10/01/2014

Et pendant ce temps-là: le cannabis à la rescousse des malades de la sclérose en plaques

Hier, pendant que tous les médias de France, de Navarre, du monde et de l'univers étaient à Nantes, sur le parking d'un Zénith vide (le Zénith, pas le parking),

Ce matin pendant que les chaînes d'"informations" et France Info titraient leurs Unes sur "Closer, Julie Gayet et François Hollande",

Et bien pendant ce temps-là, le Ministère de la Santé validait la commercialisation du Sativex, spray buccal à base de cannabis et dont les vertus ne sont plus à démontrer pour soulager les douleurs des personnes atteintes de sclérose en plaques*.

Mais, ça tout le monde s'en fout.
 
Comme moi je me fous de savoir si François Hollande fornique en dehors de l’Élysée, ou si Dieudonné jouera son prochain spectacle ou pas.

La SEP, tout le monde s'en fout. Sauf le jour où ça te tombe sur la tronche ou sur celle d'un de tes proches.
 
Un jour, quelqu'un se réveille, mal au crâne, mal aux yeux, la vision altérée, la nausée permanente.
Des fourmis dans les doigts, dans les jambes, et dans les yeux aussi.
On appelle ça "une poussée".
Scanners, IRM, ponctions lombaires... Et enfin, l'examen inéluctable en cas de suspicion de SEP: le test de potentiels évoqués.


Et puis voilà. Quelqu'un, un beau matin, apprend qu'il a une sclérose en plaques, comme ça, du jour au lendemain.


Et puis il apprend qu'il n'y a pas de traitement mais qu'au Canada, ils sont à la pointe sur la recherche médicale, et qu'ils soulagent les malades avec des médocs à base de cannabis.

Le cannabis thérapeutique.

Et donc, un beau matin, après le terrible verdict, quelqu'un fume un joint et trouve que ça fait sacrément du bien.


Et puis quelques temps plus tard, la poussée s'en va, la vie reprend (presque) normalement.


Et puis, un 9 janvier 2014, alors que les médias ne parlent que d'un bouffon antisémite pas drôle, quelqu'un apprend qu'un nouveau médoc à base de cannabis va être commercialisé en France.


Et quelqu'un est content. Bien plus grâce à cette nouvelle qu'à celle de l'annonce de l'annulation d'un meeting spectacle nauséabond.


C'est la vie.


Chacun ses priorités.

*SEP

27 commentaires:

  1. Tu dis : "Tout le monde s'en fout!"......
    Je ne comprend pas pourquoi tu dis cela .....
    1° Tu ne connais pas tout le monde (enfin , je pense que tu ne connais pas tout le monde) .......
    2° Le fait qu'on s'y interesse n'implique pas forcement qu'on fasse du bruit et qu'on pousse des cris de joie en sautant partout ......
    Alors ! Qui s'en fout ? ....... Les média ? ........ Quels média ? ........
    En fait je ne crois pas que tout le monde s'en foute et je ne crois pas que les gens soient tous aussi stupides et insensibles que tu veux bien le croire ....... Sauf , bien sûr s'il existe une conspiration des cons ....... Bien sûr Dieudonné , Closer , le foot , Marine Romano , la viande de cheval dans les lazagnes ...... tout cela peut laisser penser qu'il existe une conspiration cosmo-planétaire des cons , mais en fait je n'y crois pas ...... Ton pessimisme est exageré ....... Et puis en plus le pessimisme ça ne sert à rien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parlais des médias évidemment.

      Supprimer
    2. oui, les médias se fichent de pas mal de vrais sujets en ce moment. Merci Eloooody.

      Supprimer
    3. Merci à toi d'être passé par ici.

      Supprimer
  2. Par chez moi,quelques anciens laissent encore pousser des plantes , dont une du pava ,?, pavu ? pavo ?
    Bonjour de Vendée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui , le pavot ornemental c'est très joli comme fleur .....
      On trouve très facilement les graines dans n'importe quelle jardinerie ....
      Ceci dit se faire des tisanes avec des pavots peut se révéler très dangereux car cela peut entrainer une dépression du système respiratoire ....... Les graines sont comestibles et ne contiennent aucune drogue ....... On en fait une huile comestible également , l'huile oeillette qui sert aussi en peinture ....... Le pavot n'est pas de la même famille que le cannabis qui est de la même famille que le houblon ...... Mais , si tu fumes du houblon cela ne te fera pas l'effet du cannabis pour autant ........ Tu peux aussi manger des coquelicots mais cela ne te fera pas l'effet de l'opium et pourtant c'est la même famille .......

      Supprimer
  3. Hélas tu as raison ! ... on a parlé du Savitex mais c'était sans commune mesure avec les pétards mouillés qui font le buz et la joie du bon peuple auquel il faut donner du pain et des jeux ... de plus en plus cracra, les jeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce médicament n'est pas un médi-camant ..... Bon , il est produit à partir du cannabis sativa .... C'est le nom botanique du chanvre ..... Mais ce n'est pas pour autant que ce médicament produit les mêmes effets qu'un joint de cannabis parce que je pense que les effets recherchés par les fumeurs de cannabis ne sont pas ceux recherchés par les patients ...... Je pense (mais je n'ai pas étudié la quéstion) que si ce médicament est commercialisé c'est sans doute parce que les laboratoires ont réussi à éliminer certains effets du cannabis , les effets stupéfiants , pour ne concerver que les effets thérapeutiques ..... Donc , je ne pense pas que ce médicament , le sativex , puisse servir aux toxicos pour se défoncer et planer ......
      Voilà ! ......

      Supprimer
    2. N'empêche qu'il sera très sévèrement encadré, Stéphanie.

      Supprimer
    3. Ben oui , comme tous les médicaments issus des alcaloïdes ......
      La digitaline est très sévèrement encadrée parce que c'est aussi un poison violent , mais ce n'est en rien un stupéfiant ...... L'atropine , le curare , et pleins de médocs dans ce genre ......
      Bon , de toutes façons la légalisation du cannabis et autres substances c'est un autre problème ....... IL ne faut pas tout mélanger ......... Personnellement je suis pour la dépénalisation des drogues ...... Mais là il ne s'agit pas de drogues (au sens vulgaire et actuel du terme) IL s'agit d'un médicament ....... Et si telles ou telles personnes éspérent que ce médicament puisse servir d'argument à la dépénalisation du cannabis , à mon avis elles se trompent ......

      Supprimer
    4. "Et si telles ou telles personnes éspérent que ce médicament puisse servir d'argument à la dépénalisation du cannabis , à mon avis elles se trompent ...... "
      Loin de moi cette idée, même si j'y suis favorable.

      Supprimer
    5. Oui , mais pleins de gens vont fantasmer dans ce sens ......
      Et ce médicament va être utilisé comme argument , genre : "Vous voyez bien que le cannabis c'est bon , et que le cannabis est moins dangereux que le "Casanis" qui est un poison violent , et que ".......
      Bon , de toutes façons ce genre de débat ne mène nulle part ......

      Supprimer
    6. En effet. Car du cannabis sans THC... C'en est plus vraiment.

      Supprimer
  4. Si les gens sont intelligents, ils comprennent que bien des médicaments sont à base de plantes parfois dangereuses, mais, efficaces à faible dose pour soigner ou, au moins, soulager certains symptômes. Ils comprennent aussi que l'on prend un traitement pour faire face à une pathologie, pas pour se faire plaisir à la demande, histoire de fuir le monde d'aujourd'hui.

    Solanden

    RépondreSupprimer
  5. Bon , le Sativex contient du THC et du cannabidiol , mais cela n'en fait pas pour autant un moyen de se défoncer ...... De toutes façons je pense que des malades sous Sativex n'auront probablement pas l'autorisation de conduire une voiture ...... Enfin je crois ....
    Mais il est vrai que la France est très en retard sur d'autres pays au sujet du cannabis ...... Les autorités font dans leur froc ........ Quand on voit la levée de bouclier de tous les gros beauff's au sujet des "salles de shout" comme on dit .......
    Mais bon ...... De toutes façons la France est un pays réac sur tous les sujets ..... C'est la "fille ainée de l'église" et les culs bénis tiennent à leurs prérogatives ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes mais ne mélangeons pas tout, les salles de shoot c'est pour le shoot.

      Supprimer
    2. Mais le rapport est le suivant : Sacralisation de la souffrance et diabolisation de LA DROGUE : IL faut souffrir pour expier , pour meriter son Paradis , et , toute substance issue de LA DROGUE est à priori mauvaise et à banir , même si elle peut lutter contre la sainte souffrance ........ Bon , tout cela est dans l'inconscient colléctif et contribue à fréner les progrès thérapeutiques ..... Tous ces préjugés autour des médicaments issus de LA DROGUE , ça fait tellement peur en France que cela a considérablement ralenti les progrès ..... Voila le rapport ..... Un autre exemple : IL fut un temps pas si lointain , la vente de seringues étaient interdites , si bien que cette prohibition a contribué à la diffusion du SIDA ..... IL ne fallait pas que les toxicos puissent s'acheter des seringues car LA DROGUE c'est mal et il fallait punir les toxicos même en laissant le SIDA se propager ...... Le rapport est le suivant : D'un côté la souffrance sacralisée .... De l'autre LA DROGUE diabolisée ..... Bon , si la France est en retard par rapport au Sativex c'est à cause de ces préjugés inconscients ......
      Voila ! ...... (C'est très mal expliqué et très mal écrit mais c'est l'idée en vrac)

      Supprimer
  6. Bonsoir à tous. Je suis content que ce médoc arrive enfin sur le marché en 2015. En effet moi même atteint d'une SEP je peux vous dire que la douleur m'accompagne le jour et la nuit, bien entendu elle n'est pas permanente car j'arrive à la calmer avec des médoc opiacé et autres. Cela ne m’empêche pas de militer et de remplir mon mandat d'élu municipal et de tenir le blog la Lettre de Jaurès. Mais il me faut des temps de repos car la SEP est une maladie qui fatigue. Oui vous avez tous raison, on ne parle pas beaucoup de cette maladie. Je vais pas vous faire un exposé sur le sujet, mais si vous avez des questions sur le sujet, pas de problème. J'en profite pour vous présenter à tous mes meilleurs vœux. Amitiés.
    Jean-Luc LETOMBE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Jean-Luc et merci pour votre témoignage. Je suis par ailleurs ravie de mettre un nom et un visage sur le taulier du blog La Lettre de Jaurès.
      Je connais bien la SEP aussi pour différentes raisons et vous avez tout mon soutien.
      Amitiés et meilleurs voeux également.

      Supprimer
  7. Ce qui m'agace le plus, c'est qu'on a laissé le Médiator et d'autres sévir pendant des années mais qu'on fait la fine bouche sur un médoc qui soulage la SEP ... de même pour le Baclofène, dont les effets sur l'alcoolisme sont avérés et qui a mis tant d'années à pouvoir être délivré sans parcours du combattant. C'était sans doute pas Servier qui les fabriquait ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui , en France fille ainée de l'Eglise , la souffrance est sacralisée et considérée comme rédemptrice et cela a contribué à freiner les recherches médicales pour lutter contre la souffrance ......
      IL n'y a pas très longtemps la médecine conciderait que les nourrissons ne percevaient pas la douleur ...... Hallucinant ! ......
      Tout cela a contribué à négliger les souffrances ......
      La France est un pays d'arriérés et de culs bénis .......

      Supprimer
    2. Euhhh ... même s'il y a du vrai dans ce que tu dis, je ne crois pas que Servier soit torturé par la douleur rédemptrice, par le profit plutôt, non ?

      Supprimer
    3. Je ne parle pas de Servier .... Je parle d'un truc inscrit dans l'inconscient colléctif et qui agit sur l'ensemble de la société et même sur les scientifiques et les médecins et fait que la société concidére la souffrance comme rédemptrice et que donc il ne faut pas lutter contre la souffrance ...... C'est par exemple aussi le cas par rapport à l'euthanasie ....... On retrouve encore le même phénoméne inconscient ......

      Supprimer
    4. Les choses sont en train de bouger, j'en suis convaincue.

      Supprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise