05/05/2014

La répartition des tâches au JT de 13h de TF1 ou le sexisme ordinaire

Si le journal de 13h de Jean-Pierre Pernault était progressiste, ça se saurait.
Mais je n'avais pas imaginé qu'il pouvait être à ce point conservateur, voire sexiste, hors antenne.

Pour preuve, le site "L'équipe du 13h" qui présente le staff complet de l'équipe de JPP (pas celui de l'OM  de la grande époque hein...):
"Le 13h côté coulisses: réalisateurs, rédacteurs en chef, chef d'édition et assistantes, découvrez qui travaillent avec les présentateurs des journaux de 13 heures".
Déjà: pas de doute, aucune femme n'occupe le haut de la pyramide puisqu'ils sont tous réalisateurs, rédacteurs ou chefs et elles, elles sont assistantes de ces messieurs. Attention, loin de moi l'idée de dénigrer leur boulot. Je note juste qu'elles sont assistantes, et il en faut.
 
Mais là où le sexisme ordinaire prend toute son ampleur, c'est dans la présentation détaillée de toute l'équipe:
5 catégories de personnes:
  1. A l'écran: Jean-Pierre Pernault. Jacques Legros.
  2. Aux manettes: Jean-Pierre Bouilliez. Thierry Petitdidier.
  3. A la conception: Fabrice Decat. Alain Badia.
  4. Derrière l'oreillette: Franck Baudoux. Lionel Charpentier.
  5. Nos rayons de soleil: Marie-Jo Planson-Genieux. Louisa Kirèche-Metais. Rose Le Du.
 
Des rayons de soleil. Voyez-vous ça comme c'est mignon.
 
En ce moment, je regard la série Mad Men. Brièvement, cela se passe dans le New York des années 60 et on suit le quotidien d'une agence de pub tenue par des hommes queutards qui forniquent à tour de bras, et qui sont entourés d'un essaim de secrétaires presque toutes aussi cruches les unes que les autres.
Et nos héros, hommes de pouvoir, lorsqu'ils s'adressent à leurs secrétaires, c'est ainsi: "ma jolie", "mon petit", "ma mignonne" et bien entendu "mademoiselle".
 
Point de "rayons de soleil" à l'horizon, mais c'est tout comme.
 
On notera aussi au passage que sur cette page de présentation, il y a 3 "rayons de soleil" mais que seules 2 bénéficient d'une biographie complète. Mais on s'en fout finalement, puisque ces femmes ne sont "que" assistantes. Qu'elles soient 2 ou 3, visiblement tout le monde s'en tape côté coulisses. Pas la peine de faire dans le détail.
 
J'attends avec impatience le jour où ma fille me dira: "moi plus tard, je veux être rayon de soleil".

15 commentaires:

  1. Vous vous énervez dans le vide, je le crains. La phrase que vous citez, si tant est qu'elle émane d'une personne connaissant la langue française (ce qui, je vous l'accorde, ne va pas de soi), signifie simplement qu'il y a des hommes et des femmes parmi les rédacteurs en chef, les réalisateurs et les chefs d'édition, mais qu'il n'y a que des femmes parmi les assistants. En tout cas, toute interprétation allant au-delà de ce constat est hasardeuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien interprété, il suffit d'aller sur le site pour le vérifier.

      Supprimer
  2. Radio France, service public donne l' exemple.
    7 chaines (Inter, Info, Bleu, Culture, Musique, FIP, Le Mouv'), 7 directeurs mâles.
    Parait que ça devrait changer avec le nouveau PDG.
    http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2014/05/05/mathieu-gallet-prepare-son-arrivee-a-radio-france_4411563_3236.html
    (Désolé pour le lien non cliquable)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui! TF1 n'est pas une exception c'est clair. Mais de là à transformer les quelques femmes qui font partie du staff en "rayons de soleil", y a de la marge hein...

      Supprimer
  3. Ce qu'il ne disent pas c'est qu'il y a des femmes uniquement pour faire les pipes et le café pour supprimer le stress avant le JT.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tout avec le sourire... Euh pardon, le soleil.

      Supprimer
    2. Faire une pipe avec le sourire : j'aimerais voir ça !

      Supprimer
  4. Et pendant l'hiver, elles deviennent "Nos flocons de neige"? Les cons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évidemment car elles font la pluie et le beau temps, tout le monde le sait.

      Supprimer
  5. Vous savez ce qui est le pis, dans tout cela (selon votre point de vue, veux-je dire) ? C'est que la majorité des femmes aiment ce genre d'attentions et de petits noms un peu niais. Vous n'êtes pas sorties de l'auberge, mes sœurs, je vous le dis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "la majorité des femmes aiment ce genre d'attentions et de petits noms un peu niais"

      D'où tenez-vous une affirmation pareille? Z'avez fait un sondage?

      Supprimer
  6. Les femmes aiment ce genre de petits noms parce qu'ils pensent que c'est affectif. Alors que c'est rien d'autre que sexiste et condescendant.
    Oui y a du boulot.

    RépondreSupprimer
  7. Forniquer à tour de bras ? ......
    Ouaih ! .... Tu veux dire que ces queutards prennent leur pied à tabasser des gonzesses ? ......
    Forniquer .... Niquer fort ...... A tour de bras ? ......
    Non , en fait y passent leur temps à se branler les couilles sous la table pendant le J.T en pensant aux spectatrices ....... Bon , selon le proverbe : " Mieux vaut queutard jamais " ..... C'est un proverbe assez abscond je dois le reconnaitre ,mais il a un sens profond ........

    RépondreSupprimer

Vous qui passez par là, ne restez pas anonyme et choisissez au moins un pseudo.
Et si vous voulez balancer du lien, intégrez cette balise