NUPES mais pas trop



Moi qui ai appelé à l'union de la gauche depuis au moins deux ans en vue de la Présidentielle, je ne pouvais que me réjouir qu'un accord fût trouvé avant les législatives.
Et pourtant... Même si ma première réaction a été d'être soulagée voire satisfaite, mon enthousiasme est retombé comme un soufflé.
D'un point de vue totalement géocentré, je suis néanmoins contente que la candidate de ma circo soit verte. D'abord parce que je pense que l'écologie est le combat du présent et de l'avenir et parce qu'elle a toute sa place au Parlement, ensuite parce que les noms des candidats PS putatifs qui circulaient dans ma contrée étaient loin de vendre du rêve que, si l'un d'eux avaient été investis, j'aurais vraiment eu du mal à voter pour lui. Si la gauche avait été éparpillée façon puzzle, je pense que j'aurais, de toutes façons, voté vert.

Oui mais...

Ah ben oui, parce qu'il y a un "mais". La candidate qui sera la mienne vient tout juste d'atterrir en parachute. Une de plus. Et j'ai un vrai problème avec cette pratique du parachutage. Pratique d'un autre âge, pratique révélatrice de petits arrangements entre amis et d'accord d'appareils, totalement déconnectés du territoire.
D'aucuns me répondent que les députés ont vocation à voter les lois du pays, à échelle nationale et que donc, l'ancrage territorial, on s'en bat les reins. Si tel est le cas, pourquoi rattacher nos député-e-s à un territoire alors ? 
Pour avoir été collab parlementaire en circonscription pendant 3 ans, il est clair que si mon boss avait été un as du parachutage, ça n'aurait pas du tout été la même. Comment prétendre répondre aux attentes des citoyens et des citoyennes d'une circonscription si on entrave que dalle au territoire ?
D'autres considèrent qu'il faut revenir sur le cumul des mandats et permettre aux maires de cumuler avec le mandat de député car ça leur garantit un ancrage territorial et cela nous évite ainsi d'avoir des élus "hors-sol".
Et ce sont parfois les mêmes qui tiennent les deux discours.
Si les élus sont hors-sol, ils sont les seuls responsables, et les appareils de leurs partis avec eux.
Cela dit, il semble que les électeurs et les électrices s'en foutent complètement puisque ma députée actuelle a elle-même été parachutée dans ma circo en 2017, après avoir été la trésorière de campagne de François Fillon. Ne ris pas, s'il te plaît. Un peu de pitié, merci.

Passion contradiction.

N comme "Nouvelle"... ou pas

Dans la NUPES, comme ailleurs, on a aussi inventé le concept du parachutage, déparachutage et reparachutage. Ainsi, des gus ont été téléportés d'un département à un autre puis débranchés pour être rapatriés dans leur circo d'origine alors qu'ils sont déjà élus depuis 1000 ans, cumulards à vie de mandats multiscalaires allant de la ville au département puis à la région puis la députation puis à nouveau la région pour enfin être à nouveau candidat à la députation.
Chacun défendant son bout de gras pour sauver ses fesses, son avenir, son plan de carrière, son business plan personnel, voire sa convention obsèques.
Dans ces conditions, voire que la NUPES dont le N veut dire "Nouvelle", se comporte comme tous les apparatchos des partis qu'elle réunit, me laisse un goût un peu indigeste. 
Les négociations psychodramatiques auxquelles on a assisté dans la conclusion de cet accord sorti au forceps laissaient plutôt croire à des combats de coqs, à des batailles d'égos, voire à des "concours de bites", comme on dit dans le jargon, plutôt qu'à des batailles idéologiques de gauche.

D'abord sauver le contenant avant de sauver le contenu.

Voilà précisément ce qui a fait retomber mon soufflé enthousiaste. J'ai beau avoir quitté le PS, la politique ne m'a jamais quittée et même quand je fais tout pour mettre la tête dans le sable parce que tout ce cirque me soule et me consterne, la politique revient à moi, telle Lagardère.
Et j'assiste, médusée, à des investitures moisies, discutables, voire totalement incompréhensibles, à la Nupes comme ailleurs, à droite comme à gauche, LREM qui investit des candidats accusés de violences sexistes et sexuelles, le PS qui investit des gus opposés aux droits LGBTQIA+, le PC qui maintient la candidature de son chef, toujours accusé à l'heure actuelle d'emploi fictif, et le silence de toute la gauche quand on dénonce ces investitures totalement foireuses.
Ainsi, en quelques années, et encore plus ces derniers jours, on assiste à une instrumentalisation des violences sexistes et sexuelles juste pour se racheter une conscience.
Et quand je tombe sur Taha Bouhafs et sur la façon dont a communiqué La France Insoumise depuis 3 jours à son sujet, on me répond:
C'est pire à droite.
Et quand je fais la liste des investitures moisies à droite, on me répond :
Et à gauche ? Personne ?
Moi qui combats les agresseurs, les harceleurs et les harceleuses, les fraudeurs et les fraudeuses de tous bords, depuis des années, j'ai eu droit à des accusations d'impartialité selon qu'ils ou elles sont de gauche ou de droite.
On aura tout vu.
Cela dit, le nombre d'élus de droite étant ce qu'il est, pas étonnant que ce soit dans leurs rangs qu'on en trouve le plus, hein.

RIP l'enthousiasme

Alors, comme j'ai voté Roussel (malgré l'affaire qui porte son nom) sans enthousiasme au 1er tour de la Présidentielle, je voterai pour "ma" candidate de la Nupes au 1er tour des Législatives, sans enthousiasme, mais en cohérence, parce qu'elle est verte et qu'elle est de gauche et que, pour une fois que je n'ai pas à choisir entre what1000 candidats de gauche, je ne vais pas me priver.

Mais franchement, le chantier à gauche est tellement immense qu'en quelques années seulement, je suis passée de l'espoir au dégagisme, en me disant que rien ne sera possible sans dégager tous-tes celles et ceux qui sont là depuis 1000 ans et qui sont toutes et tous comptables et responsables du bordel actuel.

Bref, je suis blasée.

Finalement, la seule bonne nouvelle de la journée d'hier, c'est la condamnation de M'jid El Guerrab, Député En Marche depuis 5 ans, à trois ans de prison, dont 2 avec sursis et 2 ans d'inéligibilité, pour avoir failli tuer à coups de casque l'ami Boris Faure.

Et à l'heure où j'achève ce billet, on vient d'avoir confirmation que la majorité présidentielle, vient (enfin !) de lâcher Stéphane Trompille, Député de l'Ain, condamné en 2020 pour harcèlement sexuel et licenciement abusif.

Et sinon, pour finir en légèreté, est-ce que tu savais que "nupes" en anglais, ça veut dire "biffle" en français ?

Vous aimerez aussi

10 commentaires

  1. Merci !!!
    Depuis que j'ai le droit de vote (c'était à 21 ans) j'ai toujours voté à gauche même si je n'ai jamais milité dans un parti.
    Aux dernières législatives, mon vote a été pour le candidat PS au 1° tour et comme au 2° c'était mélenchon, il n'a pas été question de voter pour ce personnage d'ailleurs parachuté.
    Comme le représentant de cette gauche fourre-tout est aussi parachuté, il s'agit d'un gugusse qui est actuellement eurodéputé, il n'en est pas question. C'est un instable incapable de remplir un mandat jusqu'au bout.
    Cet équipage nupéen n'a aucun intérêt pour l'avenir du pays. Donc ce sera sans moi.

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben tu as gagné un lien dans mon billet du jour...

    RépondreSupprimer
  3. J'aurai au moins appris le sens de ce mot assez mal branlé (si je puis dire) et dont j'ignorais l'existence il y a encore cinq minutes : biffle.

    Je sens que je ne vais pas m'en servir très souvent…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je puis contribuer à enrichir votre vocabulaire...

      Supprimer
  4. Finir en légèreté, euh, tout dépend hein, et non, je ne savais pas. Mais à propos de NUPES, je ne sais même pas qui est investi dans ma circo, c'est pour te dire à quel point je suis blasé itou. Cet accord qu'on nous a vendu comme "historique" m'a bien fait bouillir, historique mon cul oui.

    RépondreSupprimer
  5. Faudrait pas oublier que le véritable ennemi est le RN...Dans mon département ce parti est arrivé très largement en tête à la présidentielle (53%). Dans ma circonscription, 4 candidats: le candidat RN peut compter au premier tour 36%, la candidate NUPES 34%, le candidat LERM 20% et le candidat LR 3%...Pour moi pas de doute se sera la NUPES sans hésiter.

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise