Génération Godiches

Girly skulls
La semaine dernière, Sophie a rédigé un excellent billet sur la sortie du livre Génération Blogueuses, au contenu assez affligeant (le bouquin hein, pas le billet).

Réduisant les blogueuses à une horde d'expertes en rouge à lèvres, talons aiguilles, mômans dévouées, spatules, marmites et autres attributs "naturellement" féminins.

Ce matin, L'Express, dont le contenu tend à dégringoler de plus en plus vite vers la fosse septique, se félicite de la sortie d'un tel ouvrage.

Citant quelques-unes des blogueuses à l'honneur dans ce bouquin, L'Express est content d'y trouver certaines d'entre elles dans les sections "mode femme, geek, technologie, art, voyage... et même des blogs masculins".
Des blogs masculins... Hum... Voilà une conception intéressante. Une nouvelle catégorie à suggérer à Ebuzzing?

Selon mes sources, je dirais donc que L'Express considère comme "masculin", les blogs qui parlent, en vrac, de:
Pas étonnant donc que je n'y figure pas. Je ne blogue que depuis 6 mois, je ne vous ai pas dispensé de cours de headband* ni de french manucure*, et je ne vous ai pas non-plus dispensé de cours de cuisine (méfiez-vous ça va venir).
Attention,  ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Je ne pense pas que ces blogs soient inutiles, superflus ou futiles, au contraire.
Je ne vis pas dans une grotte, habillée en ermite, les ongles écornés, avec de vielles savates aux pieds.
Je trouve simplement très réducteur de ne considérer les blogueuses que de cette manière.
Alors, comme je ne me suis pas procuré l'ouvrage, je suis allés sur le site de l'éditeur qui présente ainsi le bidule:
Comment customiser une simple veste en jean? Quels sont les accessoires indispensables à la réalisation des cupcakes*? Où se rendre pour siroter un bon mojito? Quelles sont les expositions incontournables de la saison? La vie de tous les jours est constellée de petites interrogations auxquelles il est souvent bien difficile de trouver une réponse simple et rapide. Les bloggeuses, des filles dans l’air du temps et avec des idées plein la tête, publient chaque jour sur la toile un nombre impressionnant d’articles de qualité afin de nous faire partager leurs passions, coups de cœur, adresses fétiches, ou encore leurs petites astuces du quotidien. Nouveau phénomène de société, la blogosphère féminine est vite devenue une référence ludique et pratique pour tout un ensemble de lectrices, en quête d’informations riches et personnalisées. Chaque bloggeuse a reçu carte blanche pour la réalisation de son portrait afin de rendre compte au mieux du lien complice qui existe entre chacune d’elles et leurs lectrices. Un livre unique qui dresse le portrait de filles modernes et aux univers fascinants. L’ouvrage sera également ponctué d’interventions de personnalités sur le phénomène des blogs et conclu par un guide thématique des blogs à ne pas manquer.
Voilà. Tout y est. Complicité, lectrices, cuisine, cocktail, customisation des fringues, ludique, pratique.
Bref, un annuaire compilant des filles dignes d'Huggy les Bons Tuyaux, mais juste par des filles et pour des filles.

Une description en parfaite adéquation avec la couverture du bouquin: mode, déco, beauté, shopping, lecture, cuisine.
Génération blogueuses
Va falloir que je me reconvertisse et que je rentre dans le droit chemin des valeurs féminines moi.

** lexique de filles compris que par les filles **

Headband: bandeau, serre-tête, bref tout ce qui peut enjoliver le crâne des filles. Un bijou de tête quoi.
French manucure: vernis naturel à deux teintes: une teinte blanche pour accentuer le bout de l'ongle et une teinte naturelle (nude pour les plus hype) pour faire... bah naturel quoi.
Cupcakes: petits gâteaux souvent fluos et surréalistes hyper tendance depuis un an.

Comme dirait Causette, on nous prend pour des quiches.

Vous aimerez aussi

36 commentaires

  1. Je suis vachement bon en Cupcakes (en quiches aussi d'ailleurs) je vais quitter ma spécificité de blog sport et poker :) pour faire blogueuse féminine moi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je suis une quiche en cupcakes... ;-)

      Supprimer
    2. Et moi une quiche en poker (associons nous)

      Supprimer
    3. Ok. Tu fais la cuisine et je ramène le fric en jouant au poker

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Apparemment: pas au sens où l'Express l'entend...

      Supprimer
  3. J'aurais trop honte de figurer dans une telle sélection. Comme je commence à être une vieille blogueuse, j'ai reçu des invitations, des questionnaires, surtout du temps que j'étais dans le top 20 du Wikio. Si j'avais pu les déchirer en petits morceaux et les renvoyer dans une enveloppe avec du poivre et du sel, je l'aurais fait.
    Les Nunuches, les Girly, les Godiches... Blogdefille avec en avatar la photo d'une actrice lèvres charnues, bouche entr'ouverte et regard "éjaculation faciale", ou autoportrait de son épaule avec une bretelle qui tombe. La nunuche a toujours la bouche entr'ouverte et la bretelle qui tombe sur fond fleuri de préférence. à quinze ans, passe encore... mais les émanations de ce que la presse féminine a de plus débile, de plus rose, de plus "féminin..." répétées cent fois, copiées mille fois...
    Aux chiottes la presse féminine et les blogdefilles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah voilà! En d'autres termes, c'est ça!

      Supprimer
    2. D'un autre côté, les blogs de pédés avec photo de bites obligatoires tous les jours, c'est pas beaucoup plus reluisant.

      Supprimer
    3. Ah non pas du tout, ce n'est pas reluisant vous avez raison. Nous sommes d'accord donc, c'est pas parce qu'on est une gonzesse qu'on doit publier du rose et des cœurs; c'est pas parce qu'on est est gay qu'on doit publier "des photos de bites obligatoires", et c'est pas parce qu'on est un mec hétéro qu'on doit parler que de filles, de cul ou de bagnoles.
      Didier Goux, arrêtez, ça devient flippant d'être d'accord avec vous!

      Supprimer
    4. Je sais, vous n'êtes pas la première à qui je fais cet effet-là. En réalité, je vais vous avouer une chose que je n'ai encore jamais dite, je suis en cheville avec un psy : lorsque j'ai bien traumatisé un blogueur de gauche progressiste et tout et tout, je l'envoie chez lui, et on se partage le prix des consultations.

      Sinon, une fois, il y a quelques mois, je suis tombé sur un blog-de-mec, sur lequel il n'y avait pas un mot de texte, jamais : que des photos de foufounes en gros plan, jour après jour. Ç'avait quelque chose d'un peu flippant, à la longue…

      Supprimer
    5. Bon beh j'en suis pas encore là question traumatisme. Vous avez encore de la marge!
      Une galerie de "foufounes"? Quelle classe...

      Supprimer
  4. Ah, tiens, dans le genre galerie de foufounes: le dernier numéro de Causette, celui de juillet-aout. Causette est un magazine féministe. Je précise pour Didier qui prépare ses adjectifs les plus aigus, lustrés et tranchants dès qu'il lit "féministe". Eh bien, il y a un long article dont le titre est excellent -la vulve sort du bois-, mais c'est tout ce qu'on peut en dire de bien. Les images de vulve sont...comment dire, obscènes, justement parce qu'elles surmontrent des vulves toutes moches en CHIFFON ROUGE. Façon petite rose rouge aux pétales synthétiques, coquelicots de feutrine grossièrement assemblés, c'est moche comme tout.
    C'est bizarre, ce choix dans un journal féministe. Si les féministes ne sont pas capables, dans un dossier sur le sexe féminin, d'en montrer de vrais, de beaux, mignons, attendrissants, superbes, érotiques, et te balancent des machins de Féminette au pays des Bisounounourses, qui le fera ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est pas faux. J'y suis abonnée et ces "représentations" m'ont un peu surprise aussi.

      Supprimer
  5. Très bon point de vulve, je vous l'accorde !

    RépondreSupprimer
  6. A la grande époque du MLF, avec un couple d'amis, ma chérie et moi sommes allés manger une pizza. Le hasard a voulu que ce samedi soir là, une réunion MLF avait lieu dans le même établissement.
    Quelle tristesse, rien d'agréable, pas un mot, que des chuchottements.

    Alors, mes amiEs, restez comme vous êtes, joyeuses, râleuses, réfléchies ou nunuches. Mais continuez à vivre.

    RépondreSupprimer
  7. Je réponds en retard, j'ai vu l'article sur l'Express et je n'ai pas mieux que ton avis. Avec en plus les illustrations façon Paris-Match beuh...

    RépondreSupprimer
  8. fosse septique, pour l'Express. (commentaire à effacer après correction)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui tiens dis donc... Ça fait un peu lapsus cette faute d'orthographe. Mais c'est quoi ce pseudo Suzanne?

      Supprimer
  9. Ah, merdalors, je voulais mettre grammar nazi, mais l'expression m'a fait défaut.

    Je suis une célèbre grammar nazi, prétend Rosaëlle. Pour un peu, j'en pleurerais. Alors que je corrige les fautes d'autrui par pure gentillesse, le plus souvent. Même chez Nicolas le numberwane quand j'arrive chez lui à pieds joints en hurlant "tu comprendraS avec un S, bordel !" (mais je ne le fais pas trop souvent, sinon j'y passerais ma cybervie et il boirait encore plus pour oublier).
    Le signalement de faute d'orthographe dans les billets (pas dans les commentaires, ce serait mesquin, vu qu'on écrit vite et clique sans relecture), c'est un petit service à prendre... comme un petit service. Comme quand on fait remarquer à quelqu'un qu'il a du jaune d’œuf sur la joue gauche. L'autre efface le jaune d’œuf, c'est fini. Il serait malséant et très très con de se foutre de lui en lui rappelant combien il avait l'air ridicule avec le jaune d’œuf sur la joue, etc...

    Mais le coup du commentaire "je te signale une faute, et vite tu la corriges et tu effaces mon commentaire, et un jour si tu me rends le même service je serai bien contente" est souvent mal perçu, et parfois j'hésite, je ne veux pas vexer. Je ne m'y oserais jamais avec ceux qui ont une mauvaise orthographe et font dix fautes par billet, ce serait indélicat.
    (et puis, mieux qu'il est le billet, plus ça me donne envie de lui essuyer la joue).

    RépondreSupprimer
  10. Aaaah... Je comprends mieux cette histoire de grammaire Point Godwin. Bon enfin bref, aucun problème. Je sais qu'il m'arrive d'en laisser passer malgré ma concentration. Ça doit être parce que je suis pressée de partager mes billets avec les gens.
    Donc, quand c'est dit avec gentillesse et / ou humour: aucun problème. Je suis fair-play et j'essaie de rester humble donc j'ai laissé ton com!

    RépondreSupprimer
  11. Enfin, ceci dit, l'Express est bien une fausse sceptique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon alors donc euh... Ce serait une fausse presse sceptique? Cela voudrait dire que l'Express fait genre "il est sceptique" mais qu'en fait il ne l'est pas? ;-)

      Supprimer
  12. Je comprends, et je suis d'accord avec toi ... Evidemment que la blogosphère féminine est beaucoup plus riche, variée, diverse, complète.

    Par contre, là où je modère mon avis par rapport au tien, c'est que je suis quand même contente qu'on valorise des blogueuses, et leur blog, quelles qu'elles soient ... il y a tous les goûts sur terre, et c'est tant mieux...

    Et là où je serais plus dure que toi, c'est vis à vis des éditeurs que cela n'intéresse pas de publier des bouquins sur "l'autre blogosphère féminine", avec les blogs société, politiques, etc ... c'est ça qui est vraiment dommage et triste.


    Sympa ta note parce que justement on en parlait l'autre jour avec Isabelle http://monavistinteresse.blogspot.fr/ et Gaëlle http://www.en-aparte.com/... Gaelle (qui avait un projet comme ça en 2010 sur des blogs féminins "autres" qui n'a jamais pu voir le jour)


    Ayé j'ai fini :) Je sors :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'être passée par ici c'est cool! Je crois qu'au fond nous sommes d'accord. Mais franchement, je n'arrive pas à me faire à l'idée qu'un livre qui prétend s'intéresser à la "génération blogueuses" les réduisent uniquement aux "blogs de filles"... Ya un truc qui m'échappe.

      Supprimer
    2. Tu veux des bottines à clous pour compenser ? ;)

      Supprimer
  13. Tu changes tout le design de ton blog comme ça sans me prévenir, je suis partie, je pensais que j'avais le mauvais blog, heureusement je retrouve cette note, c'est bien toi ici ! Ouf !

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise