24/11/2012

PKM invente le Point Godwin des riches

Pierre Kosciusko-Morizet
Hier, David et Politeeks se conjointement appliqués à distribuer quelques baffes à Pierre Kosciusko-Morizet qui semble craindre pour sa sécurité:
Le petit Pierre craint qu'on ne le dénonce, que des policiers sans scrupules débarquent chez lui en imperméable en cuir noir, l'embarquent dans une traction avant, le fassent patienter dans un camp de transit avant de l'expédier par train de marchandises à Auschwitz.
Voilà.

Pierre Kosciusko-Morizet a donc inventé le Point Godwin des riches.

Mais, tout n'est pas perdu pour Pierre. Plutôt que de se planquer dans une cave ou de faire appel à un Juste qui pourrait lui faire gagner la Zone Libre, il pourrait s'inspirer de ce faux pauvre, ce faux smicard qu'est Karl Rabeder.

Après tout, sombrer dans la clandestinité et dissimuler son identité peut être une solution pour échapper aux purges et au génocide.

Il pourrait donc, comme ce brave Karl, vendre sa propriété, son entreprise, placer le tout là où il faut, se faire construire une cabane en bois de 20 m2, se verser à lui-même 1000 € par mois et vivre pépère comme tout bon smicard qui se respecte, profiter du soleil et être "aujourd'hui bronzé et heureux", comme en témoigne la légende de la photographie qui illustre cet article du Figaro

Donc, ami-e-s smicard-e-s, de quoi te plains-tu?
Tu dois être heureux, c'est un ordre.

Lorsque tu auras le temps:
  • mets de côté tes factures,
  • jette tes relevés de compte,
  • bloque le numéro de téléphone de ton banquier,
  • détruis les courriers de des 2 ou 3 crédits revolving,
  • revends tout ce qui est superflu; ton PC, ta TV, ton électroménager si tu as la chance d'être suréquipé,
  • vends ta voiture si tu en as une et prends un vélo,
  • fais ton pain toi-même,
Et pense au bonheur d'être pauvre, comme le dit si bien notre ami Karl:
"Avant les gens que je rencontrais me prenais pour une tirelire. Désormais, quand quelqu'un s'intéresse à moi, ce n'est plus à cause de l'argent, le contact est beaucoup plus facile"
La vie est plus belle quand on est pauvre, sache-le.

Maintenant Pierre, si tu ne veux pas voir débarquer chez toi la flicaille anti-riches, fais de même, tu n'auras plus rien à craindre... Et tu seras bronzé.
Parce que là, présentement, je te trouve un peu pâlot.      

4 commentaires:

  1. Amusant comme les blogueurs de gauche arrivent à esquiver la vraie question que pose cette interview, simplement en se focalisant sur une expression, excessive mais pas dénuée de fondement. Je pense pour ma part qu'il touche à quelque chose de juste : il y a bien une haine de l'argent en France, et cette série de billets des leftblogs sur le sujet le prouve amplement. Mais pensez vous, puisqu'il s'agit d'un patron qui gagne de l'argent, surtout n'écoutons pas ce qu'il a a dire ! La parole des riches est forcément mauvaise, puisque précisément l'argent gâche tout comme chacun sait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "puisqu'il s'agit d'un patron qui gagne de l'argent, surtout n'écoutons pas ce qu'il a a dire !"

      NON. Tout dépend ce qu'il a à dire.

      Et prenez un pseudo

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise