. Quelle différence fondamentale voyez-vous entre cette plaisanterie ni fine ni drôle et celle-ci : « Violer, c'est quand on veut pas : moi, je voulais ! »

    La seconde est de Coluche, réputé irrésistiblement drôle et devenu un totem progressiste depuis qu'il a cru réinventer la soupe populaire. Il y aurait donc deux poids deux mesures ? Je n'ose y croire…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Flûte. Je ne savais pas que Stéphane Raviet était humoriste.

      Supprimer
    2. Ce jour-là, manifestement, il tentait de l'être.

      (Et, une fois de plus, vous évitez soigneusement la question…)

      Supprimer
    3. Ah...je ne suis pas le seul à constater que tu ne réponds pas.
      jard

      Supprimer
    4. Et bien disons que ça ne me fait pas rire. Et je suis sincère.

      Supprimer
    5. ha....mamzel elooody , vous avez vos comiques?
      un peu comme manu les mordasses qui refuse de rire avec dieudo

      Supprimer
    6. Euh... Chacun ses goûts non?

      Supprimer
  8. C'est une blague ? Le gars voulait justement dénoncer ceux qui relativisent et minimisent ! Renseignez-vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof. Mettre le cannabis et le viol sur un pied d'égalité, il fait fort le type.

      Supprimer
  9. Le Pen prétend qu'elle manque de cerveaux pour être elue des 2017. Elle vise 2022.
    Je confirme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignorais qu'on en avait plusieurs (cerveauX) dans la même tête...
      Ah, mais suis-je bête ! elle parlait des cadres FN, pas de sa propre matière grise eh eh eh !

      Supprimer
  10. Elooooody, franchement, que cherchez-vous à nous faire croire? Que les frontistes sont tellement monstrueux qu'ils font, en plus, l'éloge du viol? C'est ça?
    Et dire que vous auriez voté pour Dominique Strauss-Kahn s'il n'y avait pas eu l'épisode du Sofitel de New York...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, un "vomique" commentaire, c'est petit ..:

      Supprimer
    2. Petit, ça reste à démontrer, bonne remarque de mon camarade, assurément.


      Supprimer
    3. Je n'ai pas dit qu'il faisait l'éloge du viol. D'ailleurs je n'ai pas dit grand chose... Ce qui est rigolo, c'est l'interprétation que tous les commentateurs font de mon billet ici! Les 3/4 me font dire ce que je n'ai pas dit.
      Mais les mots ayant un sens, il me semble que Stéphane Ravier ne s'y est pas très bien pris pour dire ce qu'il voulait vraiment dire.
      Maladresse, bourde ou dérapage, peu m'importe. J'ai re-regardé l'émission 3 fois depuis hier et il a clairement dérapé.

      Supprimer
    4. Quant à voter pour DSK, Sofitel ou pas Sofitel, jamais de la vie. celles et ceux qui me connaissent le savent très bien. J'ai toujours dit, et ce, dès 2010, que je ne voterai jamais pour DSK.

      Supprimer
    5. Ah! Vous auriez donc voté pour Sarkozy? ;-)

      Supprimer
    6. Franchement? Je me serais peut-être abstenue...

      Supprimer
    7. DSK
      c'était le meilleur espoir de la gauche!
      et cette crevure de molleglande lui a balancé nafisatou entre les pattes!
      il y a d'ailleurs sa statue à tulle ( corrèze)

      Supprimer
    8. Une statue en tulle ? ......
      Et pourquoi pas une statue en dentelle de Calais ! ......
      Non mais c'est n'importe kôâ !!!! .....
      Et voila où s'en va l'argent publique ! .......

      Supprimer
  11. le coran est plein de phrase de ce genre "les femmes sont vos champs, labourez les comme il vous plaira" Sans oublier les filles mineures d'afrique et du moyen-orient mariées a des hommes qui ont en général le double de leur age Mais chut...racisme et islamophobie, faut respecter la culture du viol des pays du quart-monde, sinon SOS racisme et les tribunaux gauchos pas contents C'est de la faute des méchants capitalistes-colonisateurs occidentaux si les africains et les musulmans s'entretuent et traitent les femmes comme du bétail Et comme le dit si bien noix vomique, le nombre de pervers a gauche est déja assez conséquent (fredo biteran, dsk, jack langue, les femen qui montre leurs seins aux méchants cathos alors que moi je finirais en taule si je montrais mon sexe aux féministes, petit rappel : les seins d'un homme n'ont aucune signification sexuelle contrairement aux seins des femmes, la nature est cruelle et sexiste) pour ne pas accuser le FN d'avoir le monopole de la malbaise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que vous pensez que c'est la "nature" qui a conféré aux seins des femmes le caractère sexuel dont vous parlez? Mouarf.
      "Il faut respecter la culture du viol"... Qui a dit ça? Moi?

      Supprimer
    2. Ben Ouaih ! Pourquoi pas ? ......
      La nature elle a bien mis des plumes dans le cul des coqs et des rolex au bras des riches pour con sachent que ce sont des vrais mâles bien couillus , alors elle peut bien avoir conféré aux seins des femmes un caractère sexuel ........
      C'est cul elfe dé ! comme on dit ......

      Supprimer
  12. Sortir une phrase de son contexte, ce n'est pas très "élégant" . Tout n'est pas permis dans la critique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourquoi con aurait pas le droit de sortir une phrase de son con texte ? .....
      Merde alors ! ...... Les phrases ont bien le droit de prendre un peu l'air de temps en temps , parce qu'un con texte ça pue grave ! ..... Merde ! .......

      Supprimer
  13. Mais c'est quoi ce FN dont tout le monde parle ? ......
    Il y a des trucs comme ça à la mode dont tout le monde parle , et puis en fait c'est rien du tout ......
    Un peu comme Nabila , Sarko , Trieurvaleur , Dieudo , le téléphone qui prend des photos tout seul sous la douche et tout un tas de machins produits par la société de consommation ..... Plus on en fabrique plus on en jette de ces machins là qui ne servent à rien .......

    RépondreSupprimer
  14. Il parait que Bernadette Chirac serait en train d'écrire un livre intitulé : " Merci pour ce trop long moment "........ Mais bon , c'est secret défense .......

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Elody,

    Je viens de faire ma tournée des popotes. C'est un lundi grisaille d'automne comme habituellement en pareille saison, les gens sont couci-couça, les factures sont là, l'argent pas encore, les traites à échéance s’empilent, les billets filent et se dispersent, le "faut faire" est pour tout de suite, le "faut espérer" est pour plus tard. Ce contre quoi il faudrait se prémunir est déjà là, ce qui nous permettrait de le faire est encore plus loin.

    D'une certaine façon, tout va bien.

    Ce que je voudrais te dire: je n'ai pas vraiment assisté à la naissance des leftblogs, pas plus que je n'en ai été un militant.

    Mais j'ai clairement conscience de contempler leur mort, comme un processus lent, progressif et aussi mécaniquement cruel qu'un cancer. Je suis pénétré de cette conviction parce que je les lis et que je me rends compte de leur vacuité.

    Et le fait est que, face à l'adversité que les leftblogs ont construite, ils sont désormais désarmés et, à la fois, ailleurs.

    Le plus bizarre est que leurs idées triomphent, finalement. Ce qui reste à discuter, les blogs de droite s'en sont emparé, mais c'est la queue de la comète. A moins d'un réel inattendu, il n'y aura pas de revirement de la loi.

    Alors, la question que je te pose c'est: où êtes-vous?

    Vous n'avez pas été là pour recueillir les fruits de vos patients efforts, ni pour les consolider dans un gouvernement que vous avez voulu, mais qui aujourd'hui vous dégoûte, ni même dans une majorité sénatoriale qui était pourtant historique, alors que vous n'en avez rien fait, et pas plus dans une démocratie décentralisée où vous vous êtes enlisés dans le clientélisme, les arrangements de parti et la routine des normes.

    Alors, où êtes vous?

    Quand on parcourt le monde, on voit bien qu'il frétille d'intelligence, quand on lit les leftblogs, on voit bien qu'ils sont englués dans la connerie. Et quand on va voir sur les blogs de droite, on tombe sur les mêmes, sauf qu'ils ont un moral de conquérant et pas de dépressif notoire.

    Et c'est à peu près tout.

    Dans cet univers, un Corto dans son camp, est l'alter ego d'un Juan dans un autre, un Aramis est l'alter ego d'un Marchenoir, un Skandal est la copie à droite d'un Yoyopolo à gauche, un Nicolas orgueilleux s'engueule avec les gonzesses psycho-rigides du FdG et Didier Goux nous raconte la vie du rail et, à l'occasion, entre deux diatribes sur les Musulmans, nous conseille les bons restaurants.

    Ne prends surtout pas ce com pour une engueulade, au contraire, je t'admire.

    Si je ne me goure pas, tu est un prodrome (un élément avant coureur): tu t'es investie dans la démocratie communale, qui est l'échelon de base. Et tu as été élue (youpiii).

    Alors maintenant, ma chère, dans mon code perso, t'es le Dalaï Lama.

    Si j'ai un problème de robinet qui fuit, ben je viens te voir pour te demander ton avis.

    Oui M'dame.

    Ca tombe bien, tu fais un blog (je veux dire par là que je t'ai pas connue comme une fille qui rédige des tracts).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais voyons Tchok ! Les blogs ça ne sert qu'à se faire plaisir , à se réchauffer entre amis c'est à dire des gens qui pensent tous pareils , ça prêche des cons vaincus , ça sert à réviser son orthographe pour les dysorthographiques ... et puis voila ! c'est déjà pas si mal ...
      Les blogs politiques ne parlent pas de politique . Ce sont des blogs polémiques où on aime aussi s'engueuler et s'insulter .... Mais il est assez évident que ça ne change rien à rien ...
      Le blog politique n'a pas plus de valeur que le blog de gamines qui se montrent en maillot de bain ou que le blog de Nabila ...... Les seuls blogs vraiment intéressants sont les blogs scientifiques , les blogs de mathématiques et puis c'est tout ......
      Personnellement j'ai appris pleins de choses sur les blogs scientifiques ......
      Alors , Tchok , je te conseille leur lecture , histoire de te remonter le moral .

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise