Le jour d'après

J'espère sincèrement que ce billet sera le dernier parlant exclusivement du mariage pour tous.
Voire l'avant-dernier après sa validation par le Conseil Constitutionnel.


Jean-Louis Debré, Président du CC, l'a lui-même confirmé il y a plusieurs semaines de cela:
"C'est donc aux élus de la Nation de dire quelle forme ils veulent donner au mariage, (...) c'est de leur responsabilité. [...] Ce n'est pas de la compétence du Conseil constitutionnel et c'est la même jurisprudence que celle appliquée en 1975". (source
Pour rappel, en 1975, le Conseil constitutionnel avait validé la loi légalisant l'interruption volontaire de grossesse, selon la même procédure que cette loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

Guy Carcassonne lui aussi a rappelé que cette loi était d'ordre législatif et non pas constitutionnel. Donc, la procédure va suivre son cours. son cours démocratique, comme c'est le cas depuis le début. Et basta.
 
L’Assemblée Nationale s’est donc prononcée hier par un vote solennel pour l’adoption définitive du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

Après promulgation, la France devientdra le 9e pays européen et le 14e pays au monde à autoriser le mariage homosexuel.

Mariage homosexuel dans le monde
Source. Bleu foncé: le mariage et l'adoption légalisés. Bleu clair: le mariage légalisé, mais pas l'adoption. Gris: le mariage légalisé dans une partie du territoire seulement

Sur 566 votants et 556 suffrages exprimés, il y a eu 331 votes pour (dont Henri Guaino, je ne me lasse pas de le rappeler) et 225 votes contre (dont mon brave maire Nicolas Dupont-Aignan... Je me demande s'il boycottera les mariages homos à Yerres ou pas).

Avec ce vote solennel de la loi, le débat public est terminé.
Game over.

Après plus de 170 heures de débats depuis le mois de janvier, ce texte permet enfin aux couples homosexuels:
"au-delà de l’union libre et du pacte civil de solidarité, de construire un projet conjugal et un projet parental. C’est un texte généreux, d’égalité, qui ouvre une grande et belle institution républicaine à certains de nos concitoyens dont la citoyenneté n’était pas pleinement reconnue [...]. La loi votée aujourd’hui permet de répondre à un engagement fort du président de la République, c’est un texte historique dans l’histoire de notre République: il ouvre des droits nouveaux, s’élève résolument contre les discriminations". (Christiane Taubira, hier.) 
Ce matin, François Hollande a pris la parole après le Conseil des Ministres. J'aime bien cette nouvelle mode depuis la semaine dernière que le Président de la République s'exprime personnellement:
"Cette réforme élargit les droits des homosexuels sans rien enlever à personne. [...] Elle va dans le sens des évolutions de notre société [qui en sera] fière dans les prochains jours ou plus tard. [C'est une étape vers] plus de liberté, plus d'égalité: les principes qui fondent notre République". (source)
Et il a appelé à l'apaisement et au respect.
 
Il va maintenant falloir expliquer par A+B aux antis que c'est fini. C'est plié. Ils ont "perdu".

Mais perdu quoi au juste?
Rien. 

Ils ont été entendus, ils ont squatté les plateaux TV jour et nuit. Au moins autant que les députés qui squattaient l'Assemblée.

Mais ils n'ont rien perdu.
Ils n'ont perdu aucun droit.

Le méchant (et mythique) "lobby" gay n'ira pas leur prendre leurs enfants pour les faire rôtir en place publique.
La méchante conspiration LGBT n'ira pas saboté les mariages hétéro.

Et dans quelques années, tous les mioches trainés de force dans la manif de leurs parents seront peut-être soulagés s'ils sont homosexuels, de pouvoir se marier comme les autres, comme leurs parents qui 15 ans plus tôt voulaient préserver la leur sacro-sainte famille et la leur civilisation.

Move on.

Le Mariage pour tous en chiffres
Source
 

Vous aimerez aussi

13 commentaires

  1. Mais perdu quoi au juste? - Rien.

    Ils ont été entendus, ils ont squatté les plateaux TV -

    Mais ils n'ont rien perdu.
    Ils n'ont perdu aucun droit.

    Mais c'est qui "ils"?

    Pour vous ce sont les couples hétéro, donc si on est contre c'est de l'homophobie.

    Si les gens ont massivement senti le besoin de manifester, ce n'est contre les couples homo mais pour le droit des enfants.

    Vous faites bien de nous rappeler 1975. Au nom du projet parental, on a donné à certains le droit de se débarrasser des enfants. Rassurez vous, ceux ci ne manifesteront pas. Aujourd'hui on donne à d'autres le droit de les faire fabriquer.

    Tout ceci est au nom d'un progrès. Vous nous construisez une société où l'on choisira les enfants comme on choisit une voiture ( couleur = beauté, intelligence = performance, fiabilité = pas de pathogènes...).

    Vous pensez avoir gagné? C'est une victoire à la Pyrrhus.

    RépondreSupprimer
  2. "Pour vous ce sont les couples hétéro, donc si on est contre c'est de l'homophobie."
    => je n'ai jamais écrit quoi que ce soit de tel. Je n'ai jamais dit que les antis étaient tous homophobes ou hétéros!

    "on a donné à certains le droit de se débarrasser des enfants".
    => jusqu'à preuve du contraire, on ne se "débarrasse" pas des enfants mais on avorte alors que ce n'est pas encore un enfant mais un embryon.

    Quant à la dernière partie de votre com, je pense que vous avez trop regardé "Bienvenue à Gattaca"

    RépondreSupprimer
  3. "Ils n'ont perdu aucun droit."

    Alors il va falloir définir "ils". C'est qui?

    "ce n'est pas encore un enfant mais un embryon". Là, sujet très glissant. Malheureusement, il faut qu'une jeune femme ait une fausse couche pour repenser ce jugement de jeunesse...

    Quant à Gattaca, on y arrive ;>

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est pourtant simple! Les antis sont cette nébuleuse de droite, de gauche, d'extrême droite, d'hétéros, de cathos, de musulmans, de juifs, de fachos... Bref une nébuleuse quoi.

      "Malheureusement, il faut qu'une jeune femme ait une fausse couche pour repenser ce jugement de jeunesse..."
      => Pour qui vous prenez-vous pour penser à la place des jeunes femmes ayant fait une fausse couche et qui font des erreurs de jugement?

      Appelez-moi quand on sera à Gattaca, parce que je pense qu'on a encore le temps!

      Supprimer
    2. "Pour qui vous prenez-vous pour penser à la place des jeunes femmes ayant fait une fausse couche et qui font des erreurs de jugement?"
      Oh, très simplement: l’expérience. Une fausse couche est un potentiel qui ne se réalisera pas. Avant on peut idéaliser et répondre dans l'absolu sans trop se soucier. Après c'est beaucoup plus difficile, voire impossible. Ce n'est une question d'erreur de jugement. C'est juste qu'après on a une perspective différente qui peut amener à un changement de jugement.

      Supprimer
    3. Donc, votre "expérience" vous donne le droit de détenir la vérité absolue sur le ressenti et les erreurs de jugements de toutes les jeunes femmes qui défendent l'avortement?

      Et cette même "expérience" vous donne aussi le droit d'affirmer que tant qu'on n'a pas fait de fausse couche, on se goure magistralement en considérant que l'embryon n'est pas un enfant?

      Visiblement, nous n'avons pas la même "expérience" comme vous dites.

      Supprimer
  4. La seule vérité absolue c'est celle que l'on voit dans la glace quand on se regarde le matin, hors du regard des autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf si on oublie ses lunettes...Cela arrive très souvent à certains, faut dire

      Supprimer
    2. Tout ce populo bon chic bon genre qui a envahi nos rues en vociférant des c........., où etait-il, quand on manifestait contre les réformes indignes du précédent et qu'on se prenait des lacrymo ( sans en faire tout un plat.....c'est le jeu ! ).
      Allez! rentrez tous à la niche et qu'on vous oublie !!

      Supprimer
  5. C'est fini maintenant, donc ce serait bien de se mobiliser autant contre la pauvreté: on devrait demander aux pros et aux antis de descendre manifester ensemble contre l'extrême pauvreté, on verrait bien qui serait motivé, là...

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise